forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

L'aveu

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°96 -> Critiques constructives jeu N°96
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Elanor
Conjonction volubile

Offline

Joined: 13 Feb 2013
Posts: 349
Localisation: Suède
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien

PostPosted: Sun 30 Jun - 18:32 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

L'aveu

A l'instant de t'écrire, mes mains tremblent un peu
Et ma plume hésitante oublie les déliés
Sous les rides, insidieuses, que le temps a tracé
Au velin de ma peau et aux coins de mes yeux.

Le gramophone usé égrène doucement
Les notes de Delibes, ta chanson préférée
Que ta voix fredonnait de son timbre léger
S'envolant sur la lande, balayée par le vent.

Te souviens-tu, Camille, de ces journées bénies
Où nos pas nous menaient jusque sur les falaises ?
Nos deux cœurs frissonnaient de liberté exquise
Face à l'immensité de la mer infinie.

La bruyère fleurie ajoutait son violet
Aux camaïeux charmants de bleu et d'ocre pâle.
Sur les sentiers étroits de la côte d'opale,
Nos âmes s'enivraient de songes colorés.

Ton ombrelle, en dentelle, sur tes joues dessinait
Sous les rais du soleil, de sombres arabesques.
Lorsqu'elle t'échappait, au gré d'une bourrasque,
Ton rire cristallin aux embruns se mêlait.

Nous nous jetions alors dans une course folle
Pour rattraper l'objet arraché à ta main.
Les ajoncs acérés tourmentaient le satin
De nos robes d'été et nos fines étoles.

Nous regardions ensemble les voiles des bateaux
Et tu me confiais tes projets, tes espoirs.
Tu rêvais d'un marin, capitaine aux yeux noirs
Qui viendrait t'enlever pour t'aimer sur les flots.

Et moi, je t'écoutais, suspendue à tes lèvres,
Faisant miens tes désirs, épousant tes pensées,
Admirant ton audace, loin de réaliser,
Qu'un jour prochain sans toi, il me faudrait survivre.

Car les jours ont filé, séparant nos chemins,
T'éloignant de la lande où je t'ai attendue
Pendant toute une année. Tu n'es pas revenue,
Puisqu'un mariage avait scellé nos deux destins.

Ton fier capitaine n'a pas pesé bien lourd
Face au fortuné comte, ami de tes parents
Pour eux gendre idéal et parfait prétendant
Qui parlait plus souvent d'affaires que d'amour.

Que répondre aux questions que posaient tes courriers
"Pourquoi restes-tu fille ? Ne veux-tu pas d'enfants ?
N'as-tu pas rencontré le beau prince charmant
Que nous imaginions lors de ces doux étés ?"

Bien plus tard, dans tes lettres, tu devais me confier
Tes désillusions, tes blessures de mère
Et j'ai beaucoup haï ce mari adultère
Qui ne méritait pas de vivre à tes côtés.

Mais jamais, mon amie, je n'ai pu t'avouer
Ce qu'au seuil de la mort, je vais t'écrire enfin
Puisque mon cœur honteux ne battra plus demain
Et qu'il emportera son secret prisonnier.

Lorsque le souffle ultime gonflera mes poumons,
Sous mes paupières closes, je verrai ton visage
Sous ton ombrelle rouge, à l'abri des nuages.
Ton sourire sera mon dernier compagnon.

Je te murmurerai en guise d'adieu
"Je t'aime, ma Camille. Je t'ai toujours aimée"
Puis la mort, rédemptrice, viendra me libérer
Des sentiments coupables, aux yeux même de Dieu.
_________________
http://www.laurrin.com
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sun 30 Jun - 18:32 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,006
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sun 30 Jun - 19:34 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Oups, je corrige l'ancien post parce que je m'étais plantée dans mes notes... Une fin de journée assaillie par les enfants au moment où je poste une critique que voulez-vous ma brave dame... Sur mon podium ! malgré une rime pas terrible (arabesque/bourrasque) mais quel souffle au fil des vers ! Et pour faire le lien avec mon ancien message, c'est la 1ère fois que je vote pour un long poème parce qu'en général je peine réellement au fil de la lecture.

