forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Dialogue de sourdes

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°126 -> Critiques contructives Jeu N°126
Previous topic :: Next topic  
Author Message
ailleurs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 17 Oct 2014
Posts: 378
Féminin

PostPosted: Mon 30 Nov - 21:11 (2015)    Post subject: Dialogue de sourdes Reply with quote

Dialogue de sourdes


Marie l’extravertie, a 85 ans et son amie Renée, la réservée en a 82. Elles sont assises côte à côte et penchées sur une petite table ronde. Elle semblent très intéressées par un catalogue sur la nouvelle mode. Marie se montre plus absorbée, Renée, elle ; rêve de retrouver la position qu’elle avait cinq minutes auparavant.

Marie dit à voix haute, alors que Renée est dans ses pensées:

-Mais regarde moi ça, on dirait des marionnettes, on a l’impression qu’elles sont tenues par des fils. On appelle cela top model. Tu as vu cette jeune fille, elle n’a que la peau sur les os et, pourtant, on lui impose de perdre dix kilos pour porter de prétendus habits. On dit qu’elle a des fesses et des seins ! C’est une blague ?

-Oui, oui ! C’est cela !

-On a l’impression qu’on a accroché des décorations sur un bâton. Du temps de nos vingt ans les filles avaient des vrais seins. Et on avait des hanches. On disait que les femmes se distinguaient par leurs hanches, comme la nourriture par sa sauce.

-Tout à fait d’accord avec toi !

-Les pauvres ! Il leur est demandé de briller grâce aux tissus qu’elles portent, mais elles sont tristes, fades. On a l’impression qu’elles vont tomber ! A notre époque la féminité était exprimée par la taille, les soutiens-orge, les chaussures à talon, de belles robes, nous étions de vraies femmes. Je me demande qui porte ces vêtements. On ne les voit qu’à la télé ou sur des brochures. Au moins à notre époque, il n’y avait pas de différence entre les mannequins et nous. Nous pouvions mettre les mêmes vêtements. Qu’en penses-tu Renée ?

-Je suis tout à fait d’accord avec toi !
-On dirait que je n’arrête pas de gaffer, n’est-ce pas ?
-Tu as complètement raison.

Marie se retourne vers Renée et lui demande :
« -Est ce que tu m’écoutes Renée ?
-Bien sûr, Marie !»

Renée pense qu’elle doit endormir les soupçons de Marie :

-Dire que c’est aussi de Dior !
-Oui, mais il ne s’attendait pas à ce que ça ait de telles conséquences
-Oui, oui, c’est ça !

La pensée de Renée s’évade de nouveau vers le livre qu’elle lisait avant l’arrivée de Marie. Tout ce qu’elle veut c’est que Marie en finisse avec ses sempiternelles remarques sur le catalogue et qu’elle parte.
Marie comprend que, comme d’habitude Renée feint de l’écouter. Elle a une idée. Elle fait semblant de parler de la mode en feuilletant le livre :

-Renée, tu es très moche. Tu as des rides atroces. A force de t’isoler avec tes livres, elles pendent vers le bas et te donnent un air antipathique ! Je regrette d’avoir vendu ma maison et d’être devenue ta voisine!

-Moi aussi je regrette ! Tu n’arrêtes pas de me déranger pour un rien. Tu sais bien que la mode n’est pas mon truc ! Avant que t’arrives j’étais bien installée à lire, devant la fenêtre dans mon fauteuil masseur. Et maintenant j’ai les jambes complètement coincées !

Renée venait d’enlever en douceur les boules Quies qu’elle avait mises, en cachette, à l’arrivée de Marie :

-Je suis désolée ! dit Marie en baissant la voix

-Excusée ! Répond Renée avec un sourire.

-Pour la sortie de demain je mettrai ma robe à fleurs bleues, en polyester. La ceinture que j’avais achetée en 1950 et qui est presque neuve marquera bien ma taille. Eh oui contrairement à celles d’aujourd’hui les choses de cette époque duraient. Cela va me permettre de me sentir comme à vingt ans ! Et toi, que vas-tu porter?

-Moi ? Bof ! J’ai acheté un jean avec ma petite fille, il est élastique, facile à enfiler, il monte au-dessus du nombril. Mes hanches et mon dos seront bien au chaud !



