forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Marche ou crève
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°89 -> Critiques constructives Jeu N°89
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 09:05 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Marche ou crève

Cela devait être le plus beau jour de ma vie. Je me le jurai, ce matin, allongé sur ma paillasse.
Ils allaient voir de quel bois se chauffait le bâtard !
Excité par la perspective de ma proche délivrance, je me levai sans attendre le chant du coq.
Je tenais à marquer d'une pierre blanche ce jeudi de mes vingt et un ans qui ferait de moi un homme libre.
J'allumai la bougie, puis rangeai dans mon baluchon la blouse et le pantalon de rechange ainsi que la paire de brodequins qui constituaient ma vêture de pupille.

Au sortir de la grange, la cour était plongée dans l'obscurité. Je me dirigeai, à tâtons, vers la soue, donnai aux gorets la pâtée préparée la veille.
Dans la cuisine, Marcelline trempait déjà la soupe. Elle me désigna le banc d'un signe du menton.

― C'est-y ben vrai que tu t'en vas, c'tantôt, mon gars ?

Je m'apprêtai à répondre à la vieille servante dont la gentillesse avait bien souvent adouci ma misère lorsque le grincement de l'escalier m'avertit du danger.
Le patron s'attabla en me foudroyant du regard.

― Ce moins que rien n'a même pas la reconnaissance du ventre ! Tu t'es assez empiffré à mes frais, file à tes corvées ! Tu pensais peut-être te défiler aujourd'hui. Avec moi, pas de ça, Lisette !

Tout au long de la journée, je vaquai aux tâches habituelles en guettant le véhicule automobile du directeur de l'Assistance publique.
Au coucher du soleil, je me sentis perdu. Trahi. Anéanti.
Le contrat mentionnait, pourtant, qu'en date du huit décembre 1912, j'avais le droit de quitter la ferme où j'étais placé depuis l'âge de treize ans. Mais auparavant, il me fallait impérativement signer le registre et toucher l'arriéré de mes gages.
J'éprouvai l'envie fulgurante de mourir. À quoi bon lutter contre cette chienne de vie ?

Je trayais les vaches, sous les aboiements du fermier, quand le maire fit irruption. Il me tendit une enveloppe, me chuchota : «courage, mon garçon !»
Je déchiffrai les phrases qui dansaient devant mes yeux embués. N'ayant, pourtant, guère fréquenté l'école, je savais suffisamment lire pour réaliser l'étendue de mon malheur : en raison d'une erreur administrative, on m'infligeait une année supplémentaire, à l'exploitation.
Une fois seuls, la brute m'arracha la lettre.

― Me vla donc obligé de te supporter plus longtemps, mauvaise graine, je vais te caresser le poil, crois-moi, ricana-t-il en me montrant le nerf de bœuf suspendu au crochet de l'étable.

Incapable d'endurer ses sarcasmes, je préférai me passer de dîner et me couchai, l'estomac vide et le cœur lourd.
L'idée me traversa l'esprit de me jeter dans l'étang, les poches lestées de cailloux. Je la chassai vite car l'eau était glacée, à l'approche de l'hiver.
Je somnolai quelques heures, puis me réveillai, intrigué par les rais de lumière filtrant sous la porte de la grange.

Dehors, je poussai un cri d'émerveillement face au spectacle féérique de la pleine lune illuminant le paysage jusqu'au Mont Ventoux.

