forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Passion inerte

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°100 -> Critiques constructives Jeu N°100
Previous topic :: Next topic  
Author Message
EmmaBovary
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 359
Féminin

PostPosted: Sun 20 Oct - 11:25 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Bon, sur l'insistance de Luna et Sachka (aïe, pas taper! Non, pas le fouet, non...), je soumets mon texte aux critiques, même si celui-ci a de grandes chances de rester en l'état puisqu'il me convient très bien comme ça. Je suis d'ailleurs ravie que le thème Cadavre exquis (qui me plaisait beaucoup) m'ait permis de l'écrire. J'ai participé pour marquer le coup et pour fêter la 100ème de ce jeu d'écriture virtuel qui a été le premier auquel j'ai participé. Je remercie la grande prêtresse Danielle de permettre tout ça et ceux qui ont voté pour mon texte mais aussi tout le monde pour en avoir subi la lecture. Mr. Green Pour info, j'ai redonné au texte sa mise en page initiale, massacrée par xooit.


Ils y jouaient tous les week-ends.
Elle faisait la morte, il trouvait ça délicieux. Flippant et excitant aussi.
Il n’y arrivait que comme ça. Quand elle s’abandonnait sur le lit, avec l’impression d’être un bout de viande violet sous cellophane. « Bouge pas ! » il lui disait. « Voilà, c’est bien… ». Puis elle sentait son corps lourd écraser le sien, les mains moites qui écartaient ses cuisses et cette chose qui tentait de la transpercer, même pas capable de faire couler le sang.
Très vite, venait l’ennui. Son corps mou, lâche, chiffon, qui remuait en tous sens au rythme de son corps-taureau à lui. Le grincement banal du lit. L’autre qui haletait et baragouinait n’importe quoi en bavant.
En elle, rien. Même pas du dégoût. Rien de ce désir dont elle avait entendu parler.
Elle trouvait ça bizarre mais le laissait faire quand même. Elle se disait qu’elle manquait de volonté, qu’elle ne savait pas l’aimer. Les autres n’avaient pas l’air plus heureux autour d’eux, alors…

Ils y jouaient tous les week-ends.
« Ah non, pas en semaine ! », il lui répétait. « Trop fatigué, boulot, laisse-moi regarder mon feuilleton, fous-moi la paix ! ». Pourtant, parfois, ça la démangeait. Elle le titillait, plutôt l’après-midi, juste après le déjeuner. Elle trempait un biscuit dans son café, le croquait goulûment, léchait du bout de la langue la petite cuillère. Ou alors, une main sur sa nuque. Un bouton du décolleté qui glisse et un sein qui se dessine. S’asseoir sur ses cuisses, chercher sa bouche. Et glisser dans son oreille : « S’il te plaît, mon Canard ».
Et là, c’était lui le cadavre. Il n’avait pas choisi l’heure, le lieu, le moment, les mots. Ça n’allait pas. Il n’y avait que sa mise en scène du week-end qui le faisait bander. Trop d’internet, de télé, d’écrans entre eux.

Ils y jouaient tous les week-ends.
Lui décidait du décor : un hôtel anonyme, une impasse sordide, une villa cossue… Il allait même jusqu’à choisir des accessoires pour faire plus vrai. Il inventait un scénario aussi. Un jour flic, un autre dans la peau d’un tordu. Et surtout, il jubilait quand il jouait à l’expert scientifique de la criminelle. A force, il se répétait un peu.
Et elle, toujours dans le même rôle, froid, statique. Celui du cadavre. Pas bouger. Gentille. Laisser faire. Elle n’était même pas une poupée. Elle n’était rien. Et toujours, à la fin, il glissait ses mots, souffle chaud, au creux de son oreille : « Mon petit cadavre exquis… »

Ils y jouaient tous les week-ends.
Pendant longtemps, ce passe-temps sexuel n’a rien suscité en elle. Elle continuait de l’appâter la semaine, pour rien, puis elle a oublié. Le samedi, tous les samedis, ça recommençait. Bout de viande sous cellophane. L’ennui. De plus en plus. Jusqu’au vide.
Et puis, ce soir, il a sorti un couteau. Il l’a couvert de sang artificiel rouge tomate, un tube acheté dans un magasin de farces et attrapes. Pitoyable. Elle était là, immobile, à la place qu’il avait désignée. Elle n’avait même plus besoin de se concentrer pour ne bas bouger. Il a passé la lame froide sur son ventre en murmurant : « Mon petit cadavre exquis… ».
Elle n’a pas aimé ça, l’odeur de ketchup avarié dans l’air, son parfum à lui de friture et de gingembre. D’un coup, elle s’est vue, comme dans un miroir fixé au plafond. Une scène sordide : elle, en cadavre de sa propre existence, inerte sur le dessus-de-lit bleu pâle qu’elle avait acheté pour leurs dix ans de mariage. Rien de décadent, juste un fantasme triste. A sens unique.

