forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Chabadabada

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°73 -> Critiques constructives Jeu N°73
Previous topic :: Next topic  
Author Message
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,902
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Fri 30 Sep - 11:08 (2011)    Post subject: Chabadabada Reply with quote

Il se voulait poète. Mais de ceux qui comptent leurs pieds avec leurs doigts. Et quand il avait de la peine, au lieu de la chasser, il lui cherchait un titre. Ça ne marchait pas toujours, parce qu'il n'était pas doué pour ça non plus, mais il avait été heureux, un jour, de trouver " Ne me quitte pas... " pour baptiser la chanson qu'il avait tenté de composer pour exorciser sa première rupture. Il n'avait pas été plus loin que le titre, et quand il sut qu'il était déjà pris, il fut tenté du pire. Puis renonça, car même ça, il n'était pas sûr de le réussir.
Elle s'était voulue peintre. Mais de celles qui passeraient à la postérité. Pas assez de femmes dans ce monde masculin, cela lui semblait un argument suffisant pour compenser son manque évident de talent. Car elle était très fière, et obstinée, et ce qu'elle avait décidé, elle le faisait. Sa première expo, dans la cour du lycée, fut aussi sa dernière, aucune galerie n'ayant par la suite accepté son travail. Le doute menaçait de l'atteindre, mais jour après jour et sans relâche, elle luttait.
Ils se rencontrèrent à la première réunion des Ratés Anonymes auxquels ils s'étaient l'un et l'autre inscrits, lui pour se consoler d'en être, elle pour trouver plus raté qu'elle et remonter ainsi son estime de soi. Le courant passa aussitôt et ils s'installèrent ensemble dès qu'ils réussirent à ne manquer ni l'un ni l'autre un rendez-vous avec une agence immobilière.
Leur quotidien s'avéra sans surprise, n'étaient-ce celles qu'il découvrait le soir en s'attablant devant ce qu'elle avait préparé : elle ratait sous ses plats et cela ne l'étonnait pas, mais ils s'aimaient, et elle savait qu'il ne lui en tenait pas rigueur. De son côté, il ne désespérait pas de lui annoncer un soir qu'il avait réussi son permis, ce qui ne manquerait pas de lui faire plaisir. En attendant, il ratait le bus tous les matins pour se rendre à ses cours ; il connaissait bien le trajet pour l'avoir effectué souvent, ayant dû faire trois premières années avant de passer dans la classe supérieure. Pendant les trajets, il versifiait toujours – mais en secret. Et elle, elle peignait encore – mais c'étaient les murs de la chambre du bébé qu'ils ne réussissaient pas à faire.
Quelques enfants leur naquirent pourtant, avec l'aide du hasard et de coups de chance passagers. Cela ne suffit pourtant pas à sauver leur mariage du naufrage annoncé, et leur séparation se fit sans amertume, tant l'un et l'autre la savaient inéluctable dès le premier jour de leur union.
A leur propre surprise, personnelle et mutuelle, ils réussirent tous les deux à retrouver chaussure à leur pied, et reprirent paisiblement contact après quelques mois, organisant des dîners à quatre qui les menaient jusqu'aux petites heures de la nuit. Car ils s'étaient trouvé une passion commune : la politique. Bannis les carnets, oubliées les toiles, ils se lancèrent en parallèle dans une carrière qui connut, étonnamment, quelques réussites.
Ce fut elle qui gravit la première les marches des responsabilités, le dépassant, en ambition comme en promotion. Il continua à la suivre, de plus en plus loin, ne renonçant pas aux aspirations qu'il s'était découvertes.
Elle fut pourtant la première à échouer dans cette entreprise, ce qui mit un terme définitif à toute relation entre eux. Elle sut pourtant qu'il marchait sur ses traces et, cinq ans plus tard, Ségolène déboucha le Champagne en apprenant la défaite de François.
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Fri 30 Sep - 11:08 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,567
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 30 Sep - 12:03 (2011)    Post subject: Chabadabada Reply with quote

Je l'ai trouvé un peu trop chargé en évènements à mon goût. Poésie, peinture, déboires ménagers, politique, donc limite hors sujet. A part ça, je me suis bien amusée à la lecture et j'ai savouré la chute!
_________________
"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie"A. Malraux
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,902
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Fri 30 Sep - 12:14 (2011)    Post subject: Chabadabada Reply with quote

Tu as raison, Danielle, ça frôlait le remplissage...  Cool mais merci !
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
Jean Pierre19
Guest

Offline




PostPosted: Fri 30 Sep - 12:59 (2011)    Post subject: Chabadabada Reply with quote

Chronique d’un ratage annoncé. On y prend pourtant un plaisir singulier malgré une fin un peu trop « tendance »…
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Sun 2 Oct - 10:14 (2011)    Post subject: Chabadabada Reply with quote

Juste pour info, j'ai noté à côté du titre : "pas mal, texte amusant".
Back to top
Parisianne
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 980
Localisation: Paris
Féminin

PostPosted: Mon 3 Oct - 11:48 (2011)    Post subject: Chabadabada Reply with quote

Contrairement à Danielle, c'est l'excès que j'ai aimé dans ce texte, on est dans la caricature donc les traits sont forcés. Bravo Pollux
Back to top
Visit poster’s website
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Sun 9 Oct - 16:24 (2011)    Post subject: Chabadabada Reply with quote

ça m'a bien fait rire aussi, c'était bien tourné, enlevé : la chute m'a amusée
D'autant que je viens de voter !
ni pour l'un, ni pour l'autre néanmoins (oui, bon, ceci n'est pas un forum politique)
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°73 -> Critiques constructives Jeu N°73 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group