forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

L'Homme de l'art

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 163
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 689
Masculin

PostPosted: Mon 17 Dec - 17:54 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

— Et voilà ! C’est cassé, ça ne fonctionne plus !
Le cri de Colin résonne dans la cuisine. Depuis plus de quatre heures il s’échine, ne ménageant pas ses efforts. Ses mains crasseuses, ses cheveux ébouriffés, ses outils étalés dans le garage témoignent de sa persévérance.
D’abord il a démonté le capot. Le bougre a résisté, mais finalement il gît dans un coin, un peu cabossé, un peu rayé, mais il est là, vaincu.
Sa femme, Clémence, avait tenté de le dissuader :
— Tu n’as jamais été bricoleur. Il n’y a pas de honte à faire venir un professionnel !
Pour un peu Colin se serait mis en colère :
— Ces gens-là sont des charlatans ! Ils profitent de notre ignorance pour se faire du fric sur notre dos.
L’hiver avait lancé une attaque aussi précoce que soudaine. Et la chaudière refusait de démarrer. En trois jours la température dans la maison était tombée de vingt et un degrés à seize. Et la météo ne prévoyait pas de retour aux normales saisonnières avant une semaine.
— De quoi faire chuter la température à douze, avait prédit Clémence.
Après avoir longuement étudié le mode d’emploi de l’engin, Colin s’était convaincu que relancer la chaudière ne devait pas être bien sorcier.
Et, son petit déjeuner achevé, il avait vaillamment rassemblé ses outils, rempli de l’importance de sa mission.
À trois reprises Clémence était venu s’enquérir de l’avancée du chantier.
La première fois, Colin venait de vaincre le capot. Il était enjoué.
— Maintenant que tout est à nu, ça va aller vite.
La deuxième fois elle avait trouvé Colin à quatre pattes sous la chaudière. Il était parvenu à démonter une soupape à la mine fourbe, avait laissé tomber un joint, et ne parvenait plus à mettre la main dessus. Il était énervé.
La troisième fois, Colin venait de se donner un puissant coup de clef à molette sur l’os saillant du pouce en remontant un gicleur récalcitrant. Il jurait des insanités. Clémence avait tourné les talons sans se faire remarquer.
Pour Colin tout allait mal. Malgré les joints vérifiés, les durites nettoyées, les électrodes brossées ; la chaudière refusait toujours de démarrer. Elle avait glouglouté, soupiré, éternué même. Mais ronronné, jamais.
Vers midi il jette l’éponge et rentre en trombe dans la cuisine :
— Et voilà ! C’est cassé, ça ne fonctionne plus ! Vas-y, ordonne t-il à Clémence, appelle ton type ! Cette chaudière n’est qu’une vielle carne !
— C’est déjà fait. Il sera là en début d’après-midi.
Quand il est devant la chaudière, le plombier fait la moue.
— Quel est le sagouin qui vous a fait ça ? demande t-il en désignant le capot.
Capot que Colin était parvenu, tant bien que mal, à remonter, non sans utiliser du fil de fer pour remplacer les ergots mis à mal lors du démontage. Colin répond que la chaudière était dans cet à leur arrivée dans la maison.
— Bon, c’est pas grave ça. Un capot cabossé n’a jamais empêché une chaudière de fonctionner. Il est où votre thermostat ?
À ce nom, Colin sent une chaleur soudaine l’empourprer. Les joues brûlantes il accompagne le technicien dans le salon.
— Et ben voilà ! Votre thermostat est réglé sur zéro ! Comment voulez-vous que ça chauffe !
D’une main experte il le règle sur 20.
Trois minutes plus tard une douce chaleur commence à se répandre dans les radiateurs, pour la plus grande satisfaction de Clémence.
Sans jamais lever les yeux sur l’homme de l’art, Colin tend le chèque qu’il a rempli à son attention.
Il n’a pas osé non plus vérifier le montant de la facture.
Un montant sans aucun doute prohibitif…
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Mon 17 Dec - 17:54 (2018)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 689
Masculin

PostPosted: Mon 17 Dec - 18:00 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

Bon... Voilà... Je suis confus... Deux fois "outils" dans le texte, sans compter deux fois "démarrer", sur ce coup je ne suis pas bien fier ! C'est complétement involontaire de ma part. Je n'avais pas d'idée, un ami m'en a involontairement offert une sur un plateau en me racontant ses mésaventures avec sa chaudière, et me voilà parti à écrire sans prendre le temps de bien lire la consigne et en oubliant les mots interdits... Désolé Jodie et pardon à tous les participants. Merci à ceux qui ont quand même voté pour mon texte...
PS : en attendant c'est moi qui suis en panne de chaudière depuis ce matin ! Et ça ne m'amuse pas beaucoup ! ! !
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,742
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Mon 17 Dec - 18:38 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

