forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Galette et galette

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°128 -> Critiques constructives Jeu 128
Previous topic :: Next topic  
Author Message
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,571
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 4 Feb - 08:50 (2016)    Post subject: Galette et galette Reply with quote

La claque, je n'en mourrai pas mais éclairez-moi. Ai-je fait une grosse bourde ? Sincèrement, à part la fin un peu rapide, j'ai du mal à comprendre cette désaffection générale pour mon texte.


Le comportement de sa mère avait changé depuis son entrée au service de Mme Boyer qui venait de s’installer au premier étage. L’octogénaire, lourdement handicapée, avait affiché une petite annonce dans le hall : cherche personne pour ménage et courses et tâches diverses. Sandra avait vu là une occasion de compléter son maigre salaire d’agent d’entretien à temps partiel. La proposition que lui avait faite sa voisine avait dépassé ses espérances : la rémunération offerte la dispenserait de courir à gauche et à droite au petit matin ou à la nuit noire. Très vite, sa nouvelle patronne s’était montrée désireuse de nouer des relations d’amitié avec Sandra et le jeune Hugo. Une invitation un dimanche à partager dessert et café, une pièce au gamin s’il lui arrivait d’apporter lui-même le pain ou le lait.
Tout sourire et dévouement en présence de Mme Boyer, Sandra, de retour au quatrième étage, se répandait en réflexions amères. « Pour s’être payé ce F5 et ces meubles de luxe, elle doit en avoir du fric, cette vieille aux béquilles qui ne met jamais le nez dehors. Pour sûr, elle ne manque de rien. Et moi, avec mon môme sans père, je croupis dans un deux-pièces où j’ai dû séparer le salon en deux pour me ménager une chambre...»
Au fil du temps, elle avait appris que Mme Boyer n’avait plus de famille, ni de son côté ni de celle de son défunt mari et possédait une villa en Haute-Loire et un studio à Cannes. Tout en faisant la vaisselle ou passant le balai chez elle, elle bougonnait sans cesse, prenant Hugo à témoin : « Si c’est pas malheureux, être aussi riche et pas en profiter. C’est pas juste, y en a qui tirent le diable par la queue pendant que d’autres dorment sur leur galette ! »
Ces propos aigres ennuyaient Hugo, enfant timide et hyper sensible. D’autant que leur situation s’était considérablement améliorée. Sandra faisait office de dame de compagnie, récompense à la clé, et le garçon s’était pris d’affection pour la voisine qui se comportait avec lui en véritable grand-mère gâteau. Elle appréciait son goût pour la lecture et sa vivacité d’esprit. Lorsqu’il entra en sixième, elle insista pour lui offrir un nouveau cartable et régler la liste des fournitures. Il passait beaucoup de temps chez elle après la classe et s’épanouissait à son contact.
Sandra se confondait en remerciements, mais dès qu’ils regagnaient leur chez eux, elle reprenait sa litanie : « Pas d’héritiers, une sacrée galette qui va aller à qui ? A l’État, alors que... » Le gamin, restait silencieux, de plus en plus blessé par l’attitude de sa mère.
Lorsque Mme Boyer demanda à Sandra de l’accompagner en taxi chez son notaire, une lueur d’excitation s’alluma dans le regard de l’envieuse. Bingo ! Elle et Hugo allaient être couchés sur le testament de la vieille. Il suffirait de patienter. Pas trop quand même...
Quelque temps après, à l’occasion de l’Épiphanie, Mme Boyer invita Hugo et sa mère à partager une galette, ce qui mit Sandra étonnamment en joie. Elle coupa pour la vieille dame, très gourmande, une énorme part que celle-ci attaqua goulûment. Trois secondes plus tard, elle suffoquait. Hugo, affolé, se rua sur le téléphone pour appeler les secours sous le regard indifférent de sa mère. « Fausse route fatale » conclut le médecin.
Vers minuit, un gamin désespéré, sac au dos, errait dans les rues de la ville. Sur la table de la cuisine, un post-it attendait Sandra : « Je t’ai vu glisser la grosse fève dans la part de Mamie Boyer. Je te déteste, maman. »
_________________
"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie"A. Malraux
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 4 Feb - 08:50 (2016)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Elie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Aug 2013
Posts: 507
Féminin

PostPosted: Thu 4 Feb - 11:50 (2016)    Post subject: Galette et galette Reply with quote

J'ai trouvé ton texte très sympa. Il est bien écrit et les héros sont attachants.
Je ne l'ai pas choisi parce que j'ai senti la fin venir dès le début, alors que d'autres textes ont réussi à garder la surprise.
C'est juste pour ça.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Back to top
Visit poster’s website
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 4 Feb - 12:01 (2016)    Post subject: Galette et galette Reply with quote

Alors, Danielle, je comprends ta déception et je vais essayer de t'exposer la raison principale pour laquelle je n'ai pas retenu ton texte qui faisait, pourtant, partie de ma sélection.

