forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

...Et mourir un peu

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 185
Previous topic :: Next topic  
Author Message
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,608

PostPosted: Thu 12 Nov - 20:36 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

...Et mourir un peu


Ce jour-là, avait lieu le concert du siècle: une cantate inconnue de Jean-Sébastien Bach avait été découverte au milieu de vieilles partitions jaunissantes, reconnue authentique, écrite de la main du Maître. Son originalité consistait en ce qu'elle était écrite pour une seule voix féminine, qui ne serait pas soutenue par un choeur de voix masculines. On l'avait intitulée "Cantate inconnue pour une seule voix et orchestre". Sa difficulté avait frappé les experts s'interrogeant sur la cantatrice capable de l'interpréter. Après des discussions acharnées, ces doctes personnages avaient contacté les plus célèbres chanteuses d'opéra; presque toutes avaient refusé cet honneur en découvrant les difficultés de la partition qui demandait une voix capable de produire un sol 10, extrêmement aigu, mais aussi de descendre dans les graves dramatiques, une tessiture tellement étendue qu'elle pouvait évoquer aussi bien la tempête que la joie céleste. Il fallait une voix rare, admirable, se jouant des difficultés et propre à susciter l'émotion, à faire frissonner le public, à lui faire entrevoir le ciel et l'enfer, à déchaîner l'enthousiasme de la foule, à rendre inoubliable cette cantate livrée pour la première fois à un public de connaisseurs ou de profanes, une voix faisant fi des pièges inscrits sur la portée et surfant avec une facilité irréelle sur les crêtes musicales. Une seule avait accepté le défi extrême, Maria Morandini, cantatrice renommée, jalousée par certaines de ses consoeurs qu'agaçait l'engouement d'un public, pourtant sévère dans ses jugements.
A l'entrée du maestro, les applaudissements s'élevèrent et redoublèrent quand apparut Maria Morandini. Puis le silence s'installa, la mélodie emplit la salle et la voix pure et vigoureuse de Maria retentit. L'émotion était palpable, beaucoup de spectateurs, les yeux fermés comme pour ressentir plus fortement la magie de cette voix magnifique, étaient plongés dans une espèce de transe. Le premier mouvement s'acheva,; le public, sous le charme, n'osait bouger de peur de faire disparaître cette émotion qui les étreignait tous. Le maestro leva sa baguette et le deuxième mouvement emporta la salle dans ce monde si particulier de la musique. La voix de Maria s'élevait, légère et chatoyante, passionnée et violente, elle transperçait l'âme des auditeurs, se déployait avec force dans les graves et mettait les larmes aux yeux dans les aigus. Chacun attendait l'instant fatidique où, emportée dans une ascension irrésistible, elle parviendrait à ce sol 10 redoutable. Maria semblait chanter comme si le public n'était pas présent, son visage reflétait la passion qui l'animait, qui transparaissait dans la douceur et la submergeait dans l'ardeur des sentiments exprimés.
Voilà qu'elle entamait une montée irrésistible. Plus haut, encore plus haut, une vague frémissante passait sur les auditeurs, l'émotion les possédait. Alors que les trois octaves allaient être franchis, que le redoutable sol 10 s'annonçait, la voix sublime s'éteignit dans un coassement innommable. Maria, les yeux écarquillés, restait immobile et muette; les spectateurs n'osaient pas respirer jusqu'à ce qu'un "Merde!" tremblant mais parfaitement audible, sorte de la bouche de la cantatrice. Ce mot les libéra de la stupeur qui les avait pétrifiés. Le brouhaha naquit et s'amplifia. Maria s'était enfuie dans les coulisses. La salle se vida peu à peu dans une agitation intense, ponctuée d'exclamations indignées.
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 12 Nov - 20:36 (2020)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Lemmingway
Conjonction volubile

Offline

Joined: 27 Jun 2019
Posts: 1,112
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Fri 13 Nov - 08:42 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Ce texte termine troisième de mon classement. Il aurait pu être facilement second s'il n'avait un problème que j'ai sévèrement noté : le style d'écriture. J'y reviendrai.

