forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Etymologie de la migraine

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°81 -> Critiques constructives jeu N°81
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Sat 12 May - 13:31 (2012)    Post subject: Etymologie de la migraine Reply with quote

Je venais d’avoir dix-huit ans et il me fallait un passeport. Pas pour partir – pas tout de suite. Mais je voulais être prêt. Un passeport, c’était la clé de tous les possibles, l’accès à un ailleurs qui comblerait enfin les vides.
Il y avait foule au service de l’état civil. Ca ne me dérangeait pas. Assis dans un coin, je caressais d’un doigt le livret de famille. Je ne me souvenais pas l’avoir jamais vu auparavant. Jusqu’à ma majorité, c’était ma mère qui s’était occupée des démarches. Elle avait dû chercher longtemps pour remettre la main dessus.
C’était curieux, tout de même. J’ouvris le petit carnet plastifié. Tout de suite je tombai sur l’acte de mariage de mes parents, père à gauche, mère à droite, et quatre lignes en bas pour dire qu’il n’en restait rien. Page suivante c’était moi. Premier enfant. Mon prénom, ma date de naissance, moi enfin, résumé en quelques chiffres qui m’ancraient dans le réel, moi qui avais si peu conscience d’exister. Il y avait un espace en dessous pour l’acte de décès. Je détournai les yeux de cette prophétie grinçante.
Premier enfant. Il y avait d’autres pages derrière. Pour les suivants. Mu par une curiosité narquoise d’enfant unique, je voulus voir ce qu’avait prévu l’administration en termes de famille nombreuse. Je tournai la page.
Une sueur blanche, alors, me saisit.
Sous la mention « deuxième enfant », il y avait un prénom proche du mien. La date était celle de ma naissance. Le lieu, aussi.
La case réservée à l’acte de décès était remplie également. Même date, même lieu. Même tampon officiel.
J’avais eu un jumeau. J’avalai ma salive avec peine. J’étais le survivant et personne ne m’en avait rien dit. Etais-je bien éveillé? Je secouai la tête, incrédule. Le vide s’était fait autour de moi. Il n’y avait plus de cris de bébés, plus de lino sale sur le sol, plus de sonnerie à l’appel des numéros. Il n’y avait que la feuille portant le nom du deuxième enfant, qui aurait pu être moi, et que je n’avais jamais connu.
Comment avais-je pu l’ignorer ?
Soudain, l’évidence m’apparut. Je ne l’avais pas ignoré. Cette culpabilité diffuse, ce sentiment de manque, cette absence à moi-même, la peur qui m’étreignait d’être abandonné, ou démasqué comme un intrus, c’était lui, bien sûr, c’était lui qui chuchotait d’un coin de ma conscience. Tel le coéquipier invisible à l’arrière d’un tandem, il me veillait, m’aiguillait, c’était lui qui m’appelait à l’aide. C’était lui qui me faisait mal. C’était moi.
Comment était-il mort ? Je ne voulais pas le savoir. Etait-ce un vrai, ou un faux jumeau ? Peu importe ! Enfin une part de moi m’était rendue. La pièce centrale du puzzle prenait place, qui donnait son sens au tout, et me permettait de comprendre d’où venait cette douleur dans le sang, dans le souffle, dans la tête.
Une chose étrange, alors, se produisit. La pression qui m’enserrait le crâne en permanence sembla se dissiper, ce vieux mal familier qui me réveillait la nuit. Je n’eus pas longtemps à chercher : c’était mon frère, mon demi-moi, ma mi-graine enfin, qui s’accrochait à moi depuis des années, et qui se permettait de lâcher prise, maintenant que je l’avais retrouvé.
Je souris doucement. J’avais laissé passer mon tour au guichet. Cela n’avait pas d’importance. Je n’avais plus besoin de passeport. « Tu es là », murmurai-je, et un grand apaisement m’envahit. « Tu es là ». Je sortis, serrant le carnet sur mon cœur.
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 12 May - 13:31 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,919
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Sat 12 May - 15:01 (2012)    Post subject: Etymologie de la migraine Reply with quote