Le coup de l’engin qui ne fonctionne pas parce qu’on a oublié de le brancher est classique. Prise, interrupteur et autres bitoniaux à enfoncer ou tourner, comme ici le thermostat : qu’on ne vérifie pas ça de prime abord m’a toujours laissée dubitative dans la vraie vie et j’ai du mal à imaginer bâtir une histoire là-dessus.
Et pourtant… il a vraiment oublié ça, ton ami, ou c’est toi qui a brodé ? Tout ça pour dire que ce bricoleux qui tripatouille (malheureux ! et le dioxyde de carbone !) sa chaudière m’a peu convaincue.
Mais bon, la question ne se pose pas, puisque le texte est hors concours.
Sinon, je compatis : sors les bouillottes et les couvertures, Pierre, et fais-toi une soupe bien chaude pour tenir le coup. Bon courage.
Back to top
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 689
Masculin

PostPosted: Tue 18 Dec - 08:14 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

L'histoire est véridique ! Mon ami a emménagé au mois d'aout dans un nouvel appartement. Le thermostat s'est retrouvé coincè entre des étagères croulantes de livres et un angle de mur... Il n'y a jamais prêté attention ! Et le chauffagiste appelé en désespoir de cause s'est contenté de régler le thermostat ! Après, bien sûr, j'ai brodé sur ce canevas.
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,941
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Tue 18 Dec - 10:45 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

Oh, j'ai cru ce texte écrit par une femme ! Pierre, tu décris très bien les réactions de ce bricolo du dimanche ! Sa mauvaise foi masculine ! Mr. Green Sans doute le texte qui m'a le plus amusée ! Je l'ai relu 2 ou 3 fois de suite, juste pour le plaisir d'imaginer la scène !

Par contre, je commence à me demander si je n'ai pas inversé les consignes en ne votant quasiment que pour des textes ne les respectant pas Mort de Rire
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,750
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Tue 18 Dec - 16:19 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

Il eut été malvenu de ma part de fortement sanctionner ce texte en raison d’une faute dont je me suis également rendu coupable ; façon peut-être hypocrite d’en atténuer la gravité ! Ces deux outils devraient le mettre hors-jeu (pour « démarrer » rien à dire, le verbe interdit était « redémarrer »). J’ai accordé à cet oubli l’indulgence que j’emploie à l’égard de petites erreurs comme les fautes de frappe, les fautes d’accord décelables par un correcteur automatique, celles dues à l’inattention. Tant la consigne était facile à respecter.

Je me suis donc permis de classer ce texte en deuxième place, conscient que la faute originelle (tiens ! C’est le titre de mon premier !) ne lui permettrait pas d’atteindre le podium. Pour le reste, il est amusant, bien écrit, reposant sur une bonne idée. La dernière phrase, je ne dis pas la fin, est un peu plate.
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
Donaco
Conjonction volubile

Offline

Joined: 10 Oct 2018
Posts: 374
Féminin

PostPosted: Tue 18 Dec - 16:34 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

Texte très humoristique !
Les difficultés du propriétaire de la chaudière sont évoquées de manière très réaliste avec un soupçon d'ironie féminine qui sied bien à la situation Wink
J'ai beaucoup apprécié ce genre d'humour : "Pour Colin tout allait mal. Malgré les joints vérifiés, les durites nettoyées, les électrodes brossées ; la chaudière refusait toujours de démarrer. Elle avait glouglouté, soupiré, éternué même. Mais ronronné, jamais."
Et l'arrivée du chauffagiste est hilarante : "Quel est le sagouin qui vous a fait ça ?"SmileSmile
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,508
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 18 Dec - 16:38 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

Sacré bricoleur du dimanche ! Un texte qui sent le vécu. Dommage qu'il n'ait pas respecté la consigne. D'autant que le titre était vraiment bien trouvé (dit celle qui galère toujours avec ses titres !)
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
MamLéa
Administrateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 5,719
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 18 Dec - 17:09 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

Histoire plaisante et simple, le coup classique de l’interrupteur...
Le mot interdit, cité 2 fois, a été éliminatoire, dommage, car j'avais présélectionné ton texte.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,843
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Tue 18 Dec - 19:02 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

Mon numéro 4. Il aurait sûrement été classé plus haut, s'il n'y avait pas eu ces mots interdits ! Je l'ai quand même gardé dans mon classement, car j'ai beaucoup aimé les mésaventures de cet homme racontées avec beaucoup d'humour.
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 689
Masculin

PostPosted: Tue 18 Dec - 19:22 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

Merci à toutes et à tous pour vos commentaires et votre... indulgence !
Pour Ptit lu : je prends comme un compliment le fait que tu pensais mon texte écrit par une femme !
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Wed 19 Dec - 15:17 (2018)    Post subject: L'Homme de l'art Reply with quote

Ne demande surtout pas pardon pour avoir oublié les mots interdits, Pierre, et surtout pas à moi, qui n'ai vu qu'en deuxième ou troisième lecture que tu avais "fauté"vis-à-vis de ma consigne !
Les machines rendent dingues avec leur soupape à la mine fourbe, homme de l'art ou pas, ainsi, moi par exemple, je les frappe jusqu'à ce qu'elles obtempèrent mais, comme au moment où elles se rendent elles sont HS du fait de plusieurs coups de pied mal placés, leur reddition ne m'est plus d'aucune utilité. Vive le bricolage improvisé !
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 163 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group