forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

La nouvelle

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives jeu N°182
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Amélie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Apr 2020
Posts: 172
Féminin

PostPosted: Mon 10 Aug - 13:34 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

LA NOUVELLE

Mon cher Alexandre,

Ayant décliné pour la troisième fois ton invitation, je te dois une explication. Te téléphoner ? Tu ne me reconnaîtrais pas. La voie épistolaire est une bonne solution parce que me trouvant moi-même entre gêne et fou rire, je n’ose imaginer ta réaction. Évitons les circonvolutions : depuis la semaine dernière, je suis une femme. Voilà.

Une pisseuse, une femmelette, enfin, tout ce que nous, les hommes, prétendons ne jamais vouloir devenir malgré nos grands discours admiratifs sur le mode  : Femmes, je vous aime.
Ce que nous aimons, c’est nous glisser entre les draps, pas les changer. À ce sujet, sache que changer les draps du lit ne constitue pas non plus une passion pour les femmes. Aujourd’hui, j’en sais quelque chose. Le sexisme, comme le diable, se loge dans les détails.

Vendredi matin, j’ai cru mourir de saisissement en constatant l’absence des attributs qui caractérisent notre genre. Puis d’autres détails me sont apparus : les seins. Fantasme masculin… mais, honnêtement, aimerais-tu te trouver affublé d’une poitrine opulente ? Réfléchis bien avant de répondre.
C’est beau mais encombrant, surtout en plein juillet (ça tient chaud). Le miroir m’a renvoyé des hanches épanouies, un petit ventre bombé. À hurler. En tant que femme, je veux dire. Parce que je sais combien un homme s’émerveille de la scène.
Ceci étant, je reconnais que le galbe des hanches, le fuseau des cuisses, c’est extra. Mais j’aime aussi mes atouts : voix de basse, pectoraux et salaire non diminué de trente pour cent.

Je suis imberbe. Pas un poil. Découverte plutôt plaisante mais mon réveil était causé par une envie pressante que j’ai attribuée aux infusions bues la veille. Si le fait de souhaiter une tisane menthe-réglisse constituait un signe qui aurait dû m’alerter, celui d’utiliser instinctivement le papier toilette ne fit que confirmer le changement radical.
Ne pas être poilue est un plaisir, détenir une vessie de gamine ne l’est pas.
Les pilules sur ma table de chevet m’ont évoqué grossesse, accouchement et de suite, j’ai songé à une solution : prononcer mes vœux.

Le corps masculin est relativement plat comparativement au paysage féminin, en vallons et collines, alors la tenue vestimentaire doit s’accorder à cette géographie. Tout est compliqué, très cher, sans parler des chaussures, une horreur. Je souffre d’ampoules, suis victime de crampes, ne suis pas encore devenue hystérique, mais je comprendrais que le phénomène se produise : les femmes ont finalement toutes les raisons de l’être.
Réfrigérateur et placards proposent des aliments assez particuliers : yaourt nature et graines de chia.
Avant-hier, je me suis effondrée devant le film La ligne verte. Hier, j’étais dans l’impossibilité de contenir mes larmes devant « Le fils de l’homme ». Impressionnée par les capacités de mes glandes lacrymales, j’ai pensé qu’il serait bon d’entreprendre rapidement la construction de l’arche. À côté, les chutes du Niagara font figure de ruisseau.

Depuis la semaine dernière, il m’arrive de trouver les hommes un peu lourds, particulièrement dans le métro ou les files d’attente. Si le phénomène dure, j’espère pouvoir m’adapter, s’il cesse rapidement, je n’oublierai jamais ce que signifie : être l’autre.
Puisque j’en suis aux confidences, je souhaiterais te dire une chose essentielle. C’est à l’ami que je m’adresse : la nouvelle, la blonde aux yeux verts qui vient d’arriver dans le service financier, c’est moi. Alors je t’en supplie : cesse de me draguer.

Sasha
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 10 Aug - 13:34 (2020)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
cab
Conjonction volubile

Online

Joined: 09 Aug 2013
Posts: 864
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq

PostPosted: Mon 10 Aug - 13:50 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Très bon texte, tout à fait dans le thème et très bien écrit.
La chute est un régal!
Il était dans les quatre sélectionnés. Mon coup de cœur étant d'emblée "en chair étrangère", j'ai tenu à laisser la place aux deux poèmes. J'ai donc dû l'éliminer, mais à regret car largement au-dessus...Pas facile
_________________
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle apprend à nager.
Back to top
Yahoo Messenger
Lemmingway
Conjonction volubile

Online

Joined: 27 Jun 2019
Posts: 919
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Mon 10 Aug - 19:38 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Ce texte arrive troisième dans mon classement. Il rate la seconde place de peu (la première était inaccessible), principalement par la faute du titre et par la chute qui pourrait être plus frappante.
Sinon c'est un régal à lire et j'ai rit de plaisir en la relisant.

