forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Ancre de chine

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°92 -> Critiques constructives Jeu N°92
Previous topic :: Next topic  
Author Message
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Sun 10 Mar - 13:26 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Ancre de chine


On était à la fin du mois d’août. Je n’avais pas très chaud au cœur. J’avais parcouru la moitié du globe. En vain.
Assis à la terrasse de l’hôtel devant un thé parfumé, j’étais attentif au moindre murmure de la foule. J’écoutais le chant de la ville.
Da Nang était belle sous la pluie. Les gouttes grosses comme des poings frappaient la pergola. Des odeurs de terre et de fleurs montaient et me remplissaient comme un espoir. Je jetais des regards émus vers la mer et la ville au loin, et sur le lent défilé des silhouettes. Des figures hiératiques décrivaient à pied ou à vélo, en carriole ou en poussepousses des trajets incertains et secrets.
J’attendais. Elle ne pouvait plus me rejoindre, mais je l’attendais tout de même. Nous nous étions croisés en d’autres terres et nous nous étions aimés. La douceur de la baie de Da Nang nous avait semblé idéale pour que nos solitudes se rejoignent. Une date et un hôtel. Puis rien. L’attente. C’est une essence dans ces paysages que d’attendre. Ainsi je restais des journées entières à la même table, devant un thé ou un roman. Je croyais toujours qu’elle descendrait bientôt d’un taxi, belle et lumineuse comme au premier regard. Mais cette terre n’était qu’absence.
Dans l’hôtel, je savais que les chuchotements qui me faisaient sillage n’étaient pas des plus bienveillants. Nul ne comprenait. Je ne cherchais d’ailleurs pas à éclaircir les doutes ni les questionnements qui fusaient dans les regards obliques. J’étais à la solde d’une tendresse déconvenue, las et patient, éclaireur de mes sentiments. Le bruit de ma cuillère remuant inlassablement le liquide suave dans ma tasse me jouait une musique étrange qui me berçait et m’apaisait. L’Europe me tendait les bras. Paris m’était offerte, mais c’était ici, sous ce porche, dans ces courants d’air que je voulais être. Je savais qu’une clause tacite me liait avec ma peine. Je demeurais immuable dans le froissement du temps. Les heures glissaient, mais ne me heurtaient plus.
Dans ma poche, un mouchoir brodé qu’elle m’avait confié au moment de se dire adieu me servait parfois à la rejoindre, nonobstant cette absence. Je le portais à mes lèvres, je l’embrassais et le humais. Il sentait encore, malgré les mois, son parfum fleuri. Je n’étais plus triste quand je touchais le soyeux de son tissu. J’étais avec elle... Elle me rejoignait et nous faisions l’amour. Je l’aimais. Je lui disais que je l’aimais. Alors elle pleurait. Je la serrais contre moi et Da Nang était le fief de notre union, pleine et intègre. Mais pour l’heure, je n’avais que son mouchoir, et les esquilles de son parfum…

J’entends soudain ma femme qui m'appelle. Je sais qu’il est tard. Les heures passent vite quand je suis avec elle, celle que j’attends, celle que j’espère. Je pose mon stylo et j’étire mes membres endoloris. La lumière baisse au-dehors. Le soir arrive. Je me lève. L’appartement fleure bon le dîner qui m’attend. Je quitte les mots sur mon cahier, ces mots sages et touchants, presque mes amis, et je sais que demain, lorsque je reprendrai ma place sous le halo de la lampe, ils seront là, et qu’elle sera là elle aussi. Comme en suspens. Émotive atermoiement de mes dettes et mes trop-pleins, je la connaitrai un jour, pleine et entière parce que mienne. Mais d’ici là, je porterai demain le verbe au-dessus des continents, et un hôtel sur la baie de Da Nang bruissera du frôlement de ma plume sur le papier.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 10 Mar - 13:26 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 13:56 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Un joli titre. L’histoire est originale, et cette histoire dans l'histoire habilement menée. L’écriture est un peu comme une musique, surtout dans la première partie du texte. Sur mon podium.
Enfin, je n’ai pas bien compris cette phrase, à la fois sa syntaxe et le son sens ... ? « Émotive atermoiement de mes dettes et mes trop-pleins, je la connaitrai un jour, pleine et entière parce que mienne. »
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,000
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 14:34 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Très agréable moment de lecture. Sur mon podium.
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,919
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 15:46 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Histoire agréable à lire. Toutefois, le dernier paragraphe qui nous fait revenir à la réalité m'a déçue car j'ai eu une impression de déjà vu. Désolée
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Sun 10 Mar - 16:07 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Merci pour vos commentaires.
Il y a une erreur dans la phrase que tu cites, Tonina. Il me fallait écrire "émotif" mais il y a des modifications que l'on porte au dernier instant et qui rendent bancale une phrase si on ne les répercute pas. Alors qui est cette "elle" ? Cela pourrait être la femme qu'il attend, ou l'inspiration, ou le bonheur... Ou les trois.
Merci Armorique. Je te comprends. Mais c'est ainsi aussi l'écriture, semer des fragments de fiction dans une vie de tristes réalités. Jusqu'à la prochaine fois...

