forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Réquiem en Ré mineur

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°101 -> Critiques constructives Jeu N°101
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Elie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Aug 2013
Posts: 507
Féminin

PostPosted: Tue 19 Nov - 14:23 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

Requiem en Ré Mineur


Prélude.
Le rideau s'ouvrit sur la scène dans un silence religieux, découvrant un somptueux décor et des musiciens immobiles. Le chef d'orchestre apparut soudain sous les applaudissements, la coiffure folle et la goutte de sueur sur le front, suivi de mon talentueux soliste. Je l'avais retrouvé, enfin. Je n'aurais jamais du le laisser partir.
Celui-ci vint s'installer au devant de la scène dans son costume d'apparat, brillant sous les projecteurs. D'un geste théâtral, l'homme leva son archet et coinça son instrument sous le menton, guettant un signe du chef, ses doigts effleurant les cordes. Les miens broyaient ma cuisse jusqu'au sang à travers mes collants.
Il m'avait séduite dans un magasin de musique, deux ans auparavant. Même si d'autres étaient plus beaux, il dégageait un charme invisible, un timbre de voix subtilement particulier, un je ne sais quoi, qui m'avait fait le choisir, lui, plutôt qu'un autre.
Ouverture.
Le chef leva sa baguette dans une inspiration, la tint en l'air quelques secondes, emprisonnant le souffle de la salle, jusqu'à l'expiration des premières notes du concerto d'un mouvement orchestral grandiose.
L'émotion me submergea comme un tsunami. Je me noyais au fond de mon fauteuil, au creux de cette foule inconsciente du mal qui me rongeait. Je pleurais de joie de l'entendre respirer, et de douleur de le savoir dans les mains d'un autre. J'étais la seule fautive. Je l'avais abandonné au bras du premier inconnu. Mais j'avais fini par le haïr, ce violon de malheur, ce satané bout de bois ! Il me rappelait tellement mon fils. Mathéo jouait dessus des heures entières dans sa chambre, faisait corps avec lui, faisant battre le cœur de la maison au rythme des mouvements allégro de son métronome. Mais ce cœur s’était arrêté. La maison était alors devenue mortellement silencieuse, brisant le moindre son qui s'égarait. Même mes cris s'étouffaient à peine sortis de ma gorge, me laissant un goût sinistre.
Il fallait arrêter ce calvaire tout de suite.
Je me levai de mon siège, sortis mon revolver de ma veste cintrée, visai le soliste et tirai.
L'homme s'écroula.
Cette fausse note raisonna dans toutes les oreilles sans que personne ne bouge, pétrifié. Puis, les hurlements de panique envahirent l'écho du théâtre. Je fendis la foule qui courait dans tous les sens, sautai sur la scène et arrachai mon bébé des mains du moribond. Je le lovai dans mon cou, le berçai un instant, puis, d'un mouvement pianissimo, au milieu du tumulte, m'abandonnai sur le requiem de Mozart. Je perçus alors, entre les murmures des vibrations de ses cordes, la complainte de Mathéo qui pleurait ses larmes de sang.

-Mets ta ceinture Mathéo ! Où est ton instrument ?
-Encore dans l'entrée mam. Dis, tu passes prendre Cloé, elle veut m'entendre au concert.
-D'accord, je l'embarquerai avec moi ce soir. Jolie cette nouvelle chérie !
-Maman !
-Ne démarre pas Paul, j'vais chercher son violon. Toi, mon p'tit Wolfgang Mathéous, tu le gardes sur tes genoux pendant le voyage. Il est précieux.
-Oui, mais m'appelle pas comme ça, tu me mets la pression !
-C'est que t'es si doué ! Tu n'as que treize ans je te rappelle et déjà « premier violon » ! Je n'ai pas fait mieux avec le mien. Bon, ton père s'impatiente. Et ferme cette vitre, ça caille dehors ! J'ai glissé sur du vergl...ho là, qu'est-ce qu'il fait ce camion ! Mais...ATTENTION !

Dressée ainsi sur la scène, dans une pulsation hors du temps, le tempo lent, le trémolo dans l'archet, je pus faire vibrer son requiem dans ma chair et m'évanouis, libérée.
Rideaux !
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Tue 19 Nov - 14:23 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Tue 19 Nov - 15:42 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

Je salue ton courage, Elie, de soumettre ton texte lanterne rouge à la critique. On a tous de l’amour propre, même moi, et pointer à la dernière place peut être mal ressenti. Cependant, si ce résultat te désole, dis-toi que ça arrive, même aux meilleurs. Et surtout relativise, si ce n’est déjà fait ; dans cette activité qui est la nôtre, il y a des hauts et des bas, et l’expérience nous durcit le cuir. Bon, j’en viens aux critiques (que j’espère constructives).

