forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Le temps s’en va

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°91 -> Critiques constructives Jeu N°91
Previous topic :: Next topic  
Author Message
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Tue 12 Feb - 15:00 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Le temps s’en va


Les petits doigts chenus égrènent les pages de l’album. Des images glissent sur ses yeux mouillants. Le pêle-mêle d’une vie jeté en une poignée de clichés. Je la regarde effeuiller lentement ces années. Des photos, s’exhale l’odeur du temps, comme les tombes sentent les roses fanées.
Quand je suis entrée dans sa chambre, je l’ai saluée en lui adressant mon plus beau sourire. Elle m’a souri en retour, mais de cette grimace étrange qu’elle a appris à composer avec l’oubli. Un parfum doucement écœurant m’a pris à la gorge. Et une angoisse aussi.
– C’est moi maman, c’est Martine.
Je sais qu’elle ne me reconnait pas. Ses mains tremblent sur ses genoux. Que font-elles ses mains quand je ne suis pas là ? Elles tremblent, pendant des heures, en prière. Alors pour rompre la monotonie, je les lui prends dans les miennes et je les console d’une douleur secrète.
Je l’entends faire avec sa gorge ce petit bruit, comme une déglutition, puis elle mâche des mots qu’elle ne prononcera plus mais qui font sens par le silence qu’elle garde, par les regards qu’elle échappe.
Elle me demande toujours qui je suis. «Ta fille, maman !» Elle ne me croit pas. Elle se voit jeune. Dans ses yeux, je pourrais être sa tante, ou sa mère. J’ai le cœur en tesson. Je sers les poings. Je sers les dents.
Puis nous regardons les photos. Comme à chaque fois, elle s’arrête sur ce cliché d’elle, enfant, frondeuse, un œil gonflé. Plus jeune, elle m’a raconté cette anecdote des dizaines de fois : elle aux États-Unis avec ses parents, Arkansas, Little Rock, et la bagarre dans la classe, l’injustice de la punition. Ces détails aux saveurs de bancs cirés, de vieux encriers… «Il n’y a pas de problème. Il n’y a que des professeurs» me glissait-elle, une minutie dans la voix, à propos de son renvoi. Je crois qu’elle était fière. Moi aussi.
Longtemps après j’ai appris que ces mots étaient de Prévert. C’est la poésie qui a sensibilisé ma grand-mère au français, après son arrivée en France. Une langue sauvage et brillante, comme elle. Mais à présent, il n’y a que ses petites mains qui parlent, un index timide sur la boursoufflure de l’œil, sur le sourire effronté, ses vêtements déchirés…
Moi aussi j’ai appris des vers pour elle. «Le temps s’en va, le temps s’en va, Madame – Las! Le temps, non, mais nous nous en allons»... Je la regarde encore. Ses lèvres bougent. Sous sa robe fleurie mais triste, sa maigreur dessine des négligences. Ses cheveux tirés en arrière en un chignon cachectique lui font comme un voile, ce voile qui embrume ses yeux quand je rentre et qu’elle ne m’entend pas. Elle est toujours penchée vers l’album et la photo de la petite fille souriante. Elle peut rester des heures ainsi.
Je dépose un baiser mouillé sur son front. Ce sont mes larmes qui mouillent ce baiser. Je reconnais son parfum. Un mélange de Mont-Saint-Michel et de Biafine. C’est ce parfum que je vais garder avec moi. «Maman, je pars. Je ne viendrai plus te voir». Ces mots, je ne les prononce pas : ils m’étouffent… Et c’est elle qui part, et c’est moi qui reste. Même si je monte dans la voiture et que je vois défiler les platanes qui me guident jusqu’à la maison, je reste... Je croyais au début que je l’abandonnais… Je sais que c’est vrai, maintenant. Même si c’est elle qui part…
J’aurais dû lui dire tant qu’elle pouvait m’entendre. Mont-Saint-Michel et Biafine…
Je pleure et je préfère le goût du sel.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 12 Feb - 15:00 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Tue 12 Feb - 16:46 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Avec, va, tout. En ajoutant au titre ces trois mots on obtient le deuxième vers d’une chanson très connue. C’est la même nostalgie, poignante et désespérée, qui imprègne ce texte. Il est dans mon peloton de tête, et a fait partie un temps de mes candidats au podium. L’auteur a choisi, en décrivant une situation à laquelle nous sommes tous menacés d’être confrontés un jour (snif ! Sortez vos mouchoirs !) de jouer sur la « corde sensible ». Eh bien c’est réussi ! Mais il fallait faire un choix, difficile, et d’autres ne s’en plaindront pas
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Pascale
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 27 Oct 2012
Posts: 79
Localisation: Tours
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Tue 12 Feb - 17:52 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Magnifique écriture pour ce texte que j'ai choisi pour son humanité, bravo !
Back to top
Eyrlis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 03 Sep 2012
Posts: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Tue 12 Feb - 19:34 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Voilà un texte qui a failli être sur mon podium.
Il est très bien écrit, le traitement du sujet est original, l'émotion est présente.
Il y a juste la fin qui me semblait un peu obscure. C'est ce qui m'a fait le laisser en cinquième position...

