forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Le diable à l'esprit

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°102 -> Critiques constructives jeu N°102
Previous topic :: Next topic  
Author Message
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Mon 16 Dec - 14:12 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

Retirée du commun des mortels, Eugénie vivait de ses pensées qu’entretenaient des lectures aussi nombreuses que variées, une nourriture exquise pour ses immuables journées. Récits romanesques ou historiques, nouvelles très actuelles ou poèmes larmoyants, elle dévorait lignes et pages avec une constance distinguée et insatiable. Elle ne craignait pas d’y perdre quoi que ce soit car sa vie demeurait vide de tout, elle ne s’emportait qu’au gré des histoires qui faisaient battre son cœur. Eugénie qu’on disait bien née ne connaissait du monde que l’image frauduleuse dessinée par les auteurs habitant son esprit ; Eugénie qui se pensait mal née n’espérait plus rien à force de tout attendre. Elle tournait les pages de son avenir sans songer à la fin du chapitre, et semblait d’ailleurs jusqu’à ignorer qu’un épilogue pouvait y mettre un terme terrestre.
Mais un jour, elle poussa la porte qu’il ne fallait pas ouvrir, elle passa là où elle n’aurait jamais dû s’aventurer. Les mots ordinaires ne suffisaient plus à consoler son âme parfois endormie, une espèce de curiosité malsaine s’était emparée d’elle. Le monde de la critique s’offrit à sa naïveté. Critique d’art, critique littéraire, et même critique de cinéma, rien ne lui fut épargné. Elle s’était pourtant prémunie contre tous les dangers, avait pris soin d’éviter le narcissisme de l’autofiction, et guidée par son seul goût, avait toujours refusé de se frotter aux prix littéraires éphémèrement idolâtrés, aux plus grandes ventes trop vite bradées. Pourtant, lasse ou un instant égarée, elle était tombée dans ce monde de guerriers d’un autre âge.
Plus que de sains jugements, que de critiques pertinentes éclairant un lecteur déjà averti ou invitant l’auteur à suivre le chemin de la plume parfaite, elle ne trouva que commérages, perfidies, attaques parfois diaboliques. Ici on regrettait qu’il n’y ait pas de portée morale au dernier Goncourt, là on déplorait l’absence systématique de chute dans les recueils du nouvelliste le plus en vue. Point de vers réussis sans césure des plus classiques, point de pièce réellement tendance sans marginal dans la distribution. On se tirait dessus, on fustigeait, on se prenait pour Dieu, on condamnait sans jugement.
La pauvre Eugénie en perdit son bon sens, voire son esprit qui fut alors en proie à une fureur inénarrable. Elle commença, dans un réflexe que des années de lectures estimées avaient sagement favorisé, par repousser les ouvrages. Une sorte de pièce condamnée. Hélas, elle en avait la clé et, tentée par le péché, retourna s’emparer du fruit défendu. Gourmande, elle en voulut davantage et y consacra ses journées, ses nuits. Pire encore, elle se mit à émettre elle-même des jugements sur ses lectures, elle qui n’avait encore que pris plaisir à entrer dans les images nées sous ses yeux ; de héros en intrigues subtiles elle bascula dans des réflexions hautaines et arbitraires. Ce ne furent d’abord que des pensées qu’elle garda en sa tête, mais bientôt elle répandit ses acidités auprès de groupes de lectures, puis dans des réseaux plus assurés, et enfin décida de publier le fruit de sa folie nouvelle.
Eugénie devenue acerbe se fit une réputation de plume virulente.
Eugénie la douce se fit assassin littéraire.
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 16 Dec - 14:12 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,916
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Mon 16 Dec - 17:45 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

Cela vient probablement de moi, mais je n'ai pas compris où se situait la part de commérages dans ce texte. Je n'ai vu que des critiques littéraires plus ou moins justifiées, des critiques méchantes et perfides qui finissent par polluer tout jugement.
Autrement l'histoire d'Eugénie est intéressante à lire
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,996
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Mon 16 Dec - 20:58 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