Je fus soudain secoué par un fou rire à en perdre le souffle. Ah, ils m'avaient joué un tour de cochon ! Ils allaient me le payer cher ! Je me réjouissais de mettre en pratique la devise «marche ou crève» qu'ils m'avaient inculquée à coups de pied aux fesses et de taloches.
Ce n'était peut-être pas le plus beau jour de ma vie mais il deviendrait mémorable. Je chaussai mes sabots. Jetai le baluchon sur mon épaule. Me grisai, une dernière fois, du parfum des bottes de foin blondes. Enflammai une allumette...
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 20 Dec - 09:05 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 10:13 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

C'est une très bonne idée, Marixel , de le transformer en nouvelle. Un texte poignant , dans lequel la violence semble contenue, pour exploser à la fin. Une belle histoire ( terrible aussi ) , un traitement original du sujet et une écriture sans faille. Bravo !
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Thu 20 Dec - 12:17 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Je trouve l'idée super, et la chute -- une vraie chute : à la fois inattendue et évidente. Mais personnellement, je n'accroche pas trop aux textes "historiques" (je ne trouve pas d'autre terme, mais tu vois ce que je veux dire, les récits situés dans un monde qui n'existe plus). C'est uniquement une affaire de goût personnel. Si tu avais raconté, avec la même trame, les mêmes personnages et la même chute, l'histoire d'une petite bonne philippine privée de son passeport et que ses patrons parisiens décident de garder un an de plus, eh bien! j'aurais marché à 100%
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 12:28 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Merci Tonina

Décidément, Caspienne, tu n'accroches pas à mes textes qu'ils soient poétiques ou historiques (c'est le terme) et c'est tout à fait ton droit Razz J'apprécie ta franchise. Le hic, c'est que j'affectionne ces deux genres.
Non que je ne sois pas touchée par les injustices du monde au 21e siècle, bien sûr et je dirais bien au contraire, même.

Si je puis me permettre une question sans aucune arrière-pensée, sois en assurée, juste pour comprendre : les horizons de tes lectures ne s'avèrent-ils pas trop "restreints" ou trop similaires, si tu n'apprécies que les textes contemporains traitant des problèmes actuels de société ?


Last edited by Marixel on Thu 20 Dec - 12:39 (2012); edited 1 time in total
Back to top
Canardo
Guest

Offline




PostPosted: Thu 20 Dec - 12:39 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Je me souviens pourquoi il n'est pas sur mon podium : j'ai trouvé que le narrateur "écrivait" un peu trop bien pour quelqu'un qui a passé des années à s'occuper de la ferme.
Sinon, j'ai bien aimé l'histoire fort joliment écrite.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 12:45 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Merci Canardo. Oui, j'y ai pensé, j'ai même hésité à le faire aller jusqu'au certificat d'études (niveau aussi - et même plus - élevé que l'actuel brevet des collèges) mais cela aurait été invraisemblable puisque les pupilles de l'époque étaient obligatoirement placés, gagés pour utiliser le terme approprié, dès l'âge de 12-13 ans, or les élèves du certif' avaient souvent 14 ans. Disons que la Première guerre approche, que mon garçon, scolarisé de 6 à 12 ans, a pu devenir autodidacte.

Ah que ne m'appelais-je Ptit lu pour avoir le courage de faire une suite à cette histoire ! Le manque d'imagination est terrible et la flemme aussi LOL


Last edited by Marixel on Thu 20 Dec - 12:47 (2012); edited 3 times in total
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Thu 20 Dec - 12:46 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Ah, le hasard de l'anonymat... en même temps, c'est logique qu'on ait toujours un peu les mêmes préférés: ça veut dire que l'auteur a une patte et qu'il s'y tient!
En fait, ta question est intéressante, et ça rejoint ce que je disais la dernière fois: à quoi ça sert, d'écrire aujourd'hui?
Le "aujourd'hui" est primordial.
Je lirai avec plaisir un roman de George Sand ou de Colette, je me replongerai avec délices dans Hugo ou Zola, et j'ai un faible pour certains auteurs avec plein de "défauts", comme Aragon (le romancier, pas le poète).
Mais voilà: on n'écrit plus aujourd'hui comme le faisaient George Sand, Zola ou Aragon. On n'écrit même plus comme le faisait Céline! Même s'il est le père de la littérature actuelle -- et un immense écrivain évidemment. Ou alors c'est du pastiche...
Ce n'est pas un hasard si le roman social est né au 19e, le roman noir au 20e, et je ne sais pas trop quel sera celui du 21e! Un bon roman (ou une bonne nouvelle), c'est un texte qui n'aurait pas pu être écrit avant ni après le moment où il a été inventé. A la fois sur la forme, et sur le fond. Et ces textes là restent, leur "modernité" au moment de leur écriture reste, même 20 ou 50 ou 100 ans après.
Mais c'est une vaste question!
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 12:54 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Merci de ta réponse, Caspienne

