forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Samuel dans sa vie

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Printemps des poètes 79 bis -> Critiques constructives jeu 79 bis (prose)
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Belphegor
Guest

Offline




PostPosted: Wed 14 Mar - 22:16 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Samuel est mal dans sa vie, alors il s’invente des histoires. Seul dans sa chambre, le soir, les yeux mi-clos en attendant le sommeil, il imagine quel homme, quel adulte il sera. Ce temps lui semble loin et proche à la fois. Les mois, les années ne vont pas assez vite pour Samuel. L’ennui le gagne souvent, il se demande pourquoi il ne se passe rien d’intéressant. Il voudrait que les choses accélèrent, faire les quatre cents coups. On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans, pas encore dix-huit hélas, pour voler de ses propres ailes.
Ce matin, il se dirige vers le lycée. C’est jour de grève. Devant le portail, on distribue des tracts, c’est une manifestation d’enseignants. Un professeur lui tend une feuille mais Samuel ne la regarde pas vraiment, il fixe la main qui reste en suspens puis remonte vers le visage. On lui sourit timidement. Samuel reste figé. Il voit une bouche joliment dessinée, des yeux verts légèrement plissés, une mèche de cheveux rebelle qui frémit sous le vent. Il s’est passé quelque chose, Samuel ne le sait pas encore, mais c’est arrivé. On n’est pas sûr de soi quand on a dix-sept ans.
Trois jours plus tard, c’est cours d’économie avec une autre classe de première. Cinquante élèves bruyants attendent les deux profs qui doivent animer un débat dont Samuel a déjà oublié le thème. Ils arrivent enfin, le deuxième c’est le professeur gréviste. Nous l’appellerons Dominique.
Samuel n’écoute pas le cours, ne participe pas aux échanges. Il est subjugué par Dominique qui bientôt s’aperçoit qu’un regard se fait insistant. Cela va durer deux heures. Deux heures de gêne pour Dominique. Deux heures de bonheur pour Samuel.
La suite est un jeu de cache-cache, entre les cours, pendant les récrés. On se croise, on se frôle dans la foule du lycée, rougissements, regards appuyés. Rencontres sans paroles. Mais déjà Samuel a pris une décision.
Il écrit une lettre. Il dit son émoi, son trouble, son envie de lui parler. Il fixe un lieu de rendez-vous, à l’écart des curieux. Dans une semaine, le temps que la lettre soit lue.
Samuel connaît bien son lycée. Facile pour lui de s’y introduire en fin de journée. Dans le dédale des couloirs, il atteint la salle des professeurs plongée dans l’obscurité. A la lumière d’une lampe de poche, il trouve le casier de Dominique et y glisse la missive. Il sourit, le cœur battant. C’est ça l’aventure. On est un peu fou quand on a dix-sept ans.
Samuel ne dort plus depuis trois jours. Le temps s’est arrêté, les heures sont interminables. Au lycée, il a croisé Dominique qui ne l’a pas vu, lui noyé dans la masse des élèves. Qu’en est-il de la lettre ? Peur, espoir…
Le jour du rendez-vous est là. Samuel est déjà sur la route, loin du lycée, à l’orée du bois. Il attend, attend encore. La nuit arrive mais pas Dominique. On est seul quand on a dix-sept ans.
En ville, dans une chambre, quelque part, Dominique a lu la lettre. Des sentiments très différents s’entrechoquent dans son esprit. Quelque chose est arrivée aussi dans sa vie. Mais l’affaire Gabrielle Russier est encore bien là, en mémoire. Que faire sinon fuir et oublier cette histoire ?
Il se trouve que c’est la fin du mois de mai, fin d’une année scolaire déjà annoncée. Dominique se fait plus rare et bientôt disparait. Samuel est admis en terminale et part en vacances, mélancolique et un peu résigné.
Cette histoire s’achève alors qu’elle n’a pas commencé. Samuel, dans sa vie, ne l’oubliera jamais.
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 14 Mar - 22:16 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 15 Mar - 12:09 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Un joli texte qui évoque pudiquement les premiers émois homosexuels d'un ado. Et bien sûr on pense à la liaison entre Rimbaud (le disciple) et Verlaine (le maître). Je n'ai aucune critique constructive à émettre car, s'il n'est pas sur mon podium, c'est uniquement par manque de place, il aurait été, sans conteste, mon 4e ou mon 5e.
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Thu 15 Mar - 12:13 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Ah, c'était un homme Dominique ? Je n'y avais pas pensé...
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 15 Mar - 12:19 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Après tout, tu es peut-être dans le vrai, on ne possède que cet indice : le deuxième c’est le professeur gréviste. Nous l’appellerons Dominique. Avec le prénom mixte et cette satanée langue française qui privilégie toujours le masculin (alors que l'enseignement est tellement féminisé, c'est un comble !) on ne sait pas, au fond. Comme j'ai lu les textes en cherchant une référence à Rimbaud, j'ai pensé tout de suite que Dominique était un homme mais j'ai peut-être fait erreur, il y a aussi la référence à l'affaire "Gabrielle Russier" (prof femme et élève de sexe masculin)
Back to top
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Thu 15 Mar - 21:46 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Je n'ai pas lu cette histoire (qui fut mon N°2) avec l'idée que "Dominique" pouvait être un homme. Cela n' aurait rien apporté au texte. Déjà l'allusion à "l'affaire" Russier me sembla être de trop. Et inutile pour les moins de 17 ans...
Tant qu'à rappeler les faits divers du passé, le commentaire, lors d'une conférence de presse, sur ce sujet par Pompidou citant...Eluard me semble-t-il ? fut un joli moment. (ça doit se trouver sur le net je pense...)
Back to top
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Thu 15 Mar - 21:47 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

