forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Embardée

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture
Previous topic :: Next topic  
Author Message
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Fri 18 Aug - 17:09 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

EMBARDÉE (Envoyée de mon ordinateur car celui de Tyu ne marchait pas)
On ne peut pas la rater, cette cicatrice ! a dit le miroir.
Oui, pas discrète pour un sou.
Qui t’a fait ça ?
-Je pourrais te dire ce que j’ai raconté aux filles pendant des années : « Un coup de couteau, celui qui me l’a donné dort maintenant trois pieds sous terre. » Ça fait viril.
Ça prendrait pas avec moi.
Je sais.
J’avais 18 ans : je venais d’obtenir le permis de conduire et je tentais de persuader mes parents de me prêter leur voiture aussi souvent que possible afin que je progresse. Vous comprenez : quand on réussit le permis on ne sait pas vraiment conduire.
Ma mère avait un peu trop bien compris :
On ne sait pas conduire ! Ça alors ! Et pourquoi te l’a-t-on donné, ce fichu permis ?
Pour que je m’aguerrisse en conduisant 15000 kilomètres.
Elle a appelé mon père à la rescousse : Eugène ! Ton fils veut te prendre ton automobile pour aller chez les Chinois.

Un jour, Greg et moi avions rendez-vous avec deux beautés rurales qui craignaient de se dessécher dans un spleen qui les ferait passer à côté de la vie. Alors, elles s’étaient jetées dans nos bras avant qu’il ne fût trop tard.
Greg était mon ami, il avait 18 ans lui aussi mais pas le permis de conduire. Je ne sais quelle idée lui est passée par la tête, sans doute le désir d’éblouir des gamines de 16 ans qui n’en demandaient pas tant, il m’a dit :
Tu me laisses le volant ?
J’ai accepté mais je suis monté près de lui, à l’avant.
Il a tourné la clé de contact, fait ronfler exagérément le moteur et...
Accrochez-vous ! Je vais vous faire un démarrage à la Fangio !
... et j’aurais préféré que le champion argentin n’eût pas pour spécialité l’escalade des tas de matériaux des chantiers qui se trouvaient sur le bord des routes. L’expérience n’a duré que quelques secondes mais que de dégâts ! La carrosserie avait perdu l’éclat du neuf, mon avant-bras droit aussi que j’avais posé nonchalamment sur la glissière qui permettait l’ouverture et la fermeture de la vitre. La chair avait été emportée du poignet jusqu’au coude sur une largeur d’un centimètre et presqu’autant de profondeur.
Le ciel, d’une luminosité parfaite, s’est obscurci et je me suis évanoui.
Un médecin qui habitait à 100 mètres de là a fait le nécessaire. Il nous restait à imaginer une fable qui, sans mettre mon ami en cause, fût assez plausible pour expliquer à mes parents ma présence sur le siège de droite et les bosses. Tout a bien marché. Ma mère, du moment que son petit était là bien vivant...
Pas une seule fois Greg ne m’a rendu visite.
Peu de temps après cet incident, mes parents et moi avons quitté la région. Au fil du temps, la cicatrice, s’est en partie estompée, mais elle demeurait bien visible, encore.
Le désir de revoir les horizons de mon enfance a fait son chemin en moi et, aujourd’hui, après bien des années, j’ai pris la route. En arrivant, je me suis rendu chez le Docteur Aravis qui avait si bien soigné ma blessure : « C’est plus joli que je ne l’espérais la première fois que tu es venu me présenter ce bras » a-t-il dit. Et il a ajouté « Sais-tu que ton compère Greg, lui, n’a pas bougé. Il participe à tous les rallyes qui sont organisés et il est imbattable. Tiens ! Le journal du jour ! Prends donc la peine de lire cet article. J’ai lu : « La supériorité de Grégory Charlieu s’est manifestée une fois encore dans le difficile Rallye des Lacs et cela en dépit de trois sorties de route. L’une d’entre elles aurait pu le pousser à l’abandon car son véhicule a fini sa course en équilibre sur un tas de matériaux de construction. »
Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 18 Aug - 17:09 (2017)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,010
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sat 19 Aug - 14:43 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

Sur mon podium ! Ah, Tyu, Cette histoire m'a séduite, les effets sont réussis : je suis passée du grand sourire au grincement de dents à cause de ce Greg de malheur !!! Texte rythmé, jolie verve, de l'humour et un zeste de cruauté !
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,000
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Wed 23 Aug - 17:24 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

J'ai aimé cette idée de faire converser le narrateur et le miroir. De plus j'ai été sensible à l'humour qui émaille le texte, et j'ai éprouvé une tendresse particulière pour les "deux beautés rurales qui craignaient de se dessécher dans un spleen qui les ferait passer à côté de la vie"...ainsi que pour ces deux jeunes amis qui avaient "le désir d'éblouir des gamines de seize ans"...J'ai également trouvé que le récit était bien mené, et qu'il était écrit dans une langue fluide et maîtrisée. D'où sa première place sur mon podium.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,512
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 24 Aug - 07:58 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

Bonne idée, en effet, que celle de faire parler le miroir ! Une histoire où l'humour savoureux s'achemine vers une chute qui fait grincer des dents !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
DDDLV
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Mar 2014
Posts: 866
Localisation: Ardenne
Masculin

PostPosted: Sat 26 Aug - 11:17 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

Pour avoir été trimballé dans divers rallyes pendant ma jeunesse, je n'ai pas pu trouver la fin de l'histoire crédible.

