forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

vacances amères

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°76 -> Critiques constructives Jeu N°76
Previous topic :: Next topic  
Author Message
juju
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 20 Jul 2011
Posts: 51
Localisation: Bételgeuse
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Wed 21 Dec - 09:53 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

Vacances amères


Sébastien était rentré tard du boulot. C'était le 24 décembre, et ils avaient prévu de passer la soirée du réveillon en tête à tête. Florine et lui venaient d'emménager dans un petit appartement situé en ville. Leur premier foyer.
Ils n'avaient pas de gros moyens, se contentant de décorer leur deux pièces de quelques bougies. Ils passaient Noël seuls, parce qu'ils avaient eu de nombreux désaccords avec leurs familles respectives, au sujet de leur union. Une grosse différence d'âge les séparant. Sébastien tenait dans ses bras un paquet doré, entouré d'un ruban rouge et brillant. Il déposa son cadeau sur les genoux de sa compagne, tandis que celle-ci, émue par cette attention, le déchirait avec empressement. Elle eut un choc. Dans la boite, se trouvait un petit chiot. Un labrador sable. Il dormait profondément, et se réveilla a peine quand elle le prit dans ses bras pour le serrer contre elle et l'embrasser,tout somnolent, croyant être victime d'une hallucination devant cette nouvelle tête, loin des membres de sa portée. Elle le posa sur un petit coussin du canapé,et alla remercier son ami.
Elle lui donna son cadeau, une montre qu'elle avait acheté avec ses économies, parce qu'il avait tendance à ne pas être à l'heure partout où il allait. Il était comme ça Sébastien. La preuve, il avait failli être en retard pour leur repas de Noël. Elle avait fait des petits toasts de saumon fumé et de foie gras, et en plat principal, un poulet rôti déjà cuit, n'ayant pas la place pour faire entrer une dinde dans son minuscule four,des petites pommes de terres et quelques haricots en fagot saupoudrés de graines de sésame. Une glace en dessert, du lait pour le toutou, qui en fin de soirée s'était vu baptiser Nono, et durant ces bacchanales une bonne dose de vin !
Ils allèrent se coucher et consumer leur amour jeune et passionné, tandis que Nono faisait ses besoins dans tout l'appartement.
Le lendemain, Florine nettoyait le sol, grondant le nouveau venu de la « famille ». Elle n'avait jamais eu d'animal, ni Sébastien, qui de toutes manières préférait passer la journée du 25 décembre devant son jeu vidéo « Call of Duty » et ne s'occupait donc pas de Nono.
Celui-ci continuait à déféquer dans la petite habitation du jeune couple, qui perdait de plus en plus de sa romance. La jeune femme ne supportait plus de tout se coltiner sans aide : ménage, vaisselle, linge et Nono le chien se faisant les dents sur les chaises et les pieds de tables et déchiquetant tout ce qu'il trouvait. La petite bête, si mignonne soit elle au début, devint vite un cauchemar pour eux, si bien qu'ils commencèrent à se disputer.
S'ils avaient su que Nono faisait toutes ces bêtises car il manquait de place,
qu'un appartement n'était pas fait pour un labrador,
qu'il avait besoin de se dépenser,
d'avoir une éducation et non se faire disputer et frapper à la moindre occasion.
S'ils avaient su que prendre un chiot n'était pas comme s'offrir n'importe quel cadeau, mais prendre en charge un être vivant avec ses émotions, ses besoins et son caractère, s'ils avaient su...
Peut être auraient t-ils réfléchi, et le brave Nono ne serait pas, l'année suivante, en train de se faire euthanasier à la SPA durant ces mêmes vacances. Peut être qu'il serait aujourd'hui dans une bonne famille, avec un jardin, en train de courir dans la neige, retournant le humus de la terre, le museau au vent, découvrant de nouvelles sensations, en tant que chien heureux et bien dressé.
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 21 Dec - 09:53 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Wed 21 Dec - 13:16 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

Beaucoup aimé aussi cette tranche de vie qui en dit long
Les crottes, le ménage... Tout ce qui nous rappelle quelque chose !
là aussi, j'aurais aimé pouvoir le choisir en plus
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Wed 21 Dec - 18:40 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

