forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Attendre qu'elle s'éveille

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°93B -> Critiques constructives Jeu 93 B
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 9 Apr - 12:30 (2013)    Post subject: Attendre qu'elle s'éveille Reply with quote

Attendre qu'elle s'éveille

Quand Hermine Contralta pensait qu'elle venait d'ailleurs, elle sortait son miroir de poche et vérifiait que ses traits étaient les mêmes que ceux d'hier et avant-hier. Un reflet féminin la fixait, banal à rire, ou pleurer.
L'inadéquation d'Hermine avec son époque et ses contemporains allait s'accentuant et embrumait ses jours. Dans la rue, elle baissait la tête pour ne pas croiser le regard de ceux qui ne lui ressemblaient plus. Au travail, Hermine Contralta se concentrait sur l'inutilité des tâches. Chez elle, où personne ne dérangeait le pli des napperons, Hermine veillait dans la pénombre et, derrière ses rideaux, observait le va-et-vient des autres. Fenêtre entrouverte, elle suivait les fils de conversations décousues et s'interrogeait sur le sens d'intonations qu'elle méconnaissait, faute de dialoguer jamais.
Au fur et à mesure que la confiance d'Hermine avait décru, le timbre de sa voix avait faibli. Son entourage immédiat l'avait d'abord crue sujette aux laryngites puis, la voix d'Hermine se réduisant comme peau de chagrin, il était devenu de plus en plus difficile de communiquer avec elle. Il fallait à ses auditeurs prêter l'oreille avec générosité mais, cette denrée se raréfiant, Hermine Contralta se retrouva bientôt seule. Les gens se détournaient de ce chuchotis étrange, cet enrouement des mots.
Parfois, quand la solitude suintait des murs de l'appartement et de la silhouette d'Hermine courbée sur une chaise, elle se prouvait, mordant sa langue au sang, qu'elle n'était pas morte sans s'en apercevoir.

Un soir, Hermine ouvrit la bouche et y introduisit le canon d'une arme à feu. Assise elle attendit, songeant que l'âcreté du métal frôlait les racines desséchées de sa parole.
Les voix de la raison et de la conscience jacassèrent soudain, s'interrompant l'une l'autre. Elles paniquaient. Ces garces-là ne s'étaient jamais tues, pythies acariâtres professant tout ce qui rendrait Hermine solitaire et aigrie. Aphone. Elles lui avaient gâché la vie, assurant que chaque initiative qu'elle prendrait serait vouée à l'échec et qu'il valait mieux rester à sa place et se taire.
Le doigt inerte sur la détente, la jeune femme guettait le miracle. Espérait que sa voix, en velours en harmonie, se manifesterait. Comme une renaissance qui s'offrirait. Hermine retira le canon, força sur sa voix mais, ne serpenta entre ses lèvres, qu'un murmure aqueux voilé par la frousse. Ecœurée, elle enfonça le canon du pistolet dans sa bouche et, bougea son doigt.
Rien ne se produisit.
Yeux larmoyants, Hermine eut le réflexe d'appuyer à nouveau. Petit clic. La jeune femme était vivante. Elle examina l'arme et constata qu'elle n'était pas chargée. La colère la lui fit jeter contre le mur en lâchant un énorme « Merde », rustre soupir empli de tout ce qui désespérait Hermine Contralta. Elle se figea.
Le juron s'était élevé, fort, net, la gouaille rageuse. Incrédule, elle en tenta un deuxième, où ricanait le nom d'une fille à vertu légère. Le mot rugit. Hermine essaya ensuite une phrase quelconque. Un filet inaudible filtra depuis son larynx. Sa frustration cracha alors un « Bordel » qui gronda, tonnerre et décibels.
Mains sur la gorge, Hermine l'effacée, la trop polie, sentait vibrer sur ses cordes vocales celle que les voix multiples de la société avaient muselée et endormie, l'Hermine animale, brutale et vulgaire. « La cogneuse », chuchota-t-elle, un oeil sur son arme.
Maintenant, ils allaient l'écouter.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 9 Apr - 12:30 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Hégésippe
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,456
Localisation: Auderghem
Masculin

