forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Bon père de famille

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> SALON DE THE -> Débats
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Canardo
Guest

Offline




PostPosted: Sun 31 Aug - 19:50 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

La suppression de la notion de « Bon père de famille » dans le Code civil
Le 21 fév 2014 dans Brèves, Brèves Divers | 0 commentaire
Le 21 janvier dernier, l’assemblée nationale a adopté un amendement portant sur le projet de loi sur l’égalité homme/femme prévoyant la suppression de la notion de bon père de famillei, une suppression motivée par le caractère sexiste de cette dernière (I), et qui malgré quelques oppositions semble être en accord avec les attentes de la société actuelle (II).
I. Une suppression motivée par le caractère sexiste de la notion :
La notion de bon père de famille issue du latinisme, bonus pater familias, est un standard juridique. Il s’agit d’un individu abstrait considéré comme la norme comportementale en fonction de laquelle se mesure le comportement d’une personne donnée pour déterminer l’existence ou la mesure éventuelle d’une faute.
Le bon père de famille se veut prudent, diligent, attentif, soucieux des biens et/ou des intérêts qui lui sont confiés. Or, lorsque le comportement d’une personne s’est écarté de cette norme, il y a faute qui peut être simple ou lourde selon la gravité du comportement ou le degré de déviation par rapport à la norme.
Si la notion de bon père de famille est utilisée par les juristes, le droit n’a jamais définit la notion de « bonne mère de famille ». Par conséquent, cette notion de bon père de famille peut se révéler désuète de sens.
C’est en se fondant sur ce postulat que dix-sept députés écologistes ont déposé le 16 janvier un amendement au projet de loi pour l’égalité homme/femme, visant la suppression de cette notion afin que soit écrit à la place, dans les codes en vigueur, l’expression « raisonnablement ».
Ces auteurs soutiennent que la notion de bon père de famille est » une expression désuète qui remonte au système patriarcal. Régulièrement incomprise par les citoyennes et les citoyens »ii.
Face à cet amendement les députés UMP se sont opposés à ce changement qualifié de « Totalitarisme linguistique ».
Les élus écologistes ont rappelé qu’en 1982, la loi Quillotiii sur les droits et les devoirs des bailleurs et locataires avait déjà substitué à l’obligation de « jouir des locaux en bon père de famille » celle d’en jouir « paisiblement ».
L’Assemblée nationale le 21 janvier dernier adopte l’amendement écologiste, supprimant la notion de bon père de famille de la législation française par celle de gestion « raisonnable ».
II. Une suppression en phase avec la société actuelle.
Cette suppression doit être vue comme un simple changement de vocable, en effet l’exposé de l’amendement affirme que la notion de « raisonnable » est identique à la notion de « bon père de
famille ». La notion a donc vocation à perdurer. Elle sera, inchangée quant à son contenu et, seule sa dénomination est modifiée afin d’éviter tout stéréotype fondé sur le sexe.
La lutte contre toute forme de sexisme semble actuelle comme le démontre par exemple une circulaire du 21 février 2012 supprimant les termes « mademoiselle », « nom de jeune fille » et « nom d’épouse » dans les formulaires administratifs pour les remplacer par « Madame » afin qu’on ne puisse préjuger du statut marital.
Mais aussi la suppression en 1970 de l’expression le « chef de famille » ou jusqu’alors, lors de conflit familial, le mari avait autorité en tant que chef de famille.
Plus récemment, la députée PS Sandrine Mazetier a d’ailleurs proposé de rebaptiser l’école maternelle qui serait trop genrée, est donc un frein à la symbolique que les pères ont une place légitime dans l’éducation de leurs enfants.
L’adoption de cet amendement apparait donc opportune en vue des évolutions effectuées dans ce domaine, Les oppositions en découlant sembleraient davantage démontrer l’esprit, par nature, conservateur du juriste qui n’aime guère le changement, comme l’avait déjà souligné M. Georges Ripert « Tout juriste est un conservateur ».
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 31 Aug - 19:50 (2014)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
DDDLV
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Mar 2014
Posts: 866
Localisation: Ardenne
Masculin

PostPosted: Sun 31 Aug - 20:09 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Et c'est quoi la question?
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Back to top
Canardo
Guest