L’idée de départ, qui dessine le cadre de ton récit, est bonne, même astucieuse et originale. Donner à un violon, qui en a déjà deux, une âme supplémentaire, faire de lui le personnage central, en permettant un rebondissement de l’action quand on découvre que ce n’est pas le soliste, mais son instrument, qui tient le premier rôle, c’est bien vu. Mais ce qui pêche, c’est le traitement. C’est beaucoup trop confus. On ne sait qui est qui, ou quoi. C’est je pense ce qui explique que ce texte ait reçu si peu de points. Il y a aussi trop de détails inutiles. Dans un espace si court, il faut aller à l’essentiel. Aussi quelques maladresses « Celui-ci vint s'installer… » qui est celui-ci ? Le soliste, bien sûr, mais il est deux phrases plus haut. « j'avais fini par le haïr, ce violon de malheur » : la suite montre que le sentiment de la narratrice n’est pas la haine, plutôt le contraire. Le flash-back, bonne idée, n’est pas assez expliqué, encadré. Il manque des points sur les I. Ajoutons quelques fautes, pas catastrophiques, mais évitables : « jamais du » : il manque l’accent, « au devant » : le tiret. « Rideaux » devrait être au singulier. Ces défauts contrebalancent quelques bonnes astuces d’écriture. Je t’engage, mais ça n’engage que moi, à refreiner ton audace, et adopter une narration plus classique. Et surtout, d’écouter ce que disent les autres auteurs. Rendez-vous au 102.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Elie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Aug 2013
Posts: 507
Féminin

PostPosted: Tue 19 Nov - 16:45 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

C'est sympathique Bay de te soucier de moi, mais "pointer à la dernière place" comme tu dis, ne me fais "presque" ni chaud, ni froid. Peut-être est-ce la "chance" des débutants ? Car seul compte pour moi les critiques constructives, comme tu viens de m'offrir, merci, et rien d'autres.

J'ai eu une difficulté particulière à écrire si court. Je n'ai jamais écrit avec si peu de mots une histoire. Je me suis arrachée les cheveux pour que cette histoire ait le nombres de signes imposés. C'est a tel point que je ne sais même pas si j'y arriverai un jour. Avec de l'exercice surement. Il faut que j'apprenne à aller à l'essentiel. Mais j'aime les défis. Je le relèverai encore pour le jeu 102 si le thème me plait.

Alors, je ne suis pas surprise au sujet des points que tu relèves, Bay, et en prend acte.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Back to top
Visit poster’s website
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Tue 19 Nov - 17:28 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

De bonnes idées, dans un récit trop confus. J'ajoute ma voix aux encouragements de Bay. Nous avons tous été, au moins une fois, dernier à ce jeu, mais cela ne nous a jamais ôté l'envie d'écrire... Au contraire, les jeux d'écriture sur MDA nous donnent une bonne occasion pour travailler nos textes et nous confronter aux autres.
Back to top
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Tue 19 Nov - 17:42 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

Jamais galvaudée, l'émotion atteint son paroxysme dans l'ultime scène. Sur mon podium même si quelques maladresses troublent l'ensemble. C'est très difficile de devoir compter les caractères, mais on y arrive ! Bon courage pour la suite.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Tue 19 Nov - 17:58 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

J'ai trouvé la lecture agréable, on sent le travail de construction des phrases, la recherche du vocabulaire, des images (par exemple "me submergea comme un tsunami"). L'histoire est originale. Mais je me suis trouvée gênée par l'aspect confus, j'ai dû relire plusieurs fois pour comprendre le flash back et la fin.

Ce texte ne méritait pas de se retrouver lanterne rouge.

Amusante coquille : "Cette fausse note raisonna (résonna) dans toutes les oreilles."
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,512
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 19 Nov - 18:08 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

Un texte qui perd en effet en émotion du fait de sa construction difficile à suivre (elle a pourtant dû demander beaucoup de travail).
Et je reviens avec mon dada pour ce jeu: le "je ne sais quoi" est évident, sinon expliqué, trop suggéré.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Tue 19 Nov - 19:42 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

J'ai apprécié la 1° partie de cette histoire à la fois enlevée et transpirante d'émotion, mais je suis me suis retrouvée perdue dans l'orchestre à la fin ! Wink Il est vrai qu'en format plus long, l'histoire doit nettement gagner en intensité !
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Tue 19 Nov - 20:34 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

A rebours wrote:
Il est vrai qu'en format plus long, l'histoire doit nettement gagner en intensité !

