forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Calendriers de l'Avent

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> SALON DE THE -> Potins des fêtes
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,745
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Sun 22 Dec - 12:47 (2019)    Post subject: Calendriers de l'Avent Reply with quote

Quand j’étais petite, les calendriers de l’Avent étaient des vrais calendriers de l’Avent, pas des opérations de marketing à refourguer des chocolats moulés dans des étuis en plastique.

Les miens venaient d’Allemagne, envoi familial qui me ravissait. Je ne pense pas que la tradition existait en France à l'époque.
Je les gardais d’une année sur l’autre, et réouvrais les petites fenêtres avec le même plaisir. Sans compter qu’elles étaient de toutes tailles, réparties de façon complètement aléatoire selon les jours et astucieusement dissimulées dans le dessin général : une fenêtre carrée cachée dans le cube d’un cadeau, une fenêtre ronde dans l’image d’un œil de bœuf, une fenêtre longue et allongée dans le tronc d’un sapin, une fenêtre comme-ci, une fenêtre comme ça, et c’était un vrai jeu que de trouver où se cachait la fenêtre du jour avant de pouvoir l’ouvrir.

Une année, j’avais plaqué le calendrier contre une vitre de ma chambre, et les images dévoilées se découpaient en petits carrés transparents au fur et à mesure qu’on approchait de Noël. Que c’était bôôôôô !

Ce n’étaient pas non plus des calendriers comme j’en ai eu plus tard (je m’en suis acheté pendant trèèèès longtemps, même adulte) avec des découpes, des avant-plans, des arrière-plans, et des parties animées à l’aide d’une languette à tirer ou pousser. C’étaient de simples cartons, plats.
Ma famille d’outre Rhin, sachant l’athéisme de ma famille française, évitait les représentations de crèches et restait dans les évocations enfantines de Noël, sapin décoré, lumières, bougies, traîneau, père-Noël, anges (qui n’avaient pas une connotation trop religieuse) maisons et paysages enneigés et surtout, surtout, le comble de la magie pour la petite fille que j’étais, il y avait du doré qui soulignait ici une branche de sapin et la bordure d’un toit, là le contour de la lune ou d’une étoile, ailleurs la capuche d’un enfant et le ruban entourant son cadeau.

Du doré ou de l’argenté, d’ailleurs. C’était un léger relief granuleux, plus fin que de la paillette, j’y passais doucement la pulpe de mon doigt, observant avec inquiétude et curiosité les quelques grains qui se détachaient en restant collés à ma peau, craignant d’abîmer le dessin mais incapable de m’empêcher de toucher.
Tout comme j’étais incapable de m’empêcher d’essayer de voir à l’avance le dessin du 24. Quel dur apprentissage que celui de la patience, de la maîtrise de la tentation, de la continence d’une irrépressible envie !
Mon forfait accompli, je refermai soigneusement les volets (parce que la fenêtre du 24 en avait deux, à l’inverse de celles des autres jours) en espérant que rien ne se remarque mais il m’avait quand même fallu tirer sur les pointillés prédécoupés et parfois, de minuscules effilochades de carton arraché, impossibles à dissimuler, trahissaient ma curiosité coupable.
Sans compter une espèce de remord et de déception pour n’avoir pas su me ménager la surprise jusqu’au dernier jour. Il m’a fallu quelques années pour apprendre…

Aujourd’hui, sincèrement, je me demande quel est l’intérêt de manger jour après jour la même minuscule bouchée de pâte chocolatosucrée dont les rangs sont alignés comme à la parade ? Quitte à manger un chocolat par jour, autant s’acheter un ballotin de Léo**das.
Parce qu’après ? Un emballage vide et moche, bon à jeter.
Même pas le plaisir de ressortir le calendrier l’année d’après pour redécouvrir les images qui me faisaient rêver. Quand je vois dans les supermarchés les calendriers de l’Avent avec leurs illustrations aux couleurs criardes et le logo commercial dans un coin, je pense avec tristesse à mes calendriers d’enfant, à leurs scènes naïves, joyeuses et tendres, soulignées de poudre dorée. Un autre monde.
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 22 Dec - 12:47 (2019)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,745
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Sun 22 Dec - 13:15 (2019)    Post subject: Calendriers de l'Avent Reply with quote

Je n’ai plus mes calendriers d’enfant, je pense que plusieurs déménagements ont dû leur être fatals.
Mais j’avais encore les autres, ceux achetés quand j’étais jeune adulte, avec leurs fenêtres à images, certains en 3D même si « printed in Denmark » ou « in England » témoignaient d’une production en masse (j’en ai même eu un ou deux à musique, mais les piles boutons … beurk !).

J’ai cessé depuis longtemps d’en accrocher partout fin novembre, je les avais un peu trop vus et ma fille n'est plus à la maison. Comme je ne me résignais pas à les jeter et que le sac où je les stockais était un peu trop volumineux, j’ai décidé il y a deux ou trois ans de les vendre à la brocante annuelle du village, qui a lieu en début d’automne.

« Ça ne partira jamais », m’a dit mon mari. « Mais si, qu’est-ce que tu crois ! » (Pfff! Homme de peu de foi. Toujours sceptique ! Neutral )
J’ai annoncé le tarif (j’affiche toujours mes tarifs, quand je fais une brocante. Après on peut discuter) : 10 centimes pièce.

Il y a plus de gens qu’on ne l’imagine qui ont regardé, hésité, feuilleté tous les modèles, choisi, parfois pris plusieurs d’un coup… c’est parti comme des petits pains ! (et pour les piles mortes, je les avais enlevées avant, par prudence). Je n’ai pas fait fortune mais je suis contente d’avoir fait plaisir, et de façon certaine !
Vrais calendriers à petites images pas morts ! Okay
Back to top
MamLéa
Administrateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 5,733
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Sun 22 Dec - 14:12 (2019)    Post subject: Calendriers de l'Avent Reply with quote

Sympa, ces calendriers; je crois que ça existait quand j'étais petites, en Lorraine.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 694
Masculin

PostPosted: Sun 29 Dec - 18:22 (2019)    Post subject: Calendriers de l'Avent Reply with quote

Enfant je ne connaissais pas ces calendriers de l'Avent. Adulte j'ai fait connaissance avec ces calendriers commerciaux qui ne me font pas rêver... Mais je crois que j'aurais aimé rêver devant les tiens, Silicate !
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> SALON DE THE -> Potins des fêtes All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group