forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Le choix du roi

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°128 -> Critiques constructives Jeu 128
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,843
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Thu 4 Feb - 17:26 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

Le choix du roi

La royauté a été abolie depuis longtemps en France et pourtant, chaque mois de janvier, la cérémonie du couronnement, après découverte de la fève dans la galette des rois, est une toujours une source de conflit.
Je suis mère d'une famille nombreuse, dont tous les membres désirent plus que tout poser ce bout de carton doré et joliment découpé sur leur jeune tête, puis, accessoirement, choisir le deuxième élément du couple royal qui régnera jusqu'à la galette suivante.
Croyez-moi, le problème est considérable. Sur mes cinq enfants, quatre sont de sexe masculin. Si la fève leur passe sous le nez, ils n'ont guère de chance de recevoir la couronne en deuxième instance. Pourquoi, me direz-vous ? Parce que, hormis moi, Cécile est la seule reine potentielle et elle désigne toujours son père ! Hé oui, c'est la fifille à son papa !
J'ai donc décidé d'aider le destin.
Malgré tout, pour sauver les apparences, nous pratiquons un tirage au sort en bonne et due forme. Le plus jeune des gamins va sous la table, je pose ensuite la question rituelle :
"pour qui ?", de la manière la plus scrupuleuse qui soit. Cependant, la chance ne sourit jamais deux fois de suite, au même enfant. On peut ajouter d'ailleurs, que nous, les parents, ne récupérons pas, non plus, cette malicieuse fève. Comment est-ce possible ? Je triche ! Je sais, c'est scandaleux. Mais j'assume.
Je repère, au moment de la découpe, l'emplacement de l'objet convoité et lorsque la voix étouffée dit : "pour Fred", je glisse, à cet instant seulement, ma pelle à tarte sous le morceau du destinataire. Personne, jusque-là, n'a remarqué la supercherie. Mon timing est parfait. Une vraie prestidigitatrice. Je devrais avoir honte, mais non, je préfère cette solution contestable, plutôt que de devoir me retrouver face à un enfant à qui le hasard interdirait ce bonheur si anodin et pourtant si apprécié. Chaque année, ce turn over m'oblige à des achats multiples de galettes. Les goûters de janvier ne sont pas très variés !
Les aînés ont, malgré mes précautions, constaté que leur tour revenait moins fréquemment que dans leur jeunesse. Je leur ai fait observer qu'étant plus nombreux, la probabilité de découvrir la fève diminuait très logiquement. En dépit de ces explications, Marc, le plus âgé, n'arrête pas de geindre. Il répète, à l'envie, que ce n'est pas juste, que ce n'est JAMAIS lui qui obtient le graal.
Alors, j'ai décidé de lui faire cet immense plaisir. A ma manière.
La galette, coupée en huit et non en sept, trône sur la table. Encore une tradition obligatoire chez nous : "la part du pauvre", appelée plutôt," part du goinfre"... Daniel se glisse sous la nappe. Marc, désabusé, ronchonne dans sa barbe qu'il sait bien qu'il fera chou blanc, cette fois encore. A l'énoncé de son prénom, il reçoit le morceau soigneusement localisé.
Tout le monde est servi. Chacun entame la pâte feuilletée avec appétit.
Les yeux de Marc brillent, il a senti un petit objet crisser sous ses dents. Il l'extraie triomphalement. Ce faisant, il a soulevé légèrement la pâte et aperçoit, très surpris, une autre fève, puis une autre et une autre encore ! Sept fèves se retrouvent ainsi alignées devant l'assiette de mon fils ébahi. Il ne sait plus trop quelle attitude adopter. Il me regarde de biais et finit par éclater de rire et me lancer :
- Maman, c'est pas du jeu, tu as triché !
Je réponds alors, avec un immense aplomb :
- Oui, j'avoue, mais c'est bien la première fois !
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 4 Feb - 17:26 (2016)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,750
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Thu 4 Feb - 18:26 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

Sur mon podium, à la quatrième place, ce qui n’est pas mal. C’est cohérent, limpide, huilé (ou beurré) et bien écrit. Les tricheries de Maman coupant la galette, j’ai appris sur le tard leur existence ; comme j’ai appris, un peu plus tôt, ce qu’il en était de celle du Père Noël. Une bluette familiale qui se déguste avec plaisir. Et, en plus, ça me rappelle quelque chose…
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 4 Feb - 19:27 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

Bien qu'ayant trouvé que la première phrase n'introduisait pas du tout l'histoire - elle est de portée générale, AMHA, elle gagnerait à être reliée à l'ensemble du texte * - j'ai apprécié ce texte sympathique, en dépit de son caractère peu original.
La galette, effectivement bien huilée, était agréable au palais.