Sinon : thème très bien traité avec malice, bonne progression dramatique (construction), très bon titre, bonne chute. Au final, lecture qui aurait pu être TRÈS plaisante.

Mais il y a le style. Pour moi, ça ne passe pas bien. C'est peut-être subjectif : les collègues me corrigeront s'il le faut*. Phrases très longues (1), à la construction parfois alambiquée (2), sonnant parfois faux à cause de termes utilisés de façon inadaptée (3). Et tous ces adjectifs qualificatifs (dont irrésistible utilisé à deux reprises) !

(1) par exemple :

"Après des discussions acharnées, ces doctes personnages avaient contacté les plus célèbres chanteuses d'opéra; presque toutes avaient refusé cet honneur en découvrant les difficultés de la partition qui demandait une voix capable de produire un sol 10, extrêmement aigu, mais aussi de descendre dans les graves dramatiques, une tessiture tellement étendue qu'elle pouvait évoquer aussi bien la tempête que la joie céleste."

qui est immédiatement suivie de

"Il fallait une voix rare, admirable, se jouant des difficultés et propre à susciter l'émotion, à faire frissonner le public, à lui faire entrevoir le ciel et l'enfer, à déchaîner l'enthousiasme de la foule, à rendre inoubliable cette cantate livrée pour la première fois à un public de connaisseurs ou de profanes, une voix faisant fi des pièges inscrits sur la portée et surfant avec une facilité irréelle sur les crêtes musicales."


Là, les lecteurs asthmatiques sont déjà en PLS et attendent l’ambulance !

(2) par exemple :
"Sa difficulté avait frappé les experts s'interrogeant sur la cantatrice capable de l'interpréter."

"Maria semblait chanter comme si le public n'était pas présent, son visage reflétait la passion qui l'animait, qui transparaissait dans la douceur et la submergeait dans l'ardeur des sentiments exprimés."

"le deuxième mouvement emporta la salle dans ce monde si particulier de la musique."


(3) par exemple :
"surfant avec une facilité irréelle"
"Le brouhaha naquit"

Donc : un bon texte qui pourrait être excellent avec un peu plus de sobriété.

Bravo !















* Oh ! Tu n'es pas la première fille qui me tape
Tape-moi encore, oh !
Tu n'es pas la première fille qui me tape
Tape-moi encore, plus fort, ah !
https://www.youtube.com/watch?v=Vr-lr6YWb64
_________________
Ne pas confondre fromage de tête et calcul emmenthal
--------
https://xavierlhomme.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website
cab
Conjonction volubile

Offline

Joined: 09 Aug 2013
Posts: 998
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq

PostPosted: Fri 13 Nov - 09:18 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Personnellement j'aime assez les phrases longues et ce sont ces termes musicaux qui m'ont accrochée. Faut dire que je n'y connais rien en musique et que j'ai admiré ce sol 10 et le reste...Mon seul bémol est la dernière phrase. J'aurais préféré que le texte s'achève sur ce "Merde" tellement inattendu et aux antipodes de tous les termes employés précédemment.
Je l'avais attribué à Silicate à cause de ses grandes connaissance musicales...
Mon numéro 3
_________________
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle apprend à nager.
Back to top
Yahoo Messenger
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,902
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Fri 13 Nov - 10:06 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

cab wrote:
Je l'avais attribué à Silicate à cause de ses grandes connaissance musicales...

