forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

A celle qui se reconnaitra

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°89 -> Critiques constructives Jeu N°89
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Lullaby
Guest

Offline




PostPosted: Thu 20 Dec - 21:30 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

A celle qui se reconnaitra

Cela devait être le plus beau jour de ma vie. C’est en effet ce que m’avait prédit un certain nombre de personnes bienveillantes. Celles qui enjolivent l’histoire, l’emballent bien soigneusement dans du papier cadeau pour ne pas effrayer la future maman sur le point d’accoucher pour la première fois. Car si les mères en devenir savaient à quoi s’attendre ce jour-là, l’espèce humaine s’éteindrait à coup sûr en moins de cinquante ans, comme le dit si bien Florence Foresti.
Au mieux, cela aurait pu être le meilleur jour des neuf derniers mois précédant ma libération car le parcours, long et laborieux, avait été jalonné de petits et gros bobos. Tout avait démarré en douceur pourtant, nausées matinales et grosse fatigue. Rien de bien grave ma foi comparé à d’autres femmes ! Puis vinrent petit à petit, tantôt à tour de rôle, tantôt en même temps, constipation, bouffées de chaleur, œdèmes, envies pressantes, la liste étant bien entendu non exhaustive. Le bouquet final : douleurs ligamentaires limitant mes déplacements et remontées acides nocturnes, m’empêchant de dormir. Sans parler du reste, ventre qui ressemblait à une montgolfière, humeur massacrante et interdictions diverses : zéro tabac, zéro alcool, alimentation équilibrée, limite régime sec au pain dur et à l’eau. Le bagne pendant neuf mois, en définitive.
Enfin, au terme d’une très longue attente, ce jour soi-disant merveilleux arriva par un beau dimanche hivernal. A la maternité, malgré les contractions, le moment fatidique n’était finalement pas encore imminent. Comment ça, j’allais peut-être rentrer chez moi ? Hors de question, j’y étais, j’y restais. Il était grand temps de me libérer ! Direction les escaliers, je crois que je n’ai jamais autant monté et descendu de marches que ce jour-là. La séance de sport terminée, un bon bain bien chaud allait me détendre. Erreur de débutante ! En à peine trente minutes, les contractions se sont enchainées à un rythme effréné jusqu’à une terrible envie de pousser. On m’avait pourtant dit que j’étais encore loin du but recherché, je me suis donc retenue, mais j’avais mal, je n’arrivais plus à respirer profondément, alors j’ai paniqué. Au secours !
Les sauveteuses sont venues à ma rescousse. Branle-bas de combat ! Le moment, inévitable, tant attendu et tant redouté à la fois, était arrivé. Entre deux contractions qui me tordaient de douleur, j’ai réalisé que j’allais faire le grand saut sans filet : non Madame, trop tard pour la péridurale. Je me suis entendue dire que je n’allais jamais y arriver ! J’ai cru comprendre en retour que des millions de femmes y étaient parvenues avant moi…
Tentatives infructueuses d’expulsion, douleurs inimaginables tant que l’on ne les a jamais ressenties, hurlements, état second, j’étais en train de livrer une bataille contre moi-même à jamais mémorable, quand le petit poussin se décida enfin à éclore de son œuf.
Encore tremblante de douleur et d’émotion, j’ai regardé la petite chose toute rose et dodue, lovée contre mon sein. Nos regards se sont croisés enfin, et c’est là que j’ai compris qu’elle aussi venait de vivre un instant d’une rare violence. Mais peu importait, l’essentiel était que nous étions l’une contre l’autre, prêtes à commencer une nouvelle vie, riche d’amour et de tendresse. Le plus beau jour de ma vie ? Définitivement non. Je dirais plutôt le plus beau moment de toute mon existence. Le plus beau jour de ma vie, c’est celui que je vis depuis, chaque jour, à ses côtés.
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 20 Dec - 21:30 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
abdel
Guest

Offline




PostPosted: Thu 20 Dec - 23:49 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Un de mes critères tracés d'avance était "réponse au thème". Cela y répondait bien au départ , mais à la fin  il y eut un certain écart du contenu de la première phrase, ou une autre signification.

