forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Au pied du Rock

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°94 -> Critiques constructives jeu N°94
Previous topic :: Next topic  
Author Message
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 973
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Tue 7 May - 10:30 (2013)    Post subject: Au pied du Rock Reply with quote

AU PIED DU ROCK


J’étais dans le salon face au petit écran. Les informations m’énervaient et je peinais à entendre la voix de Sévérine qui me parlais depuis la cuisine. Alors je demandai :
- Qu’est-ce qu’elle a la Susanne ?
- Serge, tu deviens sourd ou quoi ? je te dis de boire ta tisane, ce n’est pas Suzanne.
Le reportage concernait le projet de privatisation du Rock, un bout de rocher ainsi surnommé et situé au bout d’un promontoire pénétrant la mer à partir de la côte. Ça ne se passera pas comme ça, d’ailleurs dès demain j’irais y faire un tour, je pestai avant d’aller au lit.
Tenant à revoir une ultime fois le Rock, j’y suis retourné de façon irrésistible. Je m’y revois, c’est l’après- midi et il fait beau. L’ondulation des vaguelettes éclairées par le coucher de soleil me met en extase. La mer est calme et la plagedéserte. Absorbé un moment par mes pensées, je ferme les yeux pour méditer et lorsque je les ouvre, la berge s’est éloignée entretemps apparaissant menue à l’horizon. Surpris, je constate la montée instantanée de la marée encerclant presque le bout de rocher. Mes chaussures s’engorgent tandis que mes vêtements s’alourdissent. Là peur me tient. Submergé, je suis arraché de mon piédestal. Je sais un peu nager, alors, je réussis en me débattant à me maintenir tant bien que mal à flot, sans pouvoir freiner la dérive progressive de mon corps vers le large. L’eau est chaude mais des méduses rôdent autour de moi. Croyant mes dernières heures sonnées, je rumine des pensées et des sentiments prenant diverses formes : regrets, récriminations, culpabilité, lesquels se vaporisent dans une colonne imaginaire d’où apparait enfin un visage de femme : Suzanne ! L’image est évanescente mais nette. Plongé dans la torpeur due à cette apparition, je vois soudain passer un jet ski. C’est l’espoir. En sa direction je lance un appel désespéré avec mes forces restantes. Quelques instants après, je vois l’engin venir vers moi avec à son bord un homme ; je n’en crois pas mes yeux, je le connais, c’est mon ami Sébastien, le mari de Suzanne. Un pensée sournoise vient aussitôt écourtée ma joie éphémère : Il est peut être au courant, c'est-à-dire, entre Suzanne et moi…Je réalise que la situation est une aubaine pour un mari trompé, et je redoute le règlement de compte. Mes interrogations sur les intentions de l’homme résonnent avec d’autres mots dont : Ultimatum, exécution, humiliation. Aussi inattendu qu’elle était apparue, je vois la moto s’éloigner comme pour m’éprouver davantage. D’ailleurs je crois avoir décelé dans l’attitude de l’homme un air réjoui comme s’il savourait sa vengeance. Derechef je revois l’appareil fonçant vers moi, le pilote me faisant un signe de la main. A ce moment précis apparaissent des nagerons et une queue semblables à ceux d’un requin, susceptible d’entraver la manœuvre du pilote. Cela me parait invraisemblable d’autant que les requins ne sont pas partie de la faune marine de cette région où la mer est plutôt chaude. Une mare de sang apparait pourtant à la surface de l’eau, sans doute celui de l’animal abattu par Sébastien qui tenait en mains une arbalète. Enfin le Jet ski reprend sa course pour me récupérer sain et sauf.
Le lendemain matin, Sévérine est penchée sur moi, sans doute réveillée par mes soubresauts. Je l’entends me dire : Chéri je vais ce soir ajouter à ta tisane de la passiflore, il parait que c’est plus efficace contre l’agitation nocturne. Ensuite, je pris deux décisions : rompre avec Suzanne et prendre des cours de natation.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 7 May - 10:30 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,594
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Tue 7 May - 15:52 (2013)    Post subject: Au pied du Rock Reply with quote

Cette histoire est un peu confuse et j'ai eu du mal à différencier ce qui était du domaine du rêve ou de la réalité...
Croyant mes dernières heures sonnées, je rumine des pensées et des sentiments prenant diverses formes
Il me semble que je mettrais cette phrase au singulier et non au pluriel mais ce n'est qu'un détail
Une petite coquille à la première ligne: la voix ...qui me parlait (et non parlais)
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
Elanor
Conjonction volubile

