forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Amoureuse

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°101 -> Critiques constructives Jeu N°101
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Juliette
Guest

Offline




PostPosted: Fri 22 Nov - 19:45 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

J'avais quinze ans. J'étais amoureuse de mon professeur de français. Les autres élèves le trouvaient d'une laideur repoussante et pourtant je l'aimais. Il avait ce je ne sais quoi dans le regard ; Un regard doux et chaleureux. Mon plus grand fantasme était de lui toucher la main. Je ne saurai dire pourquoi. Ou plutôt si, je savais, il avait les mains douces comme de la soie. Sa main, je la lui avait serrée à la rencontre parents-professeurs et sa chaleur m’avait provoqué des papillons dans le ventre. J'espérai au fond de moi que Monsieur Kowalik m'aimât aussi. Alors, j'ai tenté, le sachant bon vivant avec son ventre rond, de lui écrire un mot que je n'avais pas signé.

« Ce laïus de supermarché s’écrit à la louche et se sert à la cuillère ; au Carrefour des bonnes intentions, faire-valoir des marques, le chariot plein de ma prose alimentaire. Oui, ma promo, c’est du pipeau, mais la musique n'est souvent qu'une poésie de surface - de grande surface plus précisément - au rayon disques. En bon élément du troupeau consumériste, je vous offre mon art insoumis. Il affûte sa langue 100 % inox, perce les baudruches, quel qu’en soit le prix. Je vous sers ma soupe instantanée, en brique. Un lot en vrac, à bon marché : le poisson d'avril n'est frais qu'un seul jour.

Passage à la caisse. Quand on m’a présenté l'addition, elle avait tellement grossi que je ne l'ai pas reconnue. Une centaine d’euros le kilo. Bref, la fin des haricots. Je m’interroge : y aura-t-il encore des fruits défendus le jour où il n'y aura plus d'avocats ?

"Vous m’en voyez surgelée, mademoiselle", dis-je à la caissière, visiblement pressée comme un citron.

Je règle la note, l’âme et le cœur serrés comme des sardines en boite ».


J'avais déposé le mot discrètement sur son bureau croisant les doigts pour qu'il le lise sur le champ. Puis, il l'a lu et l'a jeté dans la corbeille à à papier.

Je réitérai le procédé, sachant qu'il aimait Jeanne D'Arc, je décidai de rédiger un exercice d’allitération à son attention :

« Tel Attila qui tout être et cité terrasse, battante, tu tranches trente têtes d’intrus british, travestie, terrible tortionnaire tuant sans trêve, traîtres au trône et détracteurs de l’État. Toi, traînaillée, tombée terrée dans tes tranchées hiératiques, tu entends des timbres intérieures, tes pontifes introspectifs et tonitruants s’entêtent, te dictent leurs rites théistes : théorèmes textuels teintés de maintes luttes, autant de trépas tantôt. Têtue tenue terrée au fortin, ton ouïe te trompe, t’étonne, t’entraîne, te joue de tristes tours. Les tiens te trahissent et te testent, te torturent, tout en ternissant tes victoires, tes joutes, rejetant tes triomphes, tes tournois, tes trophées de trente batailles. Ils tentent d’attenter à ton intégrité, ton entité toute entière, t’attaquent et tu tueront, tiendront torches et tisons, dans l’attente de te rôtir, tous statueront tôt ou tard, ne tairons tes actes hérétiques et thaumaturges. Toi, tant tendue, Sainte au temps futur, ton totem t’attend. Instant T. Tu trembles, tâtonnes, blottie tout contre terre, transie, triste et tétanisée, tandis que tes tourmenteurs apprêtent ta tombe de pythie dans la touffeur de l’âtre titan ».

A la fin du cours, je lui révélai mon identité. Devant lui, les yeux dans les yeux, avec son regard caressant qui lui donnait un charme fou, je me liquéfiais. Il comprit immédiatement. « Je suis touché par vos petites attentions, mais trouvez-vous quelqu'un de votre âge ».