Offline




PostPosted: Sun 31 Aug - 20:55 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Est-ce que supprimer l'expression "en bon père de famille " dans le code civil va dans le sens de l'égalité homme/femme ?
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Sun 31 Aug - 21:12 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Gaffe, en tout cas, bientôt il va bien y en avoir un pour suggérer que l'on supprime les articles féminins/masculins et toute notion - si détestable - de genre. Shocked
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Vieufou
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Sep 2010
Posts: 2,935
Localisation: astéroïde B612
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

PostPosted: Mon 1 Sep - 02:25 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

chouette, on va enfin pouvoir nos mioches paisiblement et nos épouses raisonnablement !
_________________
Gelée, l'eau boude la langue

http://vieufou.unblog.fr/2017/12/08/de-lointains-revages-rroyzz-editions/
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,511
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Mon 1 Sep - 08:48 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Des mots, rien que des mots qui ne changent rien au fond du problème...
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
DDDLV
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Mar 2014
Posts: 866
Localisation: Ardenne
Masculin

PostPosted: Mon 1 Sep - 09:56 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Il y a des (in)égalités de fait, et des (in)égalités symboliques.

Retirer toute valeur au symbole quand on aime écrire me semble bizarre, mais ça peut être un choix...
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Back to top
Pilgrim
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Aug 2011
Posts: 1,374
Localisation: Dans le bunker...
Masculin

PostPosted: Mon 1 Sep - 12:04 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Ben mince... Je me suis autoportraitisé "Bon père de famille", chez JFE !!!
Pourtant, le PAF que je suis ne pensait pas reproduire les vieux schémas sexistes... Mr. Green
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/280-chroniques-dun-pere-au-foyer/
http://benoitcamus.eklablog.com/
Back to top
Visit poster’s website
natacha
Guest

Offline




PostPosted: Mon 1 Sep - 13:14 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

J'ai beaucoup de mal à comprendre vers quoi le gouvernement veut nous diriger avec sa nouvelle quête sur la théorie des genres. Il me semble quand matière d'inégalité il y a dans les restes de notre beau pays bien d'autres combats a mener ... est ce qu'un monde dé sexué sera la meilleure solution pour venir a bout de toute forme de discrimination, d'injustice et surtout de pauvreté grandissante ?
Ne me jugez pas trop vite, je suis loin d'être une réactionnaire. Pour preuve en est, je n'ai absolument rien contre les hommes qui portent la jupe. L'image d'un viril écossé perché sur les flancs abrupts d'une falaise qui sous l'effet d'une espiègle bourrasque l'esse entrevoir à quel point, sans sous-vêtements, certaines petites choses on du mal à lutter contre les dures lois de la gravité : m'émeus beaucoup...
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Mon 1 Sep - 13:24 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

natacha wrote:
je n'ai absolument rien contre les hommes qui portent la jupe. L'image d'un viril écossé perché sur les flancs abrupts d'une falaise qui sous l'effet d'une espiègle bourrasque l'esse entrevoir à quel point, sans sous-vêtements, certaines petites choses on du mal à lutter contre les dures lois de la gravité : m'émeus beaucoup...


J'espère qu'à défaut de son kilt, il conserve tous ses membres quand même ! Mort de Rire

C'est une plaisanterie, bien sûr, en te lisant, j'ai imaginé ton viril Ecossais en gousse de petits pois ou en haricot.


Last edited by Marixel on Mon 1 Sep - 18:08 (2014); edited 1 time in total
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Mon 1 Sep - 17:03 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Ecosser le viril paraît un rien trop radical tout de même pour lutter contre la dure loi des genres Mr. Green

Quant à Pilgrim, qu'il se méfie: d'ici quelques années, je ne serais pas surprise que fleurissent des campagnes anti PAF, accusant ces derniers de profiter éhontément du dur labeur de leurs épouses. Rolling Eyes
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Pilgrim
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Aug 2011
Posts: 1,374
Localisation: Dans le bunker...
Masculin

PostPosted: Mon 1 Sep - 18:04 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Ben, me v'là bien... mais j'en ai entendu d'autres...
Entre ceux qui pensent que ma place est à la chasse et ceux qui pense(raie)nt que j'exploite la femme... les extrêmes se rejoignent et me voilà à faire l'unanimité... Mr. Green
C'est mon côté Malaussène... Wink
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/280-chroniques-dun-pere-au-foyer/
http://benoitcamus.eklablog.com/
Back to top
Visit poster’s website
Curieuse Annick D
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jun 2010
Posts: 1,869
Localisation: 82
Féminin Cancer (21juin-23juil)

PostPosted: Sun 21 Sep - 11:28 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Depuis longtemps les historiens étudient les lois pour voir et deviner l'état des relations humaines et de la société à une époque donnée: tant qu'on fait des lois pour interdire ceci ou cela c'est que le ceci ou cela ne vont pas de soi dans les mentalités. Si l'on oblige, par les lois, au respect des droits de la femme (par exemple) c'est que ces droits ne sont pas respectés, dans la réalité.