J'ai beaucoup aimé cette histoire qui répond totalement au sujet. Le titre est super, il dit tout sans que l'on puisse deviner ce qu'il contient réellement. Mon choix numéro 2.
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Sat 12 May - 15:08 (2012)    Post subject: Etymologie de la migraine Reply with quote

J'ai beaucoup aimé ce texte très prenant, construit par petites touches. Par contre, contrairement à Armorique, je n'ai pas aimé le titre que j'aurais aimé "moins savant" si je puis dire. Bravo Caspienne. Mon numéro trois.
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Sat 12 May - 16:13 (2012)    Post subject: Etymologie de la migraine Reply with quote

Eh bien, j'ai beaucoup aimé ce titre qui intrigue, interpelle plus que quelques mots très banals. Le sujet, proche de "La déclivité du sable" m' paru tout à fait dans le thème.
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Sat 12 May - 16:16 (2012)    Post subject: Etymologie de la migraine Reply with quote

beaucoup aimé aussi, j'ai noté : original et pointe de mystère, l'écriture me plaît, la fin aussi, la fantaisie.
Je l'ai laissé à regret, il aurait pu y être !
Back to top
chrystie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 19 Jan 2012
Posts: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Sat 12 May - 17:29 (2012)    Post subject: Etymologie de la migraine Reply with quote

Bien aimé. Belle trouvaille que cette mi-graine. Du coup, on aimerait avoir l'étymologie du texte... Est-ce le mot qui a suscité l'histoire?
Back to top
Tobermory
Conjonction volubile

Offline

Joined: 26 Sep 2011
Posts: 553
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Sat 12 May - 18:11 (2012)    Post subject: Etymologie de la migraine Reply with quote

Comme ce texte a un côté psychanalytique, j'ai pensé aux étymologies/jeux de mots de Lacan. Je me suis demandé aussi si l'auteur n'avait pas voulu parodier les titres à la Nothomb
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Sat 12 May - 21:52 (2012)    Post subject: Etymologie de la migraine Reply with quote

J'ai été aussi charmée par ce texte original, mon numéro 5.
Back to top
Tobermory
Conjonction volubile

Offline

Joined: 26 Sep 2011
Posts: 553
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Tue 15 May - 07:18 (2012)    Post subject: Etymologie de la migraine Reply with quote

Une histoire bien racontée avec concision et émotion, depuis le mal être du narrateur qui dès la première phrase cherche à fuir, jusqu’à la libération, le tout organisé autour du passeport qui sert de révélateur puis de trace et de substitut du jumeau (Je sortis, serrant le carnet sur mon cœur)

Dans cette sorte d’auto psychanalyse, les éléments empruntés à cette discipline (la somatisation et le jeu de mots lacanien), donnent de la crédibilité à l’histoire, même si j’ignore s’ils seraient avalisés par les praticiens, ce qui m’est bien égal d’ailleurs.

Le mots imposés sont très bien utilisés, quant au titre, il interroge par son petit décalage avant de se révéler tout à fait pertinent.
Bref un texte intelligent et émouvant. Mon N° 1
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Back to top
LaBelleLNA
Conjonction volubile

Offline

Joined: 15 Oct 2010
Posts: 740
Localisation: Pyrénées Orientales
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

PostPosted: Wed 16 May - 09:54 (2012)    Post subject: Etymologie de la migraine Reply with quote

Moi aussi mon numéro un.

Séduite par le titre, à la fois savant et amusant, j'ai bien aimé cette histoire tout à fait plausible.
_________________
J'ai abandonné le jardinage quand j'ai constaté que je coupais les vers de terre en deux.

Albert Einstein
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°81 -> Critiques constructives jeu N°81 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group