Je repartis, penaude, blessée et jurai qu'on ne m'y reprendrait plus.
Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 22 Nov - 19:45 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Fri 22 Nov - 23:40 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

Les "messages-déclarations d'amour" mériteraient d'être divisés par dix. Ils intrigueraient au moins autant. Je me demande comment le prof peut interpréter ces propos comme des déclarations d'amour.
"Alors, j'ai tenté, le sachant bon vivant avec son ventre rond, de lui écrire un mot que je n'avais pas signé." >> cette phrase établit un rapport cause-conséquence entre "le sachant bon vivant avec son ventre rond" et "j'ai tenté de lui écrire un mot que je n'avais pas signé" comme s'il était logique d'écrire des lettres anonymes aux gros mangeurs obèses et illogique d'en adresser aux personnes de corpulence normale. Cette phrase me semblerait préférable sous la forme suivante : J'ai tenté de lui écrire un mot que je n'avais pas signé.
Quelques fautes :
je la lui avait serrée >>> avais
j'espérai qu'il m'aimât >>> c'est plutôt "souhaiter" qui exige le subjonctif : je souhaite qu'il vienne / j'espère qu'il viendra
tu tueront >>> faute de frappe : te
des timbres intérieures >>> intérieurs
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Sat 23 Nov - 10:30 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

Même si les messages anonymes de la narratrice peuvent difficilement être pris pour des déclarations d'amour, j'ai beaucoup apprécié la partie de ton texte consacrée à Jeanne d'Arc, tant pour son humour que pour le plaisir que donne sa lecture à haute voix.Tu donnes l'impression de t'être bien amusée toi-même en l'écrivant!
Back to top
Juliette
Guest

Offline




PostPosted: Sat 23 Nov - 12:43 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

Tyu, je ne comprends pas le lien que tu établis entre corpulence normale/Obésité. Je te jure que j'essaie de me creuser la tête mais je ne vois pas. Oui, le prof en question était bien portant mais je ne lui ai pas écrit pour ça, je lui ai écrit parce que je l'aimais. Point barre.

Janis, je suis contente que tu aies apprécié le petit texte en référence à Jeanne D'Arc. Mais figure-toi qu'au moment où je l'ai écrit, j'ai sué à grosse gouttes tellement je trouvais l'exercice difficile ! Wink
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Sat 23 Nov - 13:14 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

Comme Janis j'ai été bluffée par la partie de ton texte sur Jeanne d'Arc, j'admire. Génial et jubilatoire. Une fête des mots, un hommage ludique à la langue (même s'il t'a donné du boulot!). C'est la raison principale de ton Amoureuse sur mon podium. Bravo et merci
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Sat 23 Nov - 14:06 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

"Le sachant bon vivant, je lui ai écrit une lettre" (je simplifie). Le sachant..... " est une façon d'exprimer la cause et une cause entraîne une conséquence logique. Donc, ici, l'envoi d'une lettre.
Je ne trouve pas logique le rapport établi entre ces deux idées. (Comme / puisque je le savais bon vivant, je lui ai écrit une lettre. ) Si ce rapport est juste, son contraire l'est aussi : on n'envoie pas de lettre à un individu qui n'est pas un bon vivant.
Cette phrase me semblerait logique si elle disait, par exemple : "Le sachant bon vivant, je lui ai écrit une lettre qui vantait le plaisir que l'on prend à faire une bonne bouffe".
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Sat 23 Nov - 16:26 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

J'ai bien aimé moi aussi le passage sur Jeanne d'Arc, que j'ai trouvé tout à fait jubilatoire. Je ne suis pas sûre d'avoir bien tout compris, ni compris comment le prof avait compris, mais c'est égal: rien que pour ça, je l'ai gardé sur mon podium
Back to top
Juliette
Guest

Offline




PostPosted: Sat 23 Nov - 22:46 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

Tyu wrote:

Cette phrase me semblerait logique si elle disait, par exemple : "Le sachant bon vivant, je lui ai écrit une lettre qui vantait le plaisir que l'on prend à faire une bonne bouffe".


Effectivement, je comprends mieux ce que tu tentais de m'expliquer. Du coup, je reconnais que ma tournure de phrase est très maladroite.

En tous cas, je te remercie d'avoir corrigé les fautes !

Je suis très touchée par vos compliments, Caspienne et Jodie. Merci.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,512
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Sun 24 Nov - 08:55 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

J'ai été gênée par les passages en italique qui m'ont paru un peu invraisemblables sous la plume d'une adolescente de quinze ans, même si celui sur Jeanne d'Arc valait son pesant d'or !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Sun 24 Nov - 11:56 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

Je salue moi aussi la prouesse, chapeau, même si j'avoue avoir préféré entre ces deux morceaux de bravoure le laïus de supermarché qui m'a bien fait sourire.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Elie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Aug 2013
Posts: 507
Féminin

PostPosted: Sun 24 Nov - 20:36 (2013)    Post subject: Amoureuse Reply with quote

Les passages en italiques sont superbes.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°101 -> Critiques constructives Jeu N°101 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group