Je ne pense pas qu'on réitère des lois pour rappeler aux hommes actuels qu'ils n'ont pas le droit de tuer leur femme: c'est enfin entré dans les moeurs!
Back to top
natacha
Guest

Offline




PostPosted: Fri 26 Sep - 22:05 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Marixel wrote:
natacha wrote:
je n'ai absolument rien contre les hommes qui portent la jupe. L'image d'un viril écossé perché sur les flancs abrupts d'une falaise qui sous l'effet d'une espiègle bourrasque l'esse entrevoir à quel point, sans sous-vêtements, certaines petites choses on du mal à lutter contre les dures lois de la gravité : m'émeus beaucoup...


J'espère qu'à défaut de son kilt, il conserve tous ses membres quand même ! Mort de Rire
Petite coquine lol C'est pas bien de regarder sous les jupes des garçons.


C'est une plaisanterie, bien sûr, en te lisant, j'ai imaginé ton viril Ecossais en gousse de petits pois ou en haricot.


Petite coquine lol C'est pas bien de regarder sous les jupes des garçons. Embarassed
Back to top
MamLéa
Administrateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 5,818
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 27 Sep - 09:37 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Le "bon père de famille" s'en va rejoindre la "mademoiselle"...il ne va pas s’ennuyer ! Mr. Green

Le père de famille qui reste avec "madame" est-il mauvais ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
mamouchka
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jul 2014
Posts: 256
Localisation: LYON
Féminin

PostPosted: Sat 8 Nov - 15:55 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Bon père de famille = raisonnablement... oui, pourquoi pas... enfin tout ça me parait un peu vain, ces batailles de vocabulaire et autres féminisations des professions ne sont souvent que du militantisme exagéré et n'apportent pas grand chose dans les faits, si ce n'est d'affadir la langue et de créer des termes qui sonnent mal (comme LA ministre, LA juge ou LA procureurE) pourquoi pas LA professeurE ou la professeuSE...Attention à notre belle langue. Déjà, je ne sais pas si vous l'avez remarqué, sur toutes les ondes nos présentateurs ne savent pus faire une phrase interrogative : ils disent " pourquoi les manifestants se mobilisent ? " oubliant systématiquement le pronom personnel - hé bien , oui j'ai mal aux oreilles...
_________________
L'étang reflète
Profond miroir
La silhouette
Du saule noir
Où le vent pleure

Rêvons, c'est l'heure.
(Paul Verlaine) - mon site : http://desmotspourquoifaire.fr
Back to top
Visit poster’s website
MamLéa
Administrateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 5,818
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 8 Nov - 18:38 (2014)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Bonne question... heu... au jour d'aujourd'hui... heu... on fait quoi... pour la ménagère de 50 ans et... heu... le bon père de famille ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
plumeétoilée
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jan 2017
Posts: 275
Féminin

PostPosted: Tue 24 Jan - 16:02 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Non, c'est la ménagère de MOINS de 50 ans Mr. Green ! Au-delà, on n'en parle même pas Wink !

La "ménagère"... Bien... oui, cette expression date des années 50, je suppose ! Tout y est dit, sauf que même si on supprimait l'expression, dans les faits, au fond, peu de choses changent. Et donc pour ma part, je me fiche du vocabulaire utilisé, car ce qui m'importe, ce sont les faits : où en est-on, en 2017 ? Ben... ben... regardons autour de nous Sad ! C'est pas glorieux...

Par contre, j'adorais l'expression "bon père de famille", que j'avais trouvée en relisant mon bail, et ça m'avait déclenché un bon fou rire !!

