forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> SALON DE THE -> De tout, de rien
Previous topic :: Next topic  
Author Message
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,565
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 12 Feb - 16:13 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Il était poète émérite, d'une grande délicatesse


Rias





On était à la fin du mois d'août
Je n'avais pas très chaud au cœur
Du moins je le croyais
Car j’ignorais encore
Qu’un simple frôlement
Le glaive d’un regard
Etaient les étincelles
Capables d’enflammer
Mon cœur de dix-sept ans

Le souvenir m’en va
Le souvenir m’en vient
Présent à tout jamais :

Le murmure assourdi
De la mer en allée
Arrive jusqu’à nous
Il marche près de moi
Sur la grève déserte
Et pour cacher son trouble
Il parle de motos
De grosses cylindrées
Qui arrachent le vent
Déclenchent des tonnerres
Il me raconte aussi
Des randoris épiques
Sur quelque tatami
« Ipon ! », claironne-t-il
Et moi je comprends tout :
La langue japonaise
Prononcée par sa bouche
M’est devenue limpide

Je ne sais quel détour
De la conversation
Fait que bientôt sur moi
Il exerce soudain
-Judoka fulgurant
Samouraï intrépide -
Ses précoces talents
Je tombe sur le sable…

On ne peut tout savoir
Pourtant j’ai l’intuition
Que c’est pour très longtemps

Me coupant la retraite
Que je n’espère pas
Déjà la mer remonte
Investir les abers
Encercler cette terre
Qui redevient une île
Nous devrons sans nul doute
Patienter quelques heures
Je ne suis pas pressée

Devant mon insouciance
Il se fait plus hardi
Je ne proteste pas
Sa bouche alors s’attarde
Sur mes seins dénudés
L’haleine de la mer
Que chaque ressac crache
Vient mourir à nos pieds

Il m’enferme avec lui
Dans le balancement
Incessant des marées
Le grand secret du monde

A l’heure du jusant
Il se redresse et dit
« Sachons raison garder
Le Temps nous est prêté
Par quelque dieu jaloux
Qui peut à tout moment
Vouloir nous le reprendre »

C’est l’heure du retour
Du désenchantement
Un pâle soleil gris
Accompagne nos pas
Jusqu’au point du chemin
Où nos destins divergent

L’équinoxe est venu
Puis le solstice d’hiver
Mais je n’ai pas revu
Mon amant de l’été

Et même si je guette
L’incessant mouvement
Des eaux qui vont et viennent
Je sais qu’au fond de moi
J’ai cessé de l’attendre.



Il savait aussi nous réjouir d'une prose pleine d'humour

Noël and Co


Quand mon nouveau voisin emménagea ici, à Rovaniemi, grosse bourgade finlandaise qui joue les funambules sur le cercle polaire, les avis furent partagés : « C’est un éleveur de rennes ». « Non, le Père Noël ». Quand le village se mit à ressembler à Lourdes et à Lisieux et qu’on vit défiler pendant l’été les PDG d’Auchan-Bardement, Incontinent, Leclerc Voyant, Légo-Guenard, Barbie Turick, Happy Rotter et compagnie qui venaient dans le but de se mettre d’accord – après d’âpres marchandages - sur le pourcentage des chiffres d’affaires qui reviendrait au bon vieillard, on comprit qu’il était à la tête d’une puissante multinationale.
Pour lui, la pleine saison durait deux semaines par an. Il devait charger les traîneaux que tireraient ses neuf rennes. Puis, le 24 décembre, ce serait le départ. Très médiatisé. Suivis par une foule d’objectifs venus du Monde entier, Eclair et Tonnerre, les deux inséparables athlètes, ouvriraient la marche une longueur devant Tornade, Furie, Comète et Fringant. Loin derrière, arriveraient les doux rêveurs :
Cupidon raconterait des histoires d’amour à Danseur. Le jeune Rodolphe qui n’en perdrait pas une miette aurait le nez si rouge qu’il éclairerait la piste « a giorno ».
En dehors de cette période d’intense activité, le vieil homme menait une vie paisible : sauna, promenades sur les rives de la Kemijoki où ses rennes dégustaient de délicieux lichens, séjours au coin de la cheminée où avait longuement mijoté un « ours bourguignon » succulent préparé par la Mère Noël.
Tout allait bien à un détail près : comment pouvait-on vraiment croire qu’en une nuit ses rennes et lui parcouraient le globe entier en s’arrêtant à chaque maison ? Impossible !
Il fut vite clair qu’il déléguait le plus gros de la tâche à des chômeurs qu’un rouleau de papier crépon rouge et un paquet de coton hydrophile transformaient en autant de Père Noël.
Ce fut de cette armada de gagne-petit que vint la révolte. Une nuit de Noël, ils attendirent le vieux despote au coin d’un bois. L’un d’eux prit la parole :
- 350 jours par an, nous sommes regardés par le personnel du supermarché comme des parias que l’on soupçonne de voler dans les rayons de quoi survivre. Et pendant 15 jours, comme par miracle, nous devenons le centre du monde. On nous photographie 10 000 fois avec des moutards bien proprets à qui nous devons expliquer qu’il faut être bien sage même si nous pensons le contraire. Cette comédie doit cesser ! Nous constatons que, comme par hasard, les plus sages viennent des familles les plus riches. Dois-je dire aussi que ce sont les mamans que nous avons envie de prendre sur nos genoux, pas ces gosses trop bien coiffés !
- Nous devons trouver le moyen de remédier à tout cela, dit le Père Noël, conciliant.
- Sans doute, lui répondit le jeune homme, mais nous le trouverons sans vous. Vous êtes destitué et vous allez vivre désormais en résidence surveillée, loin de la Laponie…
Le vieillard comprit l’étendue du désastre mais il n’avait pas les moyens de résister.