Last edited by ptit lu on Sun 30 Jun - 20:17 (2013); edited 1 time in total
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Sun 30 Jun - 19:57 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Au départ de petites choses m'ont gênée, comme le fait de déplacer l'action sur la Côte d'Opale, également certaines rimes. (arabesque/bourrasque) Et puis je me suis trouvée bien stupide de chercher la petite bête, tant était présent l'essentiel: le plaisir de la lecture. J'ai aimé le rythme des vers qui renforçait l'impression nostalgique, et apprécié de découvrir sous les rimes une véritable histoire, avec son dénouement.
Donc
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Mon 1 Jul - 07:35 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Ca fait vraiment plaisir de voir que la poésie est à l'honneur pour ce jeu. Bravo pour ta magnifique place !

Il m'était impossible de ne pas sélectionner ce poème sur mon podium tant l'ambiance, les images, la puissance du souffle et du sujet m'ont charmée, cependant je l'ai mis volontairement en dernière position. En effet, j'ai été gênée, à la fois par sa longueur (deux ou trois strophes en moins auraient permis d'aérer le poème) mais surtout par les erreurs de prosodie qui auraient été facilement corrigeables, que ce soit au niveau des rimes ("bourrasques/arabesques - "violet/colorés" "falaises/exquises"*) ou les trop nombreux E que l'on doit prononcer devant les consonnes et qui engendrent des alexandrins de treize pieds - quelques uns sont admis en poésie néo-classique, certes, mais toi tu n'hésites pas à décomposer, par exemple, "déliés" en trois syllabes (dé-li-és) en utilisant un procédé de poésie classique. Ce déséquilibre souligne un manque de maîtrise regrettable car, en poésie, chaque mot, chaque vers, chaque strophe constituent un choix délibéré, j'espère ne pas te froisser en parlant ainsi.

Elanor, tu es douée mais la versification s'apprend comme toute chose, je te donne le conseil qu'avait donné aimablement Janis, celui de télécharger le traité de prosodie de Sorgel que l'on trouve gratuitement en ligne - si tu préfères, je peux t'envoyer le document pdf par courriel. Il m'a beaucoup aidée à progresser.

PS : Une faute d'accord (je sais que c'est ta bête noire LOL) : " Sous les rides, insidieuses, que le temps a tracé (tracées)

*dans cette strophe :

Et moi, je t'écoutais, suspendue à tes lèvres,
Faisant miens tes désirs, épousant tes pensées,
Admirant ton audace, loin de réaliser,
Qu'un jour prochain sans toi, il me faudrait survivre.

Il y a absence totale de rimes des vers un et quatre.


Last edited by Marixel on Mon 1 Jul - 19:12 (2013); edited 1 time in total
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Mon 1 Jul - 09:27 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Ce poème m'a semblé interminable, mon attention se relâchait au fur et à mesure que j'avançais dans ma lecture, il pourrait supporter quelques quatrains en moins. Il serait bienvenu d'aller faire un tour dans un traité de prosodie. Les vers rimés ne sont pas indispensables quand on veut écrire de la poésie mais si l'on veut écrire en alexandrins, il faut respecter certaines règles. Je relèverai, comme Marixel, des vers de 13 pieds et même un de 14 ("Sous les rides, insidieuses,... "), les rimes défaillantes. Le thème abordé est vraiment passéiste.
Back to top
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 1,142
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Mon 1 Jul - 09:54 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

3ème sur ma liste ce texte m'a plu pour la force de l'émotion qu'il dégage, j'ai apprécié l'exercice de style réussi avec les rimes.Belle complainte restituant à merveille un destin contrarié.Habitué à lire des nouvelles plutôt que des poèmes je lui ai subjectivement préféré d'autres textes pour les 2 premières places.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Elanor
Conjonction volubile

Offline

Joined: 13 Feb 2013
Posts: 349
Localisation: Suède
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien

PostPosted: Mon 1 Jul - 21:08 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Ptit lu, Thaïs et Aimard, je suis heureuse de vous avoir fait partager les émotions de mon texte, malgré les erreurs de vers et la longueur controversée du poème.

