forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

A mots couverts

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu N°87
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Jean Pierre19
Guest

Offline




PostPosted: Mon 22 Oct - 15:51 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

A mots couverts.

Et puis, il y a eu la lettre.
C’était, je m’en souviens, au terme d’un été en pente douce, coloré d’une pointe de rouille par les prémices de l’automne.
Assis, le dos contre les bardeaux de ma cahute, j’attendais patiemment que me parviennent les premiers rayons du soleil.
Dans le silence assourdissant de mes pensées enchevêtrées, j’ai entendu la guimbarde du facteur ahaner sur le mauvais chemin tracé au milieu des épicéas. Au terme des sept cents mètres de lacets pentus, le moteur, à bout de souffle, s’est éteint dans un hoquet de souffrance.
Une portière geignarde a claqué violemment. Un chapelet de jurons étouffés a fusé.
J’ai cru deviner le « ploc » assourdi d’une enveloppe dans la boîte rouillée. Nouveau claquement suivi des plaintes rogues d’un démarreur malmené. Puis un ronflement qui va decrescendo et se perd dans la montagne.
Sur mon banc rustique, je n’ai pas bougé d’un pouce. Pour quelle raison me serai-je précipité ?
Je ne reçois jamais de courrier dans ma retraite montagnarde et ne m’en porte pas plus mal. D’ailleurs, qui aurait l’idée saugrenue de m’écrire ? Il y a si longtemps que j’ai rompu mes amarres avec le monde d’en bas et oublié ceux et celles qui partagèrent un moment d’existence avec moi.
Une foucade de vent apporte avec lui la chanson de la cascade du Lys. Je prends le temps de l’écouter comme je prends le temps de caresser le vieux corniaud lové entre mes pieds. Il est si sourd, ce vieux compagnon, qu’il n’a même pas eu à aboyer après le facteur comme tout spécimen de la gent canine qui se respecte. Peut-être lui aussi, dans sa vieille caboche de chien, a-t-il effacé l’image du facteur et tout ce qui va avec…
De toute façon, ce ne peut être qu’une réclame, une pub comme ils disent aujourd’hui. Pour un de ces machins modernes dont je ne connais même pas le nom et dont je ne saurais que faire en admettant que je puisse me l’offrir. Il sera bien temps plus tard d’aller faire grincer la porte afin d’en extraire quelques feuilles que je froisserai dans mes paumes calleuses pour le feu du matin.
N’empêche ! Cette cabane en réduction que j’ai bricolée moi-même avec de vieux bidons me nargue, perchée de guingois sur son piquet. Pis encore, elle me fait signe, m’appelle avec insistance. Curieux de la part d’une boîte qui n’est même plus aux lettres puisque depuis des lustres, elle n’en a pas hébergé !
Il va bien falloir que j’y aille, ne serait-ce que pour calmer les emballements soudains de mon cœur qui ne m’avait pas habitué à pareil comportement. La voix de la cascade me parvient derechef et j’y décèle un accent courroucé qui n’est pas dans ses habitudes.
Je la connais si bien que le message pour moi est clair. Il dit en substance :
« Vieille buse, pauvre sot ! Tu n’en a pas assez de souffrir en silence ? Qu’attends-tu pour aller relever ton courrier ? Si ce dernier prenait la forme d’une oasis au cœur du désert, un rond de lumière au bout d’un tunnel, un point finalement apposé au bout d’une interminable phrase, tu serais bien embêté, non ? »
L’enveloppe est là, sur le buffet avachi. Les lettres de l’adresse dansent dans un rai de poussière d’or. Depuis hier, on se regarde comme chien et chat. Qui va mordre le premier ? Qui griffera en retour ?
De toute façon, elle a un avantage sur moi. Elle, elle sait.
Moi qui persiste à me gâcher la vie en laissant tourner en boucle cette dérisoire et pourtant capitale interrogation :
« En fin de compte, qu’est-ce qu’il peut bien y avoir sur cette fichue lettre ? »
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 22 Oct - 15:51 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,953
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Mon 22 Oct - 16:42 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

J'ai beaucoup aimé ce texte et il a failli se retrouver sur mon podium! Très bien écrit, comme toujours! J'ai imaginé le héros se prélassant sur un fauteuil à bascule comme Fernand Sardou dans la chanson "aujourd'hui peut-être, peut-être demain..."
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,115
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Mon 22 Oct - 17:09 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

Deuxième marche du podium, une écriture belle, simple, limpide et une histoire qui m'a séduite. Dès le début j'ai aimé "l'été en pente douce coloré d'une point de rouille", et je n'ai pas décroché. Ta force se situe aussi dans ta capacité à produire de belles images, de riches sensations. Merci JP.
Back to top
Eyrlis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 03 Sep 2012
Posts: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Mon 22 Oct - 17:14 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

J'ai été totalement emportée par ce texte à la si belle écriture.
Ce qui m'a frappé c'est la facilité que j'ai ressenti à visualiser les lieux, le personnage, à ressentir tout ce qui se passait.
J'y étais.
C'est aussi le seul texte où il ne m'a absolument pas gêné de ne pas savoir le contenu de la lettre.
Sur mon podium sans hésitation !