Ils y jouaient tous les week-ends.
Elle a hurlé soudainement. Un grand cri, énorme, violent. Le couteau est tombé. Elle aurait voulu le fer qui transperce, le sang prêt à couler pour oublier l’ennui. Mais un cadavre ne tue pas. Elle n’a rien dit. Ne l’a pas regardé. Elle a juste décidé que le jeu devait cesser.
Elle s’est levée. A quitté le décor. Elle est partie.
_________________
"J'estime que la route menant en enfer est pavée d'adverbes et je le crierai sur les toits."
Stephen King
/
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sun 20 Oct - 11:25 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Lunatik
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 08 Jun 2010
Posts: 127

PostPosted: Sun 20 Oct - 12:45 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Un texte pompeux, prétentieux... avec des gros mots en plus !





Mr. Green

Critique plus sérieuse plus tard, là faut que j'aille manger...
_________________
Back to top
EmmaBovary
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 359
Féminin

PostPosted: Sun 20 Oct - 12:47 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

♥ Love, Luna ♥
_________________
"J'estime que la route menant en enfer est pavée d'adverbes et je le crierai sur les toits."
Stephen King
/
Back to top
Visit poster’s website
Lunatik
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 08 Jun 2010
Posts: 127

PostPosted: Sun 20 Oct - 13:55 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Alors, le pourquoi du comment je n'ai pas voté pour ce chouette texte.

Tout bonnement à cause d'un détail qui, pour moi, flanque par terre la crédibilité du tout : puisqu'elle ignore tout du désir pourquoi est ce qu'elle viendrait le titiller en semaine ??
Quote:
En elle, rien. Même pas du dégoût. Rien de ce désir dont elle avait entendu parler.

Quote:
Pourtant, parfois, ça la démangeait. Elle le titillait, plutôt l’après-midi, juste après le déjeuner. Elle trempait un biscuit dans son café, le croquait goulûment, léchait du bout de la langue la petite cuillère. Ou alors, une main sur sa nuque. Un bouton du décolleté qui glisse et un sein qui se dessine. S’asseoir sur ses cuisses, chercher sa bouche. Et glisser dans son oreille : « S’il te plaît, mon Canard ».

S'il était juste question d'absence de plaisir, ok, je comprendrais qu'elle soit frustrée et qu'elle l'allume.
Mais si elle n'éprouve aucun désir, rien, peau de zob, et si elle n'a jamais pris son pied avec lui, alors qu'est ce qu'elle en attend ? Pourquoi diantre est ce qu'elle le cherche ? (en semaine, en plus, le pauvre homme)

Hormis ce couac, rien à jeter dans ce texte nickel.
_________________
Back to top
Sachka
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 24 Nov 2011
Posts: 54
Féminin

PostPosted: Sun 20 Oct - 14:44 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

J'ai moi aussi un peu tiqué sur ce passage que cite Luna, mais pas suffisamment pour écarter ce texte très fort de mes votes. J'ai énormément apprécié la montée en puissance dramaturgique, finement servie par une écriture aiguisée.
Et je comprends que tu souhaites le garder tel quel, Emmab.
Back to top
EmmaBovary
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 359
Féminin

PostPosted: Sun 20 Oct - 16:50 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Ah la la, un tacle de Luna qui oblige l'équipe (cerveau, mains, ego) à se recentrer pour remporter le match! Luna, appuyé par son ailier Sachka, qui confirme la qualité de jeu de l'équipe adverse... La tactique "Je ne changerai rien!" n'a pas l'air de fonctionner et il va falloir que l'entraîneur EmmaBo tourne sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler la prochaine fois!
Mr. Green
Trêve de plaisanterie, dans la série "Je donne des conseils que je n'applique pas", je pensais que la phrase "Rien de ce désir dont elle avait entendu parler" citée vers le début en disait suffisamment. Ce qu'elle vit ne ressemble en rien à ce qu'elle imagine, mais rien ne l'empêche de jouer avec ce qu'elle en connaît (ce que font les autres qui n'ont pas l'air plus heureux)... Mais vu que ça n'a pas l'air d'être le cas, je propose d'être plus explicite dans le passage suivant:
"Pourtant, parfois, ça la démangeait. Elle tentait de jouer elle aussi, le titillait, plutôt l’après-midi juste après le déjeuner, se rappelant ce que racontaient les autres ou ce qu'elle avait vu dans des films. Elle trempait un biscuit dans son café, le croquait goulûment, léchait du bout de la langue la petite cuillère. Ou alors, une main sur sa nuque. Un bouton du décolleté qui glisse et un sein qui se dessine. S’asseoir sur ses cuisses, chercher sa bouche. Et glisser dans son oreille : « S’il te plaît, mon Canard ». Même si son corps à elle restait froid."