Marixel, merci pour tes commentaires constructifs et encourageants. Je ne maîtrise effectivement pas encore toutes les règles de prosodie classique. Si tu peux me les envoyer, cela me serait bien utile (si jamais je persévère dans la poésie...). Merci pour la correction de la coquille- ah ces terribles accords Neutral

Hopak, je trouve le ton de ton message assez désobligeant. Je n'ai jamais prétendu être une professionnelle de la poésie et avoue sans honte mes maladresses. La longueur du texte pouvait effectivement rebuter certains lecteurs, mais elle m'a semblé nécessaire pour exprimer tout ce que je souhaitais. Et je ne pense pas que le thème de l'amour puisse être qualifié de passéiste, même si je n'avais pas l'ambition d'écrire une poésie novatrice...
_________________
http://www.laurrin.com
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,512
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 2 Jul - 07:02 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

D'accord avec Elanor. Je ne vois pas ce qu'il y a de passéiste dans le thème abordé.
Je n'ai pas classé ce texte parce que d'une façon générale, la prose me séduit plus que la poésie.
Quant aux leçons de poésie, y a-t-il vraiment des spécialistes ici ?
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Tue 2 Jul - 07:22 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Une critique constructive - de par sa définition même - doit aborder les qualités et les faiblesses d'un texte afin de permettre à son auteur d'améliorer sa plume.

Le texte d'Elanor regorge de richesses mais serait-il médiocre (ce qui est tout le contraire, je me répète) qu'il ne justifierait pas qu'on l'éreinte.

Elanor, vu ta brillante place, tu vas sans nul doute recevoir d'autres critiques encourageantes. J'ai envie de te répéter ce que m'avait dit l'une des jurées, en me remettant mon prix : "N'arrêtez pas d'écrire surtout."

Et cette petite phrase qui reconnaissait le potentiel de l'humble apprentie que j'étais, ce gentil encouragement m'ont vraiment donné l'envie de cravacher.

Je t'envoie dans la journée le traité de prosodie, tu verras, il est intéressant car il aborde toutes les formes de poésie, celle à vers fixes et celle libre dite, aussi, libérée qui demande autant de travail et qui est fort agréable à composer, aussi.

Si ça t'intéresse et quand j'aurais un peu plus de disponibilité, je pourrais t'envoyer une critique plus complète de ta poésie, avec commentaires en marge comme ça se passe via l'Atelier.

Danielle, tu fais bien de le rappeler, il n'y a aucun spécialiste, ici, ni en prose ni en poésie, juste des personnes qui aiment écrire, jouer, se lancer des défis et s'encourager les uns les autres
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Tue 2 Jul - 09:52 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Je me suis mal exprimée; ce n'est pas le thème de l'amour qui est passéiste, c'est la façon dont il est traité :le gendre fortuné approuvé par les parents, l'amoureux transi qui "survit" malgré le mariage de celle qu'il aime. Je citerai "mon coeur honteux ne battra plus demain", "la mort rédemptrice"que je trouve fabriquées, ne portant aucune émotion réelle.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,512
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 2 Jul - 10:00 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

On peut aussi penser que ces expressions tout comme le thème sont en accord avec le caractère un peu suranné du tableau. Encore une fois, c'est une affaire de ressenti.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 2 Jul - 11:34 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

En poésie, je n'apprécie pas vraiment le "déroulement d'une histoire rimée" (dénomination affreuse mais je ne trouve pas le terme adéquat) c'est pourquoi je n'ai pas accroché à ton texte, c'est subjectif évidemment et n'enlève rien à la qualité de ton écriture, il y a de jolis vers dans cet Aveu.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Tue 2 Jul - 14:08 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Comme Jodie je n'apprécie pas la poésie essentiellemnt narrative et je n'ai pas accroché à ce texte, dans lequel les règles de prosodie ne sont pas vraiment maîtrisées.
Pour ce qui est des critiques que tu trouves "désobligeantes", c'est à cela que l'on s'expose en mettant son texte dans cette rubrique, Elanor...
Il me semble aussi que la manière dont la narratrice évoque l'amour, en employant les mots " sentiments coupables" et "coeur honteux", se réfère bien à une vision "passéiste" de l'amour, vision sur laquelle pèse la notion de péché entretenue jusqu'à aujourd'hui par les religions et contre laquelle il est plus que jamais nécessaire de s'élever. Et l'on peut déplorer ne pas sentir dans cet "Aveu" de véritable révolte contre la morale établie.
Quant à la "mort rédemptrice"... voilà une idée qui me choque plus que tout. Mais cette remarque n'engage que moi.
Back to top
Lunairement
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 28 Aug 2011
Posts: 99
Localisation: Rennes
Féminin Taureau (20avr-20mai)

