forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le ver et l'étoile.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN ECRITURE -> Le coin des poètes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zeugma
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2018
Messages: 22
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 14:07 (2018)    Sujet du message: Le ver et l'étoile. Répondre en citant

Le ver et l'étoile.

Un jour un ver de terre s’éprit d’une étoile
Il lui compta fleurette, la pria de l’aimer.
« Ver tu es, et d’un ver tu dois t’énamourer,
Lombric, les torchons ne côtoient pas les serviettes
Retourne à la terre, moi je m’en retourne au ciel ! »
S’exclama l’étoile, méprisante, hautaine et dure.
« Va, je ne te hais point ! lui répliqua le ver.
Je vis dans la terre : je me cultive et j’apprends.
Toi, tu es trop brillante, tu leurres tout le monde
Mais tu mènes sous cape un train que je hais fort.
Est-ce moi le misérable et toi la princesse ?
Ingrate ! Tu penses trop et en oublie d’aimer !
L’amour est flatteur à qui sait aimer, étoile !
Qu’un torchon se pâme devant une serviette :
Celle-ci ne t’en laisserait pas une miette,
Ils vivraient au centuple les bonheurs dont tu rêves
Sans penser à demain ni même à aujourd’hui
Tous deux main dans la main, sans peur des différences ! »
L’astre lui rit au nez et file à la recherche
De l’étoile la plus étincelante et belle.
Elle a filé, le temps aussi. Triste et usée,
Sans répit, sans repos, elle cherche toujours
Alors que le lombric a trouvé un lama
Pour partager ses joies, ses malheurs et sa vie.
A trop vouloir chercher au plus loin l’idéal
On finit par se perdre alors que sous les yeux
A portée de la main, on avait le meilleur
Déguisé sous le trait de la simplicité.
A trop vouloir briller on est tout ébloui,
On voit de la laideur au lieu d’une âme sœur.
L’idéal est tout près, à qui sait regarder :
Ecoute un peu ton cour plutôt que ta raison !



Écrit dans le cadre d'un concours de fables. Plusieurs références littéraires sont "cachées". Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Sep - 14:07 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN ECRITURE -> Le coin des poètes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com