Offline

Joined: 13 Feb 2013
Posts: 331
Localisation: Suède
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien

PostPosted: Wed 8 May - 14:51 (2013)    Post subject: Au pied du Rock Reply with quote

J'ai bien aimé l'histoire de la tisane et des remords qui poursuivent l'homme jusque dans ses rêves. En revanche, les changements de temps (pasé, présent) et une certaine confusion entre le réél et le rêve (comme le dit Armorique) m'ont gênée à la lecture.
_________________
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,283
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Wed 8 May - 18:39 (2013)    Post subject: Au pied du Rock Reply with quote

Je ne serai pas originale: rêve, réalité, privatisation du Rock, adultère, on s'y perd un peu. Mais de bons passages, notamment :"Je l’entends me dire : Chéri je vais ce soir ajouter à ta tisane de la passiflore, il parait que c’est plus efficace contre l’agitation nocturne. Ensuite, je pris deux décisions : rompre avec Suzanne et prendre des cours de natation."
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,587
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Thu 9 May - 08:42 (2013)    Post subject: Au pied du Rock Reply with quote

J'ai été gênée par les nombreuses fautes : passage incessant du passé au présent, celles déjà mentionnées , plus quelques unes ( une pensée sournoise vient aussitôt écourtée = écourter , les requins ne sont = font pas partie ... ) Et puis le procédé du rêve ne m'a pas convaincue ( trop souvent utilisé , à mon goût )
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Thu 9 May - 12:13 (2013)    Post subject: Au pied du Rock Reply with quote

Il y a des fautes, ou des coquilles, ou des coquillages, normal, c’est la mer. La syntaxe est parfois déroutante, et la succession des temps, passé, présent, « j’irais faire un tour, je pestai… » inhabituelle voire erronée. Ça, c’est pour la forme. Sur le fond, c’est confus, du moins en première lecture, car aux suivantes, quand on a débroussaillé le style touffu et qu’on ne s’arrête pas aux bizarreries dans l’expression, on comprend mieux les intentions de l’auteur. La situation est invraisemblable ; tant qu’on n’a pas compris qu’il s’agit d’un rêve. Dans un rêve il peut se passer n’importe quoi. La chute est assez banale, mais c’est une chute quand même.

Le principal défaut est AMHA la présence d’éléments superflus, et l’insistance portée à des détails qui ne le méritent pas. Ainsi le titre, et le nom, improbable, du lieu, et sa « privatisation », focalisent inutilement l’attention du lecteur ; on pourrait en faire l’économie et renforcer la mise au point sur la culpabilité de l’auteur, et ses relations avec sa femme, son amante, et l’époux d’icelle.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,402
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Fri 10 May - 09:44 (2013)    Post subject: Au pied du Rock Reply with quote

J'ai aimé l'humour mais comme les copains je me suis perdue dans l'histoire à cause de quelques erreurs et d'un côté touffu. L'idée est bonne, ton texte vaut le coup d'être repris, simplifié et corrigé. Je suis partante si tu cherches des relecteurs.
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Fri 10 May - 11:33 (2013)    Post subject: Au pied du Rock Reply with quote

Quelques fautes déjà signalées plus quelques autres. De manière générale, l'emploi des temps demande à être simplifié : le participe présent est lourd dans le meilleur des cas, il est discutable sur le plan syntaxique dans le pire. Il faudrait, je pense, privilégier le passé composé au détriment du passé simple. "mes dernières heures sonnées" : si notre héros pense qu'elles ont sonné", c'est qu'il se croit déjà mort : je dirais : "croyant vivre mes dernières heures". Le passage au présent de narration ne me choque pas d'autant qu'il est bien amené ("je m'y revois, c'est l'après-midi...") Cependant, je remplacerais le plus-que-parfait par un passé composé : "qu'il est apparu" car l'antériorité se fait par rapport au présent et non pas pas rapport au passé. Dans "dés demain, j'irais", ce n'est pas "j'irais" que je changerais mais "demain". Je dirais : ça ne se passerait pas comme ça... dàs le lendemain, j'irais..." : on aurait ainsi le futur dans le passé. Logique puisque ce qui pécède est au passé. J'aime bien la chute mais j'inverserais "ajouter de la passiflore à la tisane" (et même "dans" la tisane) plutôt que "ajouter à la tisane de la passiflore" qui est correct mais "coule" moins bien.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°94 -> Critiques constructives jeu N°94 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group