forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Là-haut, sur la montagne…

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°76 -> Critiques constructives Jeu N°76
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Wed 21 Dec - 09:43 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Là-haut, sur la montagne…


Je passais mes vacances de Noël dans un gîte de montagne. J’avais décliné une invitation à réveillonner chez ma sœur. Je voulais être seul, loin de la fièvre et des bacchanales des fêtes de fin d’année que, pour la première fois, je ne partagerais pas avec ma compagne : en rompant avec Lola, j’avais rompu avec le rituel de Noël et c’était un soulagement. Ici, les sapins n’avaient pas besoin d’être enrubannés pour être élégants et le soleil se chargeait des illuminations, au crépuscule, en décorant chaque arbre d’une guirlande de feu. La nuit aussi était étincelante, constellée d’étoiles qui scintillaient dès que les arbres s’éteignaient. La nature célébrait Noël sans faste mais avec majesté. Je me sentais bien. La maison où j’avais trouvé refuge était enracinée au milieu des sapins et des châtaigniers. Non loin de là se trouvait un hangar dans lequel était fabriqué, conditionné et vendu du miel artisanal. En pénétrant la première fois à l’intérieur de l’atelier, j’avais cru être victime d’hallucinations : ce baraquement isolé fourmillait d’une nuée de jeunes apicultrices qui rivalisaient de beauté. Quel dommage qu’un tel essaim bourdonnât à l’abri des regards ! Depuis, chaque jour, après avoir arpenté les sous-bois aux senteurs d’humus, je rendais visite à ces demoiselles qui, de leurs doigts de fée, préparaient inlassablement des pots de miel. Nul besoin de sésame, j’étais toujours le bienvenu. C’était pour moi une étape gourmande. Le laboratoire où pas une abeille ne vrombissait - j’appris qu’on les tenait à l’écart de l’endroit où le miel était fabriqué - était une véritable ruche. Je venais là butiner quelques sourires que j’emportais et qui me réchauffaient, le soir, comme les bûches qui crépitaient dans la cheminée. La fatigue et le feu me plongeaient dans une douce somnolence et je me nourrissais du liquide doré dont la lumière des flammes révélait la transparence et la blondeur. Cela valait bien toutes les friandises de Noël…

Je fis la connaissance de Léna, gracieuse et espiègle, qui ne se lassait pas de me faire découvrir des goûts de miel différents : acacia, châtaigner, bruyère, tournesol ... De toutes les ouvrières, c’était elle la Reine. Elle avait les yeux ambrés et ses cheveux couleur de miel se répandaient sur ses épaules en une cascade de feu. Sa voix était un bourdonnement qui chatouillait mes oreilles et ses paroles résonnaient encore en moi, longtemps après que je l’avais quittée, dans le silence de la nuit. Le soir, lorsqu’elle sortait du hangar, je l’attendais et nous faisions quelques pas ensemble, guidés par un rayon de lune. J’appris que Léna habitait seule dans la vallée et que sa famille - qu’elle ne rejoindrait qu’au Nouvel An - vivait loin de là. Elle était gaie et volubile et lorsqu’elle battait des cils, son regard, voilé un court instant par l’ombre légère de ses paupières translucides, semblait s’envoler. Son sourire était une lune rousse…

Le 24 décembre, j’écourtai ma promenade. Je savais que les apicultrices finiraient leur travail plus tôt le soir du réveillon. Léna était ravissante et troublante, elle avait mis des paillettes dans ses cheveux et poudré d’or ses pommettes. J’eus soudain très envie de récolter ce pollen. Je compris qu’elle s’était maquillée pour moi lorsqu’elle me dit tout bas qu’elle était, ce soir-là, toute disposée à me faire goûter son nectar. Même là-haut, sur la montagne, le Père Noël ne m’avait pas oublié …
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 21 Dec - 09:43 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Jean Pierre19
Guest

Offline




PostPosted: Wed 21 Dec - 10:54 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Attirante cette montagne aux fées pour un Noël sortant de l’ordinaire ! Belle idée, bien mise en valeur et ponctuée de saveurs … miellées.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Wed 21 Dec - 11:28 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Ton texte fait partie de mes deux coups de coeur. Il a rivalisé un temps avec "Une intense impression" de Shéhérazade mais il l'a emporté. Je n'ai rien à dire d'original, je suis très sensible à la poésie de ton écriture. J'ai l'impression que tu réussirais à enjoliver n'importe quel sujet et je me souviens, gamine, d'une réflexion de ma soeur, à propos de la peinture : un peintre doué est celui qui rendrait beau ou intéressant le sujet le plus laid ou le plus banal. Et bien quand j'essaie de réfléchir à ton écriture, c'est la réflexion qui me vient. Ce qui ne signifie pas que ton sujet est banal, loin de là même, c'est pour que tu comprennes le fond de ma pensée.
Et je peux te dire, Tonina, n'étant pas de nature envieuse, je ne t'envie pas tes succès qui t'ouvrent des portes tout aussi magiques que les envolées de ton écriture, mais je t'envie ton talent, cette façon que tu as de te "balader" - même si j'ai conscience du travail, en amont - et de nous embarquer à la montagne ou ailleurs. Bravo à toi, vraiment
Back to top
Canardo
Guest

