forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Loin de Nantucket

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°94 -> Critiques constructives jeu N°94
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,872
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Wed 8 May - 11:37 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Loin de Nantucket


Au fond du jardin, une fois passé le fouillis des framboisiers, sous le friselis des saules, toute la famille, bleuie sous la lune, attend, penchée au-dessus du puits. De l'eau noire, montent des borborygmes vaseux, la toux d'un crapaud. Des frôlements remuent une boue d'écailles. « Ça pue » murmure Isa. L'odeur chatouille mais aucun de nous ne déserte la vigie.
« Le voilà », souffle grand-mère. Les yeux guettent et soudain il se forme des vaguelettes, un glouglou d'ivrogne, puis, au cœur du remue-ménage des salamandres, la tête de grand-père Ishmaël surgit. Périscope chenu à peine apparu, il ordonne déjà : « Envoyez la corde, je fatigue ! » La voix de mamie s'interpose avant le repêchage : « Tu l'as ? » Grand-père Ishmaël secoue dans sa main droite une ombre aux contours aigus.
Nous lançons la corde salvatrice. Grand-père s'enroule dedans et nous tirons, hisse et oh, matelots d'opérette ancrés sur l'herbe haute. Ici, on pêche à la corde générationnelle comme d'autres à la ligne. Le gros lot de la kermesse sera un pépé trop gras !
Enfin le puits vomit notre prise nocturne. « Tu pues grand-père » affirme Isa. « Fais voir » ordonne mamie à son mari dégoulinant. Les doigts qui frétillent s'emparent du butin avant que grand-père n'esquisse un refus. Mon père braque la lampe torche. Le faisceau auréole une boîte rouillée, forgée pour protéger des biscuits rances. Les ongles de mamie s'accrochent au couvercle, s'acharnent car devinent les louis d'or, les bijoux ; nos dettes réglées. À l'intérieur du coffre improvisé repose la richesse promise. Jetée au fond du puits par le père d'Ishmaël, le vieil Achab, mort à midi, centenaire et fou mais vantant, pendant son agonie, son trésor superbe. Par décence ou superstition nous avons attendu la nuit pour tenter la pêche miraculeuse.
Le couvercle s'ouvre. Nous faisons cercle autour de notre patrimoine. Rien, ou si. Des os et un bout de ferraille. Maman examine, prétend que nous sommes en présence des restes de trois doigts. Plus un hameçon tordu.
Aussitôt nos pensées convergent vers Achab, surnommé tel lorsqu'à douze ans il revint de la rivière, l'œil exorbité et la main ensanglantée. Il jura qu'un brochet blanc comme fleurs de cerisier, d'une longueur de Léviathan avait mordu à son hameçon et l'avait remorqué derrière lui. L'animal avait disparu sous la barque, longtemps, puis avait bondi, ses mâchoires d'aiguilles se refermant sur la main du petit pêcheur, lui arrachant trois doigts et la canne qui soudait le poisson à l'enfant. La légende de notre Achab était née, et son obsession aliénante pour le brochet blanc avec. Il raconterait sa vie durant, dans tous les bastringues et troquets, qu'il se vengerait, affronterait le monstre à mains nues et lui ferait rendre son bien. Il avait des batailles homériques plein ses bouteilles de rhum, des visions de Péquod démâté sur l'enfer calme d'une rivière.
Assis sur la margelle à attendre que pointe le jour mauve, nous fuyons le regard de grand-père Ishmaël qui pleure son père défunt, le trésor manqué, la mystification insensée. Tout est trop blanc autour de nos noirceurs, on ne sait à quel symbole se retenir. Les os luisent, nos visages déçus pâlissent et la blancheur de la lune déclinante cache dans ses mers des mouvances enneigées de brochet ou baleine, des chasseurs terribles renversés par la quête improbable et qui nous toisent, nous, timorés à petits gains, toutes voiles ferlées et ne sachant plus quérir l'impossible.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 8 May - 11:37 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Wed 8 May - 12:48 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Un texte intéressant à l'écriture riche et très imagée. Une superbe phrase "Tout est trop blanc autour de nos noirceurs"