Pour la chute, je proposerais d'inverser les éléments :

Puisque j’en suis aux confidences, je souhaiterais te dire une chose essentielle. C’est à l’ami que je m’adresse : cesse de draguer la nouvelle.
Cette blonde aux yeux verts qui vient d’arriver dans le service financier, c’est moi.
_________________
Ne pas confondre fromage de tête et calcul emmenthal
--------
https://xavierlhomme.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website
Amélie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Apr 2020
Posts: 172
Féminin

PostPosted: Mon 10 Aug - 20:04 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Rhâââ !! J'ai pensé à l'inversion. Et je ne l'ai pas fait parce que je me suis dit qu'alors, le lecteur comprendrait de suite, dès qu'il lirait : cesse de draguer la nouvelle.

Mais je peux me tromper puisque tu y as pensé également.

Pour le titre, j'étais en rade, panne sèche. L'idée de la nouvelle m'est venue à la fois en pensant au fait que la lettre allait donner à Alexandre "des nouvelles" (attendues) et évoquer la fin puisqu'on y parle d' "une nouvelle".
Je suis assez d'accord avec toi. J'aurais dû trouver autre chose (je ne vois toujours pas quoi).
Merci à toi ! :- ) :- ) (ce dont je suis contente c'est de lire que tu as ri en la lisant ! Ça, c'est fort plaisant !)
(je viens de relire ta proposition de phrase et oui, ça le fait. Très bien, même !)
Back to top
Lemmingway
Conjonction volubile

Online

Joined: 27 Jun 2019
Posts: 919
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Mon 10 Aug - 20:23 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

proposition de titre :

C’est à l’ami que je m’adresse
_________________
Ne pas confondre fromage de tête et calcul emmenthal
--------
https://xavierlhomme.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website
Amélie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Apr 2020
Posts: 172
Féminin

PostPosted: Mon 10 Aug - 20:36 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Oui tiens... pourquoi pas ? C'est assez simple et ça colle bien avec le texte. Merci à toi Lemming !
Back to top
Armorique
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,848
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Tue 11 Aug - 14:23 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Sur mon podium.
Un moment de lecture bien agréable, une chute amusante, en résumé un très bon texte.
_________________
On ne peut s’empêcher de vieillir mais on peut s’empêcher d’être vieux. Henri Matisse
Back to top
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,941
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Thu 13 Aug - 16:16 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Je crois faire partie des rares (je me demande même si je ne suis pas la seule à ne pas avoir accroché). Le texte est bien écrit et l'histoire bien menée (extra la proposition de Lemmingway pour la chute), mais j'ai trouvé l'exploitation du sujet moins originale que dans d'autres textes comme Chair étrangère ou Offre promotionnelle. Côté humour, pareil, d'autres exploitaient mieux ce créneau. Et il n'y avait pas la magie du poème Vauriens. La concurrence était rude.
Back to top
Amélie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Apr 2020
Posts: 172
Féminin

PostPosted: Thu 13 Aug - 16:43 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Merci Ptit Lu d'avoir pris la peine de ce commentaire ! J'ai tenté de rendre compte du constat : changer de genre, dans le quotidien immédiat (sans extrapolation étrange ou fictionnelle, sans tour de passe-passe). C'est certain que selon notre humour, on accroche ou pas. : -)
Back to top
MamLéa
Administrateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 5,722
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 13 Aug - 18:04 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Une idée intéressante, et surtout la chute est délicieuse.
Cependant, la description des changements, et des avantages et inconvénients d'être femme est un peu longue et ne nous épargne pas les clichés : les hommes qui aiment les gros seins, les femmes qui boivent du "pisse-mémé" (infusion), le contenu du frigo…
Dans la phrase " Ce que nous aimons, c’est nous glisser entre les draps, pas les changer", il parle en homme, alors que dans le reste du texte, il se place en homme.
Il aurait mieux valu écrire : "Ce que les hommes aiment, c'est se glisser entre les draps, pas les changer".
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Amélie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Apr 2020
Posts: 172
Féminin

PostPosted: Thu 13 Aug - 18:10 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Ahhh il fallait lire "les clichés" en guise de clin d'oeil, précisément parce que ce sont des clichés. : -) Merci pour la suggestion et le commentaire, MamLéa : -)
Back to top
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 692
Masculin

PostPosted: Sun 16 Aug - 18:52 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Je ne suis pas toujours amateur de littérature texte épistolaire. Mais cette lettre je la trouve à la fois élégante, tendre, amusante, vraie. Une belle façon d’aborder le sujet. Et une façon réussie ! Mon numéro 1 !
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
Amélie
Conjonction volubile

Offline

Joined: 21 Apr 2020
Posts: 172
Féminin

PostPosted: Mon 17 Aug - 00:22 (2020)    Post subject: La nouvelle Reply with quote

Ton commentaire me fait très plaisir, Pierre. :- ) Je dois avouer que moi non plus, le texte épistolaire n'est pas du tout mon favori (j'étais même étonnée de me voir m'embarquer dans le genre). Je ne voyais pas comment dire tout ce qui me venait, autrement que par ce biais. Merci de l'avoir aimé et merci d'avoir vu la tendresse :- )
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives jeu N°182 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group