Offline




PostPosted: Wed 21 Dec - 12:32 (2011)    Post subject: Re: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Tonina wrote:
châtaigner



tu as oublié un "i"
Back to top
Canardo
Guest

Offline




PostPosted: Wed 21 Dec - 12:35 (2011)    Post subject: Re: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Canardo wrote:
J’appris que Léna habitait seule dans la vallée et que sa famille - qu’elle ne rejoindrait qu’au Nouvel An - vivait loin de là


Ils sont tous à la "que" leu leu
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Wed 21 Dec - 13:19 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Joli texte très original Tonina. mon numéro un.
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Wed 21 Dec - 14:09 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Joli amourette bien tourné, lis-je sur mes notes
néanmoins, j'ai privilégié dans mes choix des textes que je trouvais plus inattendus
Back to top
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Wed 21 Dec - 17:29 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Félicitations pour cette première place, et bravo pour ce Noël écologique très loin de la pollution des villes.
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Fri 23 Dec - 14:46 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

J'ai déjà dit que j'avais apprécié ce texte, mais brusquement je me demande ce que tu as voulu dire exactement Tonina quand tu écris:
"Je compris qu’elle s’était maquillée pour moi lorsqu’elle me dit tout bas qu’elle était, ce soir-là, toute disposée à me faire goûter son nectar..."
Elle n'est pas un peu trop dévergondée, la belle Léna?
Back to top
darabesque
Guest

Offline




PostPosted: Fri 23 Dec - 15:47 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Very Happy elle en emploie la formule en tout cas ! bravo Tonina!
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Fri 23 Dec - 15:58 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Tu as tout à fait raison de me le signaler, Janis, à moi qui ai dit que j'étais un peu choquée par la fin de ton histoire ! La mienne est très similaire ( et j'y ai d'ailleurs pensé en te faisant la remarque ) sauf que mon héroïne est majeure, que ce n'est pas une élève et qu'il n'est pas son professeur, NA ! Mais elle est effectivment très dévergondée ...
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Fri 23 Dec - 16:17 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

et elle se fait pas payer en bonnes notes aux problèmes de physique
Back to top
LaBelleLNA
Conjonction volubile

Offline

Joined: 15 Oct 2010
Posts: 740
Localisation: Pyrénées Orientales
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

PostPosted: Fri 23 Dec - 16:47 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Mita wrote:
Joli amourette bien tourné, lis-je sur mes notes
néanmoins, j'ai privilégié dans mes choix des textes que je trouvais plus inattendus


Pareil que Mita, cette bluette ne m'a pas plus remuée que ça ... trop de fantasmes masculins sans doute
_________________
J'ai abandonné le jardinage quand j'ai constaté que je coupais les vers de terre en deux.

Albert Einstein
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Fri 23 Dec - 19:23 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Merci pour vos commentaires. Oui, c'est vrai, non seulement Léna lui fait goûter son nectar sans demander de compensation et en plus, elle lui offre du miel !

Canardo : j'imagine que tu veux dire qu'il y a trop de " qu" dans ma phrase mais je ne vois pas que faire pour les éviter, la langue française les aime ...
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Fri 23 Dec - 20:51 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

J’appris que Léna habitait seule dans la vallée et que sa famille - qu’elle ne rejoindrait qu’au Nouvel An - vivait loin de là

je recueillis des renseignements : Léna habitait seule dans la vallée, sa famille vivait loin de là, elle la rejoindrait seulement à l'occasion du Nouvel An
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Fri 23 Dec - 22:11 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

faut pas oublier la solution du style indirect libre, tonina
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Fri 23 Dec - 23:17 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Tyu wrote:
et elle se fait pas payer en bonnes notes aux problèmes de physique


Ok! Tyu... si je comprends bien ce n'est pas au nom de la morale que tu réprouves le comportement de ma belle Tahitienne, mais surtout parce qu'elle ne pratique pas une "concurrence loyale". ( Là, tous ceux qui connaissent tant soit peu les productions littéraires de Tyu comprendront...)
Merci Tonina, de reconnaître que le "nectar" de Léna n'a rien à envier aux "gâteries" de Heipua... Et je sais que si j'avais écrit"divines délices" au lieu de "divines gâteries", l'effet produit eût été différent...
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Sat 24 Dec - 00:43 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Oui, Janis, c'est aussi coquin mais ce n'est pas le même contexte !

la phrase avec les que : oui, effectivement, Tyu, on peut éviter mais j'avoue que je n'utilise pas spontanément le style indirect libre, c'est sans doute un tort
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Sat 24 Dec - 12:41 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Bien sûr Tonina, je suis d'accord avec toi...Mais comme j'ai cru deviner que tu le prendrais bien, je me suis permis de te taquiner un peu.
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Sat 24 Dec - 14:35 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

Et tu as eu raison, Janis, je suis très taquinable !
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Mon 26 Dec - 08:46 (2011)    Post subject: Là-haut, sur la montagne… Reply with quote

On ne dira jamais assez l'attirance qu'exercent les jeunes apicultrices sur les mâles bourdonnants,elles leur offrent parfois de la gelée royale pour qu'ils soient plus en forme.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°76 -> Critiques constructives Jeu N°76 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group