forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un vieux Sage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 158
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pierre
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 312
Masculin

MessagePosté le: Mar 4 Sep - 07:16 (2018)    Sujet du message: Un vieux Sage Répondre en citant

La retraite je n’y ai jamais songé. J’exerce depuis cent deux ans. Exercer… Disons que je joue un rôle social. À mon contact beaucoup se recentrent, s’abstraient. D’autres s’évadent loin de leurs soucis. De leurs journées moroses, de leurs futurs maussades. Je suis un médecin de l’âme. Mélange de curé, de confident, de thérapeute.
Avec le temps j’ai accumulé une somme de connaissances impressionnante. S’il venait à l’idée du recteur d’ouvrir une chaire dédiée à ma science, je serais nommé docteur ès callipyge ! Car ce sont des fesses dont je tire ma fine compréhension du genre humain. C’est dans le postérieur qu'on découvre l’intérieur des êtres. Dans cette partie charnue de l’anatomie, objet de tous les fantasmes et qui reste généralement cachée. Pour se convaincre de l’importance des fesses, de leur primauté sur toute autre partie de l’anatomie, il suffit de regarder l’inventivité du génie littéraire qui a créé une cohorte de synonymes pour les désigner. Du cul lapidaire au fion un peu vulgaire, en passant par le joyeux popotin, l’oignon culinaire, le troussequin désuet, le joufflu égrillard, le fessier des planches anatomiques, le siège des gens biens et autres derches en usage dans la rue. La liste n’est pas exhaustive, j’en passe et des meilleurs. Croyez-moi, des paires de fesses j’en ai vu défiler des milliers. Des fermes, des molles, des rondes, des pointues, des blanches, des noires, des café au lait, des musclées, des avachies, des énormes, d’autres minuscules, des qui avaient fière allure, d’autres qui tombaient tristement, des biens en chair, des aussi sèches qu’un coup de trique, des engoncées dans d’épais tissus, d’autres à peine voilées.
Je vous disais tout à l’heure que j’inspirais à l’introspection. À la vérité ce n’est pas toujours le cas. Il n’est pas rare que des couples viennent me rendre visite. Et bien souvent, le temps n’est pas à la méditation. Les drôles ont d’autres idées en tête. À peine assis les garçons s’attellent à la tâche. Et si les filles jouent les effarouchées, ce n’est que pour la forme. Les jupes sont retroussées, les pantalons baissés, les mains se baladent un peu partout. Le reste, la pudeur m’interdit de vous le dire ici. Ils font la chose sur moi, sans se soucier de ma vieille armature, de mes lattes patinées par les ans. Bah, je suis au fil des ans devenu un vénérable vieillard, ces scènes ne m’émeuvent plus depuis belle lurette.
Souvenez-vous, les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics. Il est gentil Georges ! Ils font davantage que de se bécoter ! Qui le leur reprocherait ?
Les temps changent. Aujourd’hui des couples de femmes ou d'hommes viennent trouver asile sur mon assise. Le scénario reste le même. Les enjeux sont connus d’avance. Couples d’une vie ou d’une heure, légitimes ou adultérins, hétéros ou homos, ma discrétion leur est assurée.
Je reçois aussi les confidences de désespérés. Des idéalistes refont le monde sur mes lattes ; des poivrots écarlates, bras en croix sur mon dossier, déclament leurs vers aux étoiles.
Je ne suis pas un banc de luxe, j’espère après la pluie pour me laver. Je suis juste un banc fidèle à son poste, jour après jour, saison après saison. Un banc toujours prêt à accueillir n’importe quel marcheur fatigué, homme, femme, enfant, vieillard.
Un coup de peinture tous les quatre ou cinq ans, une planche changée de temps à autre ; malgré mon grand âge je me sens l’âme juvénile. Et la vigueur d’un jeune homme pour accueillir encore des milliers de vies.
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Sep - 07:16 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 656
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 4 Sep - 08:36 (2018)    Sujet du message: Un vieux Sage Répondre en citant

Un texte dont j'ai apprécié l'écriture, le côté à la fois à la fois humoristique et très juste des réflexions de ce banc. Mais j'ai privilégié les textes qui, au-delà d'un ensemble de réflexions, d'anecdotes, racontaient une histoire. (Je crois que je m'explique comme un manche !)
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 886
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Sep - 13:23 (2018)    Sujet du message: Un vieux Sage Répondre en citant

J'ai apprécie ce texte qui a, en effet, des points communs avec "In memoriam". j'ai longuement hésité avant de l'écarter de mon podium et finalement mon choix a tenu à un tout petit détail: un s de trop est venu gâcher l'arrondi des fesses des "gens bien" et des "bien en chair" .
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 886
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Sep - 13:37 (2018)    Sujet du message: Un vieux Sage Répondre en citant

Pour toi, Pierre, en guise de consolation pour compenser les votes que tu n'as pas eus, cette chanson que j'ai entendue autrefois dans un festival organisé par les jeunes de mon village...
mais je ne te connais pas assez pour être sûre qu'elle va te plaire.

https://www.youtube.com/watch?v=v01MC7_lkds
Revenir en haut
Pierre
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 312
Masculin

MessagePosté le: Sam 8 Sep - 07:02 (2018)    Sujet du message: Un vieux Sage Répondre en citant

Merci Janis pour cette petite pépite d'humour décalé ! La musique est sympa, quant aux paroles... "Ah, c'que j'voudrais être un fauteuil, dans un salon de coiffure pour dames Pour que les fesses des belles âmes, s'écrasent contre mon orgueil" Un moment rare, à découvrir absolument !
PS : J'ai effacé ce s inopportun Sad ... Merci de me l'avoir signalé !
_________________
La vérité est dans les romans
http://pierremangin.eklablog.com/?logout
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alain Kotsov
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 25 Jan 2016
Messages: 1 399
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Sep - 10:13 (2018)    Sujet du message: Un vieux Sage Répondre en citant

Malgré ses indéniables qualités, j’ai laissé cet inventaire rabelaisien au pied de mon palmarès. Ce défilé de popotins ne manque pas de fondement(s), et contient une bonne quantité de synonymes. Il est très proche, dans son style et son intention, de « in memoriam », et comme lui, est plus une compilation de réflexions qu’une histoire construite. C’est pourquoi il ne siège pas sur mon podium en compagnie de textes plus « vivants », et que je l’ai placé derrière…
_________________

Invitation aux voyages
Pour liseuse et ordi, en Epub, en mobi, mes textes gratu-its.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 11 Sep - 12:03 (2018)    Sujet du message: Un vieux Sage Répondre en citant

Le défi est relevé par rapport au sujet. Pour la forme l'écriture tient la route, mais on reste sur sa faim car texte se résume en une suite de parties semblables, donnant une impression de monotonie au récit.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 804
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 22:39 (2018)    Sujet du message: Un vieux Sage Répondre en citant

Je ferai exactement le même commentaire que pour le texte de Hopak :

"Belle écriture, sans aucun doute; mais l'absence d'histoire m'a fait mettre ce texte de côté.
Ça pourrait être chanté par Pierre Perret dans le style "tout, tout tout, vous saurez tout sur le fessier !"

Tu as d'ailleurs relevé la similitude d'inspiration.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:50 (2018)    Sujet du message: Un vieux Sage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 158 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com