forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Rias

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°92 -> Critiques constructives Jeu N°92
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Sun 10 Mar - 04:31 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote


Rias
On était à la fin du mois d'août
Je n'avais pas très chaud au cœur
Du moins je le croyais
Car j’ignorais encore
Qu’un simple frôlement
Le glaive d’un regard
Etaient les étincelles
Capables d’enflammer
Mon cœur de dix-sept ans

Le souvenir m’en va
Le souvenir m’en vient
Présent à tout jamais :

Le murmure assourdi
De la mer en allée
Arrive jusqu’à nous
Il marche près de moi
Sur la grève déserte
Et pour cacher son trouble
Il parle de motos
De grosses cylindrées
Qui arrachent le vent
Déclenchent des tonnerres
Il me raconte aussi
Des randoris épiques
Sur quelque tatami
« Ipon ! », claironne-t-il
Et moi je comprends tout :
La langue japonaise
Prononcée par sa bouche
M’est devenue limpide

Je ne sais quel détour
De la conversation
Fait que bientôt sur moi
Il exerce soudain
-Judoka fulgurant
Samouraï intrépide -
Ses précoces talents
Je tombe sur le sable…

On ne peut tout savoir
Pourtant j’ai l’intuition
Que c’est pour très longtemps

Me coupant la retraite
Que je n’espère pas
Déjà la mer remonte
Investir les abers
Encercler cette terre
Qui redevient une île
Nous devrons sans nul doute
Patienter quelques heures
Je ne suis pas pressée

Devant mon insouciance
Il se fait plus hardi
Je ne proteste pas
Sa bouche alors s’attarde
Sur mes seins dénudés
L’haleine de la mer
Que chaque ressac crache
Vient mourir à nos pieds

Il m’enferme avec lui
Dans le balancement
Incessant des marées
Le grand secret du monde

A l’heure du jusant
Il se redresse et dit
« Sachons raison garder
Le Temps nous est prêté
Par quelque dieu jaloux
Qui peut à tout moment
Vouloir nous le reprendre »

C’est l’heure du retour
Du désenchantement
Un pâle soleil gris
Accompagne nos pas
Jusqu’au point du chemin
Où nos destins divergent

L’équinoxe est venu
Puis le solstice d’hiver
Mais je n’ai pas revu
Mon amant de l’été

Et même si je guette
L’incessant mouvement
Des eaux qui vont et viennent
Je sais qu’au fond de moi
J’ai cessé de l’attendre.
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 03:20 (2020)    Post subject: Rias

Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 08:58 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Je voulais me venger du méchant commentaire de Sir Tyu à propos de mon texte du jeu précédent mais je crois que ç'est loupé pour cette fois-ci. " Rias " est mon coup de cœur et si j'avais su que ce texte était né de la plume de Maître Tyu, je me serais bien gardée de le choisir Mr. Green Mais il nous a habitués à des poésies plus fantaisistes ou plus humoristiques alors, je ne l'ai pas reconnu. Une petite vacherie quand même : ce poème est tellement beau que j'ai tout de suite pensé que c'était un poème de Janis !!!
A part ça, j'ai aimé les vers courts ( je ne sais pas trop dire pourquoi, je ne suis pas spécialiste mais j'ai aimé le rythme que cela donne au poème ) Il y a de très jolies images ( comme, par exemple :
Le glaive d’un regard / Etaient les étincelles /Capables d’enflammer / Mon cœur de dix-sept ans)
On a l'impression que leur étreinte est rythmée par le mouvement de la mer et que la mer est leur complice ( c'est elle qui les encercle et leur permet ainsi de rester ensemble plus longtemps ). Même le souvenir de ces amours estivales est un écho de la marée : " Le souvenir m’en va/ Le souvenir m’en vient.
Bref, c'est magnifique ...
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,603

PostPosted: Sun 10 Mar - 10:33 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Un beau poème. Je critique un seul vers ( même si, comme je le pense, Tyu a voulu cette allitération) qui heurte mon oreille :"Que chaque ressac crache", inharmonieux et difficile à prononcer.
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Sun 10 Mar - 12:33 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

oui mais justement, ça crache, non, ces sons inharmonieux ?