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Back to top
Anne Veillac
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Feb - 20:21 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Mon premier choix.
Quand je vote pour un texte, je n'ai pas de critère rigoureux, je marche juste au coup de coeur, genre j'aime-j'aime pas.
Et j'aime un texte pour des raisons de style mais surtout pour le sujet. Après, il faut qu'il soit bien traité bien sûr...
Ce sujet me touche vraiment, comme il touche malheureusement beaucoup de gens. J'ai deux grand-mère qui perdent la tête.

Là où j'ai été surprise, c'est de voir que l'auteur est un homme. Je me suis d'abord demandé pourquoi. Et puis, en relisant, j'ai compris : la narratrice est une femme. Tu as su te mettre dans la peau d'une femme et cela fonctionne parfaitement.
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Feb - 20:41 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Puis-je plagier Bay ? J'ai retenu ton texte et écrit en marge "Très joli". L'émotion y est délicate, elle arrive par flots, elle pleure de réalisme. Tu as réussi, selon moi, un traitement original du sujet. Bravo.
Back to top
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Feb - 21:00 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Mon N°1. qui en a repoussé d'autres aussitôt. Que dire de plus (et de mieux) que Bay...
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Wed 13 Feb - 01:19 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Merci à tous. Ce texte est venu comme une résurgence, face à un questionnement assez récent. La vie travaille sa fiction. J'ai choisi d'incarner une femme comme un challenge, un in-carnation. Heureux que vous ayez reçu le projet favorablement.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Anne Veillac
Guest

Offline




PostPosted: Wed 13 Feb - 09:02 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

sophax wrote:
La vie travaille sa fiction.


En 5 mots, tu résumes ce qui est important dans l'écriture. Je retiens la formule.
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,078
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Wed 13 Feb - 10:00 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

J'ai écarté ce texte de mon podium en raison de la situation de départ que j'ai trouvée stéréotypée: cette idée de faire resurgir le passé en feuilletant un album rassemblant "une poignée de clichés" est un procédé cent fois utilisé... De plus le thème de la mère qui, ne reconnaissant pas sa fille, l'appelle madame, est hélas, à classer dans les banalités. Bien sûr, il y a des sentiments, des émotions, des yeux "mouillants" comme dans une chanson de Brel, et quelques jolis mots fanés, Mais tout cela n'a pas réussi à me toucher. La plus grande originalité de ce texte m'a semblé être cet étrange repas où l'on "sert des poings et des dents".
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Wed 13 Feb - 10:34 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Comme Dame Janis j'ai noté "sers les dents". J'ai noté aussi "un parfum m'a pris à la gorge" (c'est une femme qui parle) et l'emploi - qui m'a semblé transitif -d'"échapper" (qu'elle laisse échapper ???), peut-être est-ce correct et évident puisque personne n'évoque ce point mais ça... m'échappe. (mais il arrive qu'on ne voie pas une construction syntaxique parfaitement pertinente, alors...)
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,584
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Wed 13 Feb - 10:59 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Un très bon texte, bien écrit. Un thème qui engendre une forte émotion. J'ai hésité entre celui-ci et Cercueil de fer pour la place N°4, sans doute parce que le thème de l'enfant disparu m' a plus parlé que celui de la vieille dame toute à ses souvenirs anciens et absente à la vie de tous les jours.
_________________
"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie"A. Malraux
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Wed 13 Feb - 15:07 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Je prends note de vos corrections et les reporte immédiatement. Merci à vous pour vos commentaires.

A bientôt.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,961
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Wed 13 Feb - 15:33 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Texte bien écrit qui transmet des émotions bien rendues. Mais, j'ai privilégié les textes plus amusants. Je fréquente des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer toutes les semaines et j'avoue que l'image qui nous était proposé m'a fait penser à toute autre chose qu'à ces personnes et cela m'a, par conséquent, empêchée d'adhérer à cette histoire. C'est, comme souvent, une réaction très personnelle!
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Wed 13 Feb - 19:34 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

C'est un beau texte mais je suis un peu lassée des textes qui parlent de la maladie , la vieillesse ... Même si c'est la vie et que ce texte traite très bien ce thème , j'ai privilégié des textes plus originaux .
Back to top
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Thu 14 Feb - 14:24 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Un récit sombre aux profondes résonances. Le soin infini apporté au moindre détail fait que ce texte vertigineux vibre à chaque ligne d'une désespérée quête d'amour. C'est beau, j'ai aimé. Le temps s'en va inexorablement, mais le parfum de ces quelques lignes subsistera. Mon numéro 1.
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Thu 14 Feb - 17:40 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Je reçois tous vos commentaires parfaitement. Assurément, la bonne humeur n'est pas au rendez-vous et je comprends que cela puisse pousser vers d'autres propositions. Merci à vous. Merci Shéhérazade.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
abdel
Guest