J'ai sûrement déjà dû en parler ici ou là (ou pas...) : il y a un auteur, qui s'appelle Annie Ernaux (que beaucoup connaissent, je suppose...). Si on lit : "La femme gelée", écrit dans les années 60, on s'aperçoit que rien n'a changé en France, mais alors absolument rien Shocked !! Et nous sommes en 2017... Ce livre aurait pu, à quelques détails près, avoir été écrit l'an dernier....
Back to top
Khéops
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 997
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

PostPosted: Tue 24 Jan - 19:07 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Je ne sais pas si ça va dans le sens de l'égalité homme/femme mais en tout cas, ce n'est pas plus mal que ça ait été supprimé ! Parce que qu'est§ce que ça veut dire "bon père de famille" ? Pas grand-chose dans une société où tout le monde critique son voisin sur sa façon d'éduquer ses enfants sans comprendre que la société a évolué et qu'il y a différentes façons d'élever des enfants, sans pour cela faire mal. La seule chose importante, c'est de condamner les parents nocifs pour leurs enfants, c'est tout et en se référant à des lois, non pas en jugeant si la personne est un "bon père de famille" ou pas !
Back to top
Visit poster’s website
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,765
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Tue 24 Jan - 23:42 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Et si on prenait le problème à l’envers ? (Ce n’est pas une proposition, c’est une question)
Et si on se trompait en répétant « changer les mots, à quoi ça rime ? Seuls les faits comptent et on voit qu’eux ne changent pas » ?

Je pense, moi, que les mots ont le pouvoir de faire changer les choses.

Exemple tout bête qui va vous parler tout de suite :
répétez sans cesse à un enfant (si je dis que c’est une personnalité en construction, là-dessus, je pense que vous me suivez) « mais tu n’arriveras jamais à rien, tu es nul, tu n’es qu’un crétin/ imbécile/ abruti /incapable (au choix et vous pouvez encore choisir pire) » à votre avis, est-ce que vous l’aidez à bien grandir ?
Pour un ou deux gamins qui vont peut-être se rebeller, combien seront persuadés qu’ils sont effectivement nuls, abrutis, incapables etc. ?
Est-ce que LES MOTS ont aidé l’enfant à se construire ? Non ? Si ? À quel prix ? Vous avez le droit de penser ce que vous voulez. Mais ne dîtes pas que les mots sont anodins.

Maintenant transposez mon exemple à l’échelle, non plus d’une personne en devenir mais d’une société à construire, société qui, de mon point de vue, se construit et évolue à partir de ses membres.

Eh bien je pense fermement que si les membres de cette société trouvent normal que dans les mots, on maintienne une forme d’inégalité homme/femme, on ne m’ôtera pas de l’esprit que ce n’est pas près de changer dans les faits !
Non, les batailles de vocabulaire ne sont pas vaines.
Je ne parle pas des chipotages du style « faut-il un E pour définir le métier de professeur au féminin ? », ça c’est du pipi de chat (encore que…). Je parle de faits tellement ancrés dans les consciences qu’ils pèsent comme du plomb dans la société et freinent son évolution.

Je ne me définis pas comme féministe, je n’ai rien d’une engagée ni d’une militante MAIS… Mais à mon niveau, je tiens à ce qu’on me respecte dans mon identité en tant que femme au même titre qu’un homme.
Exemple : J’ai applaudi des deux mains quand le « mademoiselle » a disparu des formulaires. Pourquoi mon statut marital devait-il être traité différemment de celui d’un homme, au seul prétexte que je suis une femme ? Pourquoi à côté des trois cases à cocher « Madame, Mademoiselle, Monsieur », n’y en avait-il pas une quatrième : « Mondemoiseau » ? (faites le test : appelez « mondemoiseau » un homme pas marié, quel que soit son âge, il va vous ricaner au nez, certes, mais jaune. Et il aura un peu changé de figure.)

Je n’ai jamais trouvé normal qu’on définisse une femme mariée par rapport à son mari. Je ne vois pas pourquoi une femme devait (devrait ?) se définir dans la société selon son statut marital et pas les hommes. À 30 ans, célibataire, je bataillais déjà pour me faire appeler madame. L’égalité, ça commence là.
Et on se trompe souvent en parlant d’égalité : il s’agit de l’égalité DES DROITS, parce que l’égalité homme/femme, euh... c'est quoi l'égalité de deux différences ?