je reviens demain commenter un peu tout !
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,071
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 14:13 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Tyu, j'ai tout de suite deviné que c'était toi qui avais écrit ce poème
Mais je n'ai pas du tout senti de sincérité dans les sentiments et les émotions
Et surtout, je n'ai pas aimé la strophe qui suit:

A l’heure du jusant
Il se redresse et dit
« Sachons raison garder
Le Temps nous est prêté
Par quelque dieu jaloux
Qui peut à tout moment
Vouloir nous le reprendre »

Et je me suis dit:
"Koman ki coz s'gala? "
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Sun 10 Mar - 14:39 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

J'ai d'abord cru que c'était du breton, ta phrase finale... ("coz", c'est du breton, non ? Je parierais même que ça signifie "espace", "terre", "lieu", "endroit", "place"...)
j'ai voulu te faire croire que, moi aussi, j'avais été une jeune fille pas sérieuse...
Bref, tu as raison : on peut copier la Lettre mais pour ce qui est de l'Esprit, c'est autre chose, chacun reste lui-même avec ses propres images et les tiennnes sont inimitables...
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,950
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 15:35 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Agréable à lire mais ne m'a pas transportée.
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Sun 10 Mar - 16:16 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Mon number one. Une forme si plaisante, construite sur une trame anodine mais si bien traitée... J'ai noté les mêmes images que Tonina. Merci Tyu. On est bercé par "L’incessant mouvement Des eaux qui vont et viennent".
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,114
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 19:21 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Très beau et pourtant il m'a manqué un petit quelque chose comme chez Janis pourtant je réserve toujours une marche pour les poèmes. Peut-être me suis-je essoufflée au fil des vers...
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,071
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Sun 10 Mar - 23:44 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Tyu wrote:
J'ai d'abord cru que c'était du breton, ta phrase finale... ("coz", c'est du breton, non ? Je parierais même que ça signifie "espace", "terre", "lieu", "endroit", "place"...)

Oui Tyu, en effet "coz" est du breton et signifie "vieux" . Mais ce qui signifie espace, terre, lieu, endroit ce serait plutôt ker, plou, lan ...et j'en oublie certainement, car je ne suis pas une Bretonne bretonnante, j'ai grandi dans la partie est de la Bretagne, région qu'on appelle "Le pays gallo".
Back to top
Pascale
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 27 Oct 2012
Posts: 79
Localisation: Tours
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Mon 11 Mar - 17:58 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Sur mon podium. Très beau travail Smile
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Mar - 08:57 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

J'ai aimé aussi, doux, mélancolique et non dénué de malice, bien fichu


Je l'ai donc choisi !
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Mar - 21:27 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Ben voilà, moi qui n'aime pas la poésie, j'ai voté pour une poésie!

"La langue poétique
Prononcée par sa bouche
M''est devenue limpide"
Wink

Ton texte m'a paru enchanteur, et, je ne sais pas pourquoi, j'ai envie de dire: cristallin.
Très chouette. Bravo. Merci!
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Wed 13 Mar - 04:49 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Je critique un seul vers ( même si, comme je le pense, Tyu a voulu cette allitération) qui heurte mon oreille :"Que chaque ressac crache", inharmonieux et difficile à prononcer. (Hopak)

Evidemment, Hopak, porteurs/teuses de dentiers, s'abstenir !
mais, si je devais jeter 84 vers de ce poème qui en compte 85 et, donc n'en sauver qu'un, je garderais "Que chaque ressac crache" pour l'occlusive [k] présente dans chacun des quatre mots... C'est inharmonieux, dis-tu, je suis tout à fait d'accord...
On trouve des "inharmonies" imitatives chez les grands poètes, (alors pourquoi les tout petits n'y auraient-ils pas droit ?), tiens, chez Baudelaire dont il est question par ailleurs : "L'un agace son bec avec un brûle-gueule",
"Chacun plantant, comme un outil, son bec impur" > trois [k] et, surtout, six nasales qui ne sont sans doute pas les sons les plus musicaux de la langue française, "L'avaient à coups de bec, absolument châtré". Remarquons que le mot "bec" apparaît trois fois dans ces exemples dont deux fois à la césure ce qui lui donne plus d'importance... Le 3è "bec" pourrait difficilement occuper cette position puisqu'il se trouve dans un alexandrin au rythme ternaire !
Bref, tu as vu juste : "Que chaque ressac crache", si ça malmène les prothèses dentaires et écorche les oreilles, c'est délibéré...
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,603

