forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Biker

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°76 -> Critiques constructives Jeu N°76
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Strategos
Guest

Offline




PostPosted: Tue 27 Dec - 09:09 (2011)    Post subject: Biker Reply with quote

Biker


Le soleil plonge vers l’horizon, lumière blafarde au creux d’un hiver crépusculaire et froid. Mes mains gantées de cuir fermement agrippées au guidon démesuré de ma Harley, je sens le vent fouetter mon visage simplement protégé par un bandana noir et des lunettes dans lesquelles se reflète le bitume fuyant avec sa ligne blanche menant vers le néant.
Sentant une certaine somnolence me gagner, je m’arrête quelques instants pour me réchauffer.
Assis au comptoir de ce troquet au nom idiot (les Bacchanales), je sirote un café noir et brûlant, enveloppé dans les volutes bleutées de ma Lucky Strike. Sur ma gauche, une vitre sans tain me renvoie mon reflet, mais j’évite de croiser ce regard gris, terrifiant, et ce visage parsemé de cicatrices posé sur un cou de taureau dans lequel une araignée indélébile plante ses crochets venimeux.
Je reprends rapidement ma route vers l’ouest, dans un nuage de fumée, filant à travers la campagne désolée. Au loin, le soleil couchant accroche pour quelques minutes encore ses rayons rasants sur les chromes surchauffés de ma moto.
Il fait nuit noire quand je frappe à la porte de cette maison. L’air est saturé d’une odeur d’humus familière.
Après quelques instants, des yeux du même gris que les miens m’observent en silence avant de me laisser entrer. Sans un mot, j’avance dans la cuisine où trône devant un énorme poêle à bois, une vieille femme corpulente aux joues rouges et au regard fatigué.
D’abord surprise, elle reste figée, puis, me reconnaissant, elle s’approche en s’essuyant les mains sur son tablier. Elle m’embrasse bruyamment après avoir pincé mes joues creusées entre ses doigts.
- Eh bien, la vie en ville ne te réussit pas. Tu as une mine épouvantable. Allez, file te changer, j’ai préparé une soupe de légumes moulinés comme tu l’aimes et du pain au sésame. Après mangé, tu m’aideras à finir le sapin. Allez, oust !!
Alors que je m’éloigne en silence, j’entends ma mère crier depuis la cuisine
- Et n’oublie pas les patins, j’ai passé de l’encaustique ce matin.
La douche m’a fait du bien. Debout devant le miroir de ma chambre, j’enfile un tee-shirt propre sur mon torse tatoué. Ma mère à vidé mon sac de voyage et rangé mes affaires dans la vieille armoire, mais elle se gardera bien de me faire une remarque sur le Beretta 9 mm qu’elle a vu au milieu de mes affaires de rechange.
J’ai confirmé à mes parents que je restais avec eux jusqu’au réveillon de noël et ça suffit à leur bonheur. Pour quelques jours, je redeviens leur p’tit et c’est tout ce qu’ils demandent.
En entrant à nouveau dans la cuisine, je sens l’odeur familière du potage. Je meure de faim. Pourtant, avant de m’asseoir, je m’approche de ma mère et fais ce que je n’ai pas fait depuis si longtemps, je dépose un long baiser sur sa joue en la tenant par les épaules.
J’entends la voix de mon père derrière moi.
- Demain, il faudrait aller voir ta tante Odette. Elle ne va pas fort. Son traitement lui donne des hallucinations. Après, je voudrais bien que tu m’aides à nettoyer la gouttière du toit.
J’acquiesce en dépliant ma serviette et en tendant mon assiette.
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 27 Dec - 09:09 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,001
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Tue 27 Dec - 16:40 (2011)    Post subject: Biker Reply with quote

J'ai aimé et retenu ce texte dans mes choix, à cause surtout de la sensibilité qui se cache sous le bandana et derrière les lunettes noires et de l'émotion qui traverse le cuir et le casque du biker.
Remarqué l'orthographe fantaisiste de "je meure de faim".
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Sat 31 Dec - 10:02 (2011)    Post subject: Biker Reply with quote

mon préféré, pour la qualité de l'écriture, l'humour, le décalage entre la soupe, la tante odette, l'encaustique et le Beretta, la façon de traiter les contraintes (le bistro), le côté libre et relevé de ce texte.
N'en jetez plus !
Back to top
Strategos
Guest

Offline




PostPosted: Tue 3 Jan - 10:06 (2012)    Post subject: Biker Reply with quote

Merci pour ces compliments. Je suis content que ce biker ait pu toucher. Quant à la conjugaison du verbe mourir, je la récite tous les soirs avant de dormir.
Back to top
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Tue 3 Jan - 15:07 (2012)    Post subject: Biker Reply with quote

J'ai bien aimé le début jusqu'à "chromes surchauffés de ma moto". Ensuite je trouve que l'écriture est moins recherchée.
Deux fautes encore : "Après mangé" = Après le dîner ou après le repas et "Ma mère à vidé" = Ma mère a vidé
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°76 -> Critiques constructives Jeu N°76 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group