Caspienne wrote:
Mais voilà: on n'écrit plus aujourd'hui comme le faisaient George Sand, Zola ou Aragon. On n'écrit même plus comme le faisait Céline!.......
Un bon roman (ou une bonne nouvelle), c'est un texte qui n'aurait pas pu être écrit avant ni après le moment où il a été inventé. A la fois sur la forme, et sur le fond. Et ces textes là restent, leur "modernité" au moment de leur écriture reste, même 20 ou 50 ou 100 ans après.
Mais c'est une vaste question!


Oui, tout à fait. Mais j'argumenterai en disant que les auteurs contemporains de romans historiques écrivent différemment, aujourd'hui.

Regarde la succession de petites phrases, dans la chute (après "mémorable") elles sont résolument modernes au niveau du style, enfin il me semble, j'ai carrément enlevé le sujet des verbes. Peu d'auteurs l'osent même dans un texte futuriste.

Ca fait la fille qui se vante mais ce n'est pas mon but, je veux juste dire que lorsque j'écris un texte historique - même s'il se déroule au 18e - bien sûr j'utilise le vocabulaire de l'époque mais je garde mon style à moi, je "revisite" le passé à ma façon. Jamais je n'essaie d'écrire comme on écrivait à l'époque ou comme tel ou tel auteur. Par contre, nous sommes tous imprégnés et même façonnés par nos lectures, donc il m'arrive, notamment dans une poésie que je veux puissante, de sentir des accents hugoliens, tu vois ?

Je sens que le fil de ma discussion va faire couler de l'encre, moi ! Vaste question à laquelle on ne va certainement pas répondre aujourd'hui.

Reparlons donc de mon texte


Last edited by Marixel on Thu 20 Dec - 13:12 (2012); edited 1 time in total
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Thu 20 Dec - 13:11 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Ah ben... si quand même, Marixel... ça fait un peu la fille qui se la pète... Very Happy Very Happy
Je plaisante.
Je comprends ce que tu veux dire, et je ne remettais pas du tout en question le style qui est le tiens. D'ailleurs, la fin me semble particulièrement réussie, avec le Mont Ventoux qui scintille sous la lune (en le relisant, je me rends compte que tu n'as pas employé le verbe "scintiller", alors que j'aurais juré l'avoir lu! comme quoi la description est évocatrice...) et puis ll'accélération jusqu'à la chute, vraiment forte.
Je ne suis qu'une lectrice parmi d'autres! mon avis vaut ce qu'il vaut (mais j'ai personnellement tendance à trouver que les gens pas d'accord avec moi me font plus progresser que ceux qui sont sur la même longueur d'ondes)
Ca pose en tous cas la question de l'adéquation de la forme et du fond.
Oui tout ça fait couler de l'encre, mais ce sont des questions essentielles à se poser, je crois!
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 13:16 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Caspienne wrote:
Ah ben... si quand même, Marixel... ça fait un peu la fille qui se la pète... Very Happy Very Happy

Mort de Rire

Quote:

j'ai personnellement tendance à trouver que les gens pas d'accord avec moi me font plus progresser que ceux qui sont sur la même longueur d'ondes)
Ca pose en tous cas la question de l'adéquation de la forme et du fond.
Oui tout ça fait couler de l'encre, mais ce sont des questions essentielles à se poser, je crois!

Nous sommes tout à fait sur la même longueur d'ondes en ce qui concerne les propos repris en encadré.
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,004
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 13:39 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Si je te pousse très fort, tu nous écris la suite, Marixel ?

