forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Côté Terre

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°96 -> Critiques constructives jeu N°96
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Mon 1 Jul - 23:45 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

Côté Terre

Nous voici à nouveau au bord de la falaise, battues par le vent, soumises au même régime que les nuages fouettés en Chantilly. Encore un début d'après-midi qui ressemble en tous points aux précédents : nous attendons là comme deux îles flottantes cernées par une mer mousseuse. Madame et moi sommes en pèlerinage, le regard perdu dans l'horizon gris bleu, face à l'océan qui a englouti Monsieur, comme il en a avalé tant d'autres. Je suis payée pour tenir compagnie à Madame, pour écoper son chagrin qui se répand à gros bouillon et qui manque à chaque fois de nous faire chavirer. Tous les jours, c'est le même refrain: les sanglots, les soupirs, les violons. Et moi, je dois surveiller toute cette ébullition et faire en sorte que rien ne déborde. Pourtant, la coupe est pleine ! J'aimerais être résignée mais je n'y arrive pas. A quoi cela lui sert-il de passer le restant de ses jours à jouer les veuves éplorées, de faire monter le niveau de l’eau à grand renfort de larmes? Suis-je donc condamnée à venir chaque jour écouter le concert de ses lamentations ?Est-ce que la mer lui rendra son René ?Allons donc ! Si seulement elle cessait de s’abîmer les yeux à force de s’en servir pour astiquer la surface de l’eau, si elle allait brûler un cierge à l’église à la place, je serais à l’abri ! Il y a tellement de femmes qui ont guetté, en vain, sur cette falaise, le retour de leur mari que, par endroits, la lande ressemble à un vieux tapis de prière usé par le frottement des pas. Si, au moins, Monsieur était mort pour la bonne cause, pour nourrir femme et enfants, comme tous ces marins pêcheurs qui n’ont d’autre choix que d’embarquer mais non, son René, c’est en voilier qu’il est passé par-dessus bord et la mer n’était même pas grosse...
Moi, je regarde côté terre. Quand je ne travaille pas, la mer, je la vois en soulevant le couvercle de la marmite, ça me suffit : de l’eau qui bout, une poignée de gros sel et le tour est joué. Même l’artichaut le plus dur à cuire ne résiste pas bien longtemps ! « Cuisinière, je vous embauche comme cuisinière ». Tu parles ... C’était du temps où Monsieur René était encore en vie. Ah !Lui, il les appréciait, mes petits plats ! A présent, je ne cuisine presque plus : du bouillon clair, un blanc de volaille, des légumes vapeur comme si Madame avait peur de prendre un gramme. Déjà que le chagrin l’a asséchée et qu’elle ne pèse guère plus qu’un bigorneau, ce n’est pas les plats qu’elle me commande qui vont la transformer en bulot !
Mon gars, je l’ai choisi les pieds sur terre et les mains dans le cambouis. Il est mécano. Il passe ses journées dans un garage, au sec. Il ne risque pas de mourir noyé ou alors, ce sera dans l’huile de vidange! La mer, on n’y va jamais, on habite à l’intérieur des terres. Le dimanche, je nous prépare des choux à la crème et ensuite on va faire du karting. Là-bas, ce n’est pas le concert du vent, comme sur la falaise, c’est plutôt l’explosion des cuivres !
Mais je ronge mon frein. Encore un peu de patience. Madame ne le sait pas mais c’est ma dernière semaine à son service. J’ai trouvé une autre place. La femme du notaire cherchait une cuisinière, la sienne attend son troisième enfant. C’en est fini du chemin de croix, du vent, de la falaise ! Le notaire est mort dans son lit et ses cendres reposent dans une urne, sur le rebord de la cheminée. Alors, pour tenir compagnie à Madame, je n’aurai qu’à rester assise dans le canapé.
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 1 Jul - 23:45 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Tue 2 Jul - 07:38 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

Mon numéro 1, sans une once d'hésitation. Pour un peu, je me serais crue dans un film d'Audiard. Un texte jouissif, truffé d'humour et parfaitement construit, avec ce vocabulaire culinaire qui prend tout son sel lorsque l'on découvre la profession de la narratrice. Je me suis amusée tout du long sans me poser de question, et personnellement, j'en redemande. Bravo Tonina
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,510
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 2 Jul - 07:53 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

