forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Maternité

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°93B -> Critiques constructives Jeu 93 B
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Mon 8 Apr - 23:09 (2013)    Post subject: Maternité Reply with quote

Elle monte le soir avec la nuit.

Avant, je fermais les volets. J’allumais les lumières. Je mettais la musique fort et je parlais, des mots, des sons, seule dans la salle à manger, je descendais à la cave, pour couvrir le mugissement, pour échapper aux reproches.

Mais toujours dans l’édifice elle trouvait une entaille, une brèche au mur que je rebâtissais soir après soir et jusqu’à l’aube. Et jusqu’à l’aube elle crissait à mon oreille, une plainte d’enfant malade, un appel, toujours le même, une voix d’enfant sur fond de mer, mêlée aux vagues, engloutie.

Où étais-tu ?
Que faisais-tu ?
Pourquoi m’as-tu laissée là-haut?

Un lent ressac, doux et gluant. Une litanie jusqu’au vertige.
Le matin elle se retire, comme la marée, elle s’efface.

Pourquoi m’as-tu laissée seule ?

Un murmure, et elle s’efface.
Je peux marcher vers la falaise alors et je ne l’entends plus, sous le soleil je ne l’entends plus, l’appel la plainte ont disparu recouverts par les cris d’enfant les klaxons et le chant des mouettes.
Il n’y a plus que l’odeur des beignets. L’air salé. La vie.

Mais le soir quand elle revient. Quand je suis seule. Le soir.

Je nous revois toutes les deux. La chambre – ne bouge pas – le lit – je reviens—et moi qui roule anxieuse impatiente et folle, folle de courir à ce rendez-vous qui n’a d’amoureux que la sueur, folle de croire qu’à quatre ans la porte ouverte et seule elle saura résister au chant noir de la falaise.

Peut-être que je me trompe. Peut-être que je me fais du mal.

Ceux qui me parlent encore assurent que j’ai tort. Que je cherche au mauvais endroit. Elle a disparu, mais pas pour tout le monde. Ne regarde pas la mer. La terre ! Regarde vers la terre. Les femmes seules avec des enfants. Cherche dans les yeux des petites filles si aucune ne te ressemble.

Tu a laissé la porte ouverte, n’est-ce pas ?
Tout le monde savait ta folie, n’est-ce pas ?
Ces rendez-vous, et leurs horaires, et toi qui gâchait tout pour lui.

Je cherche alors, sur les plages. Je cherche autour des marchands de gaufres.

C’était il y a si longtemps. Est-ce que les filles de dix-sept ans vont encore acheter des glaces ? Est-ce qu’elle acceptent de perdre leur temps sur les plages de galets ?

Je cherche.
Le soir, la voix revient.

Où étais-tu ?
Que faisais-tu ?
Pourquoi m’as-tu laissée toute seule ?

Elle revient. Tous les soirs. Fuir ne sert à rien.
Je le sais à présent. J’abandonne.
Les fenêtres grandes ouvertes, le cœur béant, la peur à vif, je la laisse désormais approcher. Elle me berce, les soirs d’hiver. Elle finit par m’apaiser.
Elle finit par m’endormir.

Sa chambre est prête.

Je l’attends.
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 10:09 (2020)    Post subject: Maternité

Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Mon 8 Apr - 23:10 (2013)    Post subject: Maternité Reply with quote

Un peu de temps pour le forum -- enfin.
Il y a une faute de conjugaison à gâchais, je l'ai vu après l'envoi. Tant pis...
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Tue 9 Apr - 07:55 (2013)    Post subject: Maternité Reply with quote

J'ai trouvé le scénario intéressant et apprécié certains passages*, ton texte faisait, d'ailleurs, partie de ma sélection de dix.

Je vais tenter d'expliquer pourquoi je ne l'ai pas retenu en espérant que tu prendras mes remarques de façon constructive.

Je n'ai pas adhéré au style, pas assez fluide à mon goût.

- Les nombreuses répétitions (même si tu as voulu créer un effet de litanie) ainsi que l'accumulation des conjonctions de subordination (que/qu'/quand) m'ont coupée d'une grande part de l'émotion attendue à la lecture d'une histoire aussi dramatique.

- J'ai dû relire, plusieurs fois, le passage ci-dessous pour comprendre que la mère s'adressait à l'enfant (de plus, la phrase ainsi coupée n'est pas harmonieuse, selon moi)

Je nous revois toutes les deux. La chambre – ne bouge pas – le lit – je reviens—et moi...

"ne bouge pas" et "je reviens" auraient, tout au moins, nécessité l'utilisation de guillemets :

- Outre la faute de conjugaison - qui n'aurait pas suffi à pénaliser le texte, bien sûr - l'absence de ponctuation (entravant la compréhension) m'a beaucoup gênée.
Je te donne deux exemples :

...l’appel la plainte ont disparu recouverts par les cris d’enfant les klaxons et le chant des mouettes.

On attendrait la ponctuation suivante :

...l’appel, la plainte ont disparu, recouverts par les cris d’enfant, les klaxons et le chant des mouettes.

Idem dans la phrase :

... folle de croire qu’à quatre ans la porte ouverte et seule elle saura résister au chant noir de la falaise.

Grammaticalement, en l'absence totale de ponctuation, c'est la porte qui se retrouve seule et non la fillette.

Voilà. Ce n'est qu'un avis parmi d'autres.

*notamment ces superbes phrases : Un lent ressac, doux et gluant. Une litanie jusqu’au vertige.
Back to top
Hégésippe
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,456
Localisation: Auderghem
Masculin

PostPosted: Tue 9 Apr - 09:03 (2013)    Post subject: Maternité Reply with quote

Un texte écrit à petites touches intimistes. J'ai été séduit par son atmosphère poétique, correspondant donc bien au thème du jeu.
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,902
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Tue 9 Apr - 11:04 (2013)    Post subject: Maternité Reply with quote

Ce texte est mon numéro 3, que j'avais attribué à Mita (ce qui ne peut être qu'un compliment) avant de constater qu'elle votait pour lui !
Contrairement à Marixel , je je n'ai pas été gênée par les libertés prises avec la ponctuation, qui précisément donnent à ce texte un ton qui me fait penser à des voix enfantines qui parleraient, comme souvent les enfants, sans prendre de respiration tant elles ont envie de traduire leur émotion... et puis, de façon générale, j'aime bien les écritures pas trop académiques et celle-là m'a beaucoup plu ! Okay
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Tue 9 Apr - 11:07 (2013)    Post subject: Maternité Reply with quote

Un texte touchant, plein d'absences. De belle images, une douleur. Le thème est sobrement traité mais la concurrence terrible pour ce jeu n'a pas offert de place sur mon podium pour ton texte. Désolé.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 9 Apr - 11:36 (2013)    Post subject: Maternité Reply with quote

Petites touches intimistes a écrit Hégésippe. Ben voilà, tout pareil. Belle réussite, vraiment.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Wed 10 Apr - 21:15 (2013)    Post subject: Maternité Reply with quote

merci pour vos avis. Je ne pensais pas que ce texte serait aussi bien placé, et pour une fois je guettais ça avec appréhension, car c'est la version courte d'un truc plus long que j'ai entrepris; j'aurais été assez découragée s'il s'était retrouvé dans le fin fond du classement.
@marixel: je suis toujours preneuse de critiques, et bien consciente que les partis pris stylistiques ne peuvent pas faire l'unanimité. Encore heureux!
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°93B -> Critiques constructives Jeu 93 B All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group