forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

J'ai toujours préféré ...

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°92 -> Critiques constructives Jeu N°92
Previous topic :: Next topic  
Author Message
macmun
Guest

Offline




PostPosted: Sun 10 Mar - 09:30 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

J'ai toujours préféré...

On était à la fin du mois d'août. Je n'avais pas très chaud au cœur. Assis sur mon banc, dans le petit parc en face de chez moi, en pleine canicule, je repensais encore à ce qui venait de me tomber dessus. Dix ans de mariage foutus à l'eau. Dix jours de vacances en solo. Elle avait trouvé bon de me quitter la veille du départ, avec mon meilleur ami. Du coup, je suis quand même parti. Seul. Tout était déjà payé de toute façon, autant en profiter. Ça avait été les pires vacances de toute ma vie. Je n'ai goûté au soleil de Toscane que lors des mes allers-retours entre ma chambre et le self. Le reste du temps, je le passais à me morfondre dans ma chambre. A pleurer. A hurler. A les maudire, à les haïr. La clim à fond. Je m'étais chopé un mal de gorge carabiné. Quarante degrés à l'ombre et je revenais avec un rhume. La rentrée commençait bien. Plus de femme, plus d'ami, plus de fierté, bientôt plus d'appart. Elle le voulait sûrement. Je lui laisserai. Pas envie de me battre.
La chaleur s'écrasait sur moi et se transformait en un ruisseau de sueur. Je m'en foutais, je ne bougerais pas de mon banc. Rien qu'une dernière journée à me lamenter avant de reprendre le boulot, mais pas à l'ombre cette fois.
- Vous êtes fous de rester comme ça au soleil.
Je me retournai et vis la jeune femme qui venait de s'adresser à moi. Son visage m'était familier. Elle arborait un sourire de ceux que l'on ne peut que rendre en retour. Un sourire franc, humain.
- Vous allez cuire sous cette chaleur, mettez vous à l'ombre, vous êtes en nage.
Je n'arrivais pas à répondre. Elle fit le tour du banc et s'assit à côté de moi. Elle portait une jolie tunique aux lignes évasées, façon bohème. Sa jupe laissait voir ses jambes magnifiques. Ses yeux pétillaient. J'étais gêné.
- Je ... vous ... on se connaît ? était la seule phrase qui put sortir de ma bouche.
- On est voisins ! Je suis votre nouvelle voisine, je suis arrivé le cinq, on n'a pas eu le temps de faire connaissance encore. Je me promenais et je vous ai vu sur votre banc, tout seul, tout triste, alors je suis venue!
Cette petite brune piquante me plaisait beaucoup. Et le sourire qu'elle affichait en permanence y était sûrement pour quelque chose.
-C'est ... c'est gentil, réussis-je à balbutier.
- Mais non ! C'est normal entre voisins ! Ah oui, je suis sincèrement désolée pour ce qui vient de vous arriver.
Je la fixai avec étonnement. Son regard se remplit de tendresse et de compassion.
- Votre femme, enfin ex, si j'ai bien compris.
- Comment savez ...
- J'ai l'impression que nos cloisons sont bien fines. Et comme son départ ne s'est pas fait sans bruit ... disons que je suis au courant. Je suis désolée de mettre les pieds dans le plat comme ça mais ... c'est tout moi ça, trop franche, trop directe.
- C'est pas gra...
- En tout cas moi, je suis nouvelle dans la région, je connais personne, je connais pas la ville... comme quelque chose me dit que vous allez avoir un peu de temps pour vous ... si ça vous dit d'être mon guide...
Elle se leva et prit la direction de la sortie du parc. Comme ça, me laissant sur mon banc moi et mes émotions. Elle ne m'avait pas laissé le temps de comprendre ce qui venait de se passer qu'elle se retourna, toujours souriante, et me lança :
- Tu sais où j'habite !
Je ne savais pas comment allait se passer mon divorce mais une chose était sûre. Finalement, je ne lâcherai pas mon appart. On était à la fin du mois d'août. J'avais chaud au cœur. Elle n'avait pas froid aux yeux.


Last edited by macmun on Sun 10 Mar - 10:14 (2013); edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 10 Mar - 09:30 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 09:44 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

J’ai trouvé l'idée du mari trompé par sa femme avec son meilleur ami un peu cliché. Et puis, la voisine, fée ou princesse, qui s’offre comme un part de dessert et qui avoue avoir tout entendu depuis l’autre côté de la cloison, cela m'a semblé peu vraisemblable. Mais je pense que la raison pour laquelle ton texte a été sanctionné par beaucoup, il faut la chercher dans la conjugaison du passé simple : je me retourna, je la fixa au lieu de retournai/ fixai ) Il suffit donc que tu vérifies tes conjugaisons et tout ira déjà mieux !
J’ai bien aimé la dernière phrase ( elle n’avait pas froid aux yeux ) qui est comme un clin d’œil à la précédente (la phrase imposée )
Back to top
macmun
Guest

Offline




PostPosted: Sun 10 Mar - 10:22 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

