forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Après match

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 158
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 399
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Sep - 09:40 (2018)    Sujet du message: Après match Répondre en citant

Après match

A peine s’étaient-ils assis sur la pelouse qu’un coup de sifflet strident retentit. Un gardien en uniforme vert leur fit non de la main, désignant de l’autre une pancarte marquée de signes abscons.
- Allons bon ! s’exclama Tom, encore emmerdés par les flics.
Jo renchérit :
- Veulent encore nous envoyer au gnouf ? Une nuit au poste ça suffit !
- Tout ça pasqu’on s’est un peu frittés avec leurs supporters hier soir, compléta Xav.

L’intervention du gardien leur rappelait douloureusement les avatars de la veille, qui avaient conduit le trio au commissariat.

Sans des circonstances inattendues, ils n’aurait jamais eu l’idée de mettre les pieds dans ce pays peu affriolant ; leur club favori, le FC Charançon-sur-Brêle, venait d’atteindre la finale de la coupe des vainqueurs de coupe. Auparavant, ce « petit poucet », avantagé par le tirage au sort, et une victoire contre l’OM suite à un arbitrage contestable, avait péniblement triomphé du PSG aux penalties en finale de la coupe de France. Ce match décisif contre le partizan de Dupkovo, autre formation peu cotée, tenait du miracle. Jo, Tom et Xav dépensèrent jusqu’à leur dernier sou pour s’offrir le voyage. Hélas ! le FCCB s’était incliné 7 à 0, et dans un bar de la ville où ils se consolaient de cette défaite, ils s’étaient affrontés aux hooligans du coin, commettant quelques dégâts que la police locale leur fit chèrement payer. Jo, complètement ivre, eut beau invoquer devant les flics, dans un anglais bredouillant, la Déclaration des droits de l’homme, Amnesty International, la convention de Genève, les menacer d’avertir son consulat, rien n’y fit ; les trois amis passèrent la nuit dans une cellule humide et puante, avec pour toute nourriture une soupe rance et une tranche de pain rassis.

Ils quittèrent la pelouse en renâclant sous l’œil vigilant de l’employé. Un banc au coin de la palissade attira le regard de Tom ; un beau banc aux lattes vertes, comme à Paris !
- On n’a qu’à s’installer là.

Comme ils s’apprêtaient à s’asseoir, le gardien courut vers eux et leur intima avec force gestes de renoncer à ce projet, montrant un logo collé sur l’objet représentant des gens attablés, comme on en voit aux abords des aires de pique-nique, mais barré d’un trait rouge, accompagné d’une feuille inscrite en caractères cyrilliques auxquels les trois compères ne comprenaient goutte.
- Partons d’ici, dit Xav, sinon on aura encore des ennuis.
A ce moment, le portable du cerbère sonna ; il décrocha et courut vers l’entrée du parc, appelé sans doute pour une affaire plus urgente.
- Débarrassés de ce connard ! se réjouit Tom en s’asseyant, imité par les deux autres.

Ils sortirent de leurs sacs des sandwiches et moult canettes de bière.

Deux heures plus tard, leur amertume avait laissé place à une franche gaîté. Ils riaient, parlaient fort, sous l’œil méprisant des rares passants. Xav regarda sa montre.

- Il est temps de regagner l’hôtel.

Il se saisit du papier d’un geste à la Steve Mc Queen dans « Au nom de la loi ». Puis ils sortirent du parc bras-dessus-bras-dessous.

Comme ils marchaient, ils percevaient derrière eux une sourde rumeur ricaneuse. Tournant la tête, ils virent un attroupement de supporters adverses qui semblaient les suivre en les bombardant de moqueries. Ce n’est que lorsque Jo courut dans leur direction afin de leur exhiber son majeur tendu qu’ils comprirent.

Ils regagnèrent leur chambre penauds. Tom trouva sur internet la traduction de l’inscription sur le papier : ПРЯСНА БОЯ.