PostPosted: Tue 2 Jul - 14:58 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Personnellement, peu à cheval sur les règles de versification j'ai beaucoup aimé ton poème dont j'ai apprécié le rythme et la mélodie ce qui m'a poussé à le mettre en première place de mon top 5 Smile. Par contre je suis assez d'accord sur les critiques sur la longueur et je pense qu'en réussissant à dire autant avec une ou deux strophes de moins le poème n'en aurait été que plus agréable et plus poignant.
En tout cas un grand bravo pour ce beau texte !!
_________________
"Le bonheur n'est jamais grandiose"
Huxley, Brave New World
Back to top
Elanor
Conjonction volubile

Offline

Joined: 13 Feb 2013
Posts: 349
Localisation: Suède
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien

PostPosted: Wed 3 Jul - 11:06 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Hopak, il est vrai que je n'ai pas traité l'amour malheureux de manière originale, ce n´était pas mon but et, comme le dit Danielle, j´ai accordé le ton de mon texte à celui du tableau (du moins à mes yeux). Je précise juste qu'il s'agit d'une "amoureuse transie" dans ce cas, ce n'est pas un homme qui parle.

Jodie et Janis, je comprends tout à fait que cette poésie narrative puisse ne pas plaire. C'est d'ailleurs la première fois que je m'essaie à ce style d'écriture, car je profite de ces jeux sympathiques et enrichissants pour tester de nouvelles manières d'écrire.

Janis, je vais me plonger dans le traité de prosodie que Marixel m'a gentiment envoyé. En ce qui concerne les critiques, je les reçois en général avec intérêt et elles permettent de prendre du recul et de progresser, lorsqu'elles sont constructives (comme le dit Marixel et comme le nom de la rubrique l'indique). Je trouve juste certains commentaires sont un peu abrupts et peuvent parfois décourager des auteurs amateurs (dans le sens "qui aiment écrire et partager leur passion"), ce qui est dommage dans le cadre d'un jeu comme celui-ci.
Je suis tout à fait d'accord avec toi, Janis, il faut s'élever contre l'étroitesse d'esprit trop longtemps entretenue par la société et certaines religions. Ce poème montre la souffrance et la vie de deux femmes justement gâchées par la société conservatrice, conformiste et intolérante du début du XXe siècle. Le fait que la narratrice trouve la mort rédemptrice dénonce justement l'oppression de la société qui existe encore malheureusement trop souvent de nos jours.

Merci, Lunairement Je prends note de ta réflexion sur la longueur du poème.
_________________
http://www.laurrin.com
Back to top
Visit poster’s website
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Wed 3 Jul - 17:33 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Elanor, je suis ravie que Marixel diffuse ce traité de poésie de Gilles Sorgel, traité qui m'avait été recommandé par un ami "expert en prosodie" et que j'avais fait connaître à Marixel, après y avoir moi-même beaucoup appris. Je pense qu'il peut être utile à ceux qui veulent écrire des poèmes qu'il s'agisse de vers libres ou réguliers, car cet ouvrage rappelle aussi l'importance du rythme et des sonorités, ainsi que des images.
Pour tous ceux que ce traité pourrait intéresser,il suffit de taper sur Google" traité de prosodie de Gilles Sorgel" pour y avoir accès. On peut le charger et l'imprimer gratuitement.
Quand tu auras lu ce traité Elanor, tu comprendras pourquoi certains d'entre nous t'ont fait des remarques sur les maladresses de ton écriture poétique, et tu verras qu'il s'agit de critiques constructives, dans le but de te faire progresser et non de te décourager.
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Thu 4 Jul - 20:45 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

1 : L’auteur a pris le parti courageux de faire dans la poésie. L’analyse et l’explication de texte, dans ce domaine, ne doivent pas supplanter l’impression (j’ai choisi ce mot, allez savoir pourquoi !), mais il faut bien commencer par là.

