forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

La Boutique

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 165
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 693
Masculin

PostPosted: Mon 11 Feb - 19:25 (2019)    Post subject: La Boutique Reply with quote

Alban se souvenait de son oncle Nicoli, une force de la nature qui riait fort et achetait des voitures extravagantes. Le bruit courait qu’il brassait des millions. Quand il s’absentait de longs mois durant, on le disait parti à l’étranger. En réalité il effectuait un séjour en prison. Séjour dont il ressortait plus grand, plus fort, plus tonitruant.
Souvent son oncle lui ressassait une phrase à la façon d’un mantra : « Le temps c’est de l’argent. N’oublie jamais petit, le temps c’est de l’argent ! »
Après de brillantes études et une inscription non moins brillante à Pôle Emploi, après quatre années de chômage entrecoupées de contrats d’intérim ; Alban prit conscience d’avoir sacrifié sa belle jeunesse à hanter des salles de cours poussiéreuses pour s’étioler dans de misérables petits boulots alimentaires rémunérés au ras des pâquerettes.
Il décida de prendre son destin en main et régla ses ambitions à la hauteur de ses espérances.
Puisque le temps c’est de l’argent, il allait vendre du temps. Et pour engranger de solides bénéfices, il le vendrait au prix de l’or…
En affaire, répétait Nicoli, l’important est de s’associer aux bonnes personnes. Fort de sa jeunesse et de son puissant désir d’à son tour brasser des millions, Alban proposa à l’un des plus fameux spécialistes du temps de s’associer. Ce dernier se montra enthousiaste. À la fin de l’entretien tous deux topèrent.
Quelques semaines plus tard, Alban ouvrait sa boutique. Sur la vitrine, en grosses lettres blanches, il avait écrit : « Ici on vend du temps ».
La première journée, il n’y eut pas foule. La matinée s’écoula, puis l’après-midi, sans qu’un seul client ne pointe le bout de son nez. Dépité, Alban se préparait à fermer quand une femme se présenta. Elle était pressée, ébouriffée, émue. Elle venait de quitter son amant et avait peur que son mari soit déjà rentré. Elle acheta à Alban quinze minutes, sans en discuter le prix, et fila dans la rue en rajustant sa coiffure.
Le lendemain les clients furent plus nombreux. À la fin de la semaine la boutique ne désemplissait pas.
Des hommes fortunés achetaient une ou deux heures par jour ; des étudiants s’offraient un peu de temps pour leurs révisions ; de jeunes mères se rendaient à la boutique afin d’échanger leurs maigres économies contre un peu de temps pour elles. Alban compta même dans sa clientèle des députés, trois sénateurs et deux ministres. Ceux-là juraient avoir besoin de temps pour régler les affaires du monde. Ce à quoi ils employaient les jours, les semaines, voire les mois ainsi récupérés ne regardait pas Alban. Désormais il avait pignon sur rue, brassait des millions et pouvait s’offrir la plus extravagante des voitures.
Un matin un vieillard se présenta. Il allait mourir, il le savait. Il voulait acheter une journée pour permettre à sa fille d’arriver d’Australie. Une journée, vingt-quatre petites heures… L’embrasser avant son grand départ était son ultime souhait. Le vieillard était pauvre. Des trémolos dans la voix il supplia qu’on lui fasse crédit. Sa fille viendrait régler, il le promettait. Il eut beau implorer, Alban fut intraitable. Il congédia le vieil homme sans plus de cérémonie.
Une semaine après ce tragique événement, Alban sentit son cœur se serrer. Tout se mit à tourner autour de lui. Il s’effondra dans la rue. Il n’avait pas encore vingt-sept ans.
À vendre du temps au prix de l’or, le risque est grand de devoir payer rubis sur l’ongle.
Le diable non plus ne fait pas crédit.
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Mon 11 Feb - 19:25 (2019)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
MamLéa
Administrateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 5,722
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Mon 11 Feb - 19:29 (2019)    Post subject: La Boutique Reply with quote

Quelle belle idée, de vendre du temps !
La fin est peut-être un peu rapide : manque de "caractères". C'est pour ça que je ne l'ai mis que en seconde position.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
chuchoterie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 26 Dec 2018
Posts: 231
Localisation: Grand Est
Féminin

PostPosted: Tue 12 Feb - 12:30 (2019)    Post subject: La Boutique Reply with quote

J'ai beaucoup aimé l'idée. L'écriture est parfaite. Compte-tenu de la longueur imposée, on aurait pu aller plus vite à l'essentiel. Le texte aurait même pu commencer par :
"Alban ouvrait sa boutique. Sur la vitrine, en grosses lettres blanches, il avait écrit : « Ici on vend du temps »."
Je l'aurais mis en tête si la fin m'avait convenu. Un vieillard a besoin d'argent pour revoir sa fille une dernière fois avant de mourir : c'est assez bateau, on peut imaginer que c'est parce qu'il ou elle n'a pas assez d'argent pour faire le voyage. J'aurais aimé une idée qui colle vraiment avec cette idée d'acheter du temps, une trouvaille à la Philip K. Dick. J'ai été si frustrée par cette fin, que j'ai imaginé, en cas de 3ième place, de proposer cette consigne : reprendre ton histoire et lui trouver une autre fin (mais c'est sans doute un crime de lèse-majesté !)
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,852
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Tue 12 Feb - 16:55 (2019)    Post subject: La Boutique Reply with quote

Mon numéro 1. Pas de critiques particulières. L'idée est originale et l'écriture agréable. Super donc !
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 693
Masculin

PostPosted: Tue 12 Feb - 19:13 (2019)    Post subject: La Boutique Reply with quote

Oui MamLea, le premier jet comportait davantage de caractères... Il a fallu faire des choix et raboter !
Pour chuchoterie : le vieil homme n'a pas besoin d'argent mais de temps ! Concernant le crime de lèse majesté il ne peut y en avoir dans la mesure où il n'y a pas de majesté !
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,508
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 12 Feb - 20:14 (2019)    Post subject: La Boutique Reply with quote

Mon N°1. Vendre du temps, exploiter la bêtise humaine ou vouloir rendre service à autrui? Quel que soit le motif, une idée originale et séduisante mais pas dénuée de risques comme le montre la chute, savoureuse!
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,753
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Thu 14 Feb - 14:20 (2019)    Post subject: La Boutique Reply with quote

J’ai accordé la deuxième place à cette fable en prose dans laquelle l’invraisemblance est le prix de l’insolite. On n’y est pas dans le monde réel et tout y est possible, même le commerce de cette denrée si impalpable qu’est le temps. Il aurait fallu, AMHA, présenter le mystérieux intervenant comme un préteur en même temps qu’un associé, ce qui éclairerait la fin.

Une manière originale de traiter du sujet.

Remarque : « d’intérim ; Alban » : je verrais mieux une virgule qu’un point-virgule.
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,941
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sat 16 Feb - 16:38 (2019)    Post subject: La Boutique Reply with quote

Je partage l'avis de MamLea : une belle idée, originale, et un texte qui mériterait d'être développé. Mon coup de coeur
Back to top
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 693
Masculin

PostPosted: Thu 21 Feb - 07:29 (2019)    Post subject: La Boutique Reply with quote

Merci pour vos commentaires ! Ils me sont toujours utiles...
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 165 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group