(peinture fraîche)
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Sep - 09:40 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 656
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 4 Sep - 18:08 (2018)    Sujet du message: Après match Répondre en citant

Rien à reprocher à ce texte jubilatoire. Il faut croire que l'humeur d'août n'était pas vraiment portée au rire.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 886
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Sep - 18:37 (2018)    Sujet du message: Après match Répondre en citant

j'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce texte écrit d'une plume alerte et souriante, mais je ne l'ai pas retenu sur mon podium car il ne m'a pas semblé correspondre à la consigne qui demandait de donner la parole au banc.
Revenir en haut
Pierre
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 312
Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Sep - 06:35 (2018)    Sujet du message: Après match Répondre en citant

Un texte original. J’ai bien aimé la chute, drôle, inattendue, avec un petit côté bon enfant qui rend sympathiques ces trois supporters de foot plutôt « basiques »... Peinture fraîche, on imagine l’état de leurs falzards !
Comme Janis je trouve en revanche ce texte un peu hors sujet. Je m’explique : l’idée était de laisser la parole aux bancs, de les laisser raconter notre humanité. Ici le banc appartient au paysage du texte, le fait qu’il soit peint de frais lui donne une importance dans l’histoire, le porte même au centre du récit, mais en tant qu’objet inerte, incapable de sentiments ou de pensées.
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 765
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mer 5 Sep - 17:30 (2018)    Sujet du message: Après match Répondre en citant

Ben, moi j'ai aimé et voté. On peut trouver que le traitement du sujet flirte avec le hors sujet, c'est vrai, mais... c'était bien une histoire de banc, racontée, disons, de manière indirecte ? En plus, j'avais envie d'un texte qui me fasse sourire et j'ai été servie.
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 492
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Sep - 16:32 (2018)    Sujet du message: Après match Répondre en citant

Je n'ai pas voté pour ce texte car je trouvais que le thème du foot avait largement été abordé dans un jeu précédent ! Et comme ce n'est pas ma tasse de thé ...
Mais par contre, j'ai beaucoup aimé la fin et je ne trouve pas le texte hors-sujet car ... le banc s'exprime, à sa manière ! Il écrit son message sur les postérieurs !
Revenir en haut
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 399
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Sam 8 Sep - 10:09 (2018)    Sujet du message: Après match Répondre en citant

Effectivement ce texte est HS ; faute d’inattention de ma part. J’ai pris rapidement connaissance du sujet, en ai retenu qu’il s’agissait d’une histoire de banc, et n’y suis pas revenu (dans le village proche de Dupkovo où je résidais, les connexions sont hasardeuses). J’ai d’abord laissé vagabonder mon imagination dans une forêt où, à une époque lointaine, un banc de pierre ensorcelé rendait amoureux les couples qui s’y asseyaient ; puis, en panne d’inspiration avec ce sujet, et influencé par le précédent jeu qui m’avait mieux réussi, j’ai opté pour cette histoire footballistique, où le banc ne tient qu’un rôle passif, perdant de vue la consigne. J’ai un même un temps pensé à centrer mon récit sur un banc de sardines ou de thons ; c’eût été audacieux, peut-être un peu "bancal", mais si cette troupe de poissons possédait une âme collective, en accord avec le thème imposé.

Je culpabilise même d’avoir glané quelques points, moi qui suis si intransigeant avec le HS ! Merci quand même aux lectrices indulgentes d’avoir permis à cet après match de ne pas être mis au ban (de touche).
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 765
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Dim 9 Sep - 12:05 (2018)    Sujet du message: Après match Répondre en citant

J'ai voté pour ton texte et ne le regrette pas.
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 11 Sep - 11:28 (2018)    Sujet du message: Après match Répondre en citant

Une bonne histoire, une chute digne de ce nom servis par l'admirable style d'Alain (reconnaissable). Hélas hors sujet.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 804
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 21:53 (2018)    Sujet du message: Après match Répondre en citant

Pas fan de foot, mais l'histoire, assez banale, est néanmoins amusante.
Hors sujet c'est le banc qui devrait raconter. Dommage car la lecture du texte est agréable.

PS : il était impossible de ne pas te reconnaître comme auteur du texte !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:50 (2018)    Sujet du message: Après match

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 158 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com