forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Henri

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives jeu 166
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 4 094
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 13:56 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Brest, le 15 juillet.

Mon Cher Henri,

Je viens chercher auprès de toi, mon cher fils, du réconfort pour apaiser mon immense peine.

Hier, Léon m’a quittée.
Ses derniers jours ont été si pénibles. Depuis une semaine, il errait d’une pièce à l’autre, hagard, ne prêtait attention à rien, refusant la moindre marque d'amour. Il avait perdu l'appétit, se bornant à accepter avec circonspection les fonds de pots de yaourts que je lui proposais, lui, d'ordinaire si gourmand ! Je m'étais néanmoins rendue l'après-midi à ma réunion hebdomadaire du Club de la Joie de Vivre. Nous devions fêter le départ de Berthe Le Roux. Ses enfants, la voulant près d’eux, lui ont obtenu une place dans une coquette maison de retraite en Provence, à des centaines de kilomètres d'ici. Elle s'en va dimanche. Je trouve triste de devoir abandonner ainsi sa région et ses amis, mais, elle, cela ne semblait pas la chagriner, il faut croire que le cœur a ses raisons. Nous avons fêté son départ et bien ri, le temps d’une dernière partie de petits chevaux endiablée, puis partagé un gros moka au chocolat, trinqué avec du mousseux. La seconde coupe lui a donné du rose aux joues et débridé ses propos. Elle nous a même chanté, d'une voix pincharde, quelques chansons coquines dont elle n'a pas oublié les paroles. Certains couplets auraient fait rougir un artilleur ! J'en ai presque oublié ce pauvre Léon. Je l'ai trouvé en rentrant, au pied du lit, sans vie et déjà raide.
Je suis totalement désorientée, sachant que par ces temps troublés et avec l'éloignement limitant les déplacements, tu ne pourras venir m'apporter aide et soutien.

Je t'embrasse, mon cher fils.
Maman

---

Genève, le 19 juillet.

Mère,

La mort de Léon ne m'a pas surpris, il était âgé et gâteux ! Son décès ne m'attriste pas le moins du monde : bon débarras ! Il ne m'a jamais aimé et savait bien me le montrer. Je ne veux pas savoir si vous l'avez enterré au fond du jardin ou si vous l'avez fait incinérer. Je vous soupçonne même de vouloir le faire naturaliser, nanti de cet horrible collier dont vous l'aviez affublé. Je trouve infiniment regrettable que ce sale clébard pestilentiel ait choisi le jour de mon anniversaire pour mourir, à moins que vous n'ayez inventé cette histoire de toutes pièces afin de justifier l'oubli de me le souhaiter, pour la première fois depuis 50 ans ! Chacun ses valeurs, ne comptez pas sur moi pour vous plaindre. Vous retrouverez sans problème le même cabot au regard globuleux et inexpressif, lui ressemblant comme un clone. Je vous conseille seulement de bien l'élever afin qu'il tolère la présence de toute autre personne que vous-même. Le "hot-dog" de mon diner a un exquis goût de vengeance et je lève mon verre à la santé de Berthe.

Votre fils déçu
Henri

---

Brest, le 31 juillet.

Mon cher fils,

Le ton de ta lettre et ton vouvoiement me contrarient beaucoup. Comment as-tu pu imaginer que j'aie inventé la mort de mon petit chihuahua pour justifier l'oubli de ton anniversaire ? Je suis trop superstitieuse pour cela, tu le sais.
J'ai trouvé un bichon chez un éleveur voisin. Je n'aurais pas pu remplacer Léon à l'identique, contrairement à tes conseils. C'est un tout jeune chiot encore à éduquer. Ça serait bien si tu pouvais venir sitôt les émeutes terminées, afin de faire sa connaissance, et qu'il t'accepte sans aboyer ni te mordre. Je l'ai appelé Henri, ainsi, je vous souhaiterai votre fête le même jour et, par la même occasion, je n'oublierai pas ton anniversaire, le lendemain.

