forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Je t'expliquerai

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°90 -> Critiques constructives jeu N°90
Previous topic :: Next topic  
Author Message
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Sun 13 Jan - 19:14 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

JE T’EXPLIQUERAI

Un flot de violente lumière pénétra mes yeux à travers mes paupières closes. Je les ouvris avec effort, éblouie par la blancheur qui environnait le salon. J’avais oublié la veille de fermer les rideaux. La première chose que je vis fut la bouteille de whisky renversée sur la table de chêne, puis le verre brisé et une tache humide sur la moquette. Et le filet de colin en papillote à peine entamé. Dehors, la brume se levait sur le Causse. Le réveil marquait 11h30.
Le coup de sonnette me fit l’effet d’un bruit de marteau-piqueur. Je courus ouvrir. Eve se tenait devant la porte. Je reculai, chancelante.
« Qu’est-ce que tu fais là ? »
Elle me répondit avec un sourire :
« Je peux entrer ? »
Elle était toujours aussi belle, avec ses longs cheveux blonds, son pull mohair, son jean, comme ce jour où…
« Tu veux boire quelque chose ? Balbutiai-je. Je dois avoir un reste de muscadet au frigo ; ou de la vodka si tu préfères. Mais… d’où tu viens ? »
« Je suis venue en stop. Un type m’a prise à la gare »
« Mais… mais tu te rends compte ? Après deux ans… comprends que je sois surprise. »
« Oui, je t’expliquerai »
Elle me caressa la joue de sa main et alla s’asseoir sur le canapé. Je bafouillai :
« Tu sais que Tom vient de me quitter ? J’ai les boules »
« Oui, je sais. »
« C’est lui qui te l’a dit ? »
« Non, mais je sais. C’est mieux comme ça ; Tom, c’est pas un cadeau ! Je le connais, tu penses. »
Elle refusa le verre que je lui proposais. Je remplis le mien de muscadet que j’avalai en faisant la grimace, comme un médicament.
« Comment est-ce possible ? Tu es là, bien vivante, alors que je t’ai vue… »
Des images très colorées et précises me vinrent à l’esprit. La route couverte de neige serpentant entre les sapins, le dérapage, la chute dans le ravin. Puis l’arrivée des pompiers encordés, le volant taché de mon sang, Tom qu’on emportait sur une civière, et, à ma droite, le visage d’Eve, tuméfié, ensanglanté, et sans vie. Et après, la morgue, Eve, ma meilleure amie, immobile, le corps brisé et froid. Tom, qui pleurait sa frangine, juché sur ses béquilles.
J’allumai une cigarette, et me mis à tousser.
« T’en veux une ? »
« Non ; tu sais bien que j’ai arrêté, me répondit-elle en riant. C’est mauvais pour la santé. »
Elle me souriait, avec bienveillance. Je ne savais que dire. Je me risquai :
« Tu es morte ! Il y a deux ans j’ai vu ton cercueil mis dans la terre. Tu es… un fantôme ? »
« Pas vraiment, je t’expliquerai »
Je me levai en fureur.
« Explique-moi tout de suite ! Dis-moi d’où tu viens, où tu es ? »
Je m’approchai d’elle, palpai son visage, son cou, ses épaules. Elle me laissa faire. Sa peau était aussi fraîche, douce, élastique, qu’elle l’était dans les bagarres de nos jeux d’enfants. Seule une petite cicatrice sur le front la différenciait de l’Eve d’autrefois. Elle me dit doucement :
« Je vais aux toilettes, je reviens »
« Mais tu me diras, je t’en supplie, appartiens-tu au monde des morts ou à celui des vivants ? Es-tu un esprit, une âme errante, ou une personne faite de chair et de sang ? »
« Je t’expliquerai »
Elle revint. S’allongea sur le canapé. Elle me regardait en souriant. C’est alors qu’en proie à une idée aussi soudaine qu’insensée, je retroussai la manche gauche de mon chemisier. Tout me revint en mémoire : la lettre de Tom posée sur la table, la crise de nerfs, le désespoir, la ruée sur l’armoire à pharmacie, les verres de whisky avalés à la hâte. Et je vis avec effroi sur mon poignet la profonde trace brune qui commençait juste à cicatriser.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sun 13 Jan - 19:14 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Pascale
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 27 Oct 2012
Posts: 79
Localisation: Tours
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Sun 13 Jan - 19:32 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