Jolie histoire d'un pauvre petit chiot, mais mon âme sensible lorsqu'il s'agit de ces petites bêtes n'aime jamais quand on les maltraite. Aussi, le dernier paragraphe a gâché cette lecture. 
Le mot "somnolence" était pris ici comme adjectif, ça, c'est pas bien du tout !  Laughing
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Wed 21 Dec - 18:51 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

De bonnes idées, un thème original mais j'ai trouvé le style trop descriptif, pas assez enlevé, notamment quand tu parles des bêtises du chiot.
Deux remarques si tu veux utiliser ce texte par la suite. * Un chiot est petit, par nature, donc un petit chiot, un petit chaton constituent des pléonasmes.
* Une faute d'accord : Elle lui donna son cadeau, une montre qu'elle avait achetée avec ses économies
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Wed 21 Dec - 18:56 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

Et si le chiot est particulièrement petit, de part sa race par exemple, par rapport aux chiots "ordinaires", c'est possible, non ? Ca provoque d'autant plus la pitié du lecteur ! 
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Wed 21 Dec - 19:03 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

O bé dame oui - cherchez pas, je parle patois vendéen avec des potes, en ce moment - c'est ma foi vrai ! Considère donc ma première réponse comme nulle et non avenue, Juju
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Wed 21 Dec - 20:51 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

O bé, y a pas de quoi (ça va, comme ça ?), dame !
Back to top
Tobermory
Conjonction volubile

Offline

Joined: 26 Sep 2011
Posts: 553
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Wed 21 Dec - 22:02 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

J’ai bien aimé le côté doux amer, avant d’être complètement amer, de cette chronique des débuts d’un jeune couple ordinaire. Un certain nombre de détails sont biens vus, comme le poulet qui remplace la dinde, le four étant trop petit. Opposition percutante entre les ébats passionnés du couple et les saletés du chien, présentés dans la même phrase.
Dans les points négatifs, quelques phrases un peu maladroites ; par exemple :

de nombreux désaccords avec leurs familles respectives, au sujet de leur union

parce qu'il avait tendance à ne pas être à l'heure partout où il allait

le humus : l’humus

Quant à somnolent : Je n’’y avais pas prêté attention, mais en effet, c’est très vilain de ne pas respecter la consigne.Mr. Green
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,078
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Thu 22 Dec - 01:05 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

Je viens de lire plus haut " de part sa race..." Est-ce que l'orthographe actuelle ne serait pas plutôt "de par sa race..."?( mëme si le Robert culturel sous la direction d'Alain Rey rappelle qu'au départ l'expression est née d'une confusion entre par et part)
Back to top
Tobermory
Conjonction volubile

Offline

Joined: 26 Sep 2011
Posts: 553
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Thu 22 Dec - 09:10 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

"De part" a déjà fait couler beaucoup d'encre. Je crois qu'en principe on ne devrait l'utiliser que dans des expressions telles que "De part le roi" ou "de par la loi". Quand on veut introduire une causalité, pourquoi ne pas utiliser tout simplement "par" ?
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Back to top
juju
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 20 Jul 2011
Posts: 51
Localisation: Bételgeuse
Féminin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Fri 23 Dec - 10:34 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

Merci pour vos corrections, en effet toutes vos remarques sont judicieuses, je suis contente que certains l'aient apprécié!
Back to top
darabesque
Guest

Offline




PostPosted: Fri 23 Dec - 14:37 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

moi j'avais bien aimé ce texte, je l'avais mis en 1 et j'avoue sans honte que je n'ai pas trop pinaillé sur la ou les fautes, j'ai aimé l'histoire surtout. C'est mon défaut je ne suis pas une perfectionniste quand il s'agit d'un jeu Rolling Eyes
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Sat 24 Dec - 09:15 (2011)    Post subject: vacances amères Reply with quote

Ce sont surtout les maladresses qui m'ont fait écarter ce texte de ma sélection.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°76 -> Critiques constructives Jeu N°76 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group