forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Se désarmer de patience

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°89 -> Critiques constructives Jeu N°89
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Thu 20 Dec - 10:10 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Cela devait être le plus beau jour de ma vie. Je gambadais parmi le troupeau paisible des plumitifs paissant l’herbe sèche du savoir, lorsqu’on m’offrit de publier mes correspondances.
Face au verbiage et à la gangrène des confessions spontanées, j’avais toujours hésité à m’engager, mais là, je ne sais pas pourquoi, j’avais envie de faire confiance au hasard et de me promener le bonheur sous le bras. Moi, qui depuis toujours goûtais la petite musique singulière et mélancolique de l’écriture, je voyais enfin l’occasion d’en apprécier l’harmonie. J’allais décrypter le solfège de l’esprit humain.
Le recueil parut. Les semaines qui suivirent furent si fortes, pleines d’effervescence. J’écrivais comme on tend la main, pour ne pas être seul, et attendais de rencontrer mes lecteurs avec fébrilité.
Ils furent si rares, si timides à se précipiter ce jour de signature, que ma tête se mit à tourner, comme quand j’étais petit, le dimanche en fin d’après-midi, à l’heure où l’on commence à sentir l’odeur de la trousse et de la colle blanche de l’école.
Ecrire des livres, c’est être à l’écoute du monde, palper sa douleur et sa fièvre. Mais qui me prêtait l’oreille ce jour-là, alors que mon esprit s’agitait, qu’il me traînait en tout sens ? Trop fragile pour faire preuve d’humour, mais pas assez bête pour en être dépourvu, c’est avec cynisme que j’essayais de réagir.
Les semaines et les mois se succédèrent, j’appris que le roman est l’endroit des questions et non des réponses, je compris que les mots, ces échoués du langage, eux aussi se cachent pour mourir.
Devant ma grande souffrance, on me conseilla de m’armer de patience. Cela m’exaspérait, me demander un tel effort, me charger d’une telle contrainte, alors que je ployais déjà et manquais presque de tomber ! Lorsque j’imaginais de devoir patienter, le découragement me gagnait. Au contraire, j’aurais tant aimé me désarmer de patience, ne rien faire, échapper à moi-même, quitter cette armure qui plus que de me protéger, m’isolait et me coupait du monde.
Très vite, je compris que l’œuvre était désormais close. Livres où les roses n’ont pas d’épines, vous triomphez ! Trop souvent les lauriers couronnent ce qu’il y a de plus prudent et le vent du succès n’a de cesse de disperser les cendres de ses victimes. En chaire et en mots, avec mon style qui décapait jusqu’à la dureté de l’os, comment avais-je pu espérer ?
Pas de mémoires d’outre-tombe à attendre après ma futile mort, ma vie est déjà posthume. Mon seul et unique chef-d’œuvre gît désormais dans le sépulcre inviolé d’une bibliothèque. Je ne connaîtrai jamais ne serait-ce que les poussières de la gloire !
Les mouchoirs de la mémoire effacent qui nous étions au tréfonds de nos cœurs, ils rognent et rongent celui que nous imaginions indestructible. Chaque jour on s’abandonne et on s’éloigne ainsi de soi.
Il aura fallu ce subtil écrin de papier pour qu’avec la générosité et la tristesse de celui qui aime sans être aimé, je trouve aujourd’hui le courage d’y coucher, en toute pudeur, mon douloureux secret.
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 20 Dec - 10:10 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Thu 20 Dec - 11:03 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Ce texte se trouvait sur ma liste finale des 10, et puis je l'ai laissé, à regret. La descritpion du cycle de vie du livre et des affres de l'auteur sont très bien vues, je trouve. J'ai beaucoup aimé cette phrase: "j’appris que le roman est l’endroit des questions et non des réponses, je compris que les mots, ces échoués du langage, eux aussi se cachent pour mourir".
Au final, je crois que c'est l'amertume générale ressentie à la lecture de ce texte qui a pesé....
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 11:22 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Un beau texte classique où transparaissent le travail de peaufinage et une solide culture littéraire.
Le style puissant est très imagé (le solfège de l'esprit humain - mon style qui décapait jusqu'à la dureté de l'os) - parfois un peu trop "lyrique", AMHA, cf la phrase "le troupeau paisible des plumitifs paissant l’herbe sèche du savoir".
Très belle réflexion à propos de l'écriture - j'ai aimé allusion au roman de Coleen Mc Cullough : les mots, au lieu de s'envoler comme des oiseaux, sont les échoués du langage.
Beaucoup d'amertume, oui, mais c'est la fin qui m'a fait ne pas le sélectionner. Je me suis demandé ce qui se cachait derrière le douloureux secret : était-ce le fait de ne pas rencontrer ses lecteurs ou la souffrance d'une histoire d'amour malheureuse ? Une autre histoire, alors ? Ou peut-être ai-je mal compris de quel amour non réciproque tu parles.
Dans mon top ten cependant.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,512
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 20 Dec - 12:10 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Mon N°4. J'ai été séduite par le titre et la suite ne m'a pas déçue. Un constat amer mais lucide de la difficulté à être reconnu.
"Livres où les roses n’ont pas d’épines, vous triomphez ! Trop souvent les lauriers couronnent ce qu’il y a de plus prudent et le vent du succès n’a de cesse de disperser les cendres de ses victimes." Pour des phrases de ce type, bravo!
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,919
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 15:02 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Très jolie écriture. Intéressant mais le rapport avec la première phrase ne m'a paru assez important pour que je retienne ce texte dans mes choix.
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
Eyrlis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 03 Sep 2012
Posts: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Thu 20 Dec - 16:26 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Bon au début de mes notes j'ai écrit "première lecture : rien compris"...
J'ai relu bien soigneusement mais non. Pour moi une écriture trop alambiquée, complexe.
Pourtant les mots sont beaux mais trop d'expressions étranges m'ont noyé.
J'ai été gênée aussi par l'histoire du secret qui m'a perdue à la fin.