Avant de faire mes propres CC (pas encore écrites) je me dois d'intervenir pour ne laisser subsister aucun doute : tu me surestimes, Cab ! Mes performances pianistiques ont été désastreuses dans ma jeunesse, et ma formation musicale s'est brutalement interrompue quand je l'ai reprise à l'âge adulte (horaires non compatibles en cours de deuxième cycle, je travaillais encore). OK, je lis la clé d'UT 3ème ligne mais bon, ça ne fait pas de moi une musicienne...
Back to top
Amélie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Apr 2020
Posts: 353
Féminin

PostPosted: Fri 13 Nov - 10:20 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Un texte agréable. (même si, à mon humble avis, Bach ne colle pas avec la description du morceau, créé pour la prouesse et une tessiture exceptionnelle. Bach est trop géométrique, presque pour rechercher l'exploit d'une voix). La fin était attendue, c'est peut-être pour cette raison que je n'ai pas hissé le texte sur le podium, et un peu . Le "sol 10" m'a fait rire et l'histoire est bien racontée (je crois avoir vu une répétition). La difficulté du morceau est bien rendue, visuelle. 4è dans mon classement.
Back to top
cab
Conjonction volubile

Offline

Joined: 09 Aug 2013
Posts: 998
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq

PostPosted: Fri 13 Nov - 10:33 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Silicate wrote:
OK, je lis la clé d'UT 3ème ligne mais bon, ça ne fait pas de moi une musicienne...


Euhhhh un peu quand même!
_________________
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle apprend à nager.
Back to top
Yahoo Messenger
Lemmingway
Conjonction volubile

Offline

Joined: 27 Jun 2019
Posts: 1,112
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Fri 13 Nov - 10:36 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Ce n'est pas à la portée de tout le monde.

Couac...






OK, je sors.
_________________
Ne pas confondre fromage de tête et calcul emmenthal
--------
https://xavierlhomme.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,608

PostPosted: Fri 13 Nov - 12:15 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Lemmingway, je te remercie pour cette longue critique qui met en relief ce que tu n'aimes pas dans mon texte et qui est bien"subjectif":
"Des phrases très longues"
Il y en a 2 qui sont longues, celles que tu as relevées...à moins d'avoir une mémoire défaillante et de ne pas se rappeler comment elles commencent , elles sont parfaitement compréhensibles...tu devrais peut-être t'interroger sur une possible incapacité respiratoire s'il te faut de l'oxygène pour arriver au bout.
"Une construction alambiquée" dis-tu...je me plonge dans le dictionnaire : "alambiqué" signifie "exagérément compliqué. Les exemples que tu donnes m'ébahissent : "sa difficulté avait frappé les experts s'interrogeant sur la cantatrice capable de l'interpréter". N'avais-tu pas compris que c'était les experts qui s'interrogeaient? La construction des 3 phrases citées ne me semble pas du tout alambiquée mais d'une simplicité extrême.
Passons au troisième reproche "termes utilisés de façon inadaptée":
"une facilité irréelle", faut-il faire une explication de texte? irréelle: qui ne semble pas réelle, qui ne fait pas partie du réel...ici on n'y sent pas l'effort, elle est presque magique.
"Le brouhaha naquit...qu'est-ce qu'un brouhaha? un bruit confus qui s'élève dans une foule...mais, peut-être n'as-tu pas reconnu dans le mot "naquit" le verbe naître.
Tu es libre de juger un texte, de ne pas aimer les longues phrases mais pas de dire n'importe quoi. Je relève une certaine fatuité dans ta subjectivité.
Back to top
Lemmingway
Conjonction volubile

Offline

Joined: 27 Jun 2019
Posts: 1,112
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Fri 13 Nov - 12:23 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

J'en tiendrai compte et ne donnerai plus mon avis (qui n'est rien de plus que MON avis) sur tes textes.
_________________
Ne pas confondre fromage de tête et calcul emmenthal
--------
https://xavierlhomme.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website
Lemmingway
Conjonction volubile

Offline

Joined: 27 Jun 2019
Posts: 1,112
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Fri 13 Nov - 12:38 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

D'ailleurs, si d'autres auteurices préfèrent que je ne fasse pas de "critique constructive" sur leurs textes, qu'iles me le fassent savoir : je comprends très bien que cela puisse agacer.
_________________
Ne pas confondre fromage de tête et calcul emmenthal
--------
https://xavierlhomme.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,608

PostPosted: Fri 13 Nov - 14:46 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Tu évites le sujet mais je peux très bien comprendre ton embarras devant des vérités qu'on ne peut pas réfuter.
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,608