C'est plus clair?
(et merci pour lectures et vos retours!)
_________________
"J'estime que la route menant en enfer est pavée d'adverbes et je le crierai sur les toits."
Stephen King
/


Last edited by EmmaBovary on Sun 20 Oct - 17:01 (2013); edited 1 time in total
Back to top
Visit poster’s website
Sachka
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 24 Nov 2011
Posts: 54
Féminin

PostPosted: Sun 20 Oct - 16:54 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

C'est probablement plus clair ainsi pour les naseaux de Luna, mais personnellement j'avais bien compris que c'était une sorte de "jeu de rôle" de sa part...bon certes je l'ai pigé à la deuxième lecture, mais sans problème.
Et hop un drop qui passe ! Mr. Green
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Sun 20 Oct - 17:12 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Pour ma part, je ne trouve pas incroyable que la demoiselle tente sa chance en semaine, ignorerait-elle tout du désir qu'il lui resterait tout de même un chouïa d'instinct. Sans compter l'aspect "c'est en forgeant qu'on devient..." et autres "cent fois sur le métier..."
Et puis, c'est un peu le principe du loto, les gens rejouent quand même, gagnent rarement, mais des fois que....
J'ai trouvé ce texte fort bien écrit, et son atmosphère fort bien rendue également. Si je n'ai pas voté pour lui, c'est simplement que le côté "fantasme triste" m'a davantage laissée de marbre que d'autres thèmes, comme l'héroïne en somme.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,592
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Sun 20 Oct - 17:25 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Mais ne me remercie pas, Emma, j'ai trouvé ce texte délicieusement coquin et en même temps très triste! Je l'aurais volontiers attribué à Lunatik!  
Le drame, c'est qu'il n'en fallait que 5 !
_________________
"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie"A. Malraux
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Sun 20 Oct - 17:33 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

J'ai pensé exactement la même chose que Lunatik et Sachka : je n'ai pas compris d'où venait ce désir. Avec tes modifications, cela me semble plus clair !
C'est drôle, je n'ai pas trouvé ce texte " délicieusement coquin ", c'est même, pour moi, tout le contraire d'un texte coquin !
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Sun 20 Oct - 17:58 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Il ne faut surtout pas changer un mot, pas une virgule, pas un point. Il est parfaitement abouti. J'ai tout aimé :

* les scénettes entre elle et lui, scandées par la phrase letimotiv "ils y jouaient tous les week-ends."

* les trouvailles de style, les images - je ne cite que deux extraits : "Son corps mou, lâche, chiffon, qui remuait en tous sens au rythme de son corps-taureau à lui /elle, en cadavre de sa propre existence"

* les phrases minimalistes, notamment "Pas bouger. Gentille. Laisser faire."

* la construction de certaines phrases - exemple : "« Bouge pas ! » il lui disait. « Voilà, c’est bien… » qui donne un petit côté Beat Generation que j'adore.

Ce texte aurait pu avoir pour sous-titre Bout de viande sous cellophane

Sur mon podium, of course.

Et vive ce jeu exceptionnel qui nous permet de lire de brillantes plumes inconnues.


Last edited by Marixel on Mon 21 Oct - 11:08 (2013); edited 1 time in total
Back to top
Juliette
Guest

Offline




PostPosted: Mon 21 Oct - 10:59 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Texte très chouette auquel il ne faut rien changer. Je rejoins donc l'avis de Marixel. C'est dingue comme lors d'une seconde lecture, on se dit qu'on est passé à côté de quelque chose de bien. J'ai aimé le leitmotiv "Ils y jouaient tous les week-ends", les images qu'engendrent les mots, l'histoire qui ne patine pas et la conclusion également. Un récit très fort.
Back to top
Khéops
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 997
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

PostPosted: Mon 21 Oct - 11:14 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Mon grain de sel : j'ai aussi énormément aimé ce texte et je le trouve parfaitement abouti, bien que moi aussi, le détail du désir absent et des essais de la dame en semaine m'ait un peu fait tiquer. Cependant, je pense que l'ajout que tu proposes pour expliciter mieux les choses est de trop... Il alourdit le texte (selon moi...)
Pourquoi, tout simplement, ne pas remplacer le mot désir dans ta phrase de début, par le mot plaisir ? Du coup, tu n'as rien à expliquer par la suite, tout est logique... Smile
Back to top
Visit poster’s website
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Mon 21 Oct - 11:34 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Là, c’est du lourd ! C’est une façon assez pessimiste de voir l’amour physique, et il résulte de la lecture un certain malaise, assumé. J’ai bien aimé mais pas suffisamment pour hisser cette passion inerte sur mon podium. J’en ai préféré d’autres.