Depuis ce jour, les Père Noël des supermarchés ont des cadeaux pour tous les enfants bien ou mal coiffés, ils sont imberbes et ne portent plus de houppelande ridicule. Leur tenue expose leur musculature au regard de jeunes mamans ravies de se faire photographier assises sur leurs genoux.
Ici, à Rovaniemi, le Père Noël est omniprésent dans les vitrines des marchands de souvenirs. Quand une affaire marche bien…
J’ai un nouveau voisin, je crois bien que c’est un Père Noël…
_________________
"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie"A. Malraux
http://danielle.akakpo.over-blog.com/


Last edited by danielle on Tue 12 Feb - 19:07 (2019); edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 12 Feb - 16:13 (2019)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
MamLéa
Administrateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 6,015
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 12 Feb - 18:10 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Bel hommage avec ces deux superbes textes.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,601

PostPosted: Tue 12 Feb - 18:58 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Merci à tous, je ne peux pas m'empêcher de pleurer.
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,070
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Wed 13 Feb - 01:42 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Où sont-ils donc partis...?
le texte d'une des nombreuses chansons écrites par Tyu

Où sont-ils donc partis, les héros d’autrefois
Qui tous savaient si bien me fair’ rêver, enfant ?
J’ai beau tourner les pag’s, ils ne sont jamais là,
N’ont-ils pas eu le temps de crier : « Gare au temps » ?

Petit Prince a grandi, ses cheveux sont moins blonds,
Il demande à sa femme : « Cuisin’-moi un mouton »
Meaulnes, dans le Berry, agent immobilier,
Emmène ses clients sur des parcours fléchés.

La bretell’ d’autoroute mène au château de rêve
Où, tous les soirs d’été, il y a « son et lumière »,
Au rayon « souvenirs », on trouve de faux glaives,
La boutique est tenue par les Trois Mousquetaires.

A la cour de Madrid, un vieux sournois intrigue,
Il eut son heur’ de gloire, autrefois, ce Rodrigue.
Après bien des grossess’s, sa Chimène trop mûre
S’empiffre de loukoums et fait des confitures.

Blanche-Neige, aujourd’hui, ressemble à la sorcière,
Barbe-Bleue, au régim’, craint le cholestérol,
Les vieux loups édentés n’aval’nt plus les grands-mères,
Les carrosses des princ’s fonctionnent au gazole.

Croc-Blanc est dans sa niche et mange des croquettes.
CNN retransmet le choc de Waterloo,
Et, devant sa télé, couché sous une couette,
Un vieil homme regard’, c’est Fabrice del Dongo.

Vendredi, le sauvag’, Robinson Crusoë
Publient un nouveau livre, passent à la télé,
D’une crème solair’, font la publicité,
Et disent leur bonheur de s’être enfin pacsés.

Ont-ils tous déserté la « Bibliothèque Verte » ?
Ont-ils, au fil des ans, tous couru à leur perte ?
Rien qu’une fois, rien qu’un’, je veux les retrouver,
Je voudrais tant pouvoir encor m’émerveiller.