Je me bats encore et je ne cesserai jamais, auprès de tout ce qui de près ou de loin détient un dossier sur moi (mon employeur auparavant, ma caisse de retraite maintenant, l’assurance maladie, la banque, l’assurance, les impôts et j’en passe) pour me faire appeler par MON nom.
Mon nom à moi, mon nom de naissance, le seul qui me définisse. Je ne suis pas madame « Lui », je suis madame Silicate « Elle » et si vous y tenez absolument, OK, je suis mariée à monsieur « Lui » mais je considère que respecter l’égalité de mes droits par rapport à un homme commence par me faire respecter au niveau de mon état civil.
Jamais on n’a appliqué d’office à mon mari le nom de monsieur « Elle », pourquoi moi y ai-je eu droit ? Pourquoi ai-je dû me fendre de courriers rappelant les termes de la loi (ouais, carrément !) pour dire que me faire appeler par un nom qui n’est pas le mien ne relevait que de ma seule volonté et que ne leur ayant pas envoyé l’imprimé CERFA ad hoc (dont j’ai oublié le numéro, vous ne m’en tiendrez pas rigueur), « ils » (caisse maladie, cotisation retraite, banque et tout le tralala) n’avaient aucun lieu de changer mon nom d’office ?

Chipotage ? Si vous voulez, mais dans les faits, si on continue à « penser » la prééminence du mari rien que dans l’emploi du nom d’usage (je rappelle que la loi prévoit qu’on peut prendre le nom de n’importe quel époux maintenant), alors l’idée du « père de famille » n’est pas près de changer !
Tout comme l’idée que les femmes viennent « naturellement » en deuxième position derrière les hommes, comme si nous étions leurs satellites.

Ce n’est qu’un tout petit exemple, mais c’est une question d’état d’esprit, et rien ni personne ne me fera changer d’avis : les MOTS sont importants pour faire changer les états d’esprit.
Et c’est la somme de toutes les consciences de tous les individus qui font une société.

Bon. C’est mon point de vue, je n’impose à personne de le partager et je ne cherche pas à convaincre. Mais quelqu’un a dit plus haut que si la loi devait parfois intervenir pour modifier les faits, c’est parce qu’ils n’étaient pas entrés dans les mentalités et je suis complètement d’accord. C’est bien dommage d’en arriver là, mais si c’est le seul moyen pour faire changer les choses, fusse sous la contrainte (celle de la loi) jusqu’à ce qu’elles deviennent normales dans la tête des gens, alors il faut le faire.

Voilà, je vous ai raconté mon petit combat de tous les jours qui participe au respect des femmes en tant que telles, en tant qu’individus.
Maintenant je descends de mon cheval de bataille (en gardant toujours un escabeau à proximité pour le réenfourcher autant de fois qu’il le faudra, parce qu’il n’y a pas de petites choses à laisser de côté pour faire bouger les grandes).
Back to top
Khéops
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 997
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

PostPosted: Wed 25 Jan - 12:28 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

D'accord avec toi, Silicate. Peu de personnes le savent mais même mariées, les femmes peuvent garder leur nom de naissance et l'utiliser au quotidien (et demander aux autres de l'utiliser).
Back to top
Visit poster’s website
plumeétoilée
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jan 2017
Posts: 275
Féminin

PostPosted: Wed 25 Jan - 15:10 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

J'ajoute que le fait que la femme prenne le nom de son mari n'est qu'un usage, non une obligation légale. De plus, la loi française autorise le mari à prendre le nom de son épouse. Ce qui semble confirmer que ce n'est pas là la loi qui pose souci, mais les mentalités...

Souvent, quand je lis des textes dans lesquels l'histoire se situe ailleurs, on y trouve en filigrane, les schémas habituels : madame fait la vaisselle après sa journée de travail, tandis que monsieur le journal... Bref, je suis une nostalgique du "bon père de famille", qui au moins, était capable d'entretenir son foyer, si déjà "madame" se tape la vaisselle et le reste Smile !

Mais en ce qui concerne ce que tu dis, Silicate, au sujet de l'éducation des enfants : 100% d'accord avec toi ! J'ai extrêmement veillé à ça, et y veille encore ! Et toute seule, en plus, puisque le père n'est malheureusement pas un "bon père de famille" Mr. Green ! J'aurais tellement voulu... au lieu de quoi, c'est un "divorcé récurrent"... Mort de Rire !
Back to top
plumeétoilée
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jan 2017
Posts: 275
Féminin

PostPosted: Wed 25 Jan - 15:17 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Je rectifie : "monsieur LIT le journal" (quoiqu'à l'heure actuelle, c'est plutôt : "monsieur pianote sur son ordi. pendant que madame prépare le repas, et ensuite, madame débarrassera la table, fera la vaisselle, couchera les enfants et lancera une machine de linge" ... joli programme !).