Quatrième de mon podium.


* Je te propose : La royauté a été abolie depuis longtemps en France et pourtant, chaque mois de janvier moi, mère de famille nombreuse/moi qui suis mère de famille nombreuse, j'appréhende la cérémonie du couronnement, après découverte de la fève dans la galette des rois car elle constitue toujours une source de conflit. Tous les membres de la fratrie désirent plus que tout poser ce bout de carton doré et joliment découpé sur leur jeune tête, puis, accessoirement, choisir le deuxième élément du couple royal qui régnera jusqu'à la galette suivante.
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,941
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Fri 5 Feb - 14:12 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

J'ai apprécié le titre, la facétie et la tendresse qui se dégageaient de ce texte et puis, qu'elle est la maman qui n'a pas un peu triché... Merci Armorique pour ce moment agréable.

La 1ère phrase ne m'a pas gênée. Moi, c'est plutôt le passage de la 1ère à la seconde qui j'ai trouvé abrupt. Les lier comme le propose Marixel ou trouver un autre chti truc qui permette un meilleur enchaînement.
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,843
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Fri 5 Feb - 17:11 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

Merci à vous trois. Je vais voir à retravailler le début de ce texte grâce aux suggestions de Marixel.

J'ai envoyé mon histoire à mon fils aîné en souvenir de sa jeunesse. Il me menace ( pour rire) de me mener devant un tribunal pour atteinte à sa vie privée Mr. Green
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,750
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Fri 5 Feb - 17:35 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

@rmorique : ne reçois pas les critiques comme paroles d’évangiles. Trois avis se sont exprimés, c’est peu. Si je n’interviens pas tu te sentiras obligée de modifier le début. Or, je ne vois aucun problème dans la première phrase, au contraire ! Tu commences avec une considération générale sur la royauté, en y glissant le thème de la galette ; pour moi, la transition est faite. Et tu continues en braquant la caméra sur toi, l’auteur, le narrateur, ta famille, en liant la deuxième phrase avec ce qui précède, grâce à deux éléments qui le rappellent : « couple royal », et « règnera ». Ensuite, le ton devient plus trivial, plus familial. Je trouve l’entrée en matière bien amenée. Tu vois, tous les goûts sont dans la nature, et dans la galette ! Mr. Green
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
ailleurs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 17 Oct 2014
Posts: 378
Féminin

PostPosted: Sat 6 Feb - 04:14 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

Une histoire sympathique, contraire de la mienne. Je vous rassure, ce n'est pas toujours que je suis aussi sérieuse avec les galettes.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Back to top
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 1,129
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Sun 7 Feb - 18:13 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

Bien écrit le texte est propre, le récit est cohérent et attrayant. L'histoire véhiculée est sympathique.Sur la liste des éligibles mais ne podium comportait 4 places
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,843
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Sun 7 Feb - 20:56 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

Merci Ailleurs et Aimard.
@ Ailleurs, ton histoire est très sympathique, il n'y a pas de problème. La maman, contrairement à la mienne, veut que ses enfants se rendent compte que l'on a pas,toujours ce qu'on veux. C'est une façon d'envisager l'éducation tout à fait louable...
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
Caroline Lacanau
vocable éloquent

Offline

Joined: 08 Aug 2015
Posts: 26
Féminin

PostPosted: Wed 10 Feb - 18:18 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

J'aime beaucoup le texte...ça évoque plein de choses chez moi cette expérience d'avoir toujours la fève étant petite puis de moins en moins en grandissant, avant de comprendre que les dés étaient truqués.... Et cette fierté d'avoir de la chance, ce besoin de gagner même si c'est dû au hasard, alors qu'en grandissant, on rit d'avoir systématiquement des mauvaises cartes comme le valet de pique....par ailleurs cette relation entre l'enfant et l'adulte qui se transforme, "maman peut tricher par générosité, c'est ça aussi d'être une grande personne" je trouve ça touchant. Pour le style, franchement, c'est facile à lire, agréable, fluide et on a envie de connaître la fin.
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,843
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Thu 11 Feb - 19:14 (2016)    Post subject: Le choix du roi Reply with quote

Merci Caroline.
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°128 -> Critiques constructives Jeu 128 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group