Où sont-ils donc partis, les héros d’autrefois
Qui tous savaient si bien me fair’ rêver, enfant ?
J’ai beau tourner les pag’s, ils ne sont jamais là,
Ils n’ont pas eu le temps de crier : « Gare au temps ! »
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Wed 13 Feb - 09:34 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Une grande émotion à la lecture de ces textes, poème, prose, chanson, qui illustrent si bien la diversité de ses écrits, l’étendue de son talent et la beauté de son style, unique.
Back to top
MamLéa
Administrateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 6,015
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Wed 13 Feb - 10:49 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

hopak wrote:
Merci à tous, je ne peux pas m'empêcher de pleurer.


Ne te retiens pas : ça fait du bien là où ça fait mal.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Vieufou
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Sep 2010
Posts: 2,935
Localisation: astéroïde B612
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

PostPosted: Thu 14 Feb - 18:39 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

De ma rencontre avec lui je garde d'excellents souvenirs. Il savait vous mettre le sourire d'un mot !
Il m'en avait prêté quelques-uns pour que je les habille :
http://vieufou.unblog.fr/2014/12/13/stakhanovx/
Une plume a rejoint les anges...
Toutes mes condoléances à Christine et ses proches...
_________________
Gelée, l'eau boude la langue

http://vieufou.unblog.fr/2017/12/08/de-lointains-revages-rroyzz-editions/
Back to top
Visit poster’s website
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 1,144
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Thu 14 Feb - 18:50 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Triste nouvelle ! Merci, pour les hommages bien mérités. Cool
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Thu 14 Feb - 19:58 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

J'avais eu cette chance de vous rencontrer, Hopak et Tyu, de mettre des visages sur deux des piliers de ce forum... Cette chance et ce plaisir, vraiment, qui me reviennent aujourd'hui sous forme d'émotion. Je garde le souvenir d'un Monsieur, érudit mais aussi facétieux et d'une espèce qu'on ne croise plus guère, hélas.
Toutes mes condoléances à sa famille.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
MamLéa
Administrateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 6,015
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 14 Feb - 20:56 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

D'autres textes à découvrir sur le sites de Françoise Guérin : http://motcomptedouble.blog.lemonde.fr/category/jean-paul-lamy/
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Fri 15 Feb - 23:38 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Hier, en Normandie, famille et amis ont dit au revoir à Maître Tyu...

Comme le dit Janis ( dans « le coin des poètes » ), c’était un jour de grand soleil.

Lui qui combattait les clichés avec beaucoup d’ardeur et d’humour, aurait sans doute apprécié que le soleil - et non pas la pluie normande - se soit invité, pour cet hommage.

Christine a évoqué l’homme qu’il était, les passions qui l’animaient. Nous avons écouté ses chansons, ses poèmes, tour à tour drôles ou émouvants.

C’était un beau moment rempli de souvenirs et d’émotion. J’ai parfois imaginé qu’il était là, au milieu de l’assemblée, et qu’il écoutait, lui aussi, l’hommage qui lui était rendu. Je crois que cet au revoir lui aurait plu…
Une chose est sûre, c’était très éloigné - peut-être aux antipodes - de certaines cérémonies d’obsèques, comme celle qu’il évoquait dans l’une de ses belles nouvelles, "La yourte". Une fois encore, le lire ... juste un extrait...

« Ne plus penser, vivre une non existence parmi les morts, ainsi, jusqu’à l’extinction, jusqu’à une mort anonyme et discrète, une mort que personne n’apprendrait. Il n’y aurait pas de mise en bière, on ne suivrait pas le corbillard dans les rues maussades de sa petite ville un jour de novembre ou de décembre ou de n’importe quel autre mois de l’année. On ne regarderait pas descendre un cercueil de bois blond qui se balancerait d’une paroi à l’autre. On ne serait pas là, avide de cet appel terriblement effrayant et délicieux du vide, à penser qu’un jour, à son tour… Ou bien à penser à la liste des commissions ou au rendez-vous avec une lumineuse maîtresse que ce tordu de D. a fait rater en ayant l’idée imbécile de crever et de se faire enterrer justement ce jour-là. Il n’y aurait pas de sanglots pour accompagner la première pelletée de terre... »


« Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents, dans la mémoire des vivants »

Jean d’Ormesson
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,113
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sat 16 Feb - 15:34 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

J'adhère totalement à la citation de d'Ormesson et je vous remercie tous pour ces textes ou extraits postés, le lire,le relire, cela fait vraiment du bien
Back to top
Elie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Aug 2013
Posts: 507
Féminin

PostPosted: Sun 17 Feb - 06:47 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Quoi ?!!!!