Allé, je raconte ma nostalgie en quelques mots : mon père était un "bon père de famille", qui en plus de son boulot, changeait les couches de ses enfants, et cuisinait parfois de façon succulente ! Alors oui, je regrette... et me dis que ce n'est pas une question de mots, mais d'attitude et de considération de l'autre !
Back to top
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,765
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Wed 25 Jan - 16:49 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Oui, ce sont les mentalités qui posent problème, mais parce qu’elles s’appuient sur des MOTS qui persistent, perdurent et brouillent le message.
OK, il y aura toujours des hommes un peu fâchés avec les tâches ménagères et l’éducation des gamins, et heureusement il y en a d’autres, comme Pilgrim (voir dans News de nos auteurs, le fil « Chroniques d’un père au foyer ») qui font faire des pas de géants à l’égalité des droits.

Je ne renie pas le passé, j’en ai hérité. Quand je suis née, il y avait tout juste dix ans que les femmes avaient le droit de vote. Avant, la plupart des gens trouvaient normal que seulement la moitié (un peu moins, même) de la population décide pour la totalité. Aujourd’hui, l’idée serait aberrante. Mais il a fallu légiférer pour faire évoluer les mentalités.

Et à propos de légiférer, la mention « en bon père de famille » ne me hérisse pas spécialement le poil. C’est un héritage du latin, pas une création récente et à moins d’être juriste, on ne rencontre pas ça tous les jours.
À l’inverse, l’emploi du nom, ça c’est du quotidien.

Quand on cessera de trouver normal l’effacement du nom de l’épouse derrière celui du mari, on cessera peut-être aussi de trouver normal l’effacement des femmes derrière les hommes (on : aussi bien les hommes que bon nombre de femmes elles-mêmes !).

Scène vécue (pas plus tard que cette semaine) :

Donc là, alors que j’ai un dossier à traiter et que je décline mes nom, prénom et date de naissance à la fille qui est au bout du fil, d’une seule question elle fait se cabrer mon cheval (de bataille) et je chois lourdement à terre parce qu’elle a osé proférer les mots « Nom marital ? »

Je me relève, rapproche mon escabeau et regrimpes sur le dos de mon fier destrier en précisant en souriant (oui, il paraît que ça s’entend au téléphone) « ah mais non, mon nom d’usage, c’est mon nom de naissance ».
La réponse ne fait montre d’aucune réflexion « Oui mais moi, sur l’imprimé, j’ai nom marital. »
Bien calmement, j’entreprends d’éveiller un soupçon de conscience chez cette âme formatée :
« J’entends bien, mais je n’use pas du nom de mon mari, donc il n’y a pas lieu de préciser un nom marital. » (sans le lui suggérer ouvertement, pour ne pas lui laisser croire que je la pense incapable de le faire toute seule, je me dis qu’elle va laisser en blanc.)
Ton agacé au bout du fil : « Mais moi, madame, je suis OBLIGÉE de marquer le nom marital sinon ça ne passe pas. »

Comme mon bourrin, qui s’est cabré une nouvelle fois, s’est fait la malle, je me redresse avec ce qui me reste de dignité et j’hésite une demi-seconde entre deux possibilités :
soit je sauve la pauvre fille qui a un revolver sur la tempe et qui se trouve OBLIGÉE de m’accoler un nom que je n’utilise pas (et alors je me renie),
soit je la sacrifie, sans oublier de fusiller mon mari du regard pour bien lui faire comprendre que son discret murmure « laisse tomber » n’est qu’une lâche capitulation dans un combat pour lequel il a toujours fait preuve d’un soutien sans faille (et là, ça fait deux morts).

Puis, comme j’ai quand même envie que mon dossier avance et que je n’ai pas le temps de demander à la fille qu’elle me passe l’informaticien de service (pour qu’il débloque le programme) et l’auteur du formulaire (pour lui faire connaître quelques notions de droit civil élémentaires sur le nom et l’usage du nom chez les femmes mariées) ben je cède.