Dans un premier temps, j'ai été déroutée. À la relecture, je me suis dit: "Ma foi, il fallait oser, bien envoyé, c'est tout à fait son droit à cette brave servante de ne pas apprécier la mer et la falaise, et elle nous vante si bien son amour de la terre, du solide qu'elle nous convaincrait!"
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Tue 2 Jul - 09:16 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

Tonina, comme toujours je suis admirative (envieuse ? Mort de Rire ) ) de ta jolie plume : les contrastes terre-mer / maîtresse-domestique sont très savoureux, les références culinaires particulièrement goûteuses, la servante (bien loin de la servante au grand coeur de Baudelaire) superbement campée - on l'imagine dans les bras de son mécano qu'on aurait envie d'appeler Marcel LOL

Tu distilles l'humour à chaque détour de phrase, à la manière d'un cordon bleu, d'un grand chef - j'ai apprécié, entre autres, "le tapis de prière" de la lande qui fait penser au tapis de bruyère, bien sûr.

Un texte aux petits oignons que j'ai classé numéro deux de mon podium. pour ta place amplement méritée !
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Tue 2 Jul - 10:38 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

Si j'avais pu voter ce texte aurait été mon n°1, c'est du cousu main à petits points. Rien n'y manque : les sentiments, l'humour, les images. Bravo!
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Tue 2 Jul - 12:37 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

Un ton enjoué, un humour tout en finesse, des images neuves et fraîches. Je trouve également que ce texte est excellent. Si j'avais voté, je l'aurais mis en tête sans l'ombre d'une hésitation.
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 2 Jul - 12:39 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

Bravo Tonina, très bon texte. J'avais reconnu ta plume même si je ne suis pas passée le dire... J'aime beaucoup la deuxième partie du texte "Moi, je regarde côté terre." Cette phrase est parfaite, elle résume à elle seule tout le personnage.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Wed 3 Jul - 18:25 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

Je suis toute rose de plaisir en vous lisant , merci à vous, je ne pensais pas que ça plairait ainsi. En fait, j'ai voulu aller dans la direction opposée à celle que le sujet me semblait indiquer. J'aime bien, parfois , aller la où on ne m'attend pas forcément. Ceci dit, c'est sans doute pour cette même raison que certains n'ont pas aimé : texte trop contemporain , qui parle de mécano et d'huile de vidange pour illustrer un beau tableau impressionniste !!! Mais ils n'oseront sans doute pas le dire alors je le fais à leur place ! Wink

Je n'aurai pas le temps, cette fois-ci, de commenter les textes. Une prochaine fois ...
Back to top
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Thu 4 Jul - 11:25 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

Il fut mon N° 1 sans hésiter. Enfin, on sortait de l'intérieur du tableau de CM ! Et comique en plus! La vieille raleuse...Presque de l'Audiard.
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Thu 4 Jul - 21:57 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

4 : Pas de gros reproche à faire à ce texte. Quelques bizarreries, et il y a un peu d’humour. Mais ce n’est pas très palpitant ; et si ce n’est pas HS, le rapport n’est pas très fort entre le tableau et le texte.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Fri 5 Jul - 09:20 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

J'accepte tout à fait que l'on dise que ce n'est pas palpitant ou qu'il y a des bizarreries ( la mer comparée à une marmite d'eau bouillante dans laquelle on jette une poignée de gros sel , ah bon, c'est bizarre ? !!! Wink ) et j'ai moi-même énoncé un certain nombre de choses qu'on pourrait me reprocher mais le rapport entre le tableau et le texte serait mince ? Je décris pourtant deux femmes battues par le vent sur une falaise, j'explique pourquoi elles sont là ( une veuve éplorée, une "dame de compagnie " qui en a assez de tout ça), je parle de marins perdus en mer, de veuves dont les yeux récurent la surface de l'eau depuis la nuit des temps ... ) le tableau de Monet représente bien deux femmes immobiles sur une falaise, qui contemplent la mer ? Wink donc, il me semble que je suis dans le sujet, non ?
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Fri 5 Jul - 11:36 (2013)    Post subject: Côté Terre Reply with quote

Toute critique est subjective et traduit parfois seulement l’impression ( !) du moment. Ma plaidoirie mouchetée sur le HS est peut-être injuste ; d’autant plus que je n’avais pas lu les autres critiques qui m’auraient précisé le sens profond du texte. Et que d’autres doivent avoir un rapport aussi ténu avec le tableau. Il m’est difficile de m’expliquer là-dessus. Il faudra que j’y réfléchisse.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°96 -> Critiques constructives jeu N°96 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group