L’écriture est originale, ça colle au sujet. Mais l’histoire me paraît invraisemblable, du moins très éloignée de mon idée sur les rapports humains (et sexuels). Ils sont vraiment tordus, ces deux-là ! Lui qui attend le samedi pour fonctionner, et elle qui l’asticote en semaine dans l’espoir de galipettes dont elle sait qu’elle ne tirera aucun plaisir. Une grande part du texte est consacrée à résoudre ce paradoxe, tellement paradoxal qu’il n’admet pas de solution. Au sujet du style, je rejoins les remarques de Marixel.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
EmmaBovary
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 359
Féminin

PostPosted: Mon 21 Oct - 14:21 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Merci pour tous vos retours sur cette nouvelle! Je suis contente qu'elle ait plu à des gens complètement différents dans leurs goûts et leurs choix. Very Happy

Je comprends que son ambiance ait pu paraître triste, pessimiste et/ou même lourde, le but recherché étant bien sûr de bousculer un peu le lecteur... Et mon cher Bay, même si cette histoire peut paraître invraisemblable (je le conçois), j'ai rencontré des gens et des situations bien pires que ça! (si, si!) Rolling Eyes

Je prends bien en compte toutes vos remarques et particulièrement celle de Khéops qui me paraît être un judicieux compromis.
(qui ne me ferait changer qu'un mot du coup, mon ego d'auteur sera sauf!) Mr. Green
_________________
"J'estime que la route menant en enfer est pavée d'adverbes et je le crierai sur les toits."
Stephen King
/
Back to top
Visit poster’s website
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 1,145
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Mon 21 Oct - 15:23 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Ce texte répondait à mon attente personnelle de lecteur, à savoir une histoire qui en plus d'être captivante, se caractérise par un rebondissement ou un dénouement original. Cela justifie mon choix de le mettre dans ma liste des cinq premiers.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)


Last edited by aimard on Tue 29 Oct - 12:32 (2013); edited 1 time in total
Back to top
Arborescience
Guest

Offline




PostPosted: Mon 21 Oct - 18:23 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Texte savoureux et osé qui dépasse les clivages et casse les clichés
Ce texte est brillant.
Il jette aux lions, le discours mille fois entendu et mille fois éculé, de l'amour comme principe d'égalité
D'abord, l'amour pour les femmes c"est rien que du pathos avec de la névrose autour
Mais comme l'homme est un porc ...
Et qu'il y'a des portes,
Elles s'accrochent bouche ouverte, yeux fermés à leur coeur
en se persuadant sans doute que c'est cela d'aimer.

En effet,
La femme ayant un fonctionnement différent
Mais l'homme salement égoiste n'y connaissant rien
Le pilonnage a flux continu demeure la règle mais n'a aucun effet

Désolé d'être aussi cru mais vous pouvez me croire
Dans bien des couples, pour être une femme, faut s'oublier
Back to top
Lunatik
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 08 Jun 2010
Posts: 127

PostPosted: Tue 22 Oct - 03:43 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Lunatik wrote:
S'il était juste question d'absence de plaisir, ok, je comprendrais

Khéops wrote:
Pourquoi, tout simplement, ne pas remplacer le mot désir dans ta phrase de début, par le mot plaisir ?

J'allais le dire.
J'appuie la judicieuse suggestion de Khéops.


Arborescience wrote:

l'homme est un porc ...