Je fais la tronche, ça m’a gâché la journée, je sens comme des aigreurs d’estomac et un mal de crâne qui s’installe, bref, encore une bataille perdue et foireuse.
Ma seule consolation, si ma contrariété me vaut quelques déboires médicaux, c’est que depuis mon mariage, la caisse maladie a bien intégré le message que je lui ai fait passer et ne commet plus l’erreur de m’appeler par un autre nom que le mien.
Et peut-être que ce jour là, la personne qui avait ouvert ma lettre et celle qui a ensuite rectifié mon dossier se sont dit que oui, finalement, pourquoi change-t-on le nom des femmes sans rien leur demander, ça n’est pas très logique ? (Espoir, espoir...)

Peut-être que j’ai installé le germe d’une prise de conscience, peut-être pas, mais comme je n’en sais rien et que mon fichu canasson a fini par revenir au bercail, je déplie mon escabeau pour à nouveau lui grimper dessus et c’est reparti.
Et je recommencerai, jusqu’à ce que les auteurs de formulaires, et à leur suite les informaticiens programmeurs, comprennent qu’il y a des choses qui doivent changer et que les femmes ont le droit d’exister par elles-mêmes.
Si ça commence par les imprimés et les boites aux lettres, si ça s’impose dans les paroles et les conversations, ça finira bien par rentrer dans les cervelles.
Back to top
plumeétoilée
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jan 2017
Posts: 275
Féminin

PostPosted: Wed 25 Jan - 17:14 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Tu soulèves là une question que je me suis posée : comment, concrètement et administrativement, faire "passer" les choses si par exemple, le mari choisit de prendre le nom de son épouse, ce qui est tout à fait permis par la loi française !?

Je crois que les cas doivent être rares à inexistants, et je suppose que l'administration n'est pas capable de gérer ça Rolling Eyes Shocked Rolling Eyes ... !!!

Bon courage dans ta bataille, Silicate !

PS : tout de même, le fait que l'un puisse prendre le nom de l'autre, dans le cadre du mariage, je trouve ça parfois intéressant (si par exemple l'homme a un nom ridicule, ou bien son épouse... tu me diras : on peut changer son nom sans se marier pour autant, car le motif du nom clairement ridicule est acceptable !)
Back to top
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,765
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Wed 25 Jan - 17:41 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

plumeétoilée wrote:
Tu soulèves là une question que je me suis posée : comment, concrètement et administrativement, faire "passer" les choses si par exemple, le mari choisit de prendre le nom de son épouse, ce qui est tout à fait permis par la loi française !?

Je crois que les cas doivent être rares à inexistants, et je suppose que l'administration n'est pas capable de gérer ça Rolling Eyes Shocked Rolling Eyes ... !!!

Bon courage dans ta bataille, Silicate !

PS : tout de même, le fait que l'un puisse prendre le nom de l'autre, dans le cadre du mariage, je trouve ça parfois intéressant (si par exemple l'homme a un nom ridicule, ou bien son épouse... tu me diras : on peut changer son nom sans se marier pour autant, car le motif du nom clairement ridicule est acceptable !)


Il faut bien distinguer le changement de nom d'usage et le changement de nom pour un motif légitime, qui lui nécessite de faire une demande au ministère de la justice.

Pour le changement de nom d'usage, on peut maintenant le faire en ligne, et c'est transmis aux différents organismes. Donc dans le cas que tu cites, (le mari qui prend comme nom d'usage le nom de sa femme), ça devrait aller tout seul (prions..., mais en fait, je n'en sais rien, puisque je n'ai pas testé, et pour cause)
Ce sur quoi je veux insister, c'est que le changement de nom d'usage ne peut (ne doit) JAMAIS être une procédure par défaut, ce qui se fait pourtant couramment.

Ah, tiens, Silicate s'est mariée, se dit quelque part dans un bureau un quelconque employé qui reçoit pour info la copie de mon acte de mariage. Et hop, ni une ni deux, alors que je n'ai rien demandé, on me colle comme nouveau nom le nom de monsieur. Ben non. Je l'aime beaucoup, celui à qui j'ai dit oui, mais pas au point de me faire absorber par son nom.
JAMAIS la petite main administrative inconnue de moi n'aurait dû taper sur son ordi le nom de mon mari en lieu et place du mien sans que je ne le lui aie demandé ! JAMAIS !

Et les courriers, comme je l'ai dit plus haut, rappelant les divers textes en vigueur et l'ABSENCE de fourniture du formulaire CERFA qui doit accompagner un changement de nom (ça ne devait pas être prévu de le faire en ligne, à l'époque, bien que ça ne soit pas si vieux), j'ai malheureusement dû en faire plusieurs.