Encore merci.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Sun 10 Mar - 19:29 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Joli titre, c'est vrai, pour le jeu de mots mais il me semble que Da Nang se trouve au Vietnam.
Existe-t-elle ou a-t-elle existé cette femme qu'il attend? Ou n'est-ce qu'une création littéraire qu'il affine jour après jour? Une évasion qu'il chérit. Ce texte génère une petite musique mélancolique qui fait rêver.
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Sun 10 Mar - 21:27 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

un texte à l'écriture subtile pour la 4è marche de mon podium. Ce n'est pas "Ulysse", certes, mais on devine qu'on peut faire plusieurs lectures de ce texte : on ne peut pas voir comme gratuit le choix de Da Nang, haut lieu de la résistance lors de la guerre du Viet Nam.

une petite faute : "un mouchoir brodé qu’elle m’avait confié au moment de se dire adieu" > le "elle" + le "moi" du narrateur = nous
Donc : un mouchoir brodé qu’elle m’avait confié au moment de NOUS dire adieu. (au moment où nous nous sommes dit adieu)
Ah, le choix des pronoms des pronominaux à l'infinitif...
Back to top
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Sun 10 Mar - 21:29 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Je me suis laissé emmener…jusqu’à ce que Bobonne sonne l’heure de la soupe. Ce décalage m'a chiffonné… J'ai lâché prise.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,512
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Mon 11 Mar - 09:44 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Un peu trop obscur et sophistiqué pour moi.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Canardo
Guest

Offline




PostPosted: Mon 11 Mar - 13:01 (2013)    Post subject: Re: Ancre de chine Reply with quote

sophax wrote:
. Les gouttes grosses comme des poings frappaient la pergola.


On sent que tu as voulu parler de toiture, mais manque de chance une pergola ne possède pas de toit, sinon de feuilles de glycines ou de vigne (entre autres), et dans ce cas là "frapper" et "poings" ne semblent pas appropriés. Véranda aurait été préférable.
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,000
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Mon 11 Mar - 13:47 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Attention Sophax! ici il n'y a pas que des poètes, il y a aussi des "pro" du bâtiment. je suis suis d'accord avec la remarque de Canardo à propos de la pergola à ne pas confondre avec la véranda!
Back to top
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Mon 11 Mar - 14:43 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Moi qui aime les textes à ambiance, je me suis régalée. La fin inattendue n'a fait qu'accroître ce plaisir de lecture. Mon numéro cinq.
Back to top
Canardo
Guest

Offline




PostPosted: Mon 11 Mar - 15:15 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

janis wrote:
Attention Sophax! ici il n'y a pas que des poètes, il y a aussi des "pro" du bâtiment. je suis suis d'accord avec la remarque de Canardo à propos de la pergola à ne pas confondre avec la véranda!


Des proètes ? Mr. Green
Back to top
Canardo
Guest

Offline




PostPosted: Mon 11 Mar - 15:19 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

janis wrote:
Attention Sophax! ici il n'y a pas que des poètes, il y a aussi des "pro" du bâtiment. je suis suis d'accord avec la remarque de Canardo à propos de la pergola à ne pas confondre avec la véranda!



Je me souviens d'un très joli texte (jeu 40 et des poussières) hérité d'une chanson de Brel où le cousin Joël arrivait en Clio alors que l'on était fin des années 60 !
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,000
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Mon 11 Mar - 15:36 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

D'accord Canardo, j'avais oublié de rappeler que tu es aussi expert en automobiles!
Back to top
filou86
Guest

Offline




PostPosted: Mon 11 Mar - 15:38 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Un très beau texte, je crois l'avoir mis en numéro deux ou trois. En tout cas, il est très bien écrit et j'ai pris un grand plaisir à le lire. merci
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Mon 11 Mar - 23:04 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Merci pour vos remarques.

Et si on plaçait sur la pergola des tôles ondulées ? Hein, les amis du bâtiments ? Montrez-moi le dernier catalogue Casto et on devrait tomber d'accord...