Pour la conjugaison, shame on me, je m'en suis rendu compte mais trop tard, je savais que ça allait coincer mais bon, le mal était fait, j'ai écrit mon texte à la dernière minute et ne me suis pas suffisamment relu (même si cela n'excuse pas une faute aussi primaire, j'aurais moi même sanctionné un texte pour ça).
Après, j'avoue avoir été en manque d'inspiration et suis juste parti avec pour idée de finir par "Elle n'avait pas froid aux yeux" et c'est tout ce que j'ai trouvé hélas. Première participation ratée, je me rattraperai la prochaine fois, promis !
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,512
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Sun 10 Mar - 13:58 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

Un texte que j'ai trouvé agréable. L'idée de cette voisine coquine, indiscrète, prête à consoler le malheureux ne m'a pas paru invraisemblable et la chute était réussie.

bémol: Je reconnais qu'il était diffcile de fermer les yeux sur les fautes de conjugaison.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,919
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 17:12 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

Histoire très sympa. On se croirait un peu dans un téléfilm avec cette fin romantique et idyllique à souhait et cela fait du bien, de temps en temps, que tout ne soit pas triste et ne se termine mal.
J'aime beaucoup la dernière phrase.
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Mon 11 Mar - 03:38 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

Cher (chère) macmun, je suis assez de l'avis de mes pairs (serai-je présomptueux de me compter dans le cercle ?) mais il est vrai que le texte est assez pauvre. J'ai moi-même écrit mon texte en quarante minutes le dernier jour avant d'aller au travail (décalage horaire oblige) et mon texte souffre de quelques défauts sans doute lié à ceci. Je sais ce que c'est. Et on règle cash ce genre d'erreurs. Mais au-delà des légèretés grammaticale (tiens j'en laisse une ici, pour rigoler, et pour déculpabiliser) pour lesquels je ne serai pas le énième à les stigmatiser, je ferai aussi noter la répétition de « chambre », la phrase « Elle arborait un sourire de ceux que l'on peut que rendre en retour. » qui me laisse perplexe (même si depuis tu as corrigé cette partie) et les trop nombreux clichés qui sont un peu le coeur de ton texte. En effet, le mari cocu par l'ami, la rencontre sur le banc avec la si belle et fraîche qui vient se jeter sur le pauvre homme, un peu les dialogues aussi... Je ne m'y suis pas retrouvé...
Par contre, il est vrai aussi, la dernière phrase est jolie.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Wed 13 Mar - 11:44 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

Plus que la faute de conjugaison (qui détonne quand même) c'est le côté attendu du récit qui m'a empêché de voter pour ton texte. L'histoire est agréable, le dialogue avance bien mais... ça manque un peu d'inventivité pour moi.
Le narrateur est crédible, cela dit.
Back to top
Anne Veillac
Guest

Offline




PostPosted: Thu 14 Mar - 11:56 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

Macmum, tu as corrigé la faute de conjugaison ? Je ne l'ai pas vue, ni maintenant, ni à ma première lecture. Il faut croire que j'étais complètement plongée dans le texte.

Un de mes votes.

Un côté téléfilm ? Peut-être. Un bon téléfilm alors, parce qu'il y en a beaucoup que l'on n'a pas très envie de regarder.
En tout cas, une histoire crédible, que j'ai lue comme une histoire vraie, qui se déroulait sous mes yeux.

Il y a quatre qualités auxquelles je suis particulièrement sensible lorsque je lis une fiction :
- Il faut que ça sonne vrai ;
- Il faut que je rentre dans l'histoire sans en ressortir jusqu'à la fin ;
- Il faut que je vois l'histoire se dérouler, que j'ai des images devant les yeux ;
- Il faut que j'ai de l"affection pour le personnage principal.
Là, j'ai retrouvé ces quatre qualités.

En plus, j'ai trouvé que le narrateur avait de l'humour. Il raconte sa semaine de vacances en se moquant un peu de lui-même.
Back to top
chrystie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 19 Jan 2012
Posts: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 15 Mar - 19:42 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

La rencontre-coïncidence qui décoince une situation m'a paru un peu convenue, mais j'ai aimé l'auto-dérision et la chute.
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Sat 16 Mar - 11:48 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

Là, c’est réussi. L’histoire est sans prétention, on pourrait dire banale, mais il y a un début, une fin, et les invraisemblances ne sont dues qu’à la courtitude. La fin est bien vue. Sans avoir encore lu tous les autres, je pense qu’il aurait été dans mon peloton de tête.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Eyrlis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 03 Sep 2012
Posts: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Mon 18 Mar - 15:53 (2013)    Post subject: J'ai toujours préféré ... Reply with quote

Même si j'ai aimé la fin et notamment la dernière phrase, trop d'autres choses m'ont fait mettre ce texte de côté.
J'ai noté les fautes de conjugaison, mais aussi des répétitions (voisin, chambre...)
L'histoire manquait d'originalité et n'offrait pas de rebondissements.
Cela dit, c'est effectivement crédible, aisément compréhensible.
Allez, on t'attend au prochain jeu !!

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°92 -> Critiques constructives Jeu N°92 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group