J'aurais pu mettre ce texte sur mon podium. L'histoire est bien trouvée et les "je t'expliquerai" lancinants le sont aussi. L'âme doit mettre du temps à comprendre ce qui lui arrive, c'est sûr :p
Back to top
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Sun 13 Jan - 20:32 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

La fin n’est pas aisée pour comprendre…
Tout coulait pourtant, et arrivé au bout : barrage. On va où ?
Une explication de texte SVP !
J’ai fini par trouver le passage mais le rythme était cassé.
Dommage, mais je n’ai pas franchi le Styx. Mais était-ce bien lui ? J'en suis encore à me le demander.
Back to top
Lullaby
Guest

Offline




PostPosted: Sun 13 Jan - 20:56 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

Contrairement à Aqua, j'ai trouvé ce texte limpide et la chute aisée à comprendre.
J'ai beaucoup aimé, c'est d'ailleurs pour cela que je l'ai mis sur mon podium.

Alors, vas-tu enfin te décider à répondre à ma question posée sur un fil privé et qui m'a permise de te démasquer ??
Pourquoi ces guillemets au début et à la fin de chaque dialogue ? Effet de style ou c'est moi qui ai de grosses lacunes à ce niveau ?

Back to top
danielle
Administrateur

Online

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,572
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Mon 14 Jan - 09:14 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

J'ai aimé le dialogue scandé par le "Je t'expliquerai" mais la fin m'a laissé sur ma faim.
_________________
"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie"A. Malraux
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Mon 14 Jan - 10:36 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

Comme je l'ai dit sur le fil des résultats, ce texte fait partie de ma première sélection.

Bien que n'aimant guère les textes dialogués, j'ai trouvé celui-ci très bien construit. J'aime les phrases imagées entrecoupant le fil des conversations - par exemple, celle-ci qui permet au lecteur d'imaginer le personnage, tout en l'appâtant avec une allusion à un jour à marquer dans les annales : "Elle était toujours aussi belle, avec ses longs cheveux blonds, son pull mohair, son jean, comme ce jour où…"

On sent une bonne maîtrise de la plume tout au long du texte.

Quant à la chute, je l'ai comprise tout de suite. Elle est souvent utilisée par les nouvellistes, mais, ici, je trouve qu'elle est particulièrement bien menée.

Oui, c'est très injuste que je n'ai pas hissé ce texte sur mon podium, il aurait pu aussi bien se retrouver en cinquième ou sixième position, ainsi que cinq autres textes qui se bousculaient à mon portillon.

Trop de bonnes plumes sur MDA mais on serait bien ingrat de s'en plaindre !
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Mon 14 Jan - 13:25 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

Merci pour ces critiques.

Je suis un petit peu étonné de voir ce texte moins bien classé que « Franz » ; je le trouvais meilleur. J’ai été très inspiré par cette série, dont je n’ai vu que le début, sur canal plus, les revenants. Et par « sixième sens » que j’ai adoré.

Pour Aqua : je peux expliquer mais ça me paraît couler de source : la narratrice voit arriver son amie, décédée deux ans plus tôt. Elle pense que c’est une sorte de fantôme. Elle est très étonnée, puis effrayée ; on le serait à moins ! Pourquoi la voit-elle ? Eve est-elle revenue de l’au-delà ? Pour importuner les vivants ? Pour lui rendre une petite visite ? Et bien non ! Elles sont dans le même monde, celui de ceux qui sont passés de vie à trépas. Elle s’en rend compte à la toute fin, en réalisant que la veille, suite au départ de son chéri, elle a fait une tentative de suicide, réussie ! On peut imaginer quelle sera l’explication tant promise.