J'ai trouvé l'idée intéressante, le style maîtrisé comme toujours mais l'histoire m'a paru souffrir du carcan des 3500 caractères imposés. J'ai eu l'impression d'être submergée d'informations, d'événements se succédant trop rapidement - comme si tu avais essayé de fourrer des vêtements dans un sac trop petit - et cela m'a empêché d'apprécier totalement la saveur de ta galette. Je suis certaine que si tu remaniais ta recette, en répartissant davantage les ingrédients, elle serait beaucoup plus "digeste" (je mets l'adjectif entre guillemets parce que ton texte n'est pas indigeste, loin de là, même, dans ma sélection, il se retrouve classé sixième.)


Last edited by Marixel on Thu 4 Feb - 13:58 (2016); edited 1 time in total
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,842
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Thu 4 Feb - 13:54 (2016)    Post subject: Galette et galette Reply with quote

L’idée est bonne, et originale. Deux acceptions du mot pour construire une histoire presque policière, clairement écrite. Pas mal, méritait un meilleur classement, comme chez moi, mais il y a des petits défauts : ceux signalés plus haut : fin attendue, et fourrage trop épais de frangipane, mais aussi et surtout invraisemblance. Introduire une grosse fève dans la part de galette d’une mamie gloutonne est loin du crime parfait. Pour l’impunité oui, mais pour l’efficacité… j’eusse préféré une fève empoisonnée, et, pour rendre la chute moins attendue et la fin moins plate, il était judicieux de dévoiler que la vieille n’a finalement pas couché Sandra sur son testament.
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
ailleurs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 17 Oct 2014
Posts: 378
Féminin

PostPosted: Thu 4 Feb - 14:08 (2016)    Post subject: Galette et galette Reply with quote

J'ai bien aimé ton texte. Il était parmi ma sélection, au départ. Il semble qu'on n'apprécie pas les textes qui finissent par des phrases plus probables, considérées plus banales.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Back to top
MamLéa
Administrateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 6,026
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 4 Feb - 14:54 (2016)    Post subject: Galette et galette Reply with quote

Juste que je n'ai pas accroché à l'histoire. Rien à redire sur son écriture, sauf une interrogation :
"Le comportement de sa mère avait changé depuis son entrée au service de Mme Boyer".
L'histoire aurait peut-être gagné en intensité si c'était le gamin le narrateur, et si, comme suggère Alain, on découvrait que Sandra n'était pas couchée sur le testament ?

Ne te désole pas ! tu as le droit à l’erreur et cela ne nuit pas à la reconnaissance que nous avons sur tes talents d'écriveuse .
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,571
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 4 Feb - 15:24 (2016)    Post subject: Galette et galette Reply with quote

Je ne suis nullement inconsolable et je vous remercie de vos précieux conseils.
* je n'ai pas eu conscience du fait que j'enfonçais trop le clou à propos de l'attitude de la mère et que le suspense n'était pas au rendez-vous.
* par contre j'avais bien senti que la fin était amenée trop rapidement, j'ai été à l'étroit dans les 35 00 caractères.
* faire raconter l'histoire par le gamin, ça, c'est une bonne idée aussi.
Donc, à reprendre avec courage !
_________________
"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie"A. Malraux
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,953
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Thu 4 Feb - 16:43 (2016)    Post subject: Galette et galette Reply with quote

Je suis d'accord avec les critiques ci-dessus :
- pas assez de caractères pour mettre davantage en situation.
- la fin est trop vite annoncée (conséquence de la ligne ci-dessus)
- faire mourir quelqu'un avec une fève est quand même très aléatoire...

Si il n'y avait eu que 12 textes, on aurait voté pour trois textes seulement et j'ai constaté que mon texte n'aurait eu qu'un seul vote à un point. Pourtant, cela aurait été le même texte et j'ai eu six votes malgré tout... Comme quoi, les résultats finaux sont très aléatoires en fonction du nombre de textes en lice et par conséquent du nombre de votes...
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 1,144
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Sun 7 Feb - 16:55 (2016)    Post subject: Galette et galette Reply with quote

Claire et fluide l'écriture est avisée, le récit est captivant mais l'histoire m'a semblé très linéaire en raison d'une intrigue éventée. Pas loin du podium.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Caroline Lacanau
vocable éloquent

Offline

Joined: 08 Aug 2015
Posts: 26
Féminin

PostPosted: Thu 11 Feb - 18:13 (2016)    Post subject: Galette et galette Reply with quote

Effectivement je ne vois aucun problème de style dans ton texte, il est fluide, agréable à lire...il est vrai que les histoire de meurtres pour toucher un héritage, c'est comme les histoires de jumeaux, c'est abordé dans beaucoup de fictions...donc effectivement je trouve que l'assassinat est prévisible..mais j'aime bien la phrase " je te déteste, maman" qui illustre le besoin de justice présent chez les enfants. Je n'ai pas l'impression que tu aies manque' de mots. Je penses que tu as beaucoup insisté sur la jalousie de la mère et la générosité de la vieille dame, toutes deux très vite explicites et qu'à la limite, tu aurais pu déplacer tes mots sur la chute:développer sur la réaction de l'enfant, ou comme ont dit d'autres personnes, sur l'héritage qui ne sera pas accorde' ou que sais_je car tu ne manques pas d'imagination....pour ce qui est du meurtre avec la fève, personnellement, ça ne m'a pas gênée, pas interrogée, j'ai trouvé cela, avant de lire d'autres commentaires, complètement plausible...
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°128 -> Critiques constructives Jeu 128 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group