Je me faisais la même réflexion, d'autant plus qu'Elie dit avoir beaucoup souffert de la limite de caractères imposée.

Cette nouvelle, un peu clarifiée et étoffée, peut devenir une excellente nouvelle.
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Tue 19 Nov - 23:35 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

Bon, comme d'autres, j'ai été un peu submergée moi aussi... mais s'il y a un reproche qu'on ne peut pas te faire, c'est de manquer d'idées (ni de souffle). Le trop-plein d'imagination est un bon défaut, quand on écrit de la fiction! J'attends avec impatience de lire la suite!
Back to top
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 1,142
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Wed 20 Nov - 11:14 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

L'appréciation de ce texte fut un dilemme pour moi, en raison de l'opposition de ses incontestables qualités à ses faiblesses par rapport au thème visé.
Mon avis favorable concerne ces points: Des bonnes idées parmi les plus originales présentées au concours
Mon avis défavorable concerne ces points: Le récit semble hors sujet, une confusion due aux articulations maladroites entres les différents parties du récit, trop de personnages, une profusion de participes présents.
Conclusion : C'est presque réussi, sans les défauts cités je l'aurais mis en tête de ma liste .
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Hégésippe
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,456
Localisation: Auderghem
Masculin

PostPosted: Wed 20 Nov - 11:14 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

L'histoire était en effet compliquée pour une limite aussi drastique de la longueur. Cela conduit à une rupture de rythme qui nuit à l'ensemble du texte. Mais comme d'autres, je pense qu'un traitement plus long permettrait un développement très intéressant de l'idée de départ.
Back to top
Elie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Aug 2013
Posts: 507
Féminin

PostPosted: Wed 20 Nov - 12:35 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

Merci de vos critiques.

Danielle, après avoir lu ton message quant à ta décéption de ne pas retrouver le thème conformément à tes attentes, je me doutais de ta critique. J'ai même pensé être hors sujet, comme confirme Aimard. Je n'ai pas compris le thème comme tu le voyais.

Shéhérazade, tu es mon seul vote. Je suis heureuse qu'un lecteur ait ressenti et apprécié toutes les émotions que j'ai voulu faire passer. Merci donc pour ton vote et ton message.

Désolé de décevoir Thais qui m'a attribuée à tord un très beau texte.

Marixel, A Rebour, Caspienne, Aimard, Hégépsine. Ma version longue n'a pas tous ces défauts. J'ai fait le mauvais choix en cherchant à garder "le joli", c'est à dire le cadre de l'orchestre, au détriment des éléments essentiels de l'histoire, comme me disait Bay.

Maintenant je suis fixée sur la difficulté d'un texte court et vais essayer d'écrire en fonction. Ce trop plein d'imagination est a controler pour le faire passer dans les cases imposées.
Merci de vos encouragements en ce qui concerne l'émotion et les idées.

J'ai bien lu les maladresses citées, Aimard, et en prend note.


_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Back to top
Visit poster’s website
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Wed 20 Nov - 21:07 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

Bah non, pourquoi déçue?

J'ai beaucoup aimé la phase finale des dialogues, très naturelle et crédible...mais qui du coup cadrait bizarrement pour moi avec une première partie tout de même assez surréaliste. A moins que le soliste n'ait été aussi le chauffard, ce qui aurait expliqué la préméditation du geste (puisqu'elle avait emporté son pétard). Ressenti très personnel ! Autre feeling totalement arbitraire, le découpage en "prélude"/"ouverture" se serait bien accommodé d'une narration au présent. Enfin je crois.

Par contre "il dégageait un charme invisible, un timbre de voix subtilement particulier, un je ne sais quoi..." me semble placer ton texte pleinement dans le sujet puisque tu demeures Elie-ptique Embarassed quant aux qualités de l'instrument, lesquelles restent dans le domaine de l'imprécis.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Fri 22 Nov - 09:33 (2013)    Post subject: Réquiem en Ré mineur Reply with quote

Le désavantage ou l'avantage de venir après tout le monde c'est que tout ayant été dit de ce qu'on pensait il n'y a plus qu'à ajouter : idem Smile

Tu feras sans doute une nouvelle de ce texte. Quant à la concision, elle viendra au fil du temps et tu ne pourras plus t'en passer, tu verras Wink
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°101 -> Critiques constructives Jeu N°101 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group