forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Durassic garden
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°75 -> Critiques constructives Jeu N°75
Previous topic :: Next topic  
Author Message
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Wed 23 Nov - 22:39 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Durassic garden

Cela se passerait un jour de Toussaint, un jour chaud et lumineux pour la saison. Une femme serait assise dans l’herbe d’un jardin. Son visage serait dans l’ombre et elle lèverait la tête vers une silhouette qui s’avancerait vers elle …
La femme regarde un homme qui marche dans l’allée inondée de soleil en faisant voler quelques feuilles mortes sous ses pas. .
Une haute haie de lauriers entoure le jardin. L’herbe est jonchée de fruits tombés. Une odeur de pommes trop mûres flotte dans l’air, une odeur grisante, comme celle qui monte des pressoirs quand le jus du marc commence à couler. Deux papillons jaunes volètent entre les feuilles rouges d’un sumac, et la femme qui s’appuie en arrière sur ses coudes, voit les nuages défiler, entre les branches de l’arbre flamboyant.
L’homme a cueilli des noix au fond du jardin et il s’approche en tendant vers la femme ses mains pleines, teintées de brou.
La femme regarde l’homme, mais aveuglée par la lumière elle ne distingue pas les traits de son visage. Elle ne sait même pas que l’homme lui sourit et que ses yeux brillent. Peut-être le devine-t-elle. Alors elle baisse les paupières et elle offre la peau de son cou et de ses épaules au soleil. Elle est vêtue d’une jupe à volants et d’un fin tricot noir largement décolleté mais qui ne dévoile pas ses seins.
Ainsi aurait-elle pu être. Parfois aussi, elle aurait pu être différente. Mais toujours mûre et fière. C’est ainsi que je la vois.
L’homme ne prononcerait pas un mot.
Il pose les noix sur un muret et savoure le silence. Elle a clos ses paupières et elle sait qu’il la regarde. Moi aussi je sais qu’il la regarde et que le trouble monte en lui. C’est une certitude. Un homme aux cheveux d’argent, debout, face à une femme offerte au soleil et qui ferme les yeux.
Je vois le torse de l’homme se gonfler. Les manches de sa chemise sont remontées et roulées avec soin. C’est une chemise bleu clair, de la couleur des chemises des gendarmes ou des aviateurs. Il pourrait être un pilote en retraite.
Je vois ses mains vides maintenant. De larges mains aux doigts et aux ongles teintés de brou de noix. Ses paumes seraient moites, sans doute à cause de la chaleur exceptionnelle de cet après-midi de début de novembre.
La femme ouvrirait les yeux et elle verrait le visage de l’homme penché au-dessus d’elle. Moi qui les regarde, je comprendrais alors qu’ils se connaissent depuis longtemps, qu’ils se retrouvent, qu’ils se désirent. Il lui dirait : « Tu es encore plus belle qu’avant ». Eux seuls sauraient ce qu’il y a dans cet avant.
Elle se lèverait, et répartirait les fronces de sa jupe autour de sa taille. L’homme aurait le temps d’entrevoir ses cuisses fermes qui seraient sans doute bronzées.
Ils sont debout. Ils se regardent. Leurs lèvres tremblent. Et soudain ils s’étreignent. Je vois le dos de l’homme qui tressaute sous les bras noués de la femme. Je ne vois pas le visage de la femme caché au creux de l’épaule de l’homme. Je n’entends pas ce qu’ils se disent. J’imagine qu’elle murmure : « S’il le savait, il me tuerait … »
Impatients, ils feraient l’amour avec violence, dans l’herbe haute, sous le grand sumac rouge. Je les entendrais gémir et, quand ils s’écarteraient l’un de l’autre, leurs talons et leurs genoux seraient tachés de terre ocrée.
Le ciel passe lentement dans le triangle clair entre les branches. Je vois que la femme pleure dans les bras de l’homme. Mais je ne sais rien d’autre…
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 23 Nov - 22:39 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Wed 23 Nov - 22:46 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Ce texte m'a beaucoup intriguée, et j'avais presque l'impression - bizarre - que j'aurais pu l'écrire.
J'ai apprécié l'étrange emploi des temps, la façon dont le lecteur est égaré dans la multiplicité des points de vue.
J'ai beaucoup aimé, très poétique.
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,902
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Wed 23 Nov - 23:04 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Je découvre ce texte car je n'avais pas eu le temps de lire tous ceux de ce jeu... et je suis séduite par la beauté de ce qui pourrait être la description d'un rêve... Bravo pour l'utilisation du conditionnel, inusité et qui imprime de fait ce côté imaginaire et poétique vraiment agréable à lire
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Wed 23 Nov - 23:37 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Ainsi que l'indique le titre , dans ce texte je me suis livrée à un pastiche de Marguerite Duras. Et je suis contente que quelques uns d'entre vous aient aimé ce style.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 24 Nov - 07:21 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Très joli texte , original dans sa forme. Je ne l'ai cependant pas retenu car j'ai trouvé que le sujet avait été juste frôlé malgré quelques allusions aux feuilles, aux pommes tombées, au brou de noix . C'est l'histoire d'amour qui occupe le terrain et non le jardin. J'ai donc privilégié les textes qui traitaient plus à fond le sujet.
Back to top
Hélène
Guest