C'est ça qui me gonfle prodigieusement, qu'on applique par défaut une démarche qui ne peut être que volontaire. Et pour revenir en arrière, bonjour les tracas. Mais je ne lâcherai jamais. (Tadaaaaam ! Viens z'ici, fier coursier, que je t'enfourche pour défendre ma cause !)
Back to top
plumeétoilée
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jan 2017
Posts: 275
Féminin

PostPosted: Wed 25 Jan - 20:26 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Oui, je vois ce que tu veux dire, Silicate...

En fait, il y a la théorie (en théorie, en principe, en cas de mariage, ça peut fonctionner dans les deux sens, l'histoire du nom, qui prend celui de qui..) ; mais dans les faits, comme c'est l'usage qui prime, celui-ci a fini par s'inscrire dans les démarches administratives elles-mêmes, presque "comme une loi" ! (disons que l'usage fait, en quelque sorte, force de loi, bien que l'usage ne soit pas la loi !).

Mais ne lâche rien, si c'est important pour toi Smile ! Tout en restant.... avec les services de l'administration... mais là, c'est dur, je pense... Mr. Green ! Surtout d'après ce que tu décris (de toutes façon, dès qu'une situation sort de leur ordinaire, ils sont perdus !!).
Back to top
Khéops
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 997
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

PostPosted: Wed 25 Jan - 20:57 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Dans la case "nom marital" tu aurais dû lui dire mettre le même que ton nom de naissance, ça passait informatiquement et il n'y avait comme ça que ce seul nom sur le dossier. Ou alors tu répondais "épouse X" Mr. Green
Back to top
Visit poster’s website
Canardo
Guest

Offline




PostPosted: Thu 26 Jan - 10:29 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Madame Marie-Victorine Léanizbarrutia-Irazoqui, Basque de Saint-Pée-sur-Nivelle va se marier avec monsieur Jean -Pierre Duclos-Lassalle, Béarnais de Coarraze-Nay.
Vont se régaler à la mairie...
Et pour la descendance...
Back to top
MamLéa
Administrateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 5,818
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 26 Jan - 12:03 (2017)    Post subject: Bon père de famille Reply with quote

Canardo wrote:
Madame Marie-Victorine Léanizbarrutia-Irazoqui, Basque de Saint-Pée-sur-Nivelle va se marier avec monsieur Jean -Pierre Duclos-Lassalle, Béarnais de Coarraze-Nay.
Vont se régaler à la mairie...
Et pour la descendance...


C'est un peu ça au Portugal, il me semble ?

L'autorisation aux femmes de garder leur nom, ce n'est pas pour leur faire plaisir : c'est pour préserver la variété de patronymes qui s’appauvrissaient, et, dans certains cas, préserver... une particule ! Que Marie-Angèle de Saint-Pée-sur-Nivelle, dernière descendante des de Saint-Pée-sur-Nivelle, devienne Marie-Angèle Dupont, vous n'y pensez pas !


Quant au "bon père de famille", il n'a plus l'obligation de subvenir aux besoins de la famille, de choisir le domicile conjugal, d'autoriser madame à travailler, à avoir un compte chèques, etc. et madame devait s'occuper de son foyer ; c'est, en gros, ce que monsieur le maire a lu quand je me suis mariée.
Il y a encore des progrès à faire, plus importants que le choix du nom "marital", ou de féminiser artificiellement certaines professions (ce qui m'énerve particulièrement).

Quant aux demoiselle et damoiseau, (puceaux ou célibataires ?) c'est assez curieux que certaines vedettes comme Jeanne Moreau tiennent à se faire appeler Mademoiselle, que la politesse veuille qu'une célibataire âgée (qualifiée de "vieille fille ! quelle horreur !) soit appelée Madame… et que si on vous lance des "madame", sans savoir si vous êtes mariée, ça veut dire que vous avez déjà quelques rides.
En revanche, après un divorce, une femme reste "madame" et peut (mais ce n'est pas obligatoire) reprendre son nom de jeune fille.
Qui se souvient quant, après le décès de son conjoint, une dame était qualifiée de "Madame Veuve Paul Dubois" ?

Les gens se marient de moins en moins ou se pacsent : ça simplifie, mais j'avoue que je suis contente de porter le même nom que mes enfants, nom dit "de famille", ce n'est pas pour rien.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> SALON DE THE -> Débats All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group