PostPosted: Wed 10 Apr - 14:36 (2013)    Post subject: Attendre qu'elle s'éveille Reply with quote

Un très joli texte. Je pense que le nom de famille "Contralta" pourrait être supprimé, ou conservé uniquement tout au début, puisqu'à certains endroits le prénom est cité seul.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,510
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Wed 10 Apr - 17:41 (2013)    Post subject: Attendre qu'elle s'éveille Reply with quote

Je suis passée complètement à côté de ce texte: cette histoire de voix perdue, de canon d'arme mis dans la bouche m'a laissée perplexe. IL faut croire que je n'ai pas assez d'imagination...
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Wed 10 Apr - 20:29 (2013)    Post subject: Attendre qu'elle s'éveille Reply with quote

danielle wrote:
cette histoire de voix perdue, de canon d'arme mis dans la bouche m'a laissée perplexe.
ce à quoi j'ajoute les jurons.
Je n'ai pas vraiment compris dans ce texte le rôle joué par la hargne, la violence, comme s'il fallait à tout prix avoir une revanche sur tout.
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Wed 10 Apr - 21:42 (2013)    Post subject: Attendre qu'elle s'éveille Reply with quote

Tout en reconnaissant les qualités formelles de ce texte noir, je dois dire que je n'ai pas très bien compris quelles étaient les motivations du personnage central. C'est comme si plein d'éléments de contexte essentiels avaient été laissés hors champ; et je n'ai pas saisi d'où venait la dureté de ton Hermine...
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Thu 11 Apr - 09:19 (2013)    Post subject: Attendre qu'elle s'éveille Reply with quote

@Danielle : Tu dis être passée complètement à côté de cette histoire, perplexité, etc...je comprends tout à fait mais ce que je comprends moins c'est pourquoi alors tu as voté pour ce texte, en 4ème position. A mon avis il y a un bug quelque part... Mort de Rire
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Thu 11 Apr - 13:03 (2013)    Post subject: Attendre qu'elle s'éveille Reply with quote

Mon numéro un. J'ai adoré le lent portrait plein de maitrise et de distance (en ce sens le patronyme est utile). Je suis entré en parfaite adéquation avec cette histoire, bien ciselée. Plein de finesses et d'ellipses. Une plume et un exercice de style travaillé, pas seulement une narration, qui m'ont emporté.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,902
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Thu 11 Apr - 13:13 (2013)    Post subject: Attendre qu'elle s'éveille Reply with quote

Mon numéro un également, pour les mêmes raisons que Sophax.
J'ai particulièrement aimé la tension qui transparaît dans la phrase
Parfois, quand la solitude suintait des murs de l'appartement et de la silhouette d'Hermine courbée sur une chaise, elle se prouvait, mordant sa langue au sang, qu'elle n'était pas morte sans s'en apercevoir.
et la froideur, qui n'est qu'apparente, utilisée pour décrire ce qui n'est qu'un drame de plus dans la vie de l'héroïne, et la violence quotidienne qui ira jusqu'au bout.
Aimé aussi, tout simplement, le nom de l'héroïne, et le titre.
Mais je crois que je suis simplement fan de ton univers, Jodie. Bravo ! Okay
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,510
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 11 Apr - 15:13 (2013)    Post subject: Attendre qu'elle s'éveille Reply with quote

@ Jodie Embarassed

J'ai lu et voté il y a assez longtemps. IL faut croire que le jour de cette lecture, j'ai trouvé du piquant à ce texte. Je prends rarement des notes quant à mes impressions. En le relisant aujourd'hui, il ne me fait plus le même effet. Que dire? Que je suis une girouette ? Que mon humeur a changé? C'est un fait certain, donc je penche pour cette deuxième explication. Je suis d'accord, ça fait désordre...

Il m'arrive aussi au moment des critiques de me dire: mais pourquoi je n'ai pas voté pour ce texte-là? C'est moins grave.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°93B -> Critiques constructives Jeu 93 B All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group