forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

La Vie rêvée de Karen

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives du jeu 168
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 429
Masculin

PostPosted: Tue 7 May - 18:52 (2019)    Post subject: La Vie rêvée de Karen Reply with quote

Il était une fois une ado pas très cool. Karen, tel était son nom, pensait avoir vécu sa pire journée le jour de l'enterrement de sa mère, écrasée par le bus 21.
Le pire débarqua quelques mois plus tard. Le pire s'appelait Kristin, elle était la nouvelle compagne de son père. Dès les premiers jours de cohabitation Kristin se montra une belle-mère attentive, pleine de sollicitude pour celle qu'elle considérait désormais comme sa fille. Une bonne fée qui se serait penchée sur la vie de Karen.
Collées à ses basques, Arya et Maura, ses filles, seize et dix-sept ans. Aussi belles l'une que l'autre, intelligentes, brillantes, excellentes camarades, élèves remarquables. D'âme généreuse les deux sœurs ne savaient que faire pour montrer leur affection à Karen et atténuer sa douleur d'orpheline.
La tendresse de Kristin irritait Karen, l'affection des deux sœurs l’écœurait, elle trouvait la gentillesse de son père à gerber.
Elle traînait au lit, arrivait en retard au lycée, répondait à ses professeurs, jurait, rotait à table et pétait bruyamment dans les transports en commun. À son père qui lui reprochait la dureté de son cœur, elle répondait qu'on ne devenait pas une gentille fifille d'un coup de baguette magique.
Un jour Karen réussit avec brio un triplé d'exception. Par sa faute sa belle-mère pleurait, Arva pensait ses plaies suite à une chute magistrale conséquence d'un fort joli croche-pied, et Maura était sévèrement punie pour une bêtise qu'elle n'avait pas commise. Mise en joie par ces événements, Karen décida qu'il était temps pour elle de prendre son destin en main.
La nuit venue, alors que toute la maison dormait et que dehors une lune facétieuse illuminait les nains de jardin de sa lumière opaline, Karen se leva sans bruit et s'empara du fusil paternel. Dans l'armoire soigneusement verrouillée dont la clef se trouvait depuis belle lurette dans le vase au-dessus de la cheminée, elle préleva quatre cartouches spéciales gros gibier. La première balle emporta une partie de la tête de son père. Karen serait bien restée jouir de l'air atterré de Kristin, mais elle avait à faire. Le second coup laissa un trou à la place du cœur de sa belle-mère. Les deux sœurs elle les abattit de dos, alors qu'elles tentaient de s'enfuir par la cuisine. Quant à Prosper, l'épagneul breton, elle le pendit à une poutre du salon. Karen trouva amusant de le voir gigoter au bout de sa corde.
Après avoir essuyé l'arme, elle s'ébouriffa les cheveux, déchira ses vêtements, pleura beaucoup, appela la police.et mima à leur arrivée une crise de nerfs tout à fait convaincante.
Elle épuisa ensuite trois familles d'accueil avant d'atteindre enfin sa majorité. C'est alors qu'elle alla trouver Paul Marois, richissime industriel et maire de la ville. Elle lui tint à peu près ce langage : « Hey bouffon ! J'ai un max de photos et de vidéos de ce qu'on faisait dans ton burlingue quand j'avais pas treize ans. Tu vires ta pouf, on se marie, tu m'fais un joli contrat qui m'file la moitié de ta galette, ou je diffuse tout sur YouTube, Snapchat, Instagram et Facebook. Et aussi Libé! » En industriel avisé, Paul Marois tenta de négocier. « Un tiers de ma galette? » Karen fut intransigeante. « Pas de conte d'apothicaire entre nous », lui répondit-elle sèchement. Hélas les enfants, à force de ne pas écouter à l'école Karen faisait des fautes d'orthographe même en parlant.
Le divorce prononcé ils se marièrent et eurent beaucoup de petits notables véreux.
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Tue 7 May - 18:52 (2019)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
chuchoterie
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 26 Dec 2018
Posts: 131
Localisation: Strasbourg
Féminin