@Lulla : je pense, sans en être certain, que les dialogues peuvent être clos par des guillemets chaque fois qu’on change de dialoguiste. Et que les tirets ne sont qu’un moyen pratique inventé après pour simplifier l’écriture. C’est ce que je crois avoir appris à l’école. Pour ce qui est de la manière facile de me reconnaître dans l’auteur de ce texte : comme dans la nouvelle que je t’avais envoyée, dans celle-ci le verbe « différentier » est écrit avec un T, corrigé dans la version qui précède. Tu avais relevé cette faute, qui n’en est pas une en fait. Si elle demeure dans toutes les versions de mon autre texte, c’est qu’elle a échappé au correcteur d’orthographe ; et pour cause, cette forme est aussi admise. J’ai vérifié avec l’ami Gougueule.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Mon 14 Jan - 13:58 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

Concernant les guillemets, voilà comment on nous l'enseignait, à l'école dans les années 50-60 :

Lors d'un dialogue, lorsqu'un interlocuteur commençait une conversation, il fallait mettre des guillemets au début et les refermer à la fin de son premier discours. Idem pour le partenaire qui lui répondait si c'était la première fois qu'il parlait. Ensuite, lorsque la conversation était amorcée entre les deux, il fallait utiliser les tirets, à chaque nouvelle réponse. C'était une habitude à prendre, pas plus difficile qu'une autre - dit la fille qui était la seule à se régaler à l'annonce d'une dictée, valait mieux pas le crier sur les toits pour ne pas passer pour une douce dingue ou une maso LOL

Je n'ai pas vérifié car j'ai souvenir que nous étions pénalisés, en dictée ou dans nos rédactions, si nous ne respections pas la règle. En ce temps-là Mr. Green une faute d'accord enlevait quatre points (sur 20) une faute de mot d'usage deux points et une faute d'accent un point.

Aujourd'hui, dans la majorité des écrits publiés documentaries ou de fiction, on utilise directement le tiret qui simplifie la rédaction, effectivement.

Voili voilou ma modeste contribution.


Last edited by Marixel on Mon 14 Jan - 14:36 (2013); edited 2 times in total
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Mon 14 Jan - 14:12 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

Un des textes au pied du podium. Je crois que j'ai été handicapée dans la lecture par cette abondance de guillemets (OK, mauvaise raison). Plus fondamentalement, la chute m'a semblée floue. J'ai compris, à la deuxième lecture, un peu par élimination des autres possibilités, mais je n'ai pas eu le choc que ce genre de chute devrait provoquer. Donc je l'ai laissé, en me disant que c'était un texte séduisant toutefois.
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,953
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Mon 14 Jan - 17:13 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

Il m'a fallu relire le texte pour comprendre de quoi il était question exactement et cela m'a empéché de l'apprécier. A la fin de la première lecture, je me suis dit comme dans un sketch des Inconnus: "J'aimerais pourtant bien que tu m'expliques"...
Je suis peut-être un peu trop pragmatique, mais j'ai trouvé bizarre que ces deux filles mortes aient toujours des comportements de vivantes: tousser en fumant, aller aux toilettes, boire!
J'ai largement préféré Franz comme quoi les gouts et les couleurs...
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
Belphegor
Guest

Offline




PostPosted: Mon 14 Jan - 18:20 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

Encore un texte qui a fait le yoyo dans mon classement mais il termine n°6, c'est pas mal, non ?

J'ai beaucoup aimé le mystère né avec le récurrent "je t'expliquerai", belle trouvaille.
Il faut dire aussi que je privilégie souvent la forme dialoguée pour les textes courts donc avec moi, c'était tout bon.
La fin suggère un peu une suite qui reste à imaginer et ça aussi, cela me plait.
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Mon 14 Jan - 19:35 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

Si j'ai aimé " Franz " ( on peut comparer ces deux textes puisqu'ils sont du même auteur !) je n'ai par contre pas du tout accroché à " je t'expliquerai " , je suis passée à côté ...
Back to top
Lullaby
Guest

Offline




PostPosted: Mon 14 Jan - 21:22 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

bay wrote:
@Lulla : Pour ce qui est de la manière facile de me reconnaître dans l’auteur de ce texte : comme dans la nouvelle que je t’avais envoyée, dans celle-ci le verbe « différentier » est écrit avec un T, corrigé dans la version qui précède. Tu avais relevé cette faute, qui n’en est pas une en fait. Si elle demeure dans toutes les versions de mon autre texte, c’est qu’elle a échappé au correcteur d’orthographe ; et pour cause, cette forme est aussi admise. J’ai vérifié avec l’ami Gougueule.


Toi qui voulait me faire tomber de ma chaise, tu as réussi ! Ce n'était pas du tout à cette faute (qui n'en est pas une effectivement) que je pensais quand j'essayais de te découvrir. Sans ces guillemets, je ne t'aurais jamais percé à jour car la "faute" n'est pas dans le texte. Différencier est écrit avec un C et non un T. Je n'aurais jamais pu te trouver.

Quant à "différentier", j'ai écrit dans un autre post que je ne maitrisais pas encore toutes les richesses de la langue française... Mais heureusement que je côtoies des personnes, comme toi ou Marixel (et bien d'autres encore qui se reconnaitront), qui partagent un peu de leur savoir (quoique là ... Merci Gougeule... lol), en toute simplicité, en toute humilité et sans préjugés.


Marixel wrote:
Concernant les guillemets, voilà comment on nous l'enseignait, à l'école dans les années 50-60 :

Lors d'un dialogue, lorsqu'un interlocuteur commençait une conversation, il fallait mettre des guillemets au début et les refermer à la fin de son premier discours. Idem pour le partenaire qui lui répondait si c'était la première fois qu'il parlait. Ensuite, lorsque la conversation était amorcée entre les deux, il fallait utiliser les tirets, à chaque nouvelle réponse.
Aujourd'hui, dans la majorité des écrits publiés documentaries ou de fiction, on utilise directement le tiret qui simplifie la rédaction, effectivement.

Voili voilou ma modeste contribution.


C'est également ainsi que j'ai appris à l'école. Mais t'inquiète pas Bay, ça fait super "stylé" dans ton texte. Honnêtement, je n'ai même pas vu les guillemets quand j'ai voté pour ce texte, tellement l'histoire m'a emportée. Ce n'est que quand tu m'as dit qu'il y avait un indice, que j'ai commencé à décortiqué les textes, et que je t'ai trouvé par le plus grand des hasards finalement.

Merci Marixel pour tes lumières
Back to top
SMARTY27
Guest

Offline




PostPosted: Wed 16 Jan - 11:30 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

Guillemets ou tirets, on ne m'a rien appris de tout cela à l'école. Dernièrement j'ai fait connaissance avec le cadratin.

Ces signes n'ont pas influencé mon choix.

Je n'ai pas écarté ton texte, il m'a plu Laughing .

Tout simplement, il a reculé dans mon classement au fur et à mesure que je choisissais d'autres textes à mettre sur le podium. Il a dépassé la sixième marche.
Back to top
abdel
Guest

Offline




PostPosted: Thu 17 Jan - 01:29 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

J'avais noté sur le texte imprimé :
oui, mais...
Il y a du suspense, mais inexpliqué !

Le "oui, mais" voulait dire : texte choisi, mais il ya un hic. C'est mystérieux comme suspense et la fin ne m'explique rien. Ou plutôt elle explique et j'ai l'impression que le personnage explique à lui -même , pas à moi !

Le code n'a pas été fourni pour élucider ce mystère. C'est un peu sadique comme tournure, laisser le lecteur dans le noir ! Ca peut chercher loin dans le code "peinard" des votes...
Back to top
Anne Veillac
Guest

Offline




PostPosted: Sun 20 Jan - 10:22 (2013)    Post subject: Je t'expliquerai Reply with quote

Je suis d'accord pour les guillemets. Je préfère les tirets.
Mais, contrairement à Marixel, j'aime bien qu'il y ait des dialogues, et les tiens sont naturels, bien écrits.

Ce qui m'a gênée dans ce texte, c'est que je me suis posée trop de questions. Du coup, je n'étais pas dans l'histoire. Je lisais et j'essayais de comprendre en même temps.

Par exemple, quand j'ai découvert qu'Eve était morte, je me suis dit "Non, ce n'est pas possible, la narratrice aurait réagi autrement en lui ouvrant". Bien sûr, j'ai compris à la fin, mais ces interrogations ont gêné ma lecture.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°90 -> Critiques constructives jeu N°90 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group