Crying or Very sad
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Back to top
Visit poster’s website
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,070
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Sun 17 Feb - 11:01 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Elie, sur quoi porte ton "Quoi?!!!"?
Back to top
Blueberry
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 08 Nov 2017
Posts: 139
Localisation: pays des poulets, du canard gras et de l’Armagnac
Masculin

PostPosted: Tue 19 Feb - 14:30 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Il avait eu l’extrême gentillesse de donner de son talent sur un texte que j’avais pondu. La réponse avait été rapide, claire et nette. Et surtout très juste.
Espiègle et facétieux certains ont dit ? Suis tout à fait d’accord. Pilier de MDA ? La voûte, la charpente, le bas-relief, un peu de tout ça.
Je file relire Achaba et sa dédicace.
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Tue 19 Feb - 16:47 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Moi aussi je suis en train de relire Achaba.

Les liens que Mamléa a mis en ligne, un peu plus haut, mènent à des pépites... Certaines sont des fables philosophiques ( c'est ainsi qu'il les nommait ) et il m'avait confié, un jour, que c'était ce qu'il préférait écrire. ( La grève de Dieu, par exemple )
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,113
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Wed 20 Feb - 10:14 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Achaba, le meilleur recueil lu à ce jour. Dévoré, il y a des années, mais des pans entiers me suivent toujours... Comme vous, je l'ai ressorti.
Back to top
Elie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Aug 2013
Posts: 507
Féminin

PostPosted: Sun 24 Feb - 08:54 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Désolée Janis. Apprendre la mort de Tyu en passant sur le forum m'a donné un choc.

_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Back to top
Visit poster’s website
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,070
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Sun 24 Feb - 20:38 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Oui, Elie, je comprends qu'apprendre le décès de Tyu sur le forum a été un choc.
Mais je me demandais si ton "quoi?!!!" portait sur la citation de d'Ormesson.
Nous tous, qui avons bien connu Tyu à travers le forum et dans la vie de tous les jours, pleurons la disparition d'un homme rare qui nous a fascinés par son talent et séduits par son charisme.
Back to top
Lilas 2
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 16 Aug 2017
Posts: 101
Localisation: Léognan
Féminin Poissons (20fev-20mar) 虎 Tigre

PostPosted: Fri 1 Mar - 18:21 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Je suis vraiment désolée par cette disparition... Toutes mes condoléances à ceux et celles qui l'ont bien connu...
_________________
"Va où ton cœur te mène, selon le regard de TES yeux" d'après une citation d'Alexandra David Néel

http://monaventurelitteraire.fr/
Back to top
Visit poster’s website
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Wed 6 Mar - 14:16 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Il y a quelques jours, une tempête assortie d’un vent violent a traversé notre pays, du moins, dans sa partie nord.

À cette occasion, j’ai eu envie et besoin de relire une nouvelle de Maître Tyu qui, justement, parle d’une tempête.

Il s’agit d’un véritable exercice de style. Une virtuosité rarement égalée, à mon sens...

C’est ainsi que j’aime penser à lui, en le lisant, avec beaucoup d’émotion.

Je vous propose donc ici un extrait de sa nouvelle « if » qui figure dans son recueil « Le banc aux goélands ».


Comme il l’écrit dans sa nouvelle, « le déferlement du vent n’avait d’égal que celui des mots » ...