A mon avis, cela ne vient pas de toi Armorique, mais plutôt du texte. Je suis désolée A rebours, mais il me semble qu'en écrivant ce texte tu n'as pas cherché à être vraiment comprise par les lecteurs en général. Je ne crois être ni bornée, ni inculte, mais je n'ai pas réussi à démêler les fils de ton propos. Fallait-il une clé?
Je ne suis pas certaine que cette critique sera perçue comme étant constructive, mais je suis persuadée que tout lecteur a le droit d'exprimer son désarroi devant les textes dans lesquels il se trouve incapable de pénétrer.
Back to top
danielle
Administrateur

Online

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,511
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 17 Dec - 09:41 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

Eh bien, j'ai classé ce texte en N° 1. Emportée par la verve de l'auteure, le style brillant, je ne me suis posé qu'une fois revenue de mon coup de cœur la question du "dans le sujet, hors sujet." Et j'en ai déduit que le monde de la critique était ici assimilé à un repaire de "ragoteurs" dont l'influence sur le lecteur, le public était hautement néfaste, ce qui n'est pas très loin de la vérité. Et cela m'a suffi. La phrase de conclusion m'a ravie.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 1,142
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Tue 17 Dec - 11:09 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

Excellent selon me critères d'évaluation qui sont : l'usage de la langue, le narration et l'histoire elle même, ce texte a d'abord occupé le haut de ma liste. Je l'ai retiré lorsque je me suis aperçu qu'il ne traitait pas du commérage qui est le sujet proposé pour ce jeu (c'est mon impression). Mis à part les exigences du jeu, il demeure à mes yeux un des meilleurs textes en raison de son style clair et dense, la cohérence du récit et l'originalité de l'histoire.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Tue 17 Dec - 13:32 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

Mon troisième. Comment critiquer un texte qui apparaît comme une critique de la critique ? J’ai trouvé le style excellent. Remarques qui ne sont pas vraiment des critiques : c’est abstrait, impersonnel, sans références, (et limite HS). C’est peut-être ce manque d’ancrage qui a déconcerté les votants et privé ce diable d’une présence sur le podium.

Edith : ce qui précède est écrit avant lecture des autres critiques.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Tue 17 Dec - 13:59 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

L'entreprise de démolition à plus grande échelle, la critique/calomnie qui coule au fil de l'encre plutôt que dans le filet de salive, j'ai trouvé pour ma part intéressant (car différent) ce traitement du sujet.
Bien aimé aussi la piqûre de rappel, l'oisiveté est mère de tous les vices, ici le vide d'une vie trouve à se combler à coups de perfidies. Un texte parmi ceux écartés à regret car appréciés, et peut-être en raison du passage "qu'on disait bien née/qui se pensait mal née" dont je n'ai pas saisi l'intérêt dans l'histoire.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Tue 17 Dec - 17:14 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

La lecture de ce texte m'a conduite à me poser quelques questions sur les critiques littéraires, faites par les critiques dont c'est le métier.Peut-on dire que les critiques littéraires ne sont que "commérages, perfidies, attaques parfois diaboliques"? A mon avis, non. Si l'on peut trouver quelques "dérapages" dans ce monde spécifique, la plupart des avis émis,des analyses sont honnêtes. On peut juste regretter que ces professionnels de la critique ne soient pas, tous, aussi écrivains, même s'il y en a un certain nombre qui sont des auteurs reconnus.
Mais d'abord,le sujet du jeu étant "les commérages", je ne pense pas que les critiques littéraires puissent entrer dans ce thème. Alors,pourquoi s'obstiner à donner un thème si les textes qui ne le respectent pas sont jugés comme s'ils l'avaient respecté? J'avoue mon incompréhension.
Certaines expressions m'ont laissée perplexe : "une constance distinguée"(?), "elle ne craignait pas d'y perdre quoi que ce soit"(y perdre son temps peut-être? mais elle ne sait qu'en faire ou alors quoi d'autre?). Cette quête de la critique, poursuivie par le personnage m'a paru trop artificielle pour avoir quelque rapport avec la réalité et les émotions ressenties- "une fureur inénarrable"- peu crédibles. "Tentée par le péché...le fruit défendu", le vocabulaire religieux me semble inapproprié. Si Eugénie est possédée par le diable, appelons l'exorciste.
Back to top
filou86
Guest