En lisant ce texte, je me suis dit : "celui là j'aurai aimé l'écrire !", bon certainement pas aussi bien... Et puis en échangeant avec un forumeur, celui-ci m'a dit "ce texte, il te ressemble". Il était donc normal qu'il soit dans mes coups de cœur... LOL

Bon, y a pas grand chose de constructif là dedans, mais tant pis... Bravo à toi ! Tu fais partie des plumes que l'aime lire et tu le sais.
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,918
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 16:19 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Mon numéro 6. Ce texte m'a rappelé le livre de Gilbert Cesbron : Chiens perdus sans colliers à cause de l'Assistance publique et de la vie difficile des jeunes garçons, certainement. Du coup, je n'avais pas vraiment retenu la date de 1912. Je pense que cette histoire pourrait être beaucoup plus récente et se passeer vers 1950 et là on ne parlerait plus de nouvelle "historique".
Pour la fin, j'ai une préférence très personnelle, pour celles qui sont données par l'auteur, donc cette fin ouverte n'est pas ce qui m'a le mieux plu, mais c'est un détail!
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
Pascale
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 27 Oct 2012
Posts: 79
Localisation: Tours
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Thu 20 Dec - 16:45 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Mon numéro deux. Le personnage principal est bien rendu, j'ai cru le voir craquer son allumette ! Ton style fluide et évocateur a ravi la visuelle que je suis.
Back to top
Eyrlis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 03 Sep 2012
Posts: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Thu 20 Dec - 17:54 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Bizarrement, au début de ton texte j'étais partie au Moyen-Age... Quelle surprise de voir une voiture arriver !
L'idée est très bonne et l'écriture belle mais j'ai été un peu perdue à la fin.
Je ne vois pas bien pourquoi il est intrigué par la lumière de la lune qui filtre sous la porte.
Et ensuite je n'étais pas sûre de comprendre s'il partait ou s'il mourrait mais bon en même temps il a fait un baluchon...

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 18:14 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Merci Armorique et Pascale


Eyrlis wrote:
Je ne vois pas bien pourquoi il est intrigué par la lumière de la lune qui filtre sous la porte.

Parce que ce n'était pas habituel ou, du moins, les autres nuits de pleine lune, la lumière passant sous la porte de la grange ne le réveillait pas car il dormait d'un sommeil de brute. Ce soir là, son sommeil était perturbé : il n'avait pas mangé, après une journée harassante, il était contrarié, désespéré, il avait juste somnolé.

Quote:
Et ensuite je n'étais pas sûre de comprendre s'il partait ou s'il mourrait mais bon en même temps il a fait un baluchon...


Oui. Il n'a pas de tenue de nuit, il dort tout habillé sur la paillasse de la grange. Il a juste chaussé ses sabots, jeté son baluchon sur l'épaule, ce qui signifie qu'il a le projet de partir, de prendre la route. J'ai parlé du parfum des bottes de paille et, aussitôt de l'allumette afin d'évoquer l'incendie. J'ai pensé le rythme assez soutenu pour ne pas avoir à dire qu'il l'a jetée dans la paille, donc qu'il a mis volontairement le feu à la grange. J'ai laissé le lecteur le deviner, en essayant de supprimer toute ambiguïté, voilà pourquoi j'ai écarté l'idée du suicide auquel il a pensé, bien sûr. Il a décidé de vivre, mais, en même temps, s'il reste en vie, il ne peut supporter l'idée d'une année de plus à se faire maltraiter par son patron. Sa vengeance lui permet de ne pas mourir intérireurement, c'est un moyen de survivre mais surtout d'agir, d'avancer.
C'est ce que j'ai voulu exprimer.


Last edited by Marixel on Thu 20 Dec - 18:22 (2012); edited 1 time in total
Back to top
Eyrlis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 03 Sep 2012
Posts: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Thu 20 Dec - 18:22 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Merci Marixel !
C'est ce que j'avais compris alors mais bon j'avais eu un petit doute.
Maintenant c'est bien clair !