Offline




PostPosted: Thu 24 Nov - 08:32 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Comme Pollux et Mita, j'ai beaucoup aimé la poésie de ton texte avec l'utilisation de ce conditionnel. J'ai en particulier beaucoup aimé cette phrase : "Eux seuls sauraient ce qu'il y a dans cet avant..."
Par contre, j'ai voté pour ton texte sans avoir saisi le sens de ton titre. Tout le monde saura ainsi que je suis inculte. Allez, j'avoue : Je me demandais vraiment le rapport avec Jurassic park ... Sad
D'autre part, le fait que l'automne ne soit qu'évoqué ne m'a pas dérangée le moins du monde, étant donné que j'avais complètement zappé ce terme du sujet.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 24 Nov - 09:34 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Même ayant lu pas mal de bouquins de Duras, je te rassure Hélène, je n'ai pas pigé l'allusion à cette auteure, j'ai pensé à Jurassic Park également et nous ne devons pas être les seules.
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,630
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Thu 24 Nov - 10:11 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Alors, en ce qui me concerne, c'est tout le contraire : j'ai tout de suite compris que le titre était un clin d'oeil à Marguerite Duras même si j'ai très peu lu ses livres et que je suis incapable de dire en quoi ce texte est durassic ( quelqu'un peut me l'expliquer ? Janis ? ). Donc, le titre est, je trouve, une jolie trouvaille. Mais, au-delà du titre , j'ai vraiment été séduite par le texte ( c'est mon n° 3 ) et curieusement, je ne sais pas trop dire pourquoi ( c'est très constructif, tout ça ! ) Sans doute l'emploi du conditionnel qui donne un côté irréel à la scène, impression renforcée par l'aveuglement de la femme qui semble voir la scène à travers un voile. Sans doute à cause de l'automne qui est, dans ce texte, suggéré par petites touches poétiques plutôt que par de longues descriptions. Sans doute à cause de cette phrase déjà citée et qui est très belle " Eux seuls sauraient ce qu'il y a dans cet avant ". Sans doute à cause de cette sensualité diffuse tout au long du texte et qui monte à mesure que leur désir croît ... Je trouve ce texte très automnal: le brou de noix, la chaleur douce, les cheveux d'argent de l'homme, la femme mûre, l'homme à la retraite, cet avant ...
Finalement, si, je sais dire pourquoi j'ai aimé ! Il y a de la magie dans ce texte ...
Back to top
Parisianne
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 980
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: Thu 24 Nov - 10:57 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Je suis rassurée, je ne suis pas la seule à n'avoir pas pensé un seul instant à Marguerite Duras et je viens seulement de comprendre le titre... Merci Tonina ! Du coup, malgré la beauté du texte, j'ai eu le sentiment de ne pas comprendre, de passer à côté de quelque chose.
Le relire d'un oeil neuf procure un plaisir nouveau !
Back to top
Visit poster’s website
Tobermory
Conjonction volubile

