forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

A l'eau de névrose

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°92 -> Critiques constructives Jeu N°92
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Sun 10 Mar - 10:56 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

On était à la fin du mois d'août. Je n'avais pas très chaud au cœur. Cette année-là l’été avait commencé dès les premiers jours de mai. Il s’était annoncé par un vent brûlant, soufflant par rafales, un vent que l’Afrique jetait sur toute la région. Ce n’était que le soir, moment où le soleil tombait, que fatigués et en sueur, les hommes sortaient et s’asseyaient sur la petite esplanade au milieu des senteurs de plus en plus aigues du serpolet et du ciste.
J’aimais l’Italie, pays où ma mère et moi avions trouvé refuge, ses maisons blanches ouvertes au soleil, ses places, véritables salons où l’on se salue, ses habitants, débordant de vie et débordés par elle.
Ma mère, si belle, n’était, elle, plus que souffrance et peur, forme indécise enfermée dans le cercle de la solitude. Je connaissais son secret, partageais cette existence peu enviable qui s’infectait avec le temps. Toute notre vie, nous avions été une famille tourmentée par la faute du père, collabo sous l’Occupation. Nous avions tant cherché à comprendre l’égarement de cet homme. Comment avait-il pu basculer ainsi dans l’infamie ? De questions lancinantes en problèmes non résolus, nous avancions dans la nuit à coups de photos, de lettres, de témoignages. Cette plongée dans les archives avait un seul but, liquider l’affaire, en finir avec le doute, la honte. Pour être membre de la cour, ce fonctionnaire influençable avait servi de bouffon au régime. Bercé d’un sentiment de réussite et de puissance, il a peut-être regretté sa faiblesse, mais trop tard. Je veux encore croire qu’il se contentait des apparences, de l’écume des choses, ayant complètement oublié ce que peuvent signifier la révolte, la rigueur.
Mon père avait eu le bon goût de mourir d’une crise cardiaque juste avant la fin de la guerre, évitant ainsi l’épuration, le tribunal, la condamnation. Mais aux yeux de tous il restait un pestiféré qui contaminait sa famille, salissait son nom, flétrissait toute allégresse.
On était à la fin du mois d’août. Il faisait si chaud. Ce soir-là, on entendait, dans les campagnes, les plaintes sinistres du bétail égaré. La maison était calme, elle ne sentait pas, comme à l’accoutumée, l’odeur de la pâte, des gâteaux au fromage frais patiemment travaillés, des petits gnocchis écrasés avec l’ongle du pouce.
Quelques gouttes de sang dans la baignoire pour un grand saut dans l’inconnu. Mais l’éternité n’avait pas accordé à ma mère ce calme tant espéré. Un séjour à l’hôpital, le retour à la maison, et la peur, toujours la peur. La violence de ce corps meurtri qu’elle m’imposait, à moi, le fils, l’enfant miroir, désormais seul dépositaire de sa douleur de vivre.
On nous avait laissés tellement seuls ; tous ces témoins, absents, inconscients. Dans l’eau trouble d’une impitoyable névrose, elle avait vainement tenté de noyer l’affront.
Les saisons ont passé, elle est enfin en paix. Sur la petite terrasse de la maison calabraise que j’ai réussi à construire au cours des longues années de mon existence tourmentée, face aux lauriers-roses en fleurs, je sais bien qu’aujourd’hui, il faudrait pardonner. Mais comment fait-on ?...


Last edited by Shéhérazade on Sun 10 Mar - 17:20 (2013); edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 10 Mar - 10:56 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 11:28 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Un chouette titre. Ton texte faisait partie de mon " top ten" , pas grand chose à reprocher, donc ... C'est fort joliment écrit, l'histoire est dense. Je crois que j'ai tout simplement choisi des textes plus légers. Attention, " l’ongle du pousse "/ pouce et puis, une virgule que je ne placerais pas au même endroit que toi ( quelle pinailleuse celle-là ! )
"Ce n’était que le soir, moment où le soleil tombait, que fatigués et en sueur, les hommes sortaient " : je mettrais la virgule après le " que " et non pas avant ...
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,996
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 12:55 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Très beau texte plein de poésie et d'émotion, et qui témoigne d'une grande sensibilité.
Quelques détails infimes( l'ongle du pousse déjà signalé par Tonina, un s manquant à "on nous avait laissés") montrent que l'auteur a trop rapidement relu son texte. C'est souvent le cas, dans ces jeux où l'on écrit dans l'urgence...
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,511
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Sun 10 Mar - 13:40 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Le genre de texte dont l'écriture, la qualité émotionnelle coupent le souffle. Mon N°1. J'ai pardonné sans hésitation les deux petites fautes.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,918
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 17:17 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Dans ma première sélection pour la qualité de l'écriture. Mais, et c'est tout personnel, je n'en peux plus des histoires de guerre, par conséquent j'ai privilégié les textes qui me plaisaient tout autant, mais qui ne parlaient pas de cette période.
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Sun 10 Mar - 17:23 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Tonina et Janis, désolée pour ces fautes d'inattention, la prochaine fois je relirai avec plus de soin. Embarassed
Merci Danielle, c'est très gentil. Very Happy
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,004
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 19:48 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Deux coquilles mais dans un excellent texte. A un moment j'ai pensé au livre de d'Alexandre Jardin (des gens très bien), je me suis dit pourvu que ce ne soit pas trop ressemblant mais tu as écrit un texte bien différent et au final et tu es montée sur la 5ème marche.
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Sun 10 Mar - 21:31 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