pardon! mon doigt a fourché: ce fut mon N° 3.
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,990
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Fri 16 Mar - 00:27 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

réponse à Aqua: le texte se trouve dans l'"Anthologie de la poésie française" recueil dans lequel Georges Pompidou a "mis ensemble" tous ses poèmes préférés.
Il s'agit effectivement d'un poème d'Eluard intitulé " Comprenne qui voudra".

Comprenne qui voudra
Moi mon remords ce fut
La malheureuse qui resta
Sur le pavé
La victime raisonnable
A la robe déchirée
Au regard d'enfant perdue
Découronnée défigurée
Celle qui ressemble aux morts
Qui sont morts pour être aimés
Une fille faite pour un bouquet
Et couverte
Du noir crachat des ténèbres /.../
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Fri 16 Mar - 10:59 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Il y a de belles choses dans ce texte, Belphégor, dont l'effort d'évoquer l'artiste carolomacérien par le truchement de son expérience avec Verlaine. Biais qui en vaut bien un autre. Mais je dirai que c'est la langue qui me déplut dans ce récit. Une langue trop à plat, sans relief, je trouve, avec un positionnement très descriptif, extrinsèque, immanent et neutre qui est peut-être le fruit d'une réflexion mais n'est pas flatteur à mon oreille. J'ai trouvé que cela manquait de densité. Merci pour cette histoire quand même.
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Belphegor
Guest

Offline




PostPosted: Fri 16 Mar - 12:41 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

J'ai fait des choix pour l'écriture de ce texte que j'ai voulu sobre et dépouillé de tout artifice, comme cette histoire. L'allusion à Gabrielle Russier était importante et certainement pas inutile, ceux qui ont vu "Mourir d'aimer" comprendront pourquoi.
Quant à savoir qui était Dominique, une femme ou un homme ? Je laisse le doute et chacun(e) imaginer et interpréter à sa façon, ce n'est pas très important, j'avais d'ailleurs modifié le prénom à dessein.
Back to top
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Fri 16 Mar - 22:50 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Merci Janis pour le texte. Je n'avais pas eu le temps de chercher...