PostPosted: Fri 13 Nov - 14:50 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Cab, tu as tout à fait raison : si ma relecture n'avait pas été aussi précipitée, j'aurais dû me rendre compte que finir mon texte après "Merde!" était la meilleure des choses et , de même, je me serais aperçue que le mot "irrésistible" était employé 2 fois!
Back to top
Lemmingway
Conjonction volubile

Offline

Joined: 27 Jun 2019
Posts: 1,112
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Fri 13 Nov - 14:52 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Je me suis permis de critiquer ton texte dans un espace qui est destiné à cela.

En retour, tu m'attaques personnellement.

N'étant pas intéressé par ce genre d'échanges, je me retire.

Et toi, de façon stupide, tu insistes ?

Va jouer avec quelqu'un d'autre.

Salut.
_________________
Ne pas confondre fromage de tête et calcul emmenthal
--------
https://xavierlhomme.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,608

PostPosted: Fri 13 Nov - 15:00 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Tu as émis certaines critiques injustifiées mais tu ne veux pas le reconnaître, je n'aime pas jouer ce jeu-là. Un peu d'honnêteté, que diable!
Back to top
MamLéa
Administrateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 6,065
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Fri 13 Nov - 16:40 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Une histoire délicieuse, avec une chute… au plus bas où une cantatrice peut tomber. C'est vrai que terminer sur "merde" aurait été plus percutant.
Le style est très recherché, et les longues phrases ne me dérangent pas. Difficile à écrire, sans s'emmêler les pinceaux, elles sont lisibles sans apnée si on respecte la ponctuation. Des grands auteurs en étaient friands !
Des retraits en début de § auraient allégé la présentation
Mon numéro 1
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,608

PostPosted: Fri 13 Nov - 20:21 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Merci MamLéa. Heureusement que je ne m'appelle pas Proust, y en a des qui auraient dit qu'ils n'aiment pas les longues phrase et qu'ils n'y comprennent rien.
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,145
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Mon 16 Nov - 17:37 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Pas sur mon podium, je l'ai néanmoins beaucoup apprécié (original, bien écrit et dans le thème), mais je pense moi aussi que tu aurais grimpé quelques marches de plus en stoppant à "merde"
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,592
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Mon 16 Nov - 19:56 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Un texte que j'ai beaucoup apprécié mais que je n'ai pas classé simplement parce que dès le début j'avais deviné la fin. Et comme il fallait choisir...
Sincèrement, on se calme du côté "critiques": on les formule de façon courtoise, on a le droit de les discuter, de les trouver injustifiées, toujours avec courtoisie.
Mais il y a aussi la possibilité de ne pas poster son texte dans les critiques constructives: ce n'est en rien une obligation.
_________________
"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie"A. Malraux
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,078
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Mon 23 Nov - 11:07 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Dans ce texte , j'ai apprécié la maîtrise de la syntaxe, maîtrise qui a permis à son auteur d'écrire de longues phrases à la construction irréprochable et qui a réussi à traduire le souffle nécessaire à l'élaboration d'une partition littéraire et musicale. J'aurais peut-être dans la seconde partie du texte remplacé la virgule qui suit" L'émotion était palpable" par un point afin de marquer le silence suscité par l'émotion, mais c'est un détail ....
Plus loin lorsque les phrases de viennent plus brèves, le changement de rythme annonce que la Diva court à la catastrophe. Et même si la fin était attendue, la technique du récit est réussie.
De plusj'ai été sensible à l'évocation de la cantatrice qui fait penser à la talentueuse et bouleversante Maria Callas que je ne me lasse jamais d'écouter.
C'est pour tout cela que j'ai placé ce texte sur mon podium
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,608

PostPosted: Mon 23 Nov - 16:23 (2020)    Post subject: ...Et mourir un peu Reply with quote

Merci, Janis, c'est un bonheur de lire une critique mettant en relief les intentions de l'auteur d'un texte comme si l'on était à sa place.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 185 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group