Merci encore, je suis sensible au temps que vous prenez pour me faire part de vos critiques.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Canardo
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Mar - 08:23 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

sophax wrote:
Et si on plaçait sur la pergola des tôles ondulées ? Hein, les amis du bâtiments ? Montrez-moi le dernier catalogue Casto et on devrait tomber d'accord...


Une pergola avec des tôles ondulées ? Et pourquoi pas un pluriel de vitrail en vitrails ? Ou un cadrage débor d'une mêlée ? Tes mots et tes phrases sont suffisamment bien tournées pour ne pas admettre une légèreté sur ce détail, non ?
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Mar - 09:10 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Une jolie rêverie. 
J'ai quant à moi aimé le retour à la réalité de la fin, avec l'utilisation du présent. 
Le style est beau, peut-être parfois un peu chargé à mon goût.


Mais ce fut une agréable lecture, sophax.

Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,010
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Tue 12 Mar - 13:16 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

aqua wrote:
Je me suis laissé emmener…jusqu’à ce que Bobonne sonne l’heure de la soupe. Ce décalage m'a chiffonné… J'ai lâché prise.


Oui, ce passage m'a gênée moi aussi mais je trouve l'idée de départ bonne, et même excellente. A mon avis, il faut retravailler ce retour à la réalité plus en douceur ou carrément autrement...
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Tue 12 Mar - 14:07 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Bon bon, on laisse les tôles et tout le reste...

Merci pour vos remarques.

Comme quoi, d'une fin, on embarque ou on débarque au gré des affinités.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Mar - 21:07 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

A la première lecture, tout le début du texte m'a fait penser (c'était couru) à Hiroshima mon amour, avec la guerre, le regret, ils font l'amour, elle pleure, tout ça, même si dans le style il n'y a pas de rapport (les adjectifs!) c'est la référence qui m'est venue à l'esprit. Il y avait l'ambiance, la moiteur, le regret, pourquoi pas, ça tenait la route. Et puis le dernier paragraphe -- comme plusieurs, le retour sur terre m'a semblé trop brutal. J'ai imaginé Yann Andrea criant: "Marguerite! Y a le gigot qu'est prêt!" et l'autre qui descend se mettre à table avec son col roulé et ses pantoufles, et patatras, la magie s'est envolée.
(je reconnais à 200% la mauvaise foi, la partialité et l'injustice totale de ce jugement)
(sans la fin, ça m'aurait bottée)
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Wed 13 Mar - 14:21 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Mais qu'est-ce qui m'a pris de vouloir parler du rapport entre l'univers créatif et les contingences du créateur ? J'aurais dû me cantonner à une histoire plutôt que d'y mettre ainsi mes détresses, mes interrogations, mes ambiguïtés, mes hontes... Je ferai attention la prochaine fois.

Merci pour ton jugement Caspienne que je trouve lumineux et étayé. Tout y est parfaitement à sa place. J'en tiens compte.

Quote:
et patatras, la magie s'est envolée


Tout est là. La magie. Le reste.

A bientôt.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
chrystie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 19 Jan 2012
Posts: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 15 Mar - 18:14 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Un beau dépaysement au début, puis le choc de la réalité qui traduit bien l'écart entre vision et vue.
Back to top
chrystie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 19 Jan 2012
Posts: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 15 Mar - 18:15 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Le titre à lui seul était une belle accroche.
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Sun 17 Mar - 18:31 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

Il y a du style. Mais peut-être un peu trop. Beaucoup d’efforts de la part de l’auteur, mais encore plus demandés au lecteur pour désemberlificoter cette histoire qui pourrait être présentée de façon plus simple. J’ai eu du mal à accrocher, à cause de la complexité de la narration. Et Da Nang est au Viet-Nam. Pourquoi pas « ancre d’Indochine » ?
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Eyrlis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 03 Sep 2012
Posts: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Mon 18 Mar - 15:27 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

J'ai noté aussi un peu "trop bien" écrit.
Mais j'ai été emportée par l'univers, les images...
La fin ne m'a pas dérangée, j'aime ce dénouement inattendu même s'il est peu original et qu'il m'a demandé une lecture supplémentaire.
Un joli texte !

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Fri 5 Apr - 02:37 (2013)    Post subject: Ancre de chine Reply with quote

chrystie wrote:
Un beau dépaysement au début, puis le choc de la réalité qui traduit bien l'écart entre vision et vue.

Je n'étais pas revenu depuis un moment. J'adore ton explication. Si proche de mon intention. Merci à toi.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°92 -> Critiques constructives Jeu N°92 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group