Ce que je qualifiais (aussi) de "joli moment", c'est la façon dont, G.Pompidou amena ce texte à l'issue d'une conférence de presse bien dans le style élyséen de l'époque: costards-cravates des journalistes (si, si! Ils s’habillaient alors pour aller au palais), le décorum, les huissiers à chaîne et les ors de la République vautrée dans le Louis XV...Bref, guindé. La question, donc, est posée sur le fait divers qui émeut la France. Après un grand silence ; totalement anti radiophonique;GP déclame sobrement... et se lève.
Waouh! La politique et les références droite/gauche (ou l’inverse) n'avaient plus du tout cours à ces instants...
Restait un bon homme qui citait Eluard...pour s’exprimer. Au delà et sans exposer sa fonction?...Chi lo sa.
Ces instants; joli moment, existent-ils sur le net? Je n'ai pas pris le temps de chercher, mais je vais y aller.
Back to top
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Fri 16 Mar - 23:02 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

http://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/I00016723/georges-pompid…

Sur le site de l'ina ]
Ou sur Google: recherche : pompidou eluard
Cela propose tout seul pompidou eluard russier....Il suffit de cliquer!
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Sat 17 Mar - 09:55 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Merci, Janis, Aqua, pour ce joli moment. Oui, on a l'impression d'une autre époque, pas si lointaine, pourtant. Quelle retenue, quelle pudeur, quelle classe, dans la réponse de Georges Pompidou. Et quel magnifique poème dont le titre à lui seul est déjà tout un symbole.
Back to top
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Sat 17 Mar - 11:42 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Je n'ai pas pensé non plus à la liaison Rimbaud-Verlaine en lisant ce texte, mais en revanche j'ai tout de suite pensé au film Mourir d'aimer.
Il a manqué de très peu une place dans mes trois premiers. Disons mon 4ème.
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Mon 19 Mar - 21:04 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

J'ai aimé cette écriture sans effet appuyé, et le propos aussi
il m'a cependant comme à Sophax manqué un peu de densité
Back to top
sousmarin
Guest

Offline




PostPosted: Thu 22 Mar - 13:17 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Mon number one !
Le coup de foudre pour un professeur…un classique de l’adolescence (me concernant, ce fut ma prof d’histoire en 3ème puis celle de philo en terminale Embarassed ), qu’importe qu’il soit hétérosexuel ou non (le prénom suggère subtilement ce manque d’importance).

D’ailleurs, ces histoires ne restent le plus souvent, comme ici, que platoniques. Non seulement bridées par la morale mais aussi par la peur du réel.
L’ado préfère rester dans sa bulle de sentiments, qu’il suspecte de ne pas être partagés, mais, submergé par eux, il finit par « écrire » (plus facile que de parler) et le prof, qu’il soit gêné ou attiré, choisit de fuir…par facilité ou par peur.

Un classique de l’adolescence, bien narré dans ce texte qui sait rester aussi simple (« Une histoire simple », pas mal comme titre non ?) que la naissance du sentiment amoureux… Okay
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,990
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Thu 22 Mar - 15:51 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Sousmarin, je tiens à dire ici que j'apprécie le sérieux et la sincérité qui s'expriment à travers les critiques approfondies que tu fais des textes des jeux, critiques avec lesquelles tout le monde n'est pas toujours forcément d'accord, mais dont on ne peut nier qu'elles ne sont jamais hâtives ni superficielles. Bravo pour cette belle démarche.
Back to top
chrystie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 19 Jan 2012
Posts: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 22 Mar - 18:42 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

Comme Mite au logis, j'ai plutôt pensé à la relation élève-prof où l'admiration crée l’ambiguïté. Une histoire bien racontée.
Back to top
sousmarin
Guest

Offline




PostPosted: Fri 23 Mar - 13:15 (2012)    Post subject: Samuel dans sa vie Reply with quote

janis wrote:
Sousmarin, je tiens à dire ici que j'apprécie le sérieux et la sincérité qui s'expriment à travers les critiques approfondies que tu fais des textes des jeux, critiques avec lesquelles tout le monde n'est pas toujours forcément d'accord, mais dont on ne peut nier qu'elles ne sont jamais hâtives ni superficielles. Bravo pour cette belle démarche.
Embarassed Avec moi, c'est tout ou rien...quant au désaccord, il est tellement humain... Mr. Green
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Printemps des poètes 79 bis -> Critiques constructives jeu 79 bis (prose) All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group