Note : Le jean de Renée est à la mode
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 30 Nov - 21:11 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Tue 1 Dec - 13:40 (2015)    Post subject: Dialogue de sourdes Reply with quote

J’ai eu du mal à entrer dans cette histoire au propos décousu. La formulation est bizarre, les phrases imposées viennent comme des cheveux sur la soupe. Ça part dans tous les sens et on ne voit pas bien quel est le thème central. L’idée principale est sans doute celle des boules Quiès, comme le suggère le titre, sensée apporter une touche d’humour. Mais c’est noyé dans la masse, et la fin m’a laissé… sur ma fin.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
ailleurs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 17 Oct 2014
Posts: 378
Féminin

PostPosted: Tue 1 Dec - 18:43 (2015)    Post subject: Dialogue de sourdes Reply with quote

Cher bay, merci pour l'intervention. Une dame parle à une autre qui ne l'écoute pas, boule de quies ou pas. Elle a la tête ailleurs. Cela donne, en effet au texte un sens décousu, car Renée répond au pif à Marie.
Et concernant la fin si vous connaissez un peu la mode, Renée qui ne s'intéresse pas du tout à la mode met un pantalon à la mode chez les ados en ce moment. Cependant elle semble avoir acheté ce pantalon parce qu'il couvre sa taille et lui permet d'avoir chaud.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,919
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Tue 1 Dec - 20:29 (2015)    Post subject: Dialogue de sourdes Reply with quote

Tu ne t'es pas facilité la tâche en écrivant un dialogue de deux personnes qui ne s'entendent pas... En conséquence, on a du mal, nous aussi, à suivre les échanges de ces deux dames. Dommage, l'idée de départ est intéressante. Je n'ai pas bien compris l'utilité de la note de fin.
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
Elanor
Conjonction volubile

Offline

Joined: 13 Feb 2013
Posts: 349
Localisation: Suède
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien

PostPosted: Wed 2 Dec - 11:49 (2015)    Post subject: Dialogue de sourdes Reply with quote

Une bonne idée que ce dialogue hypocrite et ces critiques qui ne tombent finalement pas dans l'oreille d'une sourde... Le dialogue est peut-être un peu long et les phrases imposées pas vraiment intégrées, je trouve.
_________________
Back to top
lecrivaillone
Conjonction volubile

Offline

Joined: 01 Apr 2013
Posts: 366
Localisation: oise
Féminin

PostPosted: Wed 2 Dec - 21:17 (2015)    Post subject: Dialogue de sourdes Reply with quote

justement moi j'ai bien aimé ce texte décousu de dialogues de sourdes !! c'est tellement ça
je l'avais mis en 1
bravo ailleurs !
Back to top
MamLéa
Administrateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 5,824
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Wed 2 Dec - 21:47 (2015)    Post subject: Dialogue de sourdes Reply with quote

L'idée des boules quies est amusante, tu aurais pu forcer davantage sur le décalage des propos exprimés par les 2 dames, car ce n'est pas assez évident dans la première partie.
Tu n'as pas choisi la simplicité, dans un exercice déjà bien difficile.
Si le placement de la seconde phrase imposée se comprends, la première tombe un peu comme un cheveu sur la soupe.
En tout cas, Marie n'est pas rancunière !
La note finale est superflue.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Thu 3 Dec - 08:47 (2015)    Post subject: Dialogue de sourdes Reply with quote

J'ai trouvé l'idée sympa mais en effet un peu taillée à l'emporte-pièce, avec des phrases imposées intégrées assez abruptement... Cependant, plein de détails amusants et bien vus. A développer, peut-être, dans un format plus long, histoire de mettre un peu de chair sur l'os, d'apporter du moelleux... Very Happy
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
ailleurs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 17 Oct 2014
Posts: 378
Féminin

PostPosted: Fri 4 Dec - 19:02 (2015)    Post subject: Dialogue de sourdes Reply with quote

Merci, vos interventions me sont très utiles. Vous permettez de mieux me connaître concernant mon expression écrite.

Concernant les phrases imposées : La première, je l’ai introduite de manière humoristique, mais cela a l’air d’avoir fait rire que moi et Lecrivaillone. C’est déjà ça.

On me dit souvent que je mets des phrases n’importe comment. Je ne suis pas tout à fait d’accord, car mes phrases sont toutes réfléchies et il y a souvent une leçon à en tirer ou en relation à la réalité.

Cependant, je ne suis peut-être pas assez habile.
En plus, en écrivant je dépasse le nombre de mots imposés et quand je taille mon texte j’enlève les parties les plus poivrées, au lieu de raccourcir un peu du concret. Et cela enlève de l’émotivité, la partie décorative, celle qui donne de l’âme au texte.

Et concernant la note finale : C’est pour ceux qui ne sauraient pas que le pantalon que Renée va mettre est à la mode aujourd’hui chez les adolescentes.

Donc tout en suivant la mode Marie ne mets pas des habits à la mode, tendis que Renée, elle met la mode sans s’en intéresser.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°126 -> Critiques contructives Jeu N°126 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group