Offline

Joined: 26 Sep 2011
Posts: 553
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Thu 24 Nov - 11:12 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Pour moi, le jeu de mots du titre s’est pleinement dévoilé au bout de quelques paragraphes. J’ai trouvé le pastiche de Duras très réussi, à mes yeux un pastiche hommage et non une parodie, et le textre très bon en lui-même. En revanche, s’il y a bien un jardin et des indices de l’automne, je n’ai pas vu le caractère « extraordinaire ». Peut-être est-ce l’amour qui le rend tel, mais dans ce cas, il aurait fallu, selon moi, que cela apparaisse avec plus d’évidence. Le double jeu de mot du titre, parfaitement justifié, est excellentissime !
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Thu 24 Nov - 11:47 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Bien qu'aimant beaucoup Duras,mais quand elle fait trop du Duras, je n'y ai pas pensé un seul instant non plu !
quelle cruche !
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Thu 24 Nov - 14:55 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Le texte qui m'a servi de référence est un très court roman, très peu connu- érotique, limite porno - intitulé"L'homme assis dans le couloir"paru aux Editions de Minuit Dans ce texte publié en 1980, il m'a semblé que Marguerite Duras jouait à se pasticher elle-même car elle y a accumulé nombre de ses habitudes (de ses manies ou de ses "tics" c'est selon...) qui contribuent à cette écriture si particulière, cette voix, ce style qui lui ont souvent été reprochés par ses détracteurs. Inutile de préciser que je suis une grande fan de Duras et qu'à chaque fois que je bois du Campari " dans l'ombre des platanes", cela me rappelle"Les petits chevaux de Tarquinia."
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Thu 24 Nov - 15:12 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

je reprends mon post précédent, truffé de fautes (ouuuuh ! sifflets !) ou plutôt de lapsus ! enfin les deux

Bien qu'aimant beaucoup Duras, même quand elle fait trop du Duras, je n'y ai pas pensé un seul instant non plus !
quelle cruche !
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,008
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Thu 24 Nov - 16:00 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Je n'avais pas vu Duras pastichée, moi non plus, et une cruche de plus !!! Je suis passée un peu à côté de l'histoire et l'emploi des temps m'a gênée, j'ai cru qu'il y avait des erreurs de concordance, honte à moi ! Crying or Very sad Je te demande "pardon". Et maintenant que je le relis à tête reposée et en tenant compte des posts ci-dessus, tout s'éclaire !! Je crois que tu viens de me donner (sans le savoir) une jolie leçon sur l'emploi des temps, merci Janis ! Mr. Green Okay
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 24 Nov - 16:27 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Ces critiques sont constructives à tous les niveaux.
Mita, quand tu vois des fautes tu peux éditer ton message et les corriger.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,512
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 24 Nov - 16:57 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Je n'aime pas Marguerite Duras, mais de toute façon, je n'avais pas pigé l'allusion. J'ai été déroutée par le passage répété du conditionnel au présent et le sentiment que quelque chose d'insaisissable prenait un main plaisir à m'échapper. Par contre, j'ai été sensible à l'atmosphère de mystère qui enveloppe l'ensemble. Je vais faire comme Parisianne, le relire avec un oeil neuf.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Thu 24 Nov - 19:49 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

bel exercice !
la phrase citée plus haut dans les posts m'interpelle (quelque part !!!) : Eux seuls sauraient ce qu’il y a dans cet avant.
présent + présent : ok mais "avant"...
on ne dirait pas "Eux seuls sauraient ce qu’ils font hier"
alors "ce qu'il y a" = ce qui perdure, ce qu'il en reste ??? mais alors pourquoi "il y a" plutôt que, par ex, "Eux seuls sauraient ce qu’il reste de cet avant. " ?
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Thu 24 Nov - 22:47 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

O.K, Tyu, puisque tu cherches la petite bête, j'aurais dû écrire: Eux seuls sauraient ce qu'il y a dans cet "avant ", entre guillemets pour que tout le monde comprenne que cela signifie" dans le mot avant"... au moment où il est prononcé par l'homme, ce moment qui est celui de leurs retrouvailles... et aussi le moment de la narration.
Et si j'ai préféré "il y a" c'est c'est parce que c'est moins restrictif que "il reste" , et parce que Marguerite, elle aime beaucoup les "il y a". NA! T'es content comme ça?
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Fri 25 Nov - 10:08 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

D'accord, janis; chez toi, je suis bien obligé de chercher les petites bêtes : y en a point de grosses
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Fri 25 Nov - 11:40 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Je suis donc rassurée, Tyu. Et je suis ravie, au fond, que tu aies lu mon texte avec autant d'attention.
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,919
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Fri 25 Nov - 15:07 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

