forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

A l'ombre des jeunes filles

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Le jeu N°63 -> Critiques constructives Jeu 63
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,590
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Mon 17 Jan - 11:45 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

A L’OMBRE DES JEUNES FILLES

Lise exécute des exercices d’assouplissement, toujours les mêmes, toujours dans le même ordre. A rester immobiles, ses membres s’engourdissent. Personne ne la voit. Les yeux glissent sur elle, tapie dans l’angle de la salle 28, comme les gouttes d’eau sur la vitrine d’un magasin. Gardienne de la salle, elle veille sur les toiles des maîtres de la Renaissance Italienne et les jours défilent, mornes et plats, sans un sursaut. Ses rivales la supplantent en beauté : ce sont les femmes nues des tableaux, plantureuses et gracieuses, qui se prélassent dans des divans moelleux, que le public admire d’un œil gourmand. Elles posent pour les photographes qui tentent de figer l’ovale d’un visage, la courbe d’une hanche, l’éclat laiteux de la peau nue. La peau de Lise est grise comme l’étoffe de son tailleur.
Elle observe les visiteurs, elle connaît bien leur étrange ballet. C’est l’heure de la visite guidée. D’habitude, elle pressent l’arrivée du groupe : ses pieds collés au parquet perçoivent les vibrations des souliers qui approchent. Un rituel immuable : le guide franchit le seuil, adresse à Lise un clin d’œil, un imperceptible sourire, qui la laissent dans l’ombre mais lui font chaud au cœur. Elle se sent exister. Lors des visites, le monde extérieur semble servi sur un plateau : elle dévisage les femmes confiantes, sûres d’elles comme les créatures des tableaux. Dans la rue, Lise rase les murs, tête baissée, mais au musée, elle ose regarder parce que c’est son devoir. Elle invente le quotidien des visiteuses, des fragments de leur vie, des histoires d’amour.
Aujourd’hui, Lise a beau écraser ses pieds contre le parquet, elle ne perçoit pas les vibrations. La pluie brouille les pistes. Le sol tremble et se fait l’écho des coups de tonnerre : impossible de discerner les pas qui approchent. Elle s’affole, se recroqueville, si elle pouvait arrêter le temps qui court, la pluie qui dérègle tout.
Soudain, on franchit le seuil de la salle. Le conservateur du musée, suivi d’un long cortège d’hommes, lui adresse un sourire. Elle se fige, se sent trahie, traquée. Il ne faut pas l’aborder ainsi, bousculer sa routine. Une poignée d’hommes s’avance, dédaignant les belles créatures des toiles. C’est Lise qu’ils dévisagent. Que se passe-t-il ? Pourquoi se trompent-ils ? L’orage a sans doute tout détraqué. Des éclairs zèbrent la salle. Ce n’est pas le tonnerre, ce sont les flashes des appareils photos qui aveuglent Lise. On la mitraille. Abasourdie, elle écoute le conservateur qui lui explique, entre deux coups de tonnerre, entre deux clichés, que ces journalistes font un reportage sur un membre du personnel du musée, sa vie, son travail. Il a choisi Lise, si discrète, si consciencieuse. Sous le feu des flashes, elle sent peu à peu ses muscles se délier, les tensions se dénouer. Son corps crispé sur le velours râpé de la chaise se détend. Une douce chaleur se répand en elle. Ces hommes lui dérobent son image mais ils la ressuscitent. Pour la première fois, elle ose défier les belles femmes nues des toiles. Il lui semble percevoir, dans leur regard, une étincelle de colère, de jalousie, un éclat d’impuissance. Et dans le regard de Lise, une lueur de victoire brille, assurément.
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 17 Jan - 11:45 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,511
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Mon 17 Jan - 12:16 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

Ton texte était 4ème dans mon classement et donc au pied de mon podium. J'ai trouvé qu'il faisait partie des plus originaux. Il est faussement léger, je m'explique : cette femme est à la fois émouvante et ridicule sous certains aspects et au fil des mots tu réussis à la rendre attachante si bien qu'à la fin, le lecteur est heureux qu'elle ait eu son moment de gloire. Par contre je ne suis pas certaine que le "mais" de la phrase : "Ces hommes lui dérobent son image mais ils la ressuscitent", soit judicieux.  
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,899
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Mon 17 Jan - 13:46 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