Offline




PostPosted: Fri 15 Feb - 00:10 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Un texte assez émouvant qui figurait dans ma sélection. C'est la conclusion qui m'a laissé perplexe. tout allait bien jusqu'à ce " c'est elle qui part et c'est moi qui reste". Est-elle morte ? Dans ce cas, il fallait l'annoncer aussi simplement et san imageries. Mais d'un côté je ne le pense pas car prendre la voiture et voir défiler les platanes ça ne marche pas avec un tel événement. Alors mourir d'une autre façon (ne plus communiquer) ? Mais cela existe déjà depuis longtemps.

Bref, il ya de ces conclusions dont il faut tordre le coup car elles vous empêchent de voter en toute tranquilité d'esprit.
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Sat 16 Feb - 16:17 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Peut-être les choses existaient-elles depuis longtemps en effet, mais entre savoir les choses et les assimiler ou les admettre, un décalage peut s'insinuer entre tout cela ? Comme souvent dans les commentaires, je vais dire que tu es libre de voir beaucoup de choses ici... Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer. Et je trouve que poser des questions est parfois aussi intéressant que de donner les réponses.

Et toi, qu'est-ce que tu y vois dans cette formulation et cette conclusion, Abdel, au jour de ta lecture, ton vécu et de ces quelques mots ?
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
abdel
Guest

Offline




PostPosted: Sun 17 Feb - 00:15 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Je n'y vois rien et tu m'excuseras d'avoir commenté.
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Sun 17 Feb - 02:11 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Non, ça me fait plaisir Abdel. J'étais curieux de savoir si tu trouvais une quelconque signification dans les dernières lignes du texte. Personnellement, comme tu le faisais remarquer, je ne pensais pas à une fin matérielle, mais plutôt émotive. Il est vrai que les symptômes de cette pathologie se sont installés au long cours, mais j'ai perçu comme un moment de vie où cette femme ne veut plus ou ne se sent plus la capacité de vivre pareille épreuve. Un coup de moins bien ? Une dépression, ou juste une prise de conscience ? Je ne saurais dire. Mais il est venu le temps pour elle de faire ce break qu'elle évoque assez radicalement. Je trouve que la place laissée à nos ainés est difficile parfois, et que les choix faits engagent pour des décennies. Peut-on reconnaître s'être trompé ? Je crois que c'est possible. Le regard porté à ses parents face à la vieillesse et la maladie éclaire sur bien des choses. Je crois que tu vis au Maghreb, n'est-ce pas ? Peut-être les relations ne sont pas les mêmes et la place de l'ainée est plus «assumée». Voilà juste le genre de conversation que j'aurais aimé ébaucher. Et à travers ce texte, il y a un peu de cela aussi qui m'interpelle. D'autres avaient peut-être eu le même ressenti ? C'est tout. Juste une question' Rien d'autre. Je pousse toujours un peu de moi dans mes textes, pas seulement des expériences, mais des choses plus essentielles, substantielles... Et j'aime à partager à ce propos. Je sais que je trouve, par exemple, très « déstabilisant » de se retrouver confronté aux faiblesses de ses parents ou grands-parents, quand l'autonomie s'amenuise... Cela me trouble et m'interpelle. Pas vous ? Voilà tout ce que demande ce texte...
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Mon 18 Feb - 12:29 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Ce texte m'a posé un problème. Le thème, le traitement, la chute, m'ont plu. Il avait vraiment le potentiel d'être, à mon avis, un très très bon texte. Mais ce qui m'a rebutée, ce sont les effets de style -- le yeux mouillants, les regards échappés, le coeur en tesson -- qui me semblaient trop travaillés, ou pas assez peut-être. J'adore ce genre de fulgurances; mais elles sont ultra périlleuses à utiliser. Pas assez inventif, on tombe dans le cliché; un peu trop loin, et ça crisse aux entournures. En l'occurrence, j'ai eu les dents qui grincent... C'est dommage.
J'ai trouvé la chute très bonne par contre. Là, la trouvaille est enchanteresse.
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Mon 18 Feb - 17:57 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Je te rejoins assez, chère Caspienne. J'assume les regards échappés et le cœur en tesson mais avoue être tombé dans une certaine facilité pour quelques autres (Yeux mouillants, bouh !).

Merci pour ton commentaire.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Tue 19 Feb - 11:26 (2013)    Post subject: Le temps s’en va Reply with quote

Celui-là aussi, je l'aurais choisi
malgré une petite surabondance d'adjectifs et d'adverbes à mon goût, un peu de coquetterie dans l'écriture qui se regarde écrire (on n'y échappe pas toujours !)


mais Mont-Saint-Michel et Biafine, ça dit tout ! formidable !
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°91 -> Critiques constructives Jeu N°91 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group