forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Vikram Seth

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN CULTURE -> Littérature
Previous topic :: Next topic  
Author Message
sousmarin
Guest

Offline




PostPosted: Thu 12 Apr - 23:49 (2012)    Post subject: Vikram Seth Reply with quote

Vikram Seth est un grand écrivain, cela ne fait aucun doute pour moi.

Un garçon convenable :
Gros pavé de plus de 1200 pages qui nous emmène dans l’Inde des années 50 à l’époque de sa jeune indépendance. Entre modernité et traditions…
Un couple de notables cherche un garçon convenable pour leur fille et cette quête sera pour nous l’occasion de traverser toute l’histoire de ce peuple.
Ce voyage, grandiose, troublant voire énigmatique, nous fera explorer toutes les couches de la société indienne : religieuses, sociales, individus empreints de libertés ou de soumissions, misère absolue et folles espérances…tant de diversité enivre, désole et attire.
Une espèce de miroir des particularités indiennes mais, au vue de l’histoire de ce pays, une forme de résumé des littératures du monde, un mélange d’orient et d’occident…mais aussi d’hier et d’aujourd’hui. Seth nous apporte une vision précise de l’inde, pays violent, complexe et très codifié.
A petites touches, il nous dépeint une société bien différente de la notre, par l’intermédiaire de personnages subtils et attachants ; il réussit, presque un miracle, à nous la rendre palpable…
Quand je lis ce livre, je me sens indien.
A lire absolument !

Quatuor :
Après cette éblouissante fresque de l'Inde, Vikram SETH s'est attaqué à la musique comme véhicule des états d'âme, des dialogues et des amours des personnages.
Un jour, le violoniste Michael Holme entrevoit celle qu’il considère comme sa femme parfaite, dans un autobus, fugacement, un quasi fantôme. Peu après, elle lui apparaît en chair et en os, à la fin d'un concert que vient de donner le quatuor. Elle est mariée, mère d'un petit garçon nommé Luke et, surtout, elle est devenue partiellement sourde.
Vous n’en saurez pas plus… sinon que c’est brillant, subtil, malgré quelques longueurs…une belle description de l’univers musical et une symphonie des sentiments…

Deux vies :
Chronique familiale de l’écrivain, particulièrement centrée sur son grand-oncle et sa femme, chez qui il a logé lorsqu’il est venu étudier à Londres.
Entre un indien qui émigre en Allemagne, sans parler la langue locale, pour suivre des études de dentiste et une juive allemande dans les années 30, les débuts sont mouvementés et l’auteur ne se prive pas de donner son ressenti au fur et à mesure du récit. L’oncle, Shanti, émigre en Angleterre, suivi quelque temps plus tard par Hennie, qui échappe de peu aux camps ; ce qui ne sera pas le cas de sa famille restée sur place.
Avant la guerre, leur relation reste amicale.
Puis, Shanti s’engage comme officier dentiste pendant la guerre et y perd un bras ; cette guerre avec son lot de solitudes, de dangers, de peurs fera germer leur amour, diront les optimistes ; les pessimistes, eux, diront qu’ils se réfugient, par peur et par incertitude, dans les bras de l’autre…l’auteur ne cherche pas à énoncer cette « vérité », impossible à trouver d’ailleurs, mais nous emmène sur le chemin de l’histoire au travers de personnes réelles.
Bien sûr, ce chemin comporte quelques longueurs, inévitables dans ce genre de récits, et les personnages, même s’ils sont intéressants, ne sont pas extraordinaires…nous sommes dans le monde réel.
Mais si vous voulez faire une balade dans un monde où même un dentiste peut avoir une vie bien remplie…
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 12 Apr - 23:49 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,283
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 13 Apr - 08:33 (2012)    Post subject: Vikram Seth Reply with quote

1200 pages! Pour moi, c'est rhédibitoire! Vive la nouvelle! Plaisanterie mise à part, tes critiques de livres sont excellentes.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
sousmarin
Guest

Offline




PostPosted: Fri 13 Apr - 10:25 (2012)    Post subject: Vikram Seth Reply with quote

Merci.
Certains livres sont trop longs mais ce n’est pas le cas de celui-ci ; on appréhende plus de n’avoir plus rien à lire, scotché qu'on est par l’histoire et la vie des personnages, qu’en avoir trop…mais tu peux commencer par Quatuor. Wink
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN CULTURE -> Littérature All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group