J'ai beaucoup aimé ce texte, l'idée, le titre, le traitement. Un plaisir de lecture, merci Tonina !
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
mimimouche
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 960
Localisation: Cagnes sur Mer
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre

PostPosted: Mon 17 Jan - 14:39 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

Toujours un très beau style sous ta plume Tonina. Je ne saurais dire pourquoi je n'ai pas accroché à l'histoire de cette "gardienne" de musée que tu décris parfaitement aussi bien physiquement que psychologiquement. Je dirais qu'on la "voit" en te lisant. 

Je n'ai pas de critique constructive à formuler car je le répète en dehors de l'histoire ce texte est un régal au niveau du style.
_________________
Mimi "Dans ma vie, j'ai eu beaucoup de problèmes, mais la plupart d'entre eux ne sont jamais arrivés." Mark Twain
Back to top
bay
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 2,572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

PostPosted: Mon 17 Jan - 14:55 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

Avant de consulter la liste des participants où elle ne figure pas, je croyais ce texte écrit par Parisianne. Car il m’en rappelait d’autres. Je l’ai classé 3e. L’histoire n’est pas palpitante, mais bien écrite. Je n’ai tenu aucun compte de l’acceptation par Lise de cette intrusion de photographes, qui me semblerait invraisemblable si le rêve des quidams de « passer à la télé » n’était aussi répandu.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Back to top
Visit poster’s website
Lioubov
Guest

Offline




PostPosted: Mon 17 Jan - 16:01 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

Bravo! Une entorse aux habitude de Lise qui la fait passer de l’ombre à la lumière et elle aime ça.
Back to top
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Mon 17 Jan - 17:25 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

Idée originale et très intéressante, j'aurais aimé une chute plus pétillante, je suis un peu restée sur ma faim (et sur la fin !)...
Back to top
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,637
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Mon 17 Jan - 17:43 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

Le reproche que je ferais c'est que j'ai trouvé la mise en place de l'histoire un peu trop longue par conséquent le changement dans la vie de Lise n'est pas suffisamment décrit et on reste en effet un peu sur sa faim comme dit Shéhérazade
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Mon 17 Jan - 19:22 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

J'ai voté pour ce texte pour le traitement original du sujet. J'ai bien aimé cette gardienne de musée soudain mise sous les feux des projecteurs.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,317
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Mon 17 Jan - 20:19 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

Je me suis laissée emporter par la beauté de l'écriture et le caractère attachant de ce personnage timide, effacé qui brille de mille feux un court instant. Un court instant de bonheur total qui semble suffire à lui faire oublier des années d'obscurité. Mon N°1.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,973
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Tue 18 Jan - 00:40 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

j'ai été intéressée par ce texte, mais je l'ai écarté car j'ai eu l'impression qu'il ressemblait un peu à un texte déjà lu dans un jeu antérieur et qui se passait dans un musée...Mais peut-être est-ce une impression fausse...
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,590
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Tue 18 Jan - 18:22 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

C'est possible, Janis, car il y eu d'autres textes de jeux qui se passaient dans un musée mais je ne m'en suis pas inspirée, ce texte est un condensé d'une nouvelle que j'ai écrite il y a deux ou trois ans .
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Tue 18 Jan - 22:42 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

Le thème du musée est effectivement une source de bonnes idées, en tout cas en ce qui me concerne ! Je n'ai pas retenu ce texte peut-être à cause de la récurrence du sujet, mais je reconnais qu'il est bien traité.
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,546

PostPosted: Tue 18 Jan - 22:47 (2011)    Post subject: A l'ombre des jeunes filles Reply with quote

J'ai aimé la manière dont tu as campé ton personnage mais je trouve que la chute, qui est en même temps le respect du thème, est un peu outrée et demanderait plus de longueur.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Le jeu N°63 -> Critiques constructives Jeu 63 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group