forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La poupée et le timide

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 159
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 624
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 17:08 (2018)    Sujet du message: La poupée et le timide Répondre en citant

Le premier garçon qui l’avait embrassée avant de s’en aller conter fleurette ailleurs lui avait déclaré qu’elle ressemblait aux poupées de porcelaine que collectionnait sa grand-mère. Cela pouvait passer pour un compliment, bien que l’intention de l’adolescent fût perfide, car elle ne manquait pas d’un charme particulier avec ses joues roses encadrées de bouclettes blondes. Depuis, elle était persuadée que l’avenir lui ferait rencontrer celui qui tomberait raide dingue de son visage… et du reste. Le temps passait, ses amies, ses sœurs, bague au doigt ou pas, s’installaient avec l’élu de leur cœur. Quant à elle, elle collectionnait baisers, caresses et coucheries d’un soir, premiers rendez-vous suivis de lapins méchamment posés. Elle désespérait et s’en plaignait avec amertume à son amie Anna qui l’exhortait à la patience. « Un jour ton prince viendra. »
Elle crut ce moment arrivé lorsqu’un matin, près du distributeur de boissons, elle se trouva seule avec un inconnu qui lui proposa galamment de lui offrir un thé ou un café.
« – Laurent, engagé hier au service contentieux de l’agence, se présenta-t-il avec un sourire à damner une nonne.
– Laure, service recouvrement, roucoula-telle.
Elle vit même un signe du destin dans la similitude de leurs prénoms. Le nouveau venait d’arriver à Paris et était un peu perdu entre son déménagement et son nouvel emploi. Elle perçut dans ces confidences une sollicitation à faciliter l’intégration de son collègue, et puisqu’il faut battre le fer quand il est chaud, lui proposa une visite au Louvre le dimanche suivant.
Ils enchaînèrent avec des séances de cinéma, des soirées au restaurant. Le courant semblait bien passer entre eux : elle aimait sa culture, sa prévenance ; lui la complimentait sur sa joie de vivre, sa frimousse de poupée. Encore un signe, non ? Toutefois, elle s’inquiétait de leurs relations qui en restaient au stade de la camaraderie. Il la quittait en lui collant deux bons gros baisers sur la joue. « Un grand timide ou un gay ? » ironisa Anna. Laure devait en avoir le cœur net.
Alors qu’un soir, il la raccompagnait et l’embrassait comme à l’accoutumée, elle s’enhardit à poser ses lèvres sur les siennes. Lorsqu’en réponse une langue gourmande fouilla sa bouche, elle comprit qu’un grand pas avait été franchi. Le baiser passionné devint rituel : à elle d’accélérer le tempo.
***
Un mois plus tard, elle annonçait à Anna qu’elle nageait dans le bonheur depuis que Laurent partageait son lit chaque soir. A l’amie, étonnée, elle révéla la clé du succès de son entreprise de séduction : un repas fin chez elle, mitonné par ses soins. Elle avait servi sa divine recette de pavé de saumon à la compotée de légumes exotiques, secret de famille transmis de mère en fille, accompagné d’un vin blanc d’Alsace. Il avait dégusté, fermant les yeux en humant le fumet du régal, demandé, confus, s’il pouvait avoir une seconde portion. Repu, refusant le dessert, il avait enflammé Laure d’un regard brillant de désir– eût-elle été poupée de cire qu’elle eût fondu illico – et s’était précipité sur elle pour lui arracher ses vêtements.
Leur histoire dura cinq ans, avec des hauts et quelques bas que Laura crut pallier grâce à son plat miraculeux. Jusqu’à ce qu’après une soirée en boîte bien arrosée, le prince charmant ne fît rien pour empêcher la poupée de chuter lourdement sur le dallage glissant. Elle ne survécut pas à la commotion cérébrale. Laurent apprécia à son tour les vertus du pavé.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/


Dernière édition par danielle le Mar 25 Sep - 20:13 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 25 Sep - 17:08 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 180
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 17:33 (2018)    Sujet du message: La poupée et le timide Répondre en citant

J'avoue que le pavé de saumon et le pavé glissant m'ont laissée dubitative. J'aurais aimé qu'un pavé soit impliqué plus nettement dans la fin de l'histoire d'amour entre les deux jeunes gens.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Pierre
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 292
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 17:49 (2018)    Sujet du message: La poupée et le timide Répondre en citant

Moi j’ai bien aimé cette histoire de poupée et de timide. Deuxième sur mon podium. Une bluette bien rose qui se termine en noir sanglant, j’avoue que le pavé de la chute (c’est le cas de le dire), m’a cueilli ! Moralité : il faut toujours se méfier des timides…
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 699
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 18:14 (2018)    Sujet du message: La poupée et le timide Répondre en citant

J'ai pris plaisir à lire le texte, la fin m'a semblé un ton en-dessous, peut-être trop facile...
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 382
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 21:31 (2018)    Sujet du message: La poupée et le timide Répondre en citant

Une histoire bien racontée, mais le rapport avec le pavé m’a semblé trop ténu. Et la chute finale pas assez brutale. Il est vrai que le sujet était difficile…
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 701
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 25 Sep - 22:02 (2018)    Sujet du message: La poupée et le timide Répondre en citant

Un pavé... de saumon, pourquoi pas, le thème est respecté. Le titre est prometteur.
J'ai trouvée que la fin était un peu trop... "bâclée", comme si, à bout de souffle, tu avais manqué d’inspiration ? Dommage.

N'oublie pas d'accentuer les majuscules : A l’amie, étonnée... --> À l’amie, étonnée...
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:18 (2018)    Sujet du message: La poupée et le timide

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES DES JEUX D'ECRITURE -> Critiques constructives Jeu 159 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com