Hormis ce détail, ça m'a amusé qu'on me prenne pour l'auteur d'un texte aussi bien écrit.
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Sat 26 Aug - 14:53 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

Tout a déjà été dit, ou presque. Moi aussi j'ai aimé l'incarnation du miroir et le style vif et humoristique qui rendent la lecture vivifiante. Mais il n'y a guère d'autres prises pour aider ce texte à se hisser sur mon podium, hopak. La chute m'est apparue en effet assez moyenne et le tout, au final plutôt dans le rang. Dur de départager un certain nombre de textes dans cet exercice 146 à la consigne plutôt fermée.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Mon 28 Aug - 22:39 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

Sophax, ce n'est pas moi qui ai écrit ce texte mais Tyu.
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Wed 30 Aug - 12:03 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

Tu as raison. C'est écrit au début. Désolé.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Fri 1 Sep - 11:13 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

Un grand merci DDDLV pour ta remarque concernant la vraisemblance de mon histoire, pourrais-tu m'en dire plus à ce sujet ? A vrai dire je suis parfaitement ignare en matière de rallyes. En choisissant cette chute, je voulais exprimer une sorte d'"autopunition"infligée par l'inconscient (j'ai pensé à un exemple souvent cité par les psychanalystes : durant une période de restrictions, une femme ne veut pas priver son chat de son bol de lait habituel mais elle sait que les voisins jugeraient scandaleux qu'ele donne du lait à un animal alors qu'il n'y en a pas assez pour les bébés. Alors, elle fait chauffer le lait puis, immanquablement, en le transportant, elle renverse le bol et le chat peut alors laper le lait.)

"bien écrit": c'est une notion que je n'ai jamais complètement assimilée : quand j'étais enfant, je croyais que cela tenait de la calligraphie car, alors je m'efforçais de ne pas faire de tache d'encre, puis j'ai compris sans vraiment comprendre car j'entendais dire de Proust : "Il écrit bien", ce qui me semblait pour le moins incontestable mais j'entendais également dire de Céline "Il écrit bien", or ces deux proses-là, c'est le jour et la nuit, l'eau et le feu. Peut-être, y a-t-il une multitude d'auteurs qui écrivent bien, peut-être chercherait-on en vain un auteur à propos duquel on pourrait dire : "il écrit mal". J'ai longtemps cru que la répétition était un critère qui permettait de conclure à la vilaine écriture mais voilà-t-il pas que je suis tombé sur "Si" de Kipling qui répète le mot "Si" "un certain nombre de fois" (je crains de dire une bêtise en étant plus précis). On m'a dit "Il faut employer le mot juste, le mot précis et je suis tombé sur des mots flous qui étaient bien plus riches d'interprétations que le titulaire légitime des lieux... Alors je ne sais toujours pas et la possibilité que je ne sache jamais est "inquiètamment" élevée. (Les néologismes ça contribue au "bien écrire" ou pas ?)
Back to top
DDDLV
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Mar 2014
Posts: 866
Localisation: Ardenne
Masculin

PostPosted: Sun 3 Sep - 07:46 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

Et bien, sur un plan plutôt macro, l'idée qu'on puisse être imbattable en rallye est déjà un peu incongrue, car le rallye a ceci de commun avec le poker que la chance y joue un rôle certain : Problème technique, etc...
Un bon pilote n'est donc jamais imbattable, il est simplement plus régulier que les autres sur l'ensemble de la saison.
Aussi, si le pilote est régulier, sa voiture n'est pas nécessairement aussi performante sur asphalte, sur terre ou sur neige, ce qui contribue à la distribution des victoires sur un panel de pilotes pas trop restreint.
Sur un plan plus micro, l'idée qu'on puisse gagner un rallye en sortant trois fois de la route peut déjà me faire tiquer, car chaque sortie de route fait perdre du temps.
Du coup, évidemment, une voiture qui finit sa course en équilibre sur un tas de matériaux en construction n'a aucune chance de remporter un rallye, notamment parce ça nécessite de l'aide de l'en retirer ce qui est, je crois, interdit par le règlement. (à part peut-être en rallye-raid : Le dakar, etc...)
Bien sûr, on peut pleinement assumer une telle fin si on choisit de rouler en division "réalisme magique", dans l'écurie de Gabriel Garcia Marquez, mais l'entame du texte ne m'ayant rien laissé croire de tel, sa fin m'a remonté les sourcils à un endroit qui était avant le milieu de mon front, et qui n'en est plus que le tiers.

Quant au "bien écrit", disons que tout est relatif. J'ai beau estimer que la valeur d'un texte est d'abord le plaisir qu'on prend à l'écrire, je dois aussi admettre que la concordance des temps (parmi tant d'autres choses) est pour moi un jeu de hasard moyennement maîtrisé. J'imagine que mes résultats aux jeux de ce forum, depuis que j'y participe assez irrégulièrement depuis bientôt une olympiade, me confortent régulièrement dans l'idée que je confronte ici mes peintures de Pollock à des peintures de Canaletto et compères.

Et puis, parfois, j'ai quelques points d'un Tyu, que d'aucuns ici s'amusent à surnommer "Maître" à cause, j'imagine, de tout ce qu'il est pratiquement le seul à remarquer dans nos textes, par exemple :

"famille" est un "singulier collectif" (comme groupe, bande, classe, équipe, bataillon etc) l'accord se fait donc au singulier > sa normalité, elle partagerait
"fermées et ouvertes" s'accordent avec "modèles"(masculin)
suivent qq verbes au passé simple qui mériteraient d'être au PQP me semble-t-il.
"son coeur bondissait en attachant..." cela signifie que c'est le coeur qui attache

Et ça me remonte le moral. Very Happy
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Sun 3 Sep - 10:46 (2017)    Post subject: Embardée Reply with quote

DDDLV : Merci pour ta réponse, je suis tout à fait convaincu. C'est d'une grande clarté.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group