Affectueux baisers
Maman
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Mar - 13:56 (2019)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
chuchoterie
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2018
Messages: 65
Localisation: Strasbourg
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 14:25 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Voilà un texte qui a fait l'unanimité (presque !), impressionnant Smile
J'avais noté à la première lecture : "Excellent, bien écrit, original, inattendu". En le relisant, je vais rajouter : beaucoup de détails savoureux, par exemple "le Club de la Joie de Vivre", la voix pincharde (je n'ai jamais entendu ce mot de ma vie, mais je n'ai pas de mal à imaginer une voix "pincharde"), le hot-dog. Autre point fort : la chute. Et encore un : les caractères bien trempés d'Henri et de sa mère qui sont finement décrits par quelques pointes. Beaucoup de qualités pour un texte très court.
Je cherche un faux pas. Je trouve ! "regard globuleux et inexpressif" : regard inexpressif mais yeux globuleux, je pense. Et une difficulté de lecture : "afin de justifier l'oubli de me le souhaiter, pour la première fois depuis 50 ans", c'est presque un piège de double négation. J'ai dû lire plusieurs fois la phrase pour en conclure que c'était la première fois que sa mère avait oublié son anniversaire.

Bravo !
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 4 094
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 14:34 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Merci, Chuchoterie. Je note pour les YEUX globuleux.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pierre
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 383
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 22:24 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Je suis un peu réfractaire à ce qu’on appelle les romans épistolaires. Ce qui fait qu’Henri partait avec un handicap. Handicap qu’il a vite rattrapé… Elle est horrible cette mère, détestable, odieuse ! Appeler son chien comme son fils pour ne pas oublier son anniversaire, chapeau, il fallait oser ! En peu de mots les personnages sont là, bien vivants, avec leurs excès, leurs faiblesses, leurs blessures. Bravo MamLéa !
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 4 094
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 22:31 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Merci, Pierre.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 912
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 00:25 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Bravo Mamléa, j'ai apprécié l'originalité et l'humour grinçant de ce texte.
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 473
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 13:40 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Difficile de déterminer qui des deux personnages est le plus odieux. Je pencherai quand même pour le fils dont le ton haineux est disproportionné en rapport à la faute commise. J’ai été dérouté par la violence du propos ; oublier un anniversaire ce n’est pas si grave !

J’ai apprécié l’indiscutable originalité, sans doute la cause du score exceptionnel (à part le titre), et le genre épistolaire bien maîtrisé. J’aurais aimé que la mère n’ait pas le dernier mot et que son fils lui adresse une réponse cinglante, pour rester dans le ton tout en justifiant son âpreté. Au pied de mon podium.
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 4 094
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 13:55 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Merci à vous deux, Janis et Alain.

Citation:
oublier un anniversaire ce n’est pas si grave !

Oui, mais c'était le thème ; il fallait donc bien dramatiser la situation !
Et puis, il fête ses 50 ans, ça compte pour lui.

Pour moi, le plus odieux serait le fils, jaloux du chien.
Donner le dernier mot au fils aurait nécessité disposer de davantage de caractères.

Pour le titre, je reconnais qu'il est banal, mais je ne suis pas très douée pour en trouver qui soient percutants. J'accepte toute proposition.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 946
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 15:18 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Et puis, un titre court permet de gagner des caractères...

Sur mon podium, pour son rythme, son originalité, son humour cinglant sans tomber dans la caricature, la forme épistolaire... Avec si peu de caractères, on en apprend beaucoup sur ce duo mère-fils.

Oui, certaines personnes vivent très mal l'oubli de leur anniversaire... Perso, je me demande si la mère qu'on sent peu maternelle, occupée à jouer avec son animal de compagnie et ses amies, qu'on imagine jouant au bridge pendant qu'une nurse dispense un peu de tendresse à son rejeton (quand il était petit)... ne récolte pas la graine qu'elle a semée... Donc, même si les 2 personnages sont exécrables, je crois que je couronnerai la mère dans le rôle du "plus odieux".
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 4 094
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 17:25 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Merci ptit lu.


Dans ma première version, la mère s'appelait Jacqueline ; Berthe m'a fait gagner quelques précieux caractères.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 844
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 19:38 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Excellent texte, plein d'humour ! A un tout petit poil de mon podium !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 4 094
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Mar - 21:00 (2019)    Sujet du message: Henri Répondre en citant

Merci, Danielle... tous les textes méritaient des votes.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:25 (2019)    Sujet du message: Henri

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives jeu 166 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com