Je l'ai classé quatrième.
Back to top
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 973
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Wed 8 May - 13:22 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Je confirme ici ma préférence pour ce texte qui occupe la deuxième place sur ma liste, en disant bravo à Jodie. J'ai été impressionné par la dernière phrase longue de plus de 50 mots, dont la construction et l'équilibre relève de l'adresse.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Wed 8 May - 15:13 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Ce récit m'a beaucoup intéressée, il est resté au pied de mon podium par manque de place. Mais bravo quand même.
Back to top
Elanor
Conjonction volubile

Offline

Joined: 13 Feb 2013
Posts: 331
Localisation: Suède
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien

PostPosted: Wed 8 May - 16:05 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

J'ai beaucoup aimé l'écriture, rythmée, riche, au vocabulaire soigneusement choisi. On imagine aisément la déception de cette famille face à ce misérable trésor.
_________________
Back to top
Similien
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jun 2011
Posts: 758
Localisation: Namur (Belgique)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

PostPosted: Wed 8 May - 18:03 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

J'ai placé ce texte sur la première place de mon podium. Quel style, bravo !
_________________
http://noeljulien.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website Skype
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,283
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Wed 8 May - 18:12 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Je n'ai pas réussi à entrer dans ce texte.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,594
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Wed 8 May - 19:45 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Beaucoupaimé ce récit que j'avais retenu dans un premier temps. Je n'ai pas bien compris la dernière phrase qui est, en effet, fort longue et c'est pour cela que je n'ai pas mis ce texte sur mon podium
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,587
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Thu 9 May - 09:03 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Je n'ai aucun reproche à formuler, ce texte est beau , un peu envoûtant, ( est-ce le texte ou l'écriture ? ) , il n'est pas passé loin de mon podium !
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Thu 9 May - 12:25 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Là, on n’est pas dans l’allégé ; et je ne saurais m’en plaindre. C’est riche ! Douze œufs frais au kilo, 80 % de matière grasse, 13,5 °, 24 carats ; On est dans l’extrait, l’huile essentielle, le distillat… Pas assez épicé chef ? Non, ajoutez du poivre, du curry, de la cardamome, et n’ayez pas peur d’avoir la main lourde !

J’ai beaucoup aimé ce texte, comme beaucoup d’autres (textes), pour sa richesse dans la forme. Bien que la richesse, quand elle concerne les biens matériels, ne me sourit pas souvent, j’apprécie cette notion lorsqu’elle s’applique à la littérature. Donc très bon style, un peu « intello » peut-être, et références à chercher dans ouiki quand on n’a pas lu Moby Dick ; la dernière phrase gagnerait à être remplacée par une chute plus percutante. Sur le fond (du jardin, du puits, et de l’histoire), c’est original, au cœur du sujet, agréable à lire. De justesse absent de ceux que j’ai tirés du puits.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Anne Veillac
Guest

Offline




PostPosted: Fri 10 May - 09:40 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Oui, c'est vrai, c'est un texte très riche, très beau, très bien écrit. Mais j'ai eu plusieurs interrogations en le lisant. Je ne suis pas sûre d'avoir tout compris. Mais il est vrai que j'ai souvent besoin que l'on me mette les points sur les i. Je ne suis pas une très bonne lectrice.
Back to top
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,402
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Fri 10 May - 09:50 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Texte vraiment bien écrit mais un truc m'a préoccupée malgré plusieurs relectures : comment les doigts d'Achab ont-ils réussi à se retrouver prisonniers dans une boîte ? Le poisson mord, embarque quelques morceaux et... Un détail m'échappe...
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,972
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Fri 10 May - 10:55 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

J'ai beaucoup aimé ce texte que j'aurais certainement placé sur mon podium si j'avais eu le temps de voter.
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,872
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Sat 11 May - 07:27 (2013)    Post subject: Loin de Nantucket Reply with quote

Merci à tous, j'ai lu vos commentaires avec attention .
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°94 -> Critiques constructives jeu N°94 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group