Heureusement que dans le cochon tout est bon...
_________________
Back to top
Arborescience
Guest

Offline




PostPosted: Tue 22 Oct - 10:31 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Je te laisse volontiers la tête, les tripes et les yeux
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,966
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Tue 22 Oct - 15:02 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Beaucoup aimé ce texte et particulièrement la fin. J'ai apprécié cette reprise en main de son destin.
Tous les commentaires positifs que je pourrais faire ont déjà été écrits mieux que je ne saurais le faire...
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,145
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Tue 22 Oct - 19:54 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Texte original, efficace (quel style ! Ne change rien en dehors de la suggestion de Khéops) ! A la 1ère lecture, il m'a dérangé, m'a paru malsain et puis en le relisant je lui ai trouvé beaucoup de profondeur. Au pied de mon podium mais je ne sais pas pourquoi... C'est constructif, hein ? Mr. Green
Back to top
EmmaBovary
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 359
Féminin

PostPosted: Tue 22 Oct - 21:36 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Merci à tous pour vos retours. J'ai effectué la modification suggérée par Khéops et je viens de classer le texte dans mon dossier "nouvelles à garder".
Une de plus qui aura vu le jour grâce à une proposition d'écriture sur le net! J'essaierai de trouver le temps de revenir faire un jeu bientôt.
_________________
"J'estime que la route menant en enfer est pavée d'adverbes et je le crierai sur les toits."
Stephen King
/
Back to top
Visit poster’s website
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Wed 23 Oct - 07:22 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

J'espère que tu trouveras le temps de revenir pour un jeu et même plusieurs, tant qu'à faire !

Je ne te dirai rien de nouveau par rapport aux remarques précédentes si ce n'est qu'il fallait choisir et etc...
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Alan
Conjonction volubile

Offline

Joined: 14 Nov 2012
Posts: 399
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 25 Oct - 09:28 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Bon, je n'ai plus grand chose à dire... Pour Plagier Danielle, il en fallait 5, à mon grand dam... Tout ce que je souhaite, c'est d'avoir l'occasion de te lire à nouveau ! Merci EmmaBovary !
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Fri 25 Oct - 17:44 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Moi non plus je n'ai pas grand chose à ajouter! C'est un joli traitement du sujet, original et en même temps pas capillotracté. L'un de mes textes préférés. La distinction désir/plaisir ne m'a pas arrêtée plus que ça. On sent bien que ça ne la branche qu'à moitié, la demoiselle. Sur mon podium.
Back to top
Yunette
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 24 Jun 2010
Posts: 138
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

PostPosted: Sun 3 Nov - 15:26 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Mais merde ! fallait le buter ce connard !

Voilà.

Voilà ce qui l'a écarté de mon podium.
Une vraie mort sale pour en faire un putain de cadavre pas exquis du tout ! Un truc gore, dégueulasse !

Pour ça qu'au final, ça ne pouvait pas être du Luna, ce texte... Luna n'aurait pas fait se barrer la nana sans avoir au moins émasculé le type Very Happy
_________________
Wizzz
Un bout de Yunette
Avec un cœur de bœuf bien accroché... Lunatik & Cow
Back to top
Visit poster’s website
EmmaBovary
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 359
Féminin

PostPosted: Mon 4 Nov - 20:28 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Merci pour vos retours!
@ Yunette: ah mais non, mais non! Le tuer ou l'émasculer, c'est trop facile... La morale serait sauve mais je ne suis pas là pour jouer les redresseuses de tort, non plus! Ce qui comptait pour moi, c'était qu'elle reste libre de ses choix: j'ai donc préféré la prise de conscience à la prison. Je n'y peux rien, ma liberté et celle de mes personnages comptent beaucoup. Wink
_________________
"J'estime que la route menant en enfer est pavée d'adverbes et je le crierai sur les toits."
Stephen King
/
Back to top
Visit poster’s website
Yunette
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 24 Jun 2010
Posts: 138
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

PostPosted: Tue 5 Nov - 01:27 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Ouais, mais ça manque de sang ! J'aime pas le Ketchup !
_________________
Wizzz
Un bout de Yunette
Avec un cœur de bœuf bien accroché... Lunatik & Cow
Back to top
Visit poster’s website
djin
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 607
Féminin

PostPosted: Wed 6 Nov - 11:51 (2013)    Post subject: Passion inerte Reply with quote

Ce texte avait tout pour me plaire : le style qui alterne court et long, une passivité qui finit par céder le pas à la réactivité (j’aurais dû t’identifier rien qu’à la puissance lapidaire de la chute !), l’ironie sous-jacente, la prise de conscience lente mais déterminante, l’originalité et la crudité aussi. Pourtant il a pâti d’une première approche trop rapide (je lis toujours les 3 lignes d’intro de chaque texte avant d’y revenir pour une lecture complète, j’ai d’abord envie d’être appâtée) : je me suis dit, zut, encore une histoire d’inceste. Bien sûr, j’ai ensuite compris qu’il n’en était rien mais je suis passée à côté de ce que j’y vois aujourd’hui^^.
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/dominique-guerin/ http://ska-librairie.net/index.php?id_supplier=75&controller=supplier
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°100 -> Critiques constructives Jeu N°100 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group