«  Un vent à décorner les… Non ! non et non ! Pas ça. Les poncifs ne fonctionnent qu’avec le tout venant, pas avec l’exceptionnel… Pour un vent pareil, il faut inventer autre chose, pas dire ce qu’on a déjà entendu dix mille fois… C’est un vent à tout balayer, à tout casser, à tout emporter, même l’invraisemblable, un vent définitif, rédempteur et sourd aux jérémiades… Un vent, monsieur, un vent à... à quoi ? À déraciner… La littérature du XVIIe siècle, à décaper l’Afrique du Sud, à dépouiller, à débotter l’Italie et à la faire délirer bien avant l’arrivée de l’euro. Un vent à décimer les Alpes, (...), à faire dégobiller les déserts d’Asie, à démancher la Normandie et, là, je sais de quoi je parle : cette fichue presqu’île va rompre ses amarres, s’en aller à la dérive, errer dans l’Atlantique jusqu’à la fin des temps. Elle se cognera aux continents les plus proches. Trois, elle aura le choix ! Les navigateurs qui n’ouvriront pas l’œil et qui iront dormir plutôt que de scruter leur radar y briseront leur étrave, leurs espoirs et leur vie… Tant pis pour eux… Un vent à quoi encore ? Un vent à déboucher le Rhône, à déballonner l’Alsace, à déblayer la Gironde, à déporter Amsterdam, à décalotter les pôles, à déserter le Sahara, à dépoter l’Auvergne, à déflorer et à décaver Saint-Germain-des-Prés, à démouler la mer, à dépêcher les poissons, à désincarner le cinéma, à dessouder les caustiques, à débrailler les aveugles ( ... ) un vent à dégoupiller les renards, ( ... ) à déchaperonner les loups, à débarder les Gaulois, à défouler les blessures ( ... ) à dérober les élégantes, ( ... ) à détrancher les poilus, à détraquer les voleurs, à détourner les derviches, à desserrer les orchidées et les aigles aussi ( ... ).
Un vent à ( ... ) dérouiller la bouillabaisse, ( ... ) à décomposer les symphonies, ( ... ) à déminer les crayons et les chats, ( ... ) à débrouiller les œufs, à décrêper les Bretons, ( ... ) à dédorer Gustave, ( ... ) à défiler à l’anglaise, ( ... ) à dégarnir les bouquets, à dégriser le ciel, à déprimer les écrivains, à dépolir les enfants bien élevés...( ... )
Un vent à ( ... ) dessécher les bureaux de tabac ( ... ) à décorer les orteils, à décoller les cancres, à décomplexer l’industrie, à déboutonner les roses et les adolescents, ( ... ) à dépanner les escalopes…
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,070
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Thu 7 Mar - 15:14 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Merci Tonina. de nous faire redécouvrir ce texte plein de trouvailles chargées de poésie et d'humour!
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,565
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 7 Mar - 19:41 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Quelle virtuosité !
_________________
"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie"A. Malraux
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Ma
Conjonction volubile

Offline

Joined: 08 Jun 2010
Posts: 660
Localisation: 71
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 7 Mar - 20:22 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Une poésie qui rend joyeux !
_________________
https://lavieaucontraire.wordpress.com
Back to top
Visit poster’s website
Vegaphil
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Dec 2013
Posts: 356
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Sun 17 Mar - 11:11 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Hommage

L'absence cède la place à l'empreinte
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Fri 27 Sep - 21:36 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Parce que je ne l’oublie pas,
parce que nous avions en commun la passion de l’écriture mais aussi celle des voyages, de la course à pied et de la marche,
parce qu’il a écrit ce texte magnifique, qui exprime si joliment ce qu'on ressent quand on marche...
Mon nouveau recueil lui est dédié et le texte qui suit, en est l’exergue.
J’ai envie de le partager avec vous, qui l’avez connu, et apprécié.

« Pourquoi marchait-il? Mille fois, on lui avait posé cette question, dix mille fois, il se l’était posée. Il butait toujours sur la même courte réponse qui ne satisfaisait que lui-même et encore: chaque étape parcourue est plus importante que le but que l’on cherche à atteindre. Il connaissait le poids de cette réponse. Il le connaissait en bouffées d’allégresse, en certitude que le bonheur était là, le long des sentiers et qu’il durerait tant qu’il y aurait, devant lui, s’évaporant dans un lointain bleu pâle, une ligne séparant la Terre et le ciel. Il le vivait en fragiles, rares et précieux moments d’harmonie où le rythme de la respiration entre en résonance avec celui des pas et avec quelque chose d’autre encore qu’il sentait impalpable, ineffable, mystérieux et que, faute d’autres mots, il nommait le rythme de l’Univers. Il l’éprouvait en simples et douces sensations, aussi : celle du soleil sur sa peau ou de la brise dans ses cheveux. Il le savait en chemins pierreux qui se glissaient dans un fouillis de vergers, en torrents qu’il devait franchir en sautant d’un rocher à un autre, en tunnels de verdure dans la nuit soudaine de forêts denses, en essoufflements le long de pentes minérales et arides, en hurlements rageurs du vent au franchissement des cols, en cascades d’horizons qu’il découvrait depuis les hauteurs et qu’il lui faudrait bientôt franchir un à un après s’être armé de la patience et de l’entêtement des fourmis. Mais il le ressentait également en dos douloureux, en cuisses de bois noueux, en plaies à vif dans les chaussures avachies… »

Jean-Paul Lamy, La route de la soie
Back to top
MamLéa
Administrateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 6,015
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Fri 27 Sep - 22:49 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Merci pour cet hommage, émouvant.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Tue 1 Oct - 13:21 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Merci à toi...
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,113
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Tue 1 Oct - 15:02 (2019)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

Merci Tonina
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Mon 10 Feb - 20:46 (2020)    Post subject: Hommage à notre ami Tyu qui vient de nous quitter Reply with quote

C’était il y a un an..
Je pense à lui, aujourd’hui comme souvent.
Quand j’écris, quand je le lis, bien sûr.
Parce qu’il aimerait qu’on se souvienne de lui à travers ses écrits, voici le texte d’un des jeux d'écriture auxquels il a très souvent participé.
Un clin d’oeil au sujet du nouveau jeu d‘écriture, le 178 : la plante.
Un thème que ce texte de Tyu aurait si bien illustré...

