forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Au creux des lapidaires

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives du jeu N°179A (poésie)
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,902
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Mon 6 Apr - 12:01 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

Au creux des lapidaires

Raconte-nous, grand-père. Comment était-ce, avant,
Quand tu faisais la guerre ? As-tu vu, dans le vent
Flotter les étendards, et dans tes chevauchées
Montre-nous le courage à ton cœur accroché.
Il t’en fallut, bien sûr, devant ces ennemis,
Nombreux, déterminés, aux faces grimaçantes,
Quand s’avançaient vers toi les hordes menaçantes
Et leurs armes tranchantes à leurs bras affermies.

Raconte-nous, grand-père. Avais-tu au cimier
De ton casque, selon l’usage coutumier,
De ces plumes arrogantes ainsi qu’un signal fort
Guidant les fiers soldats à mener leur effort
Contre l’envahisseur qui déferlait chez nous ?
Conte-nous la bataille où le sang a coulé
Et comment tu revins, de gloire auréolé
Avec cette blessure affreuse à ton genou.

Le grand père a souri. La gloire, mes enfants,
Est bien loin de l’attrait qu’elle arbore à vos yeux.
Vous voyez épopées, combattants glorieux,
Trompettes éclatantes et chevaux piaffants,
Mais ce ne sont qu’images et récits légendaires
Dont l’écho se conserve au creux des lapidaires.
Las, voyez dans mes yeux le reflet tourmenté
Qui vous révèlera l’amère vérité.

La peur était souvent ma compagne au combat,
Car il faut vous le dire, à défaut de courage
Il y avait des ordres et j’ai vu les ravages
Apportés par la mort moissonnant ici-bas.
Dans les yeux des enfants l’étonnement grandit.
Alors il n’y eut pas de choc de boucliers,
Ni de lances, non plus que de percée hardie
Dans les rangs ennemis par de preux chevaliers ?

Oh que non, mes enfants, dit l’aïeul attendri
De voir la déception sur les gentils minois.
La guerre, ce n’est pas simplement un tournoi
D’agrément comme il fut pour la chevalerie.
C’est une chose affreuse en la voyant de près
Qui conduit, quelquefois, à des actes d’honneur
Que l’on célèbrera, dès que l’on sera prêt
À oublier un temps ceux qui furent d’horreur.

Le seul combat qui vaille, enfants, reprit l’aïeul,
Est celui qui de vous fera les défenseurs
D’une paix préservée de ces équarisseurs
Qui n’aiment que la guerre, et la mort, et le deuil.
Car le courage existe, et vous le côtoyez
Souvent sans le savoir, et même en vos foyers.
Son aura est modeste et discret il se cache,
On le trouve pourtant dans la plus humble tâche.

D’aucuns lui donneront quelque nom différent,
Mais qu’importe le mot car c’est l’acte qui compte.
Le courage n’est pas dans ces colères promptes
À nuire à nos amis, nos voisins, nos parents.
Portez donc vos efforts à vivre en harmonie
Avec et pour les autres, et soyez les gardiens
De ce courage immense en vous qui n’attend rien
Que l’accueil de vos cœurs pour qu’il s’y fasse un nid.
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 6 Apr - 12:01 (2020)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Jan 2016
Posts: 1,863
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Mon 6 Apr - 12:10 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

Mon premier. C’est très proche du classique, les rimes sont riches (suffisantes diraient les puristes), et le rythme est assuré par le fameux alexandrin.

Le vers « De ces plumes arrogantes ainsi qu’un signal fort » compte un pied de trop, ou deux. Faute d’attention ou, moins probable, interprétation laxiste des règles de versification. Pour le ramener à douze syllabes il faudrait élider le E(S) à la fin du nom plumes et de l’adjectif ; ce qu’on peut faire à l’oral, comme dans les chansons et qui passe mieux pour arrogantes qui se termine à l’hémistiche. Si on veut rester classique sans trop modifier le vers, on peut remplacer les plumes par un équivalent masculin de deux syllabes, ou supprimer la première (de ces devient des), ou choisir un adjectif dont la longueur est inchangée avec le pluriel (dressées par exemple) ; ou trouver une autre combine.

La rime « aïeul – deuil » est fausse. Dommage car c’est la seule dans ce cas. Assumé ? Ou non ?

Remarque : les I de glorieux et de piaffants doivent être prononcés. C’est un choix.

Sur le fond : c’est une leçon de morale, qu’on peut juger excessive. Les « équarisseurs qui n’aiment que la guerre, et la mort, et le deuil », c’est un peu exagéré ; personne, même les militaires, n’aiment et ne souhaitent la guerre. Et le courage ce n’est pas que l’effort pour vivre en harmonie, qui n’en nécessite en fait très peu (de courage), il y a aussi celui des combattants, ou des gens qui risquent leur vie pour des raisons X ou Y (soldats, résistants, pompiers, spéléologues…)

En résumé : premier yapafoto.
_________________
La terre est plate ?
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Back to top
Visit poster’s website
Lemmingway
Conjonction volubile

Offline

Joined: 27 Jun 2019
Posts: 1,113
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Mon 6 Apr - 12:31 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

Eh béééé ! Si c'est le traitement pour la première place, qu'est-ce qu'on va prendre, nous autres !
_________________
Ne pas confondre fromage de tête et calcul emmenthal
--------
https://xavierlhomme.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website
cab
Conjonction volubile