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Back to top
Pascale
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 27 Oct 2012
Posts: 79
Localisation: Tours
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Fri 21 Dec - 10:29 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Même avis qu'Eyrlis. Je me suis noyée dans le vocabulaire alambiqué.
Back to top
abdel
Guest

Offline




PostPosted: Fri 21 Dec - 15:12 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

J'ai trouvé le texte trop intellectuel. Une impression de solitude morale qui fait engager des constats et des réponses tout aussi intellectuelles. Le récit plane au dessus d'un simple récit, il frôle la discussion sur des thèmes existentialistes de l'écrivain en début de chemin, et peut donc prêter à polémique. Il aurait pu faire partie d'un essai plus large ou l'histoire n'est qu'un prétexte pour traiter de sujets profonds.

Pour moi, il n'y avait pas d'alternative à trois voies. Ou bien sur mon podium pour sa valeur de réflexion, ou bien non parce que l'histoire n'est qu'au second plan.
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Fri 21 Dec - 20:46 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Entre l'intellectuel et le très réaliste, j'ai fait mon choix !
J'ai trouvé que ces lignes traitaient le sujet d'une manière originale, le mythe de l'écrivain en peine est revu presque à la façon des poètes maudits. Un petit univers étouffant de douleur se dessine brillamment.
Back to top
SMARTY27
Guest

Offline




PostPosted: Sat 22 Dec - 21:36 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

J'ai été séduite et enchantée par cette pavane solitaire et désabusée. Mon numéro 1.

NB Je sais qu'une pavane est une danse en couple...mais j'imagine l'écrivaine tournant lentement en elle-même, enlaçant secrètement son âme pour la bercer et la retenir.
La pavane est aussi une danse de cour...Les salons du livre, les revues littéraires, tout ce monde est justement une sorte de cour, parfois d'arrière-cour ou de basse-cour quand les critiques sont caquetants.

2ème NB : Sherazade ne précise pas son sexe sur son profil, je l'ai supposé féminin
Back to top
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Sun 23 Dec - 14:59 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Merci Marixel, Danielle, A rebours et Smarty pour vos très gentils commentaires qui me font bien plaisir !
Back to top
Anne Veillac
Guest

Offline




PostPosted: Sat 29 Dec - 13:21 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Désolée, mon commentaire à moi ne te fera sans doute pas plaisir. Mais je trouve que c'est important d'avoir toutes les critiques, les positives et les moins positives.
Je n'ai pas réussi à entrer dans ce texte. Il a beaucoup de qualités, une très belle langue notamment, mais je suis restée à l'extérieur. Peut-être à côté de cette langue justement, trop élaborée, avec un vocabulaire trop recherché.
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Mon 31 Dec - 15:26 (2012)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Très bien écrit, il y a du style. Mais il n’y a que ça. C’est trop abstrait, trop introverti pour m’accrocher, malgré quelques morceaux de bravoure. Si tu veux me plaire, Shéhérazade, comme au sultan que ton homonyme a tenu en haleine mille et une nuits, mais ce n’est peut-être pas ton but, mets ton style magnifique au service d’une vraie histoire.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Tue 1 Jan - 13:55 (2013)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

bay wrote:
Très bien écrit, il y a du style. Mais il n’y a que ça. C’est trop abstrait, trop introverti pour m’accrocher, malgré quelques morceaux de bravoure. Si tu veux me plaire, Shéhérazade, comme au sultan que ton homonyme a tenu en haleine mille et une nuits, mais ce n’est peut-être pas ton but, mets ton style magnifique au service d’une vraie histoire.


Un commentaire fort sympathique. Comment ça, mon charme est trop discret... ? Je vais essayer de m'améliorer en 2013, en espérant réussir à vous passionner tous ! J'en profite pour t'adresser à toi et à tous mes meilleurs voeux.
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Wed 2 Jan - 13:56 (2013)    Post subject: Se désarmer de patience Reply with quote

Shéhérazade wrote:
Comment ça, mon charme est trop discret... ? Je vais essayer de m'améliorer en 2013, en espérant réussir à vous passionner tous ! J'en profite pour t'adresser à toi et à tous mes meilleurs voeux.


Meilleurs vœux pour toi aussi. Ne me fais pas dire ce que je ne dis pas. Je n’ai pas jugé ton « charme » trop « discret », ces deux mots sont absents de mon message. Je dirais même plus que ton style a du charme, pas du tout discret. Et je ne te demande, ni ne te conseille, de t’« améliorer ». Je te donne un début de commencement de recette pour ME plaire, mais il n’est pas dit que ce changement d’orientation plaira à ceux (celles) qui ont apprécié ton texte.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°89 -> Critiques constructives Jeu N°89 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group