Chehili

Un jour de 1958, le père de Léa, qui était chirurgien militaire, dit : « Je suis muté à Fréjus. Nous allons tous rejoindre la France. Cette guerre est déjà perdue ».
Dans le flot humain qui, quelques jours plus tard, avançait vers la passerelle du « el Djézaïr », Léa tenait la poignée d’une valise d’une main et, de l’autre, un splendide arum dans un pot. Quelques mois plus tôt, de retour de vacances passées en Métropole où elle en avait vu chez les fleuristes, elle était allée le chercher tout près de la propriété familiale d’Héliopolis. « En Métropole, avait-elle pensé, ils sont cultivés alors qu’ici, ils poussent en toute liberté sur les talus, au bord des routes. L’Algérie, c’est le pays des fleurs ». Mais pourquoi donc fallait-il que tant de fleurs de sang s’épanouissent sur les poitrines ?

La famille s’installa dans le Var. Les nouvelles en provenance de l’autre rive de la Méditerranée n’étaient jamais rassurantes. « Le jour où tout cela finira, sera-t-il envisageable de retourner vivre là-bas ? se demandait Léa. Epouse-t-on jamais un homme dont on vient de divorcer ? Ne vaudrait-il pas mieux s’inventer une existence dans cet hexagone biscornu, s’y découvrir des passions si l’on ne veut pas, bien plus tard, à l’heure des bilans, l’âge étant venu, constater que l’on est passé à côté de la vie ? »
Elle prenait grand soin de son arum : elle déplaçait le pot plusieurs fois par jour pour que la plante ne fût pas dans les courants d’air ni directement exposée aux rayons du soleil. Les fleurs étaient d’un blanc parfait, elles s’ouvraient largement sur la lumière et sur la vie.

Pourtant, rien n’y fit : cette tourmente qu’elle avait fuie la rattrapa au détour de ses 17 ans : durant trois jours et trois nuits, un vent mi sable mi feu qui était né dans les regs et les ergs du Grand Sud saharien, qui avait couru sur les Hauts-Plateaux puis sur la mer, souffla. « Un coup de sirocco », dit-on. « Le chehili », pensa Léa. C’était un souffle puissant qui pénétrait partout.
Quand, enfin, l’accalmie vint, on constata les dégâts : les plantes s’étaient desséchées, un simple frôlement et elles se brisaient, tombaient en poussière. L’arum de Léa n’avait pas échappé à l’Apocalypse, ses fleurs toutes flétries, incrustées de milliers de grains de sable rouge pendaient lamentablement. Léa sentit se briser en elle la dernière amarre qui la rattachait à un pays qui était devenu une vaste plaie et qu’elle ne reconnaîtrait pas si un entêtement soudain la poussait à s’y rendre : on se battait en Kabylie, dans les Aurès, la Mitidja, l’Oranais, sur les Hauts-Plateaux, aux confins du désert ; des bombes éclataient dans des brasseries, au cœur même d’Alger. Elle se sentait désemparée. C’était comme si quelque puissance souveraine avait supprimé tout son passé aussi facilement que l’on efface ce que l’on a écrit à la craie sur un tableau noir.

Un matin, quelques semaines plus tard, elle prit sa bicyclette et se rendit à l’hôpital militaire niché au cœur de la campagne varoise dont son père parlait souvent mais qu’elle ne connaissait pas : elle découvrit des préfabriqués sans intérêt reliés par des rues bordées de rangées de mimosas en fleurs qui, par miracle, avaient résisté au coup de sirocco. Elle en eut le souffle coupé : ces énormes boules d’un jaune éclatant étaient une multitude de soleils qui lui faisaient une haie d’honneur.
« Votre père est en salle d’opération », lui dit le jeune médecin qui la reçut.
Lui aussi, il était beau comme un soleil.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> SALON DE THE -> De tout, de rien All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group