La forme : on a affaire à un poème composé d’alexandrins, aux rimes embrassées. Mais dont certaines « imperfections » lui interdisent de le classer dans les genres classique et néoclassique. Le respect des règles établies, hors d’un concours de poésie pure aux contraintes prédéfinies, est à la discrétion de l’auteur ; et l’acceptation de leur transgression à celle du lecteur. J’ai été beaucoup gêné par les rimes inexistantes (falaises – exquise, arabesques – bourrasque) ou approximatives (violet – coloré). Et aussi par les E muets à l’hémistiche. D’autant plus qu’il y a des rimes parfaites, voire riches. Et le vers « Ton fier capitaine n'a pas pesé bien lourd » me semble maladroit ; on prononce « fiyer », ce qui est incongru pour retomber sur ses douze pieds, mais au prix d’un carambolage de N à l’hémistiche. Il serait si simple de remplacer l’adjectif fier par un autre de deux syllabes commençant par une voyelle. Et un écho dissonant (Ton ombrelle, en dentelle).

A la lecture de l’ensemble, je soupçonne l’auteur d’avoir laissé, ou introduit, ces écarts de conduite rien que pour m’embêter, ainsi que les pinailleurs dans mon genre. Car la maîtrise dont il fait preuve ailleurs prouve qu’il était capable de mieux faire.

Le fond : une histoire pleine de sens, une chute émouvante et inattendue, avec comme toile de fond celle peinte par Monet. Truffée de formules élégantes et d’images poétiques. De ce point de vue une grande réussite.

Le coup de cœur : c’est le premier texte que j’ai lu. Il m’a vraiment emballé malgré les défauts signalés ci-dessus. Pour qu’il ne figure pas sur mon podium, il faudra que le reste soit d’une exceptionnelle qualité.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Fri 5 Jul - 01:26 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Je n'entends pas le terme "passéiste" comme injurieux ou péjoratif. En ce qui concerne les valeurs que véhicule ce texte, je rejoins tout à fait Janis. Je lis que tu déplores, toi aussi, l'existence de certaines règles morales mais rien dans le ton que tu adoptes ne permet de penser que tu ne les fais pas tiennes. (Je pense aux philosophes du 18è qui, en maniant le second degré - "de l'esclavage des nègres" - ou en ayant recours à la maïeutique - le bûcher - montrent clairement de quel côté ils penchent personnellement).

Les règles de la prosodie : on a souvent l'impression qu'elles sont vues comme une coquetterie plutôt gratuite et sans importance. Cela est dû, sans doute, à une certaine surenchère qui a transformé le sonnet en instrument de torture particulièrement raffiné. Mais à quoi servent la régularité des vers et les rimes si ce n'est à impulser un rythme ? (On peut en déduire qu'écrire des vers libres n'est pas chose facile puisqu'il faut trouver d'autres moyens de créer un rythme). Je m'étonne qu'on puisse admirer le rythme d'"alexandrins" de 11 ou 14 syllabes puisque, précisément, ces syllabes en moins ou en trop cassent le rythme. De ce point de vue, la rime peut être vue comme redondante, je ne suis pas loin de le penser mais là n'est pas la question : nous parlons d'un texte écrit en vers qui se présentent comme étant des alexandrins classiques. Alors, penchons-nous sur la trentaine de rimes : 2 sont riches, 6 sont suffisantes, 19 sont pauvres, 3 ne sont pas vraiment des rimes.
J'ai lu quelque part qu'il n'y avait pas de spécialiste de la poésie sur ce forum. Il me semble que si... Je pense bien sûr à Janis...
Back to top
Elanor
Conjonction volubile

Offline

Joined: 13 Feb 2013
Posts: 349
Localisation: Suède
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien

PostPosted: Thu 11 Jul - 07:09 (2013)    Post subject: L'aveu Reply with quote

Merci à tous pour vos commentaires ! J'en prends bonne note.
_________________
http://www.laurrin.com
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°96 -> Critiques constructives jeu N°96 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group