forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Il était une fois... à Hollywood, de Quentin Tarantino

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma
Previous topic :: Next topic  
Author Message
ysiad
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jun 2010
Posts: 327
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

PostPosted: Mon 2 Sep - 18:41 (2019)    Post subject: Il était une fois... à Hollywood, de Quentin Tarantino Reply with quote

Avec Leonardo di Caprio (Rick Dalton), Brad Pitt (Cliff Booth), Al Pacino (Marvin Schwarz), Margot Robbie (Sharon Tate), etc.

Nous sommes à la fin des années 60 à Hollywood. Rick Dalton, acteur sur le déclin, déprime sec, contrairement à son ami Cliff Booth, cascadeur de profession, qui lui sert de doublure dans ses rôles à risque. Ces deux-là n’ont rien à voir : Rick est dépressif et alcoolique malgré sa piscine sur le toit de sa maison luxueuse et ses cachets enviables ; Cliff est une brute très cool qui prend la vie du bon côté, même s’il n’a pas un rond et vit dans un taudis avec son gros chien sympathique qu’il nourrit de pâtées répugnantes. Rick est un tendre, enfermé dans des rôles de méchant de série B ; Cliff est un dur qui cherche du boulot dans une industrie hollywoodienne en plein bouleversement, qui ne veut plus de lui.

Pour relancer la carrière de Rick, son agent Marvin Schwarz lui propose de tourner des westerns spaghetti en Italie. Rick accepte et emmène son ami Cliff avec lui. Voici pour le résumé.

Tarantino excelle à truffer l’histoire de Rick et de Cliff de références aux films des années 60 à Hollywood, et il le fait toujours au second degré, avec humour et talent. La première partie du film est à mon avis trop longue, mais la seconde met en scène des hippies qui vont précipiter le destin de Rick et de Cliff vers un dénouement tarantinesque et drôle, dénouement qui prend le spectateur à contrepied de ses craintes.

Tarantino épargne au spectateur la violence gratuite dont il est coutumier (hormis la fin où le cinéaste se fait plaisir et prend clairement sa revanche sur les événements de l’époque qu’il dépeint). Il fait directement référence à l’histoire de Roman Polanski dont la femme, Sharon Tate, fut tuée par Charles Manson. Ses allusions, le plus souvent drôles, aux westerns et aux acteurs de l’époque mettent en lumière la carrière ratée de Rick, le climat qui règne à Hollywood, les destinées de ces comédiens qui se font et se défont au gré des contrats qui leur sont proposés. Et puis il y a deux monstres sacrés, Brad Pitt et Leonardo di Caprio qui, grâce à leur jeu irrésistible, font rire et oublier les longueurs du film. Le film propose en filigrane une réflexion sur le métier d’acteur.
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 2 Sep - 18:41 (2019)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,120
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Mon 2 Sep - 19:30 (2019)    Post subject: Il était une fois... à Hollywood, de Quentin Tarantino Reply with quote

J'hésite encore !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
MamLéa
Modérateur

Online

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,659
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Mon 2 Sep - 20:36 (2019)    Post subject: Il était une fois... à Hollywood, de Quentin Tarantino Reply with quote

Je n’étais pas trop tentée.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,258
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Mon 16 Sep - 15:08 (2019)    Post subject: Il était une fois... à Hollywood, de Quentin Tarantino Reply with quote

D'accord avec Ysiad, Pitt et Di Caprio portent le film sont irrésistibles ! Et ils font digérer les longueurs. Je ne suis pas une grande fan de Tarantino, j'apprécie beaucoup Django etInglorious Basterd, mais je boude le reste. Là, je suis restée sur ma film. Il n'y a pas vraiment d'histoire, plutôt une réflexion, comme le souligne Ysiad. Moins de violence aussi. Une belle plongée dans le passé (décors, musique, costumes...).
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 23:10 (2019)    Post subject: Il était une fois... à Hollywood, de Quentin Tarantino

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group