PostPosted: Wed 13 Mar - 08:17 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Justement mon dentier s'est décroché lors de ce difficile exercice; comme j'étais en train d'avaler une bisque de homard,j'en ai recraché la moitié sur le complet Versace de mon voisin de table qui s'est levé en hurlant des insanités, a bousculé, de manière imprévisible,la maîtresse de maison qui transportait, dans un plat de fine porcelaine de Limoges datant d'un siècle que je n'ai pas connu malgré mon grand âge,un gigot baignant dans son jus; le dit liquide s'est déversé sur la tête du pauvre homme et le plat inestimable a jonché le sol de mille morceaux précieux. Quant au gigot,j'ai réussi à le bloquer,un exploit que m'envierait Serge Blanco s'il en avait connaissance. Voilà les dégâts dus à ton inconséquence poétique!...J'oubliais que mon dentier s'est brisé en 3 et que je suis privée de paroles audibles!
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Wed 13 Mar - 08:25 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Certes, certes mais tu t'es découvert des dispositions insoupçonnées pour le rugby; la France compte sur toi pour laver les affronts qu'elle vient de subir.
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,603

PostPosted: Wed 13 Mar - 09:17 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Pirouette,cacahuète! A court d'imagination?
Back to top
chrystie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 19 Jan 2012
Posts: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 15 Mar - 17:39 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

L'ensemble coule et j'ai trouvé amusant ce poème avec ses correspondances entre les jeux de l'eau et les élans amoureux. Je lui ai trouvé une place sur mon podium.
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Sat 16 Mar - 11:04 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

Imperméable à ce qu’on nomme la poésie libre je ne peux succomber aux charmes de ce texte où il y a du rythme et pas de rimes, sauf dans les deux premiers « vers » où il n’y a ni l’un ni l’autre, thème imposé oblige. Ça a un côté facile, comme les haïkus. Bon, question de goût. Mais si on aime la liberté, pourquoi ne pas résolument choisir l’option « Monsieur Jourdain » ?
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Eyrlis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 03 Sep 2012
Posts: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Mon 18 Mar - 15:15 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

J'ai bien aimé ce texte même si j'en ai préféré d'autres pour mon podium.
Une seule chose, je n'ai pas compris le titre.

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,071
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Mon 18 Mar - 18:30 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote

bay wrote:
Imperméable à ce qu’on nomme la poésie libre... Ça a un côté facile...

Je reviens sur cette remarque que Bay a déjà faite dans d'autres jeux d'écriture, à propos de la poésie libre. On a le droit d'aimer ou pas, mais de là à dire que" ça a un côté facile"... je ne suis pas vraiment d'accord avec lui. il me semble, au contraire que certains poèmes dits "libres" contiennent davantage de poésie que des poèmes réguliers écrits en alexandrins car, pour moi qui pratique ces deux types de poésie( libre et classique), ce qui fait la qualité d'un poème c'est avant tout le pouvoir d'évocation des mots et leur musique, la puissance et l'originalité des images. Et les variations de rythme, les ruptures de la métrique, ne sont pas des solutions de facilité, elles peuvent être utilisées comme des moyens propres à faire naître l'émotion et à traduire les différentes nuances des sentiments...
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Mon 18 Mar - 20:04 (2013)    Post subject: Rias Reply with quote


Tu as parfaitement raison, Eyrlis, le titre demeure obscur. Je me suis beaucoup demandé si je devais le rendre plus explicite ou non et j'ai finalement opté pour le non.
La marée montante vient investir, envahir les rias de la côte et l'on peut voir une similitude dans l'acte sexuel car le corps, comme la terre, a ses rias.
Pour conserver son unité à ce texte où j’ai choisi de suggérer plutôt que de dire, j’ai préféré ne pas être plus explicite. Dans cette rubrique, Dame Christie et Dame Tonina, grande spécialiste de la métaphore filée, ont exprimé cela en disant respectivement qu’il y avait des « correspondances entre les jeux de l’eau et les élans amoureux » et que « leur étreinte est rythmée par le mouvement de la mer ».
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°92 -> Critiques constructives Jeu N°92 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group