PostPosted: Tue 7 May - 21:27 (2019)    Post subject: La Vie rêvée de Karen Reply with quote

Mon numéro 1. C'est bien écrit, cendrillon est on ne peut plus cruelle.
J'émets néanmoins quelques réserves : on n'est plus dans le conte. C'est plus gore que cruel.
Back to top
Pierre
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 429
Masculin

PostPosted: Wed 8 May - 07:27 (2019)    Post subject: La Vie rêvée de Karen Reply with quote

J'avoue m'être un peu lâché dans ce texte !
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Online

Joined: 21 May 2010
Posts: 11,969
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 9 May - 12:13 (2019)    Post subject: La Vie rêvée de Karen Reply with quote

Séduite à 100% par l'inspiration, le style, l'atmosphère du texte. Mais pour moi aussi, on est un peu loin de l'atmosphère du conte il est difficile d'y reconnaître une Cendrillon et un prince . C'est vraiment à regretque je ne l'ai pas classé.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
MamLéa
Modérateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,368
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 9 May - 13:54 (2019)    Post subject: La Vie rêvée de Karen Reply with quote

Au départ, on est proche du conte d'origine… puis la cruauté de la néo-Cendrillon se révèle.
Quelques traits d'humour jouissifs : le bus 21, la clef dans le vase, tu vires ta pouf…
Chute dans bien dans la tradition des contes.
J'ai néanmoins préféré d'autres textes. Le choix était difficile.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,411
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Fri 10 May - 15:07 (2019)    Post subject: La Vie rêvée de Karen Reply with quote

Mon numéro 2. C'est l'atmosphère du conte qui a retenu mon attention en premier lieu. Car, même si ce n'est pas complètement obligatoire le " Il était une fois" plonge immédiatement le lecteur dans cette disposition. Et la fin est également dans la tradition avec "leurs petits notables véreux" qui m'ont amusée.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
Donaco
Conjonction volubile

Offline

Joined: 10 Oct 2018
Posts: 190
Féminin

PostPosted: Fri 10 May - 19:39 (2019)    Post subject: La Vie rêvée de Karen Reply with quote

Moi, j'ai un peu peur de cette Cendrillon ! Très vite, son cynisme et sa méchanceté ont pris le dessus sur le fait de réécrire un conte connu. Je n'ai pas fait attention à la consigne tellement j'ai été happée par le récit. Il y a une fascination pour la cruauté et l'absence de sentiments de cette jeune femme. Du coup, les codes et références sont vraiment bouleversés, on lit davantage une chronique dont la noirceur est frappante (meurtre de la famille, la pendaison du chien !...) mais le dénouement nous ramène, heureusement, à une chute joyeuse et le "conte d'apothicaire" est sacrément bien placé ! Et puis, il y a ici aussi, une sorte de gouaille de quartier qui "sent la misère et le vice " (aurait dit Zola Smile)
Une fin très fun, très sarcastique ! J'adore ce texte !
Back to top
Visit poster’s website
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,121
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sat 11 May - 12:23 (2019)    Post subject: La Vie rêvée de Karen Reply with quote

Humour grinçant à souhait ! On sent que l'auteur s'amuse et réussit en emporter le lecteur avec lui ! Mon numéro 2 Tu as bien fait de persister, Pierre, il aurait été dommage de passer à côté de ton histoire Okay
Back to top
hopak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,527

PostPosted: Wed 15 May - 15:53 (2019)    Post subject: La Vie rêvée de Karen Reply with quote

Je n'ai pas voté pour ce texte parce que je qualifierais cette Cendrillon de psychopathe plutôt que de cruelle,tuant et manipulant les autres sans ressentir aucune émotion. J'ai relevé "Arva pensait ses plaies", il s'agit ici du verbe "panser".
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 09:54 (2019)    Post subject: La Vie rêvée de Karen

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives du jeu 168 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group