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Mon 22 Oct - 19:18 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

Un bon texte au style impeccable que je n'ai pas retenu tout simplement faute de place.

Dans la phrase "Sur mon banc rustique, je n’ai pas bougé d’un pouce. Pour quelle raison me serai-je précipité ?" j'aurais mis "me serais-je précipité ?" Essaie de mettre les sujets au pluriel, tu verras.
Back to top
Jean Pierre19
Guest

Offline




PostPosted: Tue 23 Oct - 08:16 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

Marixel wrote:
Un bon texte au style impeccable que je n'ai pas retenu tout simplement faute de place.

Dans la phrase "Sur mon banc rustique, je n’ai pas bougé d’un pouce. Pour quelle raison me serai-je précipité ?" j'aurais mis "me serais-je précipité ?" Essaie de mettre les sujets au pluriel, tu verras.


Tu as raison. Il s'agit ici d'un conditionnel passé et non d'un futur antérieur. Au temps pour moi !...
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Tue 23 Oct - 09:45 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

Tout en appréciant la qualité du texte et son élégance, il ne m'a pas touchée, et c'est dommage. Je crois que je suis hermétique aux belles écritures élégantes, à mon grand regret! En un mot: je ne suis pas la bonne personne pour juger.
Back to top
SMARTY27
Guest

Offline




PostPosted: Tue 23 Oct - 11:51 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

Je suis restée imperméable à la beauté du texte, car il me semblait trop beau, trop lisse, trop parfait.

Je suis bien consciente que c'est ridicule. Je n'accroche pas quand c'est trop lisse. Je glisse d'une phrase à l'autre sans en saisir la substance. Finalement je suis perdante, c'est comme si une scène venait de se passer à côté de moi, à mon insu.

Je suis désolée car franchement, il n'y a aucune critique à émettre concernant les qualités littéraires du texte, si ce n'est le "serais-je" relevé par Marixel.
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Tue 23 Oct - 13:09 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

Un texte ma-gni-fi-que, tout en finesse, bravo !
Back to top
Jean Pierre19
Guest

Offline




PostPosted: Tue 23 Oct - 16:14 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

Comme quoi il y a autant d'avis que de personnes inscrites sur le forum ! Very Happy
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Tue 23 Oct - 17:32 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

J'ai noté : c'est vivant et fort. Ces simples mots pour traduire l'émotion que dégage un texte que j'ai classé 1°.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,573
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Tue 23 Oct - 17:58 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

Mon N°3, une écriture qui séduit dès la première phrase. Une histoire toute simple, de gens simples, la nature présente dans toute sa beauté et sa simplicité. De l'excellent Jean-Pierre. Et c'est bien la seule lettre du jeu qui n'a pas été ouverte! Il fallait y penser.
_________________
"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie"A. Malraux
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Marine
Guest

Offline




PostPosted: Tue 23 Oct - 22:30 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

J'ai classé ton texte en 5ème position. J'ai beaucoup apprécié ton écriture (au fil du temps, je m'aperçois que c'est d'ailleurs le cas dans tous les jeux auxquels tu participes). Le personnage est attachant et extrêmement bien cerné en quelques phrases, le paysage est admirablement dépeint. Bravo ! Okay
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Wed 24 Oct - 07:34 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

Bien aimé aussi !


J'ai écrit sur mon petit carnet : chouette, bien tourné, et j'aime bien qu'on ne sache pas le contenu de la lettre.
L'occasion de brosser le portrait d'un personnage, et comme toujours dans tes textes Jean Pierre, la présence belle et  puissante d'une nature qui est bien plus qu'un fond.
Back to top
Jodie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Jul 2011
Posts: 1,896
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

PostPosted: Wed 24 Oct - 13:11 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

J'aime beaucoup ton personnage et son duel avec la lettre dans le dernier paragraphe avec des phrases plus courtes, un rythme qui s'accélère. "De toute façon elle a un avantage sur moi. Elle, elle sait." Okay Ce n'est plus un bout de papier mais un être vivant que le pronom "elle" humanise avec tout ce que cela peut promettre, d'ailleurs, d'ennuis à venir... ou de joie, allez, soyons optimistes.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Thu 1 Nov - 00:43 (2012)    Post subject: A mots couverts Reply with quote

une écriture qui frise vraiment la perfection, une fin ouverte : un très beau texte !
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu N°87 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group