A l'opposé d'Armorique, le fond historique me séduit toujours, d'autant qu'il s'intègre ici habilement au récit, en explique le tragique, en motive la douleur toujours aussi bien exprimée, comme le souligne Danielle. Il y a des plumes qui savent ainsi suggérer des émotions très fortes sans avoir besoin de déployer outrance langagière ou images choquantes. Une belle subtilité !
Back to top
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Sun 10 Mar - 22:52 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Mon N°2.
Toujours fasciné par ces questions posées...Et si ça avait été moi?





(Et sur un texte comme ça, 1 ou 2 fautes ne sont-elles pas bêtement dérisoires ?)
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Mon 11 Mar - 04:24 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Des gens très bien, disait Ptit lu. Exactement. Je ne sais pas comment dire mais j'ai soupé de ce genre. On est un peu dans le redondant. C'est sans doute une question d'univers personnel, d'histoire de vie, de lectures... Mais pour un sujet qui traiterait de la collaboration, honnir le lâche et s'épandre dans le superlatif, je ne suis plus saisi. J'aurais écrit quant à moi le point de vue de celui qui ne peut qu'aimer le lâche, le salaud, parce qu'un père, même salaud, reste un père. Et là, les questions posées comme dit aqua, elles me parlent beaucoup plus. On aime parce qu'on pardonne ou on pardonne parce qu'on aime ? Et l'amour a-t-il besoin de savoir ? Peut-être des familles entières taisent ces troubles ? Ou les comprennent... Suis-je capable d'aimer et me reconnaître dans cette filiation, dans cet époux ? Il y a un monde bien plus complexe et ouvert que la vision ici proposée. C'est en ce sens de la trop grande conformité que je n'ai pas retenu le texte, malgré, il est vrai, une fort belle plume.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Mon 11 Mar - 09:13 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Un texte bien construit où l'émotion s'exprime sans être écrasante.
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Mon 11 Mar - 18:04 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

une virgule que je ne placerais pas au même endroit que toi ( quelle pinailleuse celle-là ! )
"Ce n’était que le soir, moment où le soleil tombait, que fatigués et en sueur, les hommes sortaient " : je mettrais la virgule après le " que " et non pas avant ... (Dame Tonina)


Je mettrais les deux...
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Mar - 10:00 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

C'est l'écriture qui m'a séduite ici, la construction, le style assez sobre, le ton grave mais pas larmoyant - plutôt que le thème et le point de vue choisi.
N'empêche, ce fut quand même mon numéro 1 !
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Mar - 22:23 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

j'ai voté pour ce texte à cause des dernières lignes, qui m'ont semblé très réussies, tendues et retenues juste ce qu'il faut. Le début m'a moins plu, mais la fin -- super chute. Le genre que j'aime, âpre et dure. Bravo!
Back to top
chrystie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 19 Jan 2012
Posts: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 15 Mar - 14:13 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Le sujet est lourd, mais l'écriture le sert bien. Le texte donne à sentir, à vibrer, à s'interroger...
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Sat 16 Mar - 11:52 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

Une histoire si riche est mal à l’aise dans un format aussi court. On aimerait des détails, des explications, surtout sur la vie de ce père collabo. Des pourquoi, des comment, des « parce que ». Qui auraient évité à ce texte, bien écrit, une certaine banalité, qu’on retrouve dans la phrase finale, qui manque d’originalité. A étaler sur 3, 5, ou 10 pages. AMHA.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Eyrlis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 03 Sep 2012
Posts: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Mon 18 Mar - 16:12 (2013)    Post subject: A l'eau de névrose Reply with quote

C'est un joli texte, bien écrit, plein d'images.
Il n'était pas loin de mon podium même si d'autres sont passés devant.

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°92 -> Critiques constructives Jeu N°92 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group