D'habitude, j'aime beaucoup ce que tu écris mais là ,je dois avouer que je suis resté totalement hermétique. Je n'ai pas vu Duras non plus! Désolée!
_________________
La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie. Sénèque
Back to top
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Fri 25 Nov - 18:18 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Et une de plus ! Je n'ai pas non plus pensé à Marguerite Duras ! Et maintenant que je le relis, c'est tellement évident !
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Sat 26 Nov - 20:38 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Non, non, ceux et celles qui n'ont pas compris l'allusion ne sont pas des "cruches"!
Je m'aperçois, à la lumière de vos commentaires qu'il m'arrive de mal choisir les titres de mes textes. j'avais cru que que tout le monde comprendrait à qui je faisais allusion en écrivant " Durassic garden", d'autant plus qu'un critique littéraire avait récemment employé l'expression "Durassic Park" dans un article qu'il avait écrit dans "Marianne" à la suite de la parution des oeuvres complètes de Duras dans la Pléiade.
Ce n'est pas la première fois qu'un titre mal choisi pose problème à ceux qui me lisent. Je me rappelle un texte sur le thème de la folie que j'avais intitulé"Moi, Paul V... " et certains avaient cru que je parlais du pape Paul V., alors qu'il y était question de quelqu'un qui se prenait pour Paul Verlaine. Mea culpa...
Back to top
Hélène
Guest

Offline




PostPosted: Sat 26 Nov - 20:46 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Merci Janis ! De toutes façons, j'ai trouvé ton texte super, même si je n'ai pas compris le titre.
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,573

PostPosted: Sun 27 Nov - 17:57 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Tu as conjugué l'amour et la poésie à la manière de Duras dans un texte plein de "peut-être".
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,997
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Tue 6 Dec - 23:29 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Merci à tous de vos commentaires.
A propos des textes soumis aux critiques constructives, je me sens un peu coupable de ne pas commenter systématiquement tous les textes, faute de temps le plus souvent, mais aussi parce que, si j'essaie toujours de justifier mes choix d'une manière objective et sans intention agressive, il m'est arrivé parfois de froisser des auteurs en tentant d'expliquer pourquoi j'avais écarté tel ou tel texte de mes choix. J'aimerais savoir si certains d'entre vous ont le même sentiment que moi...
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,008
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Wed 7 Dec - 10:40 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

J'ai le même sentiment que toi, Janis, ce n'est pas toujours évident de commenter les textes pour lesquels nous n'avons pas voté sans froisser les auteurs. En même temps, pour que cette rubrique propose de vraies critiques constructives, il nous faut formuler quelques remarques "enrobées" mais qui, néanmoins, reflètent nos impressions.

Comme toi, aussi, je manque de temps pour reporter mes notes sur chacun des textes et parfois j'avoue ne pas avoir autre chose à écrire que "je n'ai pas accroché" et si plusieurs avant moi ont déjà inscrit ces mots, est-ce vraiment utile de répéter une énième fois un avis identique ?

Bref, tu as raison sur toute la ligne : la rubrique "critiques constructives" est utile mais il est parfois difficile d'y être sincère.

J'en profite pour dire qu'en ce qui concerne mes textes, je suis preneuse de tous les avis, toujours, et cela depuis presque 3 ans. Certaines de mes productions n'ont pas toujours rencontré un grand enthousiasme auprès des maudateuriens cependant j'ai toujours appris de certains commentaires et j'aime savoir ce qui plait mais aussi ce qui a déplu. Et je pense que c'est grâce aux jeux que j'ai progressé et progresse encore. Il faut rester humble, se féliciter de nos victoires et encaisser les défaites, ce n'est qu'un jeu.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Wed 7 Dec - 11:55 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Pti Lu la sagesse Wink
Back to top
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Wed 7 Dec - 17:10 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

Faut-il vraiment expliquer pourquoi on a écarté un texte ? Vous savez tous qu'il faut faire un choix quand on vote et si un texte ne figure pas dans le palmarès, cela ne veut pas forcément dire qu'il n'a pas été apprécié.
Ce qui peut froisser à mon avis, ce sont les critiques qui paraissent à l'auteur injustes.
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,008
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Thu 8 Dec - 11:02 (2011)    Post subject: Durassic garden Reply with quote

"Faut-il vraiment...", personne ne t'oblige, La Mite. Quant à moi, je ne fais que livrer mon avis : oui, c'est bien de savoir pour quelle raison le texte a été recalé, surtout si on espère en faire autre chose après. Il me semble que toutes les raisons ne se valent pas : trop de fautes d'orthographe ou d'expression, des clichés, des incohérences,... Ce n'est pas pareil qu'un texte éliminé parce qu'on n'a pas aimé le thème même s'il est très bien écrit,... C'est pourquoi, je pense qu'il faut être honnête dans nos critiques, tout en restant correct, of course ! Wink On sait que le classement du jeu ne reflète pas toujours la qualité et l’intérêt réel du texte.

Last edited by ptit lu on Thu 8 Dec - 12:26 (2011); edited 1 time in total
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°75 -> Critiques constructives Jeu N°75 All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group