forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un trio inquiétant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 160
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 07:50 (2018)    Sujet du message: Un trio inquiétant Répondre en citant

Après une journée épuisante à la caisse de Casino, je m’écroulai sur mon canapé, envoyant valser mes baskets. Un verre de whisky pour me retaper – ma seule faiblesse dans une existence sans reproche – suivi d’un goûteux bourguignon et d’un gentil film à la télé, tels étaient mes projets pour la soirée. Zut de zut, la sonnette retentit. Un importun à expédier vite fait bien fait.
J’ouvris et me trouvai face à deux gendarmes, un maigre et un gros, façon Laurel et Hardy, encadrant une inconnue très excitée qui pointa un doigt dans ma direction en hurlant :
– Arrêtez-le, c’est un usurpateur !
Hardy, lui, s’adressa plus courtoisement à moi :
–Monsieur Jean Rossi ?
– Pas du tout, je m’appelle Paul Bois.
– Vous êtes un ami de M. Rossi ? Il vous héberge ?
–Quoi ? Je ne connais pas de Rossi, je suis ici chez moi.
–Hum ! D’après l’interphone, la boîte aux lettres, votre porte d’entrée même, il semble bien que cet appartement soit au nom de Rossi.
Mes cheveux se dressèrent sur ma tête quand j’aperçus l’étiquette de papier scotchée sous la sonnette : « Rossi ». Je ne comprenais plus rien.
– Usurpateur, voleur ! reprit la fille.
Je laissai entrer le trio. Les choses allaient s’éclaircir, il ne pouvait en être autrement.
–Papiers d’identité, grinça Laurel.
Mains tremblantes, je sortis de mon portefeuille ma carte qu’il m’arracha des mains.
–Jean Émile Rossi, né le 14 juin 1990 à Auch, énonça-t-il.
– Mais c’est de la folie, bégayai-je.
Hardy consentit enfin à me donner une explication.
– Mme Livois, ici présente, fiancée de M.Rossi, parti à Rome pour un mois, est venue nous faire part de son inquiétude. Passant dans le quartier, elle a vu de la lumière à la fenêtre. Puis elle vous a aperçu un soir et suivi discrètement. Jugez de sa surprise quand elle vous a vu entrer à plusieurs reprises chez son ami.
– Usurpateur ! En plus, il m’appelait avec un portable prépayé pour me narrer Rome et ses beautés. Mais la voix de Jean est inimitable.
Je m’effondrai sur le canapé, la tête dans mes mains pendant que les pandores et la harpie inspectaient l’appartement. Elle, surtout…
–- Du whisky ! clama-t-elle. Jean ne boit pas d’alcool. Des baskets ? Il ne porte que des Mephisto.
S’adressant aux gendarmes :
– Venez, que je vous montre les tableaux.
Le trio revint de la chambre avec deux toiles encadrées, de grande valeur d’après la fille, dont Rossi avait hérité d’une tante pleine aux as et qu’il avait l’intention de vendre.
– Je ne sais pas où cet individu a rencontré mon fiancé, toujours trop bavard. En tout cas, il a flairé la bonne affaire. Entré dans sa peau, il empochait le pactole et disparaissait. Et Jean, tu l’as fait disparaître aussi ?
Je nageais en plein cauchemar. D’autant que la fille poussa un nouveau hurlement en extirpant de sous le canapé un torchon souillé de rouge.
–Usurpateur et assassin ! et elle éclata en sanglots.
– Va falloir nous suivre, dit Hardy, cette histoire n’est pas claire.
Je tremblais de tous mes membres. Moi, brave garçon tout simple, droit, honnête, qui me suis fait une petite vie bien tranquille avec mon emploi de caissier, j’étais au bord des larmes.
La fille, elle, cessa brusquement de pleurer pour se tordre de rire avec les deux autres en s’exclamant :
– Poisson d’avril, de la part de ta sœur ! Regarde, le double de tes clés qu’elle m’a filé. Notre copine Sandra n’oublie jamais les bonnes vieilles traditions !
Elle avait fait fort, cette fois, Sandra ! Mais c’est parce qu’elle m’aimait bien, ma sœur.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Oct - 07:50 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 09:01 (2018)    Sujet du message: Un trio inquiétant Répondre en citant

Sur mon podium, rien à redire !

Ha, ces foutu poissons d'avril qui font rarement rire leurs victimes !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 247
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 13:13 (2018)    Sujet du message: Un trio inquiétant Répondre en citant

Sur mon podium aussi. Le canular est bien conçu. Elle a pensé à tout la sœur!!!
Et je t'avais reconnue, le poisson d'avril etait signé
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 16:48 (2018)    Sujet du message: Un trio inquiétant Répondre en citant

C'est vrai que je suis une spécialiste des poissons d'avril !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Pierre
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 326
Masculin

MessagePosté le: Mar 16 Oct - 20:30 (2018)    Sujet du message: Un trio inquiétant Répondre en citant

Belle intrigue que celle de cet homme qui se retrouve un temps dans la peau d’un autre. La tension monte au fur à mesure du récit, c’est bien écrit, haletant. J’aime beaucoup le duo de gendarmes. J’avoue que la chute m’a un peu dérouté. J’attendais quelque chose de plus étrange qu’un simple poisson d’avril…
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Silicate
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2 074
Localisation: Hauts de France
Féminin

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 21:02 (2018)    Sujet du message: Un trio inquiétant Répondre en citant

Si je n’ai pas accroché, c’est pour des raisons tout à fait subjectives : le texte lui-même n’est pas en cause, c’est juste ce qu’il représente qui me l’a fait mettre de côté.

J’ai horreur de ce genre de blagues au dépend de quelqu’un, prétendument pour faire rire, et je mets dans le même panier les anniversaires et autres fêtes surprises. Je n’ai en la matière aucun sens de l’humour. J'assume.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:53 (2018)    Sujet du message: Un trio inquiétant

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 160 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com