Offline




PostPosted: Tue 17 Dec - 17:24 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

j'ai mis ce texte en numéro 1, surtout pour la prise de position du narrateur. Il est vrai qu'il s'éloigne du sujet, en même temps, cela crée un diversité au sein du jeu.
Back to top
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Tue 17 Dec - 17:50 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

Certains peuvent penser que tes écrits sont engageants comme l'eau froide, mais une fois qu'on y a plongé, on s'y sent vraiment très bien, revigoré, car tu as du talent. L'élégance souveraine de l'écriture atténue toujours la noirceur des personnages, un style sans reproche que l'on espère retrouver à chaque jeu.
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,003
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Wed 18 Dec - 10:46 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

Et bien... J'admire ton style, tes qualités depuis... euh... 4 ans au moins... et une fois encore je n'ai rien de bien constructif à t'apporter. En fait ton texte m'a posé un souci ou plutôt une question : celle du sujet/hors sujet... et comme j'avais plus de textes que de marches... J'ai cédé devant le doute. En lisant les commentaires ci-dessus, je me dis (oui, avec retard) que tu flirtais avec le thème, suffisamment pour être sur mon podium. Bon, maintenant que les votes sont clos, cela te fait une belle jambe, hein ? Mr. Green Bravo pour ton classement !
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Wed 18 Dec - 14:07 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

Quand j'ai lu le prénom Eugénie, j'ai pensé à celle de Balzac, Miss Grandet, à cause de la naïveté de l'héroïne. Mais rien à voir bien sûr Mr. Green .
Alors était-on dans le sujet ? Je pense que oui, simplement tu l'as détourné toi aussi, à ta manière. Tu montres qu'on peut tout lire au départ avec pour seule notion le plaisir mais qu'ensuite la critique influence, parfois sournoisement, comme des commérages influencent les pensées, même les mieux armées contre. On ne peut nier la jouissance de certains critiques à vouloir dire, sans forcément étayer leurs arguments, ce qu'ils pensent de telle ou telle œuvre, en la cassant à plaisir le plus souvent, comme des commères ne peuvent se retenir de casser du sucre sur le dos de telle ou telle personne, surtout si la dite personne est appréciée en règle générale, donc forcément suspecte. Ca procède quelque part du même principe finalement, en y regardant bien Wink . Bref, je pense donc que ton texte était dans le sujet. J'ai aimé le lire en tous les cas.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Wed 18 Dec - 18:38 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

Merci pour vos nombreuses remarques et surtout à ceux qui ont bien vu que le thème se retrouvait dans la critique littéraire, parfois plus perfide que les plus redoutables commérages qui prennent plaisir à démolir les oeuvres. Certes, le rapport n'est pas des plus explicites, mais bon, céder à la facilité n'est pas dans mon style ! Jodie l'a bien perçu et exprimé ci-dessus.
Quant au prénom, je l'ai tout simplement choisi pour son étymologie ! D'où le "bien née/mal née". Ce n'était peut-être pas assez évident ! Okay
Au plaisir de vous retrouver pour vous... perdre ou vous torturer au prochain jeu ! Mr. Green
Back to top
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Tue 24 Dec - 12:29 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

J'aime bien cette façon de nous torturer !
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Tue 24 Dec - 12:54 (2013)    Post subject: Le diable à l'esprit Reply with quote

la mite au logis wrote:
J'aime bien cette façon de nous torturer !


Embarassed
Joyeux Noël la mite (et tous les autres !) !
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°102 -> Critiques constructives jeu N°102 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group