forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Sorry we missed you, de Ken Loach

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma
Previous topic :: Next topic  
Author Message
ysiad
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jun 2010
Posts: 337
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

PostPosted: Fri 25 Oct - 16:43 (2019)    Post subject: Sorry we missed you, de Ken Loach Reply with quote

Avec Kris Hitchen (Ricky), Debbie Honeywood (Abby), Rhys Stone (Seb), Katie Proctor (Liza Jane)

Dans son dernier film, Ken Loach n’y va pas de main morte. Sa critique de l’ultralibéralisme frappe fort et juste.

Soit une famille de la classe moyenne endettée, ayant perdu sa maison dans la crise des subprimes. Le père (Ricky Turner), la mère (Abby Turner) et leurs deux enfants, Sebastien et Liza Jane, survivent tant bien que mal, à l’étroit dans un petit appartement à Newcastle, au nord-est de l’Angleterre.

Après divers petits boulots, Ricky finit par accepter de faire le chauffeur-livreur pour une société de livraison à domicile (dont le slogan affiché au mur est : don’t think and drive : ne pense pas et conduis), et dont les conditions drastiques sont exposées par Maloney, contremaître sans foi ni loi, à la botte du système néolibéral : Ricky sera autoentrepreneur, seul maître à bord dans son camion. « Embarqué » dans l’entreprise, il sera « autonome » et payé en « honoraires » ; derrière ce discours alléchant, tous les risques seront pour lui. Aucune protection sociale, aucun arrêt-maladie pris en charge par l’entreprise, aucune tolérance, mais des livraisons 6 jours sur 7 dans les imprévus, les galères et les embouteillages. Ricky n’a guère le choix, il accepte le job. En échange, il se voit confier par Maloney un « gun » : un boîtier qui scanne les paquets à livrer et qui permet de géolocaliser le livreur durant la journée : soit un super mouchard qui contrôle la vitesse de ses déplacements et son « rendement » de livreur.

Pour payer son outil de travail, c’est à dire le camion de livraison, Ricky demande à Abby de vendre sa voiture. Un sacrifice qu’elle fait, alors qu’elle est aide-soignante à domicile et contrainte de prendre les transports en commun du matin jusqu’au soir. Les horaires de Kris deviennent de plus en plus durs, ceux d’Abby également, au détriment de leur vie en commun. Plus de repas ensemble, plus de jeux, plus de discussions, plus de ce temps d’écoute indispensable qui soude le noyau familial.... La situation de la famille devient critique. Ricky est pris dans une spirale infernale qui le prive de toute liberté et de la faculté de refuser le système d’exploitation dans lequel il est enfermé. Sébastien, leur fils adolescent, en souffre. Son monde intérieur se révolte contre la société qui est en train de broyer ses parents. Il glisse lentement vers la délinquance. Quant à la petite Liza Jane, elle assiste, impuissante, à la destruction de la cellule familiale. Ken Loach poussera son analyse du système ultralibéral qui mène à la destruction de la famille Turner jusqu’à la dernière image.

Un Ken Loach bouleversant.
Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 25 Oct - 16:43 (2019)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
MamLéa
Administrateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 6,066
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Fri 25 Oct - 17:05 (2019)    Post subject: Sorry we missed you, de Ken Loach Reply with quote

"Prochainement " dans mon ciné. Merci pour cette analyse.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
ysiad
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jun 2010
Posts: 337
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

PostPosted: Wed 6 Nov - 16:42 (2019)    Post subject: Sorry we missed you, de Ken Loach Reply with quote

MamLéa, si tu aimes les films forts sur le thème du travail, tu ne seras pas déçue. Ken Loach va très loin dans son analyse, contrairement au film de Russbach, qui traite de la même chose au fond : le travail au sein d'une entreprise, mais qui va beaucoup moins loin à mon avis. J'ai préféré le film de Ken Loach qui démonte les mécanismes du système capitaliste et expose les conséquences de ce système sur l'être humain en général, alors que Russbach a travaillé sur un cas particulier, en nous exposant la décision d'un homme et sa déchéance face à une situation précise.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group