Offline

Joined: 09 Aug 2013
Posts: 998
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq

PostPosted: Mon 6 Apr - 12:41 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

Mon coup de coeur, un chef-d'oeuvre!
Comment peut-on écrire ainsi? C'est un grand mystère pour moi!
J'ai tout aimé. Les quelques erreurs soulignées par Alain ne m'ont pas dérangée et je ne pense pas les avoir repérées. Car le poème l'a emporté et comme je l'ai lu à haute voix, l'élision s'est faite d'elle-même.
J'admire les poèmes avec des rimes, n'ayant jamais su faire. Je vénère l'alexandrin, plus que tout autre format. C'est un travail de titan.
Ce poème représente pour moi ce que j'aime en poésie. Il y a cette chanson à nulle autre pareille, les rimes se répondant au rythme des douze pieds. Magnifique!
Je me suis régalée et je trouve que c'est nous faire beaucoup d'honneur que nous le faire partager pour un jeu.
Toutes me félicitations Silicate
_________________
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle apprend à nager.
Back to top
Yahoo Messenger
cab
Conjonction volubile

Offline

Joined: 09 Aug 2013
Posts: 998
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq

PostPosted: Mon 6 Apr - 12:42 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

Lemmingway wrote:
Eh béééé ! Si c'est le traitement pour la première place, qu'est-ce qu'on va prendre, nous autres !


Ouais tu l'as dit! ça va chauffer! Craignons, craignons
_________________
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle apprend à nager.
Back to top
Yahoo Messenger
Silicate
Conjonction volubile

Offline

Joined: 18 Jul 2016
Posts: 2,902
Localisation: Hauts de France
Féminin

PostPosted: Mon 6 Apr - 23:46 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

cab wrote:
Comment peut-on écrire ainsi? C'est un grand mystère pour moi!

Oui, pour moi aussi ! Mr. Green

cab wrote:
[...] Il y a cette chanson à nulle autre pareille, les rimes se répondant au rythme des douze pieds. [...]

L’alexandrin, c’est vrai, est un vers harmonieux.
Son écoute est facile, il sonne bien en bouche,
On ne peut s’y tromper car toujours il débouche
À la fin sur une œuvre aux accents ingénieux.

Son emploi est aisé, c’est là son avantage,
De un jusques à douze, il suffit de compter.
Quand le rythme se tient et qu’on sait le dompter
Pas besoin de chercher la touille du potage.

Il offre une chanson à nulle autre pareille.
D’autres que moi l’ont dit, et je me fais l’écho
De ce que j’ai pu lire ou me vint à l’oreille.
Je ne peux l’expliquer, cela me vient tout seul.
C’est très curieux, je sais, mais jusqu’à mon linceul
Avec l’alexandrin, j’évite le fiasco.
Back to top
cab
Conjonction volubile

Offline

Joined: 09 Aug 2013
Posts: 998
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq

PostPosted: Tue 7 Apr - 05:34 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

Ouaouh!!!!
Si ça c'est pas de l'art alors je me fais moine!
_________________
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle apprend à nager.
Back to top
Yahoo Messenger
Lemmingway
Conjonction volubile

Offline

Joined: 27 Jun 2019
Posts: 1,113
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Tue 7 Apr - 06:28 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

Après la victoire aux points, le KO par uppercut Laughing

Respect, Silicate
_________________
Ne pas confondre fromage de tête et calcul emmenthal
--------
https://xavierlhomme.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website
Lemmingway
Conjonction volubile

Offline

Joined: 27 Jun 2019
Posts: 1,113
Localisation: Alsace
Masculin

PostPosted: Tue 7 Apr - 06:57 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

Je n'ai pas voté pour ce poème.
J'étais très impressionné par la quantité et la qualité du travail, moins par le ton qui est trop aimable à mon goût : j'aime quand ça gratte. Là où il n'y a pas de gène, il n'y a pas de plaisir (je vous rappelle que je suis un sale pervers et que ce n'est pas rien qu'on m'a mis en prison !)

J'aime beaucoup le titre, tiré de l'un des jolis vers de ce texte qui en comporte un bon nombre :

"C’est une chose affreuse en la voyant de près
Qui conduit, quelquefois, à des actes d’honneur
Que l’on célèbrera, dès que l’on sera prêt
À oublier un temps ceux qui furent d’horreur."

"Mais qu’importe le mot car c’est l’acte qui compte.
Le courage n’est pas dans ces colères promptes"

Bravo.
_________________
Ne pas confondre fromage de tête et calcul emmenthal
--------
https://xavierlhomme.blogspot.com/
Back to top
Visit poster’s website
MamLéa
Administrateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 6,088
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Fri 10 Apr - 20:45 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

Quel beau travail ! Je le reconnais, mais c'est le thème choisi qui ne m'a pas séduite et fait préférer d’autres poèmes.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
ptit lu
Administrateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 8,159
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sat 11 Apr - 19:33 (2020)    Post subject: Au creux des lapidaires Reply with quote

Ouahhhhhh !!!!!!!!!! Silicate, quel talent ! Tu devrais rimer plus souvent ! Okay Ma 1ère marche, je suis nulle en prosodie (enfin, je sais reconnaître un alexandrin ou l'un de ses copains, les rimes embrassées ou pas... par contre je suis incapable de conseiller) mais j'ai aimé la petite musique et l'histoire.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives du jeu N°179A (poésie) All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group