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,996
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Thu 20 Dec - 18:39 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Bravo Marixel!
Back to top
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Fri 21 Dec - 16:17 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Un récit grinçant et grave où ton talent d'écrivain éclate dans toute sa splendide noirceur. Chaque image laisse sourdre une telle solitude chez ton personnage... C'est très réussi !
Mon numéro 2.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Fri 21 Dec - 17:12 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Wahoooo ! Tu vas me faire Embarassed Shéhérazade mais je prends, je prends.
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,996
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Fri 21 Dec - 17:30 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Hier j'étais très pressée, et je t'ai juste dit bravo. Aujourd'hui, j'ai pris le temps de lire les commentaires et les réponses à ces commentaires. il est très réussi ton texte Marixel et il n'a pas besoin d'être défendu. Mais tu le défends très bien...
J'ai lu également ce que tu as écrit dans les résultats du jeu 89 et je comprends parfaitement que tu aies pu être déçue de ne pas recevoir certains votes que tu souhaitais. Moi aussi, je suis parfois déçue de découvrir que ce que j'ai écrit n'a pas intéressé des gens que j'espérais toucher...
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Fri 21 Dec - 17:54 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Merci Janis. Pas de souci puisqu'on a pu échanger nos ressentis.
Je te souhaite de bonnes fêtes
Back to top
Lullaby
Guest

Offline




PostPosted: Fri 21 Dec - 22:23 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

J'ai beaucoup aimé ton texte et j'ai été touchée par la solitude et le désespoir de ce jeune garçon. Mais il fallait voter et j'ai préféré d'autres textes. En fait, quand je relis mon podium, je me rends compte que j'ai choisi des textes plus légers, pleins d'humour. Je pense que le soir du vote, je devais être d'humeur joyeuse... Cela n'empêche que ton texte était au pied de mon podium.
Je peux faire un podium de 8 places ? Mort de Rire
En tout cas, bravo pour cette seconde place amplement méritée !
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,511
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Sat 22 Dec - 08:46 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

J'ai apprécié cette histoire. La vengeance des faibles, des exploités, ça me parle toujours. Un petit bémol: comme Canardo, j'ai trouvé que ce brave garçon presque illettré parlait un peu trop comme un livre.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Sat 22 Dec - 09:33 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Merci Lullaby et Danielle

Canardo et Danielle, pensez-vous que vous auriez éprouvé la même impression si le texte avait été identique mais écrit à la troisième personne ?
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,004
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sat 22 Dec - 11:53 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Je sais que tu ne m'as pas posé la question, mais à mon avis (si tu veux bien) à la 3ème personne tu vas créer une distanciation avec le lecteur qui pourrait modifier l'empathie que génère ton texte. Donc à voir, mais moi, je ne suis pas convaincue par cette suggestion. D'autre part, je me dis que si tu l'as écrit à la première personne, c'est parce que c'est ainsi que tu le ressentais.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Sat 22 Dec - 11:57 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Merci Ptit lu - je n'ai pas eu le choix de la première personne à cause de l'incipit imposé. La nouvelle étoffée que j'ai envoyée était à la première personne et c'est bien ainsi.
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,004
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sat 22 Dec - 12:04 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Ah oui, c'est vrai... Quelle andouille je fais parfois, lol !
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Sat 22 Dec - 13:06 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

ptit lu wrote:
... Quelle andouille je fais parfois, lol !

De Guémené alors ! C'est la meilleure LOL
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,004
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sat 22 Dec - 13:08 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Mr. Green Mr. Green Si tu veux, lol
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Sat 22 Dec - 17:42 (2012)    Post subject: Marche ou crève Reply with quote

Mon n°2. Bien sûr, ce texte est d'une violence sociale qui sent la fin du 19ème et la première moitié du 20ème siècle mais il n'en est pas moins percutant. Bravo Marixel!
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°89 -> Critiques constructives Jeu N°89 All times are GMT + 2 Hours
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group