Le thème abordé étant assez connu, cela a influençé négativement sur certains de mes autres critères (intrigue et chute): on est plus ou moins insensible à des "péripéties" qu'on a déjà vécues ou lues assez de fois.

Il faut cependant souligner que mon critère "style" a été très largement et très significativement comblé.
Back to top
Anne Veillac
Guest

Offline




PostPosted: Thu 20 Dec - 23:50 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Ah oui... ! Tu as posté ton texte. Tant mieux.
Je n'ai pas voté pour lui parce qu'il fallait faire des choix mais je l'ai bien aimé.
C'est du vécu ! J'ai souffert, tremblé avec toi. J'ai tout imaginé. Et puis il y a cette phrase terrible : pas de péridurale...
Heureusement que tout est bien qui finit bien.
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Fri 21 Dec - 11:09 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Je suis embêtée. Je n'ai pas voté pour ton texte et ce n'est pas pour des raisons littéraires, mais parce que c'était un peu trop graphique pour moi. Smile
Oui je sais, ça t'avance bien!
Il y a une expression en anglais qui dit "too much information" quand l'auditeur en entend beaucoup plus que ce qu'il aurait souhaité, c'est un peu ce qui m'est venu à l'esprit...
(en plus ce témoignage ne correspond pas à mon vécu, mais c'est une autre histoire; disons que le mécanisme d'identification n'a pas pu jouer!)
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Fri 21 Dec - 11:14 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Bien sûr, lorsqu'on est mère, on ne peut que revivre, plus ou moins, ce que tu décris. Mais j'avais envie de lire autre chose, de plus original. C'est donc le thème abordé qui m'a fait écarter ton texte.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Fri 21 Dec - 12:13 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Je n'avais d'abord pas retenu ce texte parce qu'effectivement, je trouvais le thème guère original, sans doute aussi à cause de l'excellent sketch de Florence Foresti que tu mentionnes d'ailleurs. Et, en le relisant, je l'ai trouvé allègrement mené, le lecteur a l'impression d'accompagner la parturiente. Tu émailles de quelques traits d'humour savoureux.
Un petit bemol au niveau du vocabulaire : je trouve que l'auxiliaire "être" est souvent utilsé alors qu'il serait souvent aisé de le remplacer. Mais c'est un détail qui ne m'a pas empêchée de sélectionner ton texte sur mon podium.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,511
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 21 Dec - 14:24 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Un bon texte, bien écrit mais un thème qui manque un peu d'originalité, en fin, un thème auquel on pouvait s'attendre, comme celui du mariage par exemple.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Eyrlis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 03 Sep 2012
Posts: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Fri 21 Dec - 16:47 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Un texte sympathique, une fin pleine d'émotion.
Mais oui, pas assez d'originalité pour moi !

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Back to top
Lullaby
Guest

Offline




PostPosted: Fri 21 Dec - 22:42 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Oui c'est vrai que mon histoire n'est pas très originale. A ma décharge, entre le moment où je me suis inscrite sur le forum et la fin du jeu, je n'ai pu trouver qu'une seule soirée pour l'écrire. Alors, j'avoue que je ne me suis pas trop cassé la tête et que j'ai été au plus simple. Ceci dit, pour le prochain jeu, je vais avoir plus de temps pour trouver l'inspiration, il ne tient désormais plus qu'à moi de me détacher du lot.
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Sat 22 Dec - 03:37 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Je ne ferai pas non plus dans l'originalité (sic) mais ce que j'ai reproché à ton texte est le traitement du thème imposé. On passe en revue dans le menu détail les gais moments de la grossesse et de l'accouchement (manque un petit mot sur l'épisiotomie tout de même) mais c'est fait sans risque. On est dans un fauteuil, du velours, le velvet on the ground. Ca coule de source... Et moi, ces textes-là, je ne les reçois en général pas très favorablement. Il manque vraiment quelque chose à mon sens...
Désolé.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
janis
Conjonction volubile

Online

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,996
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Sun 23 Dec - 00:14 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Après avoir moi-même développé dans ce jeu le thème le plus banal qui soit, "un mariage", parce que c'était la première idée qui m'était venue à la lecture de l'incipit, et que je n'avais pas le temps de trouver autre chose, j'ai, comme beaucoup de lecteurs, porté mes choix sur des histoires plus originales et laissé de côté tous les mariages et les accouchements. J'assume mes contradictions...
Ton texte si mal classé, méritait mieux.
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Wed 26 Dec - 16:47 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Encore un accouchement ! Le choix de ce sujet pour traiter le thème imposé en contredit la formulation ! Il semble qu’à l’instar de Florence Foresti, celles qui sont passées par là, et c’est confirmé par la relation de telles expériences qui me sont venues à l’oreille, que des jours plus beaux que celui-là, il n’en manque pas dans la vie d’une femme féconde. A moins de considérer que ces neuf mois qui, en principe, ont bien commencé, et ont été de plus en plus pénibles, sont marqués ce jour précis de la fin du supplice en même temps que de son paroxysme. Avec en prime le regard bleu et étonné pointant d’une masse de chair sanguinolente et vagissante dont l’esthétique ne pourra que s’améliorer au fil des jours ; et que la génitrice, la plus mal placée pour le juger objectivement, trouve adorable.

De ce texte, qui manque un peu d’originalité, je retiendrai l’allusion déjà lue ailleurs mais moins précise, de l’extinction de notre espèce si les femmes savaient… Et la dernière phrase, un peu rose bonbon, mais qui conclue le récit avec une forme de morale bien vue et bien formulée. Pas mal dans l’ensemble. Aurait mérité un meilleur classement.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
SMARTY27
Guest

Offline




PostPosted: Thu 27 Dec - 21:28 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Le "si les femmes savaient" ne tient pas la route...ou alors, je dois relever de la psychiatrie pour masochisme sévère, vu que j'ai accouché sept fois, sans péridurale et que mes grossesses ont toutes été volontaires. Je suis loin d'être la seule dans ce cas.

L'écriture est très agréable. Un récit lisse et velouté. Trop lissé peut-être.

Je ne vois pas en quoi ma critique pourrait être constructive, car je n'ai rien de précis à reprocher et aucune suggestion utile à faire.

Lorsque le moment du choix est arrivé, d'autres textes étaient plus vivants dans mes souvenirs. Tout simplement.

Tu as disposé de peu de temps pour participer au jeu. Difficile en quelques heures de trouver un thème original, alors que les naissances et les mariages ont de tout temps tenu le haut du pavé dans la pensée commune.

Je te remercie de tout coeur d'avoir participé ! BRAVO et surtout RECOMMENCE
Back to top
Lullaby
Guest

Offline




PostPosted: Thu 27 Dec - 23:13 (2012)    Post subject: A celle qui se reconnaitra Reply with quote

Sept fois ! Je te tire mon chapeau Smarty
Pour moi, une seule fois, et promis je ne recommencerai plus ! Mort de Rire
Comme quoi, on est vraiment toutes différentes face à la maternité. Même si j'aime mon enfant plus que tout, je ne garde pas un très bon souvenir de toute la période prénatale.

En tout cas merci pour tes commentaires, et oui, je vais recommencer, aucun doute là-dessus. C'est un très bon exercice que d'écrire un texte dans un délai très court et de le soumettre ensuite aux critiques. Au début, j'ai eu peur de me faire lyncher, mais dans l'ensemble et malgré le peu de vote, j'ai reçu de bonnes critiques ou bien cela m'a dirigé vers les points à améliorer.

Merci à tous d'avoir pris le temps de commenter